#Macron & la #Presse: Jusqu’ici, seul le #FN sélectionnait « ses journalistes », jusqu’ici …

Je pose ça là, avec envie, pour résumer ce qu’on n’ose pas dire très clairement.

Jusqu’ici, c’était «l’entente cordiale», disons, «ma bobine à la UNE partout». Puis, après le «barrage» l’imitation du FN. Choqués?  Moi aussi, et on ne désespère pas qu’il change vite d’avis. Bref. Ce qui est drôle (ou pas), c’est ce «réveil de la presse», sur le nouveau Résident de l’Élysée, une histoire qui ressemble à une fable (si vous la connaissez). Et j’exagère à peine.

La presse ayant chanté «Avé #Macron» tout l’hiver se trouva fort dépourvue quand le printemps fut venue. Pas un seul morceau de liberté ou de vermisseau. Elle alla crier famine chez Élysée sa voisine. ..

Macron-et-ses-unes-final

Jusqu’ici.

./…

Publicités

3 réflexions au sujet de « #Macron & la #Presse: Jusqu’ici, seul le #FN sélectionnait « ses journalistes », jusqu’ici … »

  1. Comme je disais par ailleurs, il s’est tellement fait relécher par tellement de journalistes qu’il est impossible d’envisager qu’il affrète une dizaine de bus à chaque fois qu’il va prendre l’air.

    Ce n’est juste qu’une question de logistique finalement.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s