«♪ Oh Amadou ♪» ou #Cantat pas le choix …

Amaoudou Myriam Cantat

Persona non grata condamné au bagne, il n’avait pas le choix, fallait partir, loin de tout. Un beau matin, après avoir avalé les kilomètres de la ligne de chemin de fer Dakar-Niger dans ce train d’un confort improbable, il débarqua au milieu de nulle part. L’horloge de la Gare affichait 14h12, souvent et peut-être toujours 14h12. Ailleurs le temps s’arrête et le quotidien se limite à «faire tenir l’éternité dans une seconde». Il était attendu, à Bamako, et ce n’était pas un jour de mariage. D’un pas aussi lourd que le fardeau qu’il portera à jamais, un sac à dos pour seul bagage, il se dirigea vers le marché qui faisait face à la majestueuse bâtisse où l’attendait Amadou et Miriam, un couple d’ami. Au volant d’une Peugeot 404 noire vintage, ils s’éloignèrent en musique, traversèrent les majestueux paysages de l’arrière pays Soninké pour un corps de ferme isolé dans la savane aride, pour s’amadouer à l’harmonica

Oui, « Cantat pas le choix » tout devient handicap. Partir? S’exiler?… [ » ♪Oh Amadou ♪ «  By Amadou & Miriam (feat. Bertrand Cantat) Album « Folila », Avril 2012]. Billet Handicap & Société, fait.

./…

Publicités