Où l’on parle de la « racine musulmane de France »: Des tombes du Moyen-Âge , tournées vers la Mecque …

tombes-musulmanes-moyen-a%cc%82geOn se calme, on va parler Archéologie et Histoire de France. Twitter a exhumé un papier du Figaro du février dernier, passé inaperçu et qui relate la découverte des tombes musulmanes en France datant du moyen-âge. Oui, les analyses des ADN prélevés sur des dents et les os le confirment.

Pour vous éviter un douloureux déplacement culturel vers Le Figaro, je résume: Trois sépultures,  corps placés sur le coté et têtes tournées vers la Mecque selon le rite funéraire musulman...

img_20160912_085147

decouverte-de-trois-tombes-musulmanes-datant-du-moyen-age

A Gauche, le plus jeune, la vingtaine – on va l’appeler Ali-, au centre, on va dire Hicham, la trentaine, et à droite, le vieux Mohamed, 50 ans. Aucune trace de blessure, – ce n’était pas un meurtre ni une violence policière, donc pas de Cold Case, mort naturelle ». Trois sépultures qui constituent les premiers indices de communautés de musulmans en France entre le VIIè et le IXe siècle. Jusque-là, il n’y avait pas de preuve matérielle sur cette présence, Charles Martel, en 737, après la victoire de Poitiers contre les Sarrasins, avait effacé les traces visibles de cette présence, mais pas tout, il avait oublié de creuser le sol -avis des anthropologues-. Ne pas s’énerver. Dans la France de l’époque, les « gens » vivaient en parfaite harmonie les uns avec les autres comme l’explique cet extrait …

« Signe d’une possible co-existence de ces musulmans avec les populations autochtones, les trois tombes étaient relativement proches de sépultures chrétiennes. Et toutes ces tombes se trouvaient à l’intérieur d’une enceinte romaine qui devait délimiter une communauté urbaine » – les anthropologues -.

« Proches de sépultures chrétiennes », le Moyen-Âge et son carré musulman, la  « co-existence », c-à-d le « vivre-ensemble » et sans amalgame en plus, une leçon d’histoire. Voila pour ce « billet fouillé » sur la racine musulmane de la France, déjà compatible au Moyen-age. Je sais, le dire énerve certains, c’est le but, je vais me gêner. Pour finir, juste une chose: si on pouvait leur fiche la paix au musulmans de France avec ces histoires de « racines & des branches », etc, ça évitera aux archéologues de retourner toute la terre de France pour la contradiction sur l’existence de « Musulmans français de souche » -note d’humour l’ami Solo Niaré-.  Alors, Cap de faire mieux que les Moyenâgeux?

Billet « Culture » – c’est le Figaro qui le dit-, fait.

Amen.

./…

Publicités