« Résidence de la République »: Fin des vacances des (in)visibles ce dimanche. Que c’était bien …

J’aime bien les vacances, c’est cool, deux semaines tous les 5 ans, je n’en demandais pas tant. Une chance. En vacances sans être parti, toujours là, mais désormais « invisibles », peinard dans les logements du fond du jardin de la « Résidence de la République ». Dans la Zone-Est, non loin du Periph‘ qui jouxte la copropriété, au calme, ça change. Nos voisins & colocataires du 1er étage, et ceux des pavillons avec piscine s’affairent, ils ont un « barrage à construire » à la frontière de la ville, pour l’alimentation électrique, les plombs ont sauté dans la Cité des Lumières, faut réparer. La peur du noir. Et je les découvre maçons, artisans, le cœur à l’ouvrage, déterminés, enfin au boulot. Occupés ils sont. À nous les vacances, youpi!

J’aime bien les vacances, ce trou noir dans l’espace temps où « tout le monde il est beau tout le monde il est gentil » et vas y que je te tape la bise! « Tiens je te prête ma caisse avec le plein d’essence dedans, c’est cadeau », « Quoi? vous excuser pour vos gosses qui joue dans le hall d’entrée de la résidence jusqu’à pas d’heure? Ben voyons, faut bien qu’ils s’amusent quelque part ces pauvres mioches, non? » etc. Que du bonheur. Oui, j’habite la « résidence des Gens-heureux » depuis 15 jours, la même qu’avant sans déménager. Dans les jardins de la Zone-Ouest, le feu du barbecue qui occupait leur temps libre a laissé place à l’arrosage automatique, le feu ça brûle. Des résidents pompiers involontaires, par inadvertance, voire par obligation. D’autres, les vrais l’étaient déjà avant, volontaires par conviction; Romain LeDandy, Jeff de Montebourgeois, Isabelle iBoux, Cycee Bah Si!, Elooooody d’Yerres, Le Vieux Yann le Breton, Juan le Semainier, Ervé SansH, Pierre, Paul  Jacques, etc beaucoup d’autres, sans oublier l’affreux Gédécé, il habite le barrage, en vacances aussi et souvent avec nous dans la Résidence pour boire des canons, pas que.

Dans la « Résidence de la république », les  » (in)visibles » sont en vacances...

Putain 15 jours! On n’y croyait plus, tous ces longs moments de silence jour après jour et sans aucune notification Google. Les voisins? Non, ils ne sont pas dans leur maison de campagne au bord de la mer, mais près d’ici. – Une « histoire de succession » à régler, des trucs de famille, ça les occupe et ça nous fait des vacances –. Toujours là mais plus là, et c’est tant mieux. Deux semaines d’invisibilité, toute une éternité. Tenez, mon cousin Mamadou a même fait une dépression. – quand t’es pas habitué à l’absence d’amalgame, ça te déprime sec -. Et Fatoumata se moque. Tang Lung le fils de Chang L. s’occupe à déverrouiller les smartphones bloqués sur compte Cloud ou Google, « C’est illégal, ouais mais je m’en bas les nouilles! » qu’il dit. Il est Geek. Pour Rachid et ses potes, c’est le foot sur fond de (…) « Gros, c’est la puissance, c’est la puissance, la puissance (Paw Paw)! ».

En « mode avion ». Et on a dansé tradi, on a mangé poisson braisé avec piment, on a bu vin de palme, on a chanté fort, on a zouké jusqu’à matin bonheur et personne n’a rien dit. Ils ne sont vraiment pas là je vous dis. Enfin, la première semaine seulement car vendredi dernier, la Police du Commissariat de la Maison de la Chimie a débarqué vers les minuit-moins-le-quart: « hé oh la communauté! Y a des gens au barrage que ça dérange ces tam-tam, sans compter le bruit & les odeurs, non mais … Au lieu de rester là à pavoiser comme d’hab, venez plutôt nous aider à faire (le) barrage! A quoi ça sert que Ducros il se décarcasse? Oui, vous serez les premières victimes si la digue elle saute, au boulot! » Faut dire qu’on leur avait (pas) dit qu’il y avait déjà des trous bien visibles dans le barrage, l’œuvre des ragondins, ils ont bien infiltré la résidence partout en passant par les égouts, les canalisations infectés. Mais chuut! On aime bien jouer aux cons nous, ne pas gâcher, pour une fois qu’ils s’inquiètent vraiment, en vacances on est! « 🔊Les jolies colonies des vacanes!🎶 Merci voisins quand t’es pas làa! 🎼🎵 ». On s’est bien baladé partout dans la résidence à faire des selfies, pour immortaliser l’instant magique, même pas quelqu’un qui vous demande: « Hé mon gros, t’as tes papiers? ». Rien, ça fait bizarre je vous confirme.

J’aime bien ma résidence dans l’entre-deux-tours. Y vivre, c’est beaucoup bon …

Être associé à la (sur)vie de la résidence, encore? Comme en 39-45. Certains ont dit « Ok je viens! *Barrager*, je connais depuis tout petit.. ». D’autres, « Ah ben non hein! C’est à vous de bosser maintenant »  ou,  » Euh … je peux pas, j’ai piscine, chez les voisins! ils ne sont pas là, raté! ». « Ben, Yaka mettre des panneaux solaires bande d’anti-écolos! #ZavezVu? «  etc. Le bordel, juste quand on commençait à s’habituer. De toute façon, dimanche soir, fini les vacances. C’est pénible. Mon voisin dit souvent: « Je déteste le lundi! », maintenant je sais. Ce lundi, coup de bol, on célèbrera « la fin du chantier-le-barrage », personne n’ira bosser, la fête des Lumières! Et c’est le nouveau Responsable du Syndic de la coprop’ qu’on désignera ce dimanche qui régale. Et dès mardi en journée, de la fumée s’échappera  vers les 17h 30 des cheminées de la zone pavillonnaire pour annoncer la reprise de la saison « barbecue quinquennal ». Comme avant. Ouais, encore dastreinte au barrage nous serons, seuls, avec les « vrais ». Mais que c’était bien les vacances! Vivement les prochaines, dans 5/10 ans, voire plus.

Et ça va être long, très

./…

Publicités