#Gaulois? Non merci, « #Bantou » je suis et je reste. Mes excuses aux ancêtres #Hongrois de…

tous-nos-ancc3a8tres-nc3a9taient-pas-des-gauloisIl faut croire que Nicolas Sarkozy a un problème avec ses ancêtres. Collé aux basques du Front national, l’ex-résident de l’Élysée a déclaré:

«Si l’on veut devenir français, on parle français, on vit comme un Français » -Jusque là ça me va-. « Nous ne nous contenterons plus d’une intégration qui ne marche plus, nous exigerons l’assimilation ». On va dire qu’il s’est « assimilé tout seul » avec toutes les casseroles qu’il traine. « Dès que vous devenez français, vos ancêtres sont gaulois. J’aime la France, j’apprends l’histoire de France, je vis comme un Français », doit se dire celui qui devient français ». Il se répète, à Fran-con-ville.

Partant du principe que la république n’a aucun problème avec mon éducation, héritage de mes ancêtres les Bantous d’Afrique, je ne vois pas l’intérêt de les renier. Les Gaulois ne m’ont rien demandé, Marianne non plus d’ailleurs.

rama-yade-nicolas-sarkozy-gauloiserie

[Et Paf!] Donc « non merci ». Il faut dire que mes ancêtres sont trop vieux pour devenir « orphelins » de leur propre descendance. Au fait, une question vite fait bien fait sur « nos ancêtres les Gaulois »: ils étaient chrétiens (ou pas)? ...

Faut rigoler, mais sans oublier de présenter nos excuses aux ancêtres #Hongrois de Nicolas Sarkozy.

« Chers Ancêtres Hongrois de Nicolas de Nagy-Bocsa, on vous prie de bien vouloir accepter toutes nos excuses pour la peine qu’il vous cause avec ses gauloiseries. Chers ancêtres Hongrois du Papa de P’tit Louis, la belle éducation-à-la-française n’est pas responsable des billevesées de votre descendance en France, il est devenu pénible depuis qu’on l’a viré de l’Élysée en 2012. Président de la république, il était très fier de vous, le disait avec joie comme en juillet 2006 pas loin de vos terres: « Mes racines sont à Salonique!« . Depuis, il a paumé un truc en route, deux. Mais rassurez-vous chers ancêtres Hongrois du mari de Carlita, on va le garder avec nous, il a la nationalité française, il est chez lui. Mais si d’aventure vous savez « comment faire -un truc de famille- pour le rendre compatible avec la république« , merci de vite nous aider, on n’y arrive plus! Non, mes ancêtres les Bantous n’ont pas de gri-gri pour résoudre ce cas de figure, on va continuer nos recherches, le CNRS est sur le coup. Bref, toutes nos excuses chers ancêtres hongrois du Président du Parti les Républicains, c’est pas de votre faute, on le sait. Cordialement (.) »

Signé: @bembelly le #Bantou…

./…

Publicités

19 réflexions au sujet de « #Gaulois? Non merci, « #Bantou » je suis et je reste. Mes excuses aux ancêtres #Hongrois de… »

  1. je vais te dire ce qui me fait marrer dans ses conneries (les siennes et celles d’ailleurs d’autres pipelettes télévisuelles qui se donnent le nom de politique)

    ce type là te parle de vivre français alors qu’il a démontré brillamment qu’il adore les coutumes de vie américaines, s’est empressé de coller à l’otan, et colle au cul de la merckel dès qu’ elle siffle.

    Il a comparé la France à l’allemagne, au pays du nord, au pays du sud, et à tout ce qui bouge..

