Manuel #Valls: Démission ou désertion? L’ironie d’Arnaud #Montebourg …

Arnaud Montebourg ironise sur la «fausse colère» de Manuel Valls face à François Hollande, en l’incitant à aller au bout de sa «visible et éphémère exaspération» en démissionnant ...

montebourg-appelle-valls-a-la-demission

Un conseil qu’on peut traduire avec les mots suivants sans trahir l’idée de l’auteur

«Hé Manu, quoi? François #Hollande t’exaspère? Ok mon pote, si t’a plus envie d’assumer la mise en œuvre de tes réformes imposées de force à coup de 49.3 et qui ont laissé des fractures encore ouvertes, alors tu démissionnes ! On ne parlera pas de désertion promis! Et si tu veux te présenter comme le Saint-sauveur de la Gauche à la primairePS comme en 2011, pas de problème (rires)! Ta « théorie sur la gauche passéistehonteuse– et irréconciliable » s’effacera toute seule par magie pour les besoins d’une campagne électorale tu verras, ok  Manu? Cordialement toussa.»

Oui, le départ de Matignon, – souhaité par lui et ses amis– sera plus une désertion qu’autre chose, une vieille tradition (politique). En « classe transitoire », Manu va descendre -de Matignon-, peut-être bien après les résultats de la Primaire de Droite-, wait & see…

Manu tu descends?

./…

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Manuel #Valls: Démission ou désertion? L’ironie d’Arnaud #Montebourg … »

  1. Caravane des droits. On informe sur les droits, tous les cas particuliers sont traités de façon confidentielle dans la caravane. J’accoste deux pépés qui passent.
    — Vous êtes socialistes ?
    La question n’est pas aimable.
    — Ah non, pas du tout, on fait campagne pour Mélenchon.
    — Ah bon, alors là, c’est différent, on veut bien prendre le tract…
    Le ton change immédiatement et on se met à papoter tout un moment. 75 et 76 ans, trèèès fâchés avec Juppé à qui ils reprochent ses propositions comme la retraite à 65 ans. Trèèès fâchés avec le gouvernement et avec Hollande pour qui ils ont voté en 2012. Ça va être très dur pour la campagne des fauxcialistes : j’ai bien cru que j’allais prendre une baffe au moment où je les accostais…

    J'aime

    1. Faut remercier M.Valls pour ça. Tiens, l’ami Jeff Melclalex nous rappelle -sur Facebook- ces stats…

      « Il avait tous les pouvoirs :
      – la majorité à l’Assemblée,
      – la majorité au Sénat,
      – 21 régions sur 22,
      – 61 départements sur 101,
      – deux villes sur trois.
      Cinq bérézinas électorales et un virage social-libéral plus tard, il ne reste que la maison mère à l’Elysée. »
      [Le Parisien]

      Et quand on voit qu’aujourd’hui les BlogueursDeGouvernement tapent sur Manu Valls avec une violence inouïe, on est partagé entre 1. Rire à se casser une cote, ou 2. Se dire, « Ah les cons… ».

      ./.

      J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s