Menace, #Fillon aux cadres #républicains: «Si je suis viré, j’vous traîne en justice!»

Donc, pour rester candidat de sa famille (politique), François Fillon-la-frappe a menacé ses amis cadres les républicains ex-UMP de les trainer en justice dans l’hypothèse de sa destitution en tant candidat  la présidence de la république. Une menace, pas fictive

« Si vous essayez, malgré tout, de me déglinguer en convoquant le Conseil national pour mettre en piste un autre candidat, je saisirai la justice. (…) Depuis la primaire, je suis, selon les statuts, le candidat légitime indéboulonnable ».

« Maitre chanteur«  en plus! A Droite, le rassemblement est une façade, un « ravalement » de (.).

./ ...

Publicités

4 réflexions au sujet de « Menace, #Fillon aux cadres #républicains: «Si je suis viré, j’vous traîne en justice!» »

  1. je l’avais prédit que la campagne, après les primaires allait tourner aux noms d’oiseaux et aux convocations au tribunal…

    Nous sommes entrés de plein fouet dans les secondaires…

    J'aime

  2. Après s etre caché derrière sa femme en feignant de la protéger parce « qu’il l’aime et qu’il l’adore tellement qu’il laissera pas faire » ….v’la t’y pas qu’il se protège derrière Sarko….
    en langage LR ( alias les rapaces) cela s’appelle du courage …
    Quand il est arrivé en 2007 il s’est plaint que les caisses étaient vides ….désormais on sait en partie pourquoi ….

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s