Dessous & évolution du mouvement #GiletsJaunes: le point #Presse & #FN…

Pour ne pas se perdre en arguties et ne pas vous entraîner dans de vaste périodes oratoires, je vous propose une «analyse simplifiée du Mouvement #GiletsJaunes». Simple vite et bien. Ça m’évitera de vous faire prendre votre temps et vous le mien. Prolégomènes by Sigmund Keynes

Simple, basique et ça marche. Puisque vous insistez, juste un mot: Faire des GiletsJaunes une exclusivité FN sur les chaines-télé et sur les réseaux sociaux, c’est rendre service aux fachos de France et de Navarre. Ils n’attendent que ça, récupérer qu’ils n’ont pas créer et le FN (Rassemblement National) va capitaliser cette colère populaire et deviendra – si ce n’est déjà le cas-  «le seul parti en lutte pour le pouvoir d’achat des français», une thématique jusque-là absente de leur catéchèse politique. Le silence de la Gauche, les hésitations des insoumis, l’absence des Verts EELV, c’est du pain bénit pour Marine Le Pen & associés. Et pourtant des images et des témoignages permettent de mieux saisir ce qui se passe réellement sur le terrain. « Une chose est sûre -écrit un ami sur Facebook-, pour les participants et notamment ceux (majoritaires) dont c’est la première mobilisation militante, cela restera comme un moment politique et personnel fondateur. Je vois difficilement comment cela pourrait en rester là ». Je confirme, et ça ne sera pas chez les gens bien. La Gauche a démissionné, elle n’est pas présente dans cette mobilisation citoyenne pour le pouvoir d’achat, une première, c’est malin…

Au final, on se retrouvera face à deux camps, dans un «facho-à-facho» organisé et souhaité entre … d’un côté, les heureux macronistes fiers d’avoir bouter l’#Aquarius hors de France et désormais en marche sur les pas des FN avec leur LoiAsileImmigration, et de l’autre, les ex-FN devenus Rassemblement national. Comme en 2017.

Et les actes racistes dénoncés -à juste titre  par certains, disons, par ceux qui font mine de découvrir ce que l’on dénonce au quotidien avec en retour des quolibets en «raciaslisme», ou en « racisme AntiBlancs », ce racisme « qu’ils découvrent » ne les intéresse pas pour l’acte en soi, mais pour l’utilisation qu’ils peuvent et vont en faire: casser et affaiblir une contestation populaire contre la vie chère, un constat que personne ne conteste d’ailleurs. Mais plus personne n’en parle, ça va encore passer crème. Faut-il se priver de dénoncer ces actes insupportables? Bien sûr que non, mais pas qu’aujourd’hui, demain aussi si vous voulez bien et on effacera « vos silences d’hier », mais permettez que je puisse en douter. On ne va pas se mentir n’est ce pas?

Pour finir, devinez qui gagnera encore les élections avec pour seul programme «la peur du FHaine»? La politique de la Terra incognita est devenue réalité

./…

Publicités

3 réflexions au sujet de « Dessous & évolution du mouvement #GiletsJaunes: le point #Presse & #FN… »

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s