Le « réfractaire vous emmerde » |Aimé Césaire…

Quelqu’un a dit que les Français sont des « Gaulois, réfractaires » à je ne sais plus quoi. Ok. « Et puisque j’ai juré de ne rien céler de cette histoire (d’outrances quand la nécessité l’oblige), moi, le « pas Gaulois » et descendant de ces ancêtres qui n’ont jamais été, ni guerriers du royaume du Dahomey, ni princes de Ghana, ni docteurs à Tombouctou, ni architectes de Djenné, ni Mahdis, moi, le solidaire qui n’admire rien tant que le mouton broutant son ombre d’après-midi », je tiens à apporter, ici, la seule réponse qui s’impose…

Oui, « le réfractaire vous emmerde » aurait dit Aimé Césaire |Pour ma part, moi, descendant de « ceux qui n’ont inventé ni la poudre ni la boussole, ceux qui n’ont jamais su dompter la vapeur ni l’électricité, ceux qui n’ont exploré ni les mers ni le ciel, mais ceux… sans qui la France ne serait pas la France », je dirais très modestement, politesse oblige, « réfractaire toi-même! »

Fait.

./…

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le « réfractaire vous emmerde » |Aimé Césaire… »

  1. Je suis avec toi Guy Alain, je lui dit merde aussi. Au lieu de chialer et de refiler son irresponsabilité sur les français, il ferait mieux de prendre acte de sa fonction. C’est un dilettante qui est un salarié des banques dans l’âme, uniquement bon pour raccoler le client friqué…

    Je signale que le Danemark a gardé sa monnaie. il n’a pas refilé les clés de son pouvoir à Bruxelles, Berlin Francfort…

    J'aime

  2. L’image du gaulois « irréductible » ou « réfractaire », hi, hi! Macron a-t-il lu Jules César?
    « Au point où l’on est arrivé, il n’est pas sans doute hors de propos de parler des mœurs de la Gaule et de la Germanie, et de la différence qui existe entre ces deux nations. Dans la Gaule, ce n’est pas seulement dans chaque ville, dans chaque bourg et dans chaque campagne qu’il existe des factions, mais aussi dans presque chaque famille : ces factions ont pour chefs ceux qu’on estime et qu’on juge les plus puissants ; c’est à leur volonté et à leur jugement que sont soumises la plupart des affaires et des résolutions. »
    (…)
     » La raison de cet antique usage paraît être d’assurer au peuple une protection contre les grands : car personne ne souffre que l’on opprime ou circonvienne ses clients ; si l’on agissait autrement, on perdrait bientôt tout son crédit. Ce même principe régit souverainement toute la Gaule : car toutes les cités sont divisées en deux partis. » (livre VI de la Guerre des Gaules)
    La vision de Jules des gaulois est plutôt celle d’un peuple esclave.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s