Le trou de la Sécu rebouché: Avec la «bonne Santé dedans » (ou pas)? …

14487822_ptrou-s-cuEn Avril 2014, le Plan de réduction des dépenses publiques (Montant,50 milliards d’euros) pour 2017 prévoyait des ponctions suivantes : 18 milliards d’euros d’économies de la part de l’État, 11 milliards d’euros d’économies sur les collectivités locales, et – plus important10 milliards d’euros d’économies sur l’assurance maladie, 11 milliards d’euros d’économies  sur les dépenses de protection sociale. Nous y sommes, presque.

Et l’on apprend que, « le déficit de la Sécurité sociale (régime général et fonds de solidarité vieillesse) devrait fortement se réduire en 2016, à – 7,1 milliards d’euros, son plus bas niveau depuis 2002. Cette année-là, le déficit avait atteint -4,8 milliards d’euros. Le déficit du seul régime général (maladie, accident du travail, retraite et famille) serait divisé de moitié par rapport à 2015 pour atteindre -3,4 milliards d’euros grâce à un accroissement des recettes ». Bonne nouvelle ?

le-trou-de-la-secu-en-2017-et-cela-a-des-effets-tres-concrets-sur-votre-vie

Oui, des effets très concrets sur nos vies, sur notre santé, et ce n’est pas peu dire. Après avoir imposé 3,4 milliards d’économies en 2016 – déremboursement de certains médicaments, hausse du prix de la consultation, etc.-, l’équilibre ne sera atteint en 2017 qu’au prix de 4 nouveaux milliards – nouveau coup de rabotc’est à dire …

  • Moins de lits d’hôpitaux: Virage « ambulatoire » avec suppression des lits d’hôpitaux en renvoyant les patients plus vite chez eux, voir le jour même.
  • Baisse des frais de fonctionnement: Maîtrise de la masse salariale, et rationalisation des politiques d’achats.
  • Moins de prescriptions médicamenteuses, plus de génériques : Le premier poste de réduction des dépenses provient de la diminution des prescriptions, et de l’augmentation des médicaments génériques…
  • Moins d’examens médicaux: scanner, IRM, échographie, etc.: Il va falloir s’armer de patience, ou apprendre à insister lourdement pour faire un examen médical…

 

trou-de-la-secu

Mon avis: Avant de se réjouir sur cette *réduction des déficits*, il faut prévoir une nouvelle « contribution santé » dans votre budget d’ici 2017. Et on ne se posera pas la question de l’affectation des économies réalisées (CICE, Pacte de responsabilité, etc). Comme l’a dit Marisol Touraine, « Le trou est derrière nous », – on le savait 😉 -, peut-être bien avec «notre bonne santé dedans».

actualite-societe-faute-dargent-et-par-pudeur-les-plus-pauvres-sacrifient-leur-sante

« Le malade est mort, nous avons vaincu le virus, youpi! » a écrit quelqu’un sur Twitter. Médecin Molière, presque. Oui, faute d’argent, certains renoncent, « être bien portant risque de devenir un luxe qui ne sera pas à la portée de tout le monde ». Demain, les « malades qui s’ignorent » ne seront plus forcement imaginaires. Le semainier (politique) de Sarkofrance aborde le sujet avec plus de détails, à lire.

./…

Advertisements

6 réflexions au sujet de « Le trou de la Sécu rebouché: Avec la «bonne Santé dedans » (ou pas)? … »

  1. en principe les stats disent que les frais de santé augmentent avec la vieillerie

    Le secret pour ne pas être malade : se faire lifter..

    je serais de la ministre, j’offrirais un lifting pour la soixantaine, et hop, quelques milliards de soins en moins ….aplanir les rides pour éviter le trou…

    on n’évoque pas les bénefs des labos qui sont en pleine santé, eux…faut pas fâcher les marchés…

    J'aime

    1. Le problème n’est pas la réduction des déficits, mais de savoir qui supporte cette charge et s’il était possible d’installer des mesures compensatoires pour garder le niveau de la qualité des soins, une sorte de péréquation dans l’effort à consentir. Le problème qui se pose – et qui va se poser- c’est celui de la couverture sociale à deux vitesses, ceux qui peuvent payer- dans le privé- et les autres. On installe au nom de la réduction des déficits, le statut du malade pauvre, c’est-à-dire, celui sera contraint de faire des économies sur sa santé.

      Pendant ce temps, on finance le trou des charges sociales des entreprises ». Même la médecine du travail s’éloigne avec la « loi travail« , même logique. Comprendre.

      J'aime

  2. Cela fait un bout de temps que la médecine a 2 vitesses..il y a depuis longtemps des médecins qui choisissent leur clientèle en choisissant de ne pas être conventionnés…
    mais aujourd’hui, il s’agit d’autres choses…il n’y a même plus deux vitesses , il y a des gens qui même s’ils cotisent pour la sécu comme les autres , ne peuvent plus accéder au soin par manque de moyens….
    deux situations extrêmes qui ne verront bientôt plus l’intérêt de conserver la sécu…
    les assureurs attendent avec impatience !
    Et pendant ce temps les dépassements d’honoraires augmentent et les patients passent à la caisse ! Et souvent de manière douloureuse quand leur médecin n’a pas signé le contrat d’accès au soin !

    J'aime

  3. Pourquoi tous ces « trous » à boucher? Pourquoi tous les gouvernements demandent aux « pauvres » de les boucher? Rare sont les médias qui expliquent que depuis longtemps les cotisations patronales n’augmentent plus: 1979 (retraite), 1984 (santé) et 1993 (chômage)- la cotisation patronale sécu a disparue sur le SMIC et diminuée de 50% sur les salaires jusqu’à 1.6 du SMIC. Par contre la part du salarié a grimpée régulièrement avec en sus un impôt: la CSG. De plus la répartition des richesses du pays depuis 1983, entre le salaire et la rente s’est inversée en faveur de la rente……malgré tous ces « cadeaux » (et il y en a eu d’autres, trop long à énumérer) l’investissement des entreprises n’a jamais dépassé les 20% du PIB en 30 ans! Et la courbe du chômage à toujours augmentée depuis 1973….On a coutume de dire ou d’entendre qu’en Europe la France est le pays le plus généreux en aides sociales par contre on n’entend pas que c’est surtout le pays le plus généreux envers les actionnaires. Les entreprises françaises ont distribué 47 milliards de dollars de dividendes en 2015, devant l’Allemagne (34.2 milliards), l’Espagne (23.1 milliards), l’Italie ou les Pays-Bas (9.6 milliards).

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s