Public Enemy : Du miroir de la violence …

Prolégomènes: « Les personnages & les situations de ce récit ne sont pas forcement imaginaires. Toute ressemblance avec une fiction récente ou situation historique ayant existé est purement fortuite (ou pas) ». Attention, les images ci-dessous basées sur des faits historiques et bien réels sont d’une violence inouïe ...

“Honky Talk Rules” by Chuck D, Lead vocal de Public Enemy, sample évident de “Honky Tonk Woman” des Stones [oui]. Extrait: « i let the entire world hear and know of your problem, but let everybody also know of your crimes, but you don’t want to ever fix this world by solving rather have the whole earth singing to your lies… » A traduire (déjà ici).

L’« effet miroir», une violence inacceptable … ./…      
Publicités

3 réflexions au sujet de « Public Enemy : Du miroir de la violence … »

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s