    Il a vendu la France aux qataris, aux financiers et aux groupes privés, morceau par morceau..

    aucune morale, aucune conviction, aucune idée ; il ne sait pas compter (son assoss aurait dû couler suite à un endettement démentiel, ce sont les banques qui tiennent le bordel)…, il est poursuivi par les juges bien locaux, et s’il n’est pas en cabane, c’est uniquement parce que son carnet d’adresse est fourni, assez pour confier à la presse « j’ai confiance en la justice de mon pays »

    lui qui parle de mettre de l’ordre, ferait bien de commencer par essayer de trier son propre cerveau…il ne sait pas que le temps c’est un passé, un présent, un avenir ; dès lors, il peut passer d’une affirmation à son contraire en moins de temps qu’il n’en faut pour ouvrir une boite de thon à l’huile…

    et bien mesdames et messieurs, avec un ostrogoth pareil comme image d’identification, j’aurai du mal moi même à vouloir devenir gaulois aujourd’hui, dans un environnement qu’on nous appelle « village planétaire » avec une culture dont les élites voudraient qu’elle soit « européenne » . Et tout le cirque politicien est bâti comme ça ….ou presque sur un point : que les juges ne courent pas après tous, mais on ne sait pas encore si c’est parce qu’il en manque….

    non mais, allo quoi ?

    J'aime

  2. Restons politiquement « correct ». Dans les grosses têtes, ils auraient pu dire que ça ne donne pas la gaule de l’écouter. Quand est-ce qu’on grille (jeu de mot laid) ce Pinocchio ? Excusez moi, la chanson d’Henri Salvador a beaucoup participé à ma bonne humeur matinale.

    J'aime

  3. S’assimiler c’est disparaître. Les Gaulois en sont le parfait exemple! Bravo Sarko, faudra trouver un autre exemple.😂
    Notre ancien président ferait mieux de lire Yves Coppens où Pascal Picq. Il apprendrait que la diversité des cultures est nécessaire à la survie de l’espèce humaine.

    J'aime

  4. Pioché dans l’article « Vive la Nation du blogueur Vingtras sur Mediapart : « N’en déplaise aux chantres des droits du sang ou des droits du sol, l’adhésion aux principes républicains et la pratique de la langue nationale devraient être des critères suffisants pour appartenir à une même communauté politique.

    Le Vénézuélien Miranda est un héros de Valmy et le Polonais Dombrowski est mort sur l’une des barricades de la semaine sanglante… Ils étaient tous les deux citoyens de la république française, membres de la nation. »

    L’article : https://blogs.mediapart.fr/vingtras/blog/200916/vive-la-nation

    J'aime

  5. Sarkozix le gaulois…..n’a pas compris qu’il fallait savoir d’où on vient pour comprendre où on va…que les cultures se complètent…qu’on « assimile » ce qu’on comprend….que la société française se nourrit de sa diversité….mais non il l’a bien compris on se doute bien où il veut en venir !!

    J'aime

  6. Je ne sais plus si je l’ai lu quelque part mais j’ai tendance à me dire ceci: « un homme qui renie ses racines ne saurait savoir où il va ».
    Cet homme a tellement renié qui il est qu’il ne sait plus réfléchir « droit ».

    J'aime

  7. On est Français si on a qu’un pays : la France ! Et, de préférence, une seule langue : le français ! C’est simple et peu importe nos couleurs, nos origines !

    J'aime

  8. la France aux Bantous !
    c’est ça.. god ver domme nog ein twe ! ..j’ai encore rien compris ?
    l’important, n’est-ce pas Gab, ..Faut rigoler ! (ou disparaitre.. dit Robert; il y a de ça)

    ça me fait penser (quelle idée !) à Elias Canetti, prix Nobel de littérature, 80’s,
    en langue allemande, né en Bulgarie, autrichien comme auteur.. je-sais-plus,
    résident suisse, naturalisé britannique, passeport turk (2 passeports)

    ainsi un bout de binz au comité Nobel, ..les x pays voulant s’attribuer la paternité (??)
    l’honneur toussa, ..les étrangers c’est les autres, youppie,
    aux dernières nouvelles tout ce monde survécut,
    /pas vu de France français ? ..pour une fois, (mauvaise-langue) même si les thèmes d’Elias
    sont l’Europe,

    moralité (perso) : c’est chouette la France ! un pays very bonnard !
    c’est mon préféré ! (ça dépend les jours ?)
    (très perso) : d’être français, (alors) gaulois, ça me plait.. j’adore ! (tous les jours ?)

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s