Où l’on parle de la « racine musulmane de France »: Des tombes du Moyen-Âge , tournées vers la Mecque …

tombes-musulmanes-moyen-a%cc%82geOn se calme, on va parler Archéologie et Histoire de France. Twitter a exhumé un papier du Figaro du février dernier, passé inaperçu et qui relate la découverte des tombes musulmanes en France datant du moyen-âge. Oui, les analyses des ADN prélevés sur des dents et les os le confirment.

Pour vous éviter un douloureux déplacement culturel vers Le Figaro, je résume: Trois sépultures,  corps placés sur le coté et têtes tournées vers la Mecque selon le rite funéraire musulman...

img_20160912_085147

decouverte-de-trois-tombes-musulmanes-datant-du-moyen-age

A Gauche, le plus jeune, la vingtaine – on va l’appeler Ali-, au centre, on va dire Hicham, la trentaine, et à droite, le vieux Mohamed, 50 ans. Aucune trace de blessure, – ce n’était pas un meurtre ni une violence policière, donc pas de Cold Case, mort naturelle ». Trois sépultures qui constituent les premiers indices de communautés de musulmans en France entre le VIIè et le IXe siècle. Jusque-là, il n’y avait pas de preuve matérielle sur cette présence, Charles Martel, en 737, après la victoire de Poitiers contre les Sarrasins, avait effacé les traces visibles de cette présence, mais pas tout, il avait oublié de creuser le sol -avis des anthropologues-. Ne pas s’énerver. Dans la France de l’époque, les « gens » vivaient en parfaite harmonie les uns avec les autres comme l’explique cet extrait …

« Signe d’une possible co-existence de ces musulmans avec les populations autochtones, les trois tombes étaient relativement proches de sépultures chrétiennes. Et toutes ces tombes se trouvaient à l’intérieur d’une enceinte romaine qui devait délimiter une communauté urbaine » – les anthropologues -.

« Proches de sépultures chrétiennes », le Moyen-Âge et son carré musulman, la  « co-existence », c-à-d le « vivre-ensemble » et sans amalgame en plus, une leçon d’histoire. Voila pour ce « billet fouillé » sur la racine musulmane de la France, déjà compatible au Moyen-age. Je sais, le dire énerve certains, c’est le but, je vais me gêner. Pour finir, juste une chose: si on pouvait leur fiche la paix au musulmans de France avec ces histoires de « racines & des branches », etc, ça évitera aux archéologues de retourner toute la terre de France pour la contradiction sur l’existence de « Musulmans français de souche » -note d’humour l’ami Solo Niaré-.  Alors, Cap de faire mieux que les Moyenâgeux?

Billet « Culture » – c’est le Figaro qui le dit-, fait.

Amen.

./…

Publicités

15 réflexions au sujet de « Où l’on parle de la « racine musulmane de France »: Des tombes du Moyen-Âge , tournées vers la Mecque … »

      1. une mélenchonniste sur twitter m’a dit que les billets sur le racisme sur twitter la soulait, les soulait, tu le crois toi? Que fallait pas « remuer la merde »? Que ça servait à rien?
        Ils sont beaux, certains, ils sont beaux

        J'aime

        1. Ça le saoule ? Chouette, c’est bon signe. Ça veut dire que l’emmerde et il faut continuer.

          Juste une chose [Msg de service]:: «  Les gens & cher tous, la dénonciation du racisme ne vise pas son éradication, -comment voulez-vous gommer une pratique pluri-séculaire avec quelques billets de blogs? Impossible-. Alors c’est quoi le but? Juste vous emmerder! Enfin, ceux que ça dérange, pas tous, jour après jour. Installer ce sentiment de culpabilité chez les têtes-des-cons reste la meilleure des réponses, à défaut de coller de vraies baffes… » Cordialement, c’est tout.

          De rien.;-)

          J'aime

          1. Je lui ai demandé ce qu’elle faisait sur twitter, si d’en parler ne sert à rien, le reste aussi.
            L’injustice, les pauvres, le mélenchonnisme, tout ça , tout ça…
            Elle a pas apprécié.
            Merci! c’est exactement ça! dérangeons!

            Aimé par 1 personne

    1. Annah Arendt dans « L’impérialisme » et plus particulièrement au chapitre « La pensée raciale avant le racisme », démontre que dés le 17e siècle, le racisme fût « la principale arme idéologique des politiques impérialistes » européennes. De « la force fait droit » d’Hobbes à la théorie scientiste du 19e siècle de « la survie du plus fort », il y a eu toute une progression de la mentalité des européens pour justifier les massacres coloniaux.

      J'aime

  1. Il y a un bled nommé « Les Nègres » dans ma cambrousse natale. Quand j’étais gosse, dans les années soixante, j’ai souvent entendu que ce nom venait du fait que le bled était naguère habité par des musulmans. Si l’étymologie est douteuse, il est intéressant de voir qu’à l’époque une présence musulmane, hypothétique ou réelle, ne soulevait pas d’émotion particulière…

    Les musulmans du coin, ben oui, il y avait une chiée de musulmans bien réels dans ma cambrousse qui nous ont appris comment faire les méchouis, avaient été recrutés en Algérie pour bosser chez nous où on manquait de main-d’œuvre.

    J'aime

  2. Ramatuelle vient du mot arabe Ramatuhallah qu’il plaise a Dieu,des berbères il y en a dans tout le sud de la France bien avant Poitiers

    J'aime

    1. Merci Pascal. Et Saint-Affrique dans le sud de L’Aveyron, une explication?
      [Je vous avais bien dit que c’est un billet « Culture », ZavezVu?]
      Au suivant, #CulturonsNous! Merci de partager vos connaissances …

      J'aime

      1. l’Espagne n’est pas loin et les musulmans sont restés plus de 800 ans dans le coin,il y avait des musulmans a la cour de Toulouse,certains racistes du coin seraient sans doute surpris d’apprendre qu’ils ont du sang berbères,déjà pour les 3 morts,ils ne se sont pas enterrés tout seul donc c’est bien qu’il y avait des musulmans dans le coin,et qu’ils ont des descendants

        J'aime

  3. je viens de regarder la carte de mon patelin de naissance, j’ai eu un doute…

    il est levé. Mes grands parents, catholiques comme un polonais peut l’être, sont inhumés la tête vers le sud est, la ligne passe à côté de la mecque….. que faire ?

    mon village, était composé de polonais, une chiée, des algériens, une tripotée et le reste en franco-portugais, franco-espagnol…il devait y avoir quelques vrais français me semble t’il… (une bonne partie a été naturalisée, je vous rassure)

    le problème du patelin qui comptait 800 habitants, était qu’il n’y avait qu’un bistrot, alors puisqu’il n’y avait pas le choix, tout ce monde là se serrait les coudes pour monter les verres ( modérément toujours , un à la fois)…

    vous auriez vu le soutien mutuel arabo-polono- français à la sortie du dit troquet, vous auriez pleuré de bonheur à voir toute cette fraternité chantante…..

    c’était ça le monde de la métallurgie et du foot réunis….

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s