Bref, #EnMarcheValls va trahir #ManuelValls. Parjure, lui aussi chez #Macron ?…  

[?] Je pose ça là puis je reviens. Extrait « parole de l’homme d’État #EnMarche« selon Le Parisien.

A vérifier. Attendre confirmation, qu’on peut déjà lire en filigrane dans Paris Match n°3539 de ce jour, il se confie (je résume): «Je ne peux pas apporter mon parrainage à Benoît Hamon (…) B. il ne suscite pas d’engouement (…) Si le FN est très haut le soir du premier tour, alors ça peut vraiment mal finir (..) ».

Valls n'apportera pas son parrainage à Hamon

Traduction: Manuel Valls brise le serment de loyauté qui devait lier entre eux les anciens candidats de la primaire mais hésite encore à afficher publiquement son ralliement à Emmanuel Macron. «C’est l’heure de la coalition» pronostique-t-il dans Paris Match. Message net mais sans s’attirer les foudres de la « trahison » et du « parjure », etc. En gros, on organise une fuite genre « on n’est pour rien », ses partisans ont bien reçu le message:  » Hé les gens! Allez chez Macron mais chuut! J’ai rien dit moi, ok les gens »? Avec ou sans démenti, l’effet Anti-Hamon est le même: bien torpiller sa campagne et accélérer les ralliements de ses proches à Macron. Bref, #EnMarcheManuelValls vient d’afficher sa préférence, point. Et son discours d’allégeance, on le devine assez bien. Tenez, je vais vous l’faire (de mémoire).

« Françaises et Français, cher tous, Face à un Front national aux portes du pouvoir, je veux faire barrage, et (de mémoire) me battre pour mon pays! Oui ce pays des Lumières a fait du pauvre petit catalan que j’étais son 1er Ministre, un grand honneur. Servir cinq ans la France, je ne l’oublierai jamais, et je veux lui rendre cette fierté. Vous savez – je continue car ça m’amuse-, je ne fais pas ça pour ma pomme ni pour un poste de 1er Ministre – quoi que-, mais face à l’Amérique de Trump, à la Russie de Poutine et au danger de l’islamiste radical qui perturbe et gangrène nos banlieues, il nous faut nous unir pour une République forte, une France juste sans clivage passéiste, faire front. Oui j’aime la Gauche et j’aime l’entreprise -de démolition-,  Soyons les garants d’une Gauche républicaine, laïque, réformiste et progressiste -là j’ai pompé son dernier tweet. Pour cela, je suis #EnMarche avec Macron pour servir la République, c’est pour la France bordel! »

Presque. Moi à la place de Macron, je me méfierai! François Hollande en sait quelque chose. Ne pas lui remettre les clés sans en garder les doubles, on ne sait jamais. Donc, à Gauche,  on annule la #Primaire – qui n’était au final qu’une entourloupe de Soférino et on recommence au 1er tour de la Présidentielle? Ok! Finalement, cette clarification est une bonne nouvelle pour Benoît Hamon. Refaire le (Paris)Match, avec les archives puisqu’ils insistent, ça va être drôle.

Prêts? La politique j’adore.

./…

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Bref, #EnMarcheValls va trahir #ManuelValls. Parjure, lui aussi chez #Macron ?…   »

  1. J’espère qu’il n’y aura pas trop de gens surpris. Les primaires ont servi à fixer l’attention sur les 2 partis principaux pendant plusieurs mois.
    Il s’agit de nouvelles techniques de comm pour présenter des rivalités sur un même programme venu tout droit de Bruxelles.

    Les politiciens nous jouent « le cessez le feu de l’humour ».

    J’imagine Valls comme ministre du travail nous démontrer que si on veut retrouver du travail, on peut…

    ah la bande de déconneurs…

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s