« Être #Charlie » désormais c’est payant, 15 ou 150 € le ticket émotion. Quand les #ProValls privatisent une souffrance collective…

Désormais mon pote, si t’as pas 150 balles alors t’es pas « #Charlie ». Fini la gratuité. Nos #identi du « Printemps dit Républicain«  de Laurent Bouvet (de la bande-à-Manuel Valls) ont privatisé « l’esprit #Charlie » pour le 06 Janvier 2018. C’est à « eux », une propriété privée. Bref, une « folie (Bergère) »

En plus de déverser la haine sur la place publique et de s’attaquer à la « liberté d’expression de Mediapart », les voila qui se lancent dans la rentabilisation d’une « souffrance collective », un « macabre business plan », c’est « génial« , une véritable escroquerie mémorielle. Désormais, Être #Charlie, c’est (…) soit tu paies, soit tu dégages. A toutes fins utiles, je rappelle que nous avions participé à la cagnotte de solidarité après l’attentat du 07 Janvier 2015, des millions d’euros à travers le monde, 16 millions d’euros (12 millions provenant des ventes, 4,3 millions pour les dons). Aussi, contributeur de la dite cagnotte, je me pose la question de savoir à quoi a servi tout ce blé. Simple question.

[Édit. Sur Facebook, Laurent. Bouvet, le lead vocal et « horloge parlante » du Printemps-dit-républicain confirme l’info et s’est lancé dans une tentative d’explication, disons, la plus foireuse qu’il m’ait été donné de lire. Je vais le traduire pour faire simple: « Faut que les gens paient car on n’a pas les moyens de le financer, c’est pour cela qu’on met en place une billetterie pour des raisons de sécurité ». Rappelons que l’équipe Charlie est toujours sous protection policière. Ils auraient pu faire -si besoin- une cagnotte en ligne comme Omar Sy pour les Rohingyas en Birmanie ou organiser tout simplement une Marche gratuite mais non, il leur faut du cash. Et notre «ami» d’insister sur « la qualité des intervenants & artistes qui se produiront le soir du 06 janvier 2018 (sic)». En gros, les « ami.e.s du Printemps-dit-Républicain» sont tellement #Charlie qu’ils ont besoin de blé pour nous dire combien ils sont Charlie ». Dont acte, la cour appréciera…

Désolé, j’ai pas 150 balles… (bande de cons!)

./…

Publicités