#QPC: Un ancien 1er Ministre & ex-1er flic de France -habilité secret défense-, peut-il occuper une fonction régalienne dans un pays étranger (contre les intérêts de la France)?

Selon la presse ibérique – article relayé par Courrier international, – Manuel Valls, l’ex Ministre de l’intérieur et ancien Premier ministre français, récemment battu aux élections municipales à Barcelone pourrait occuper le poste de Ministre des Affaires étrangères dans le Gouvernement Espagnol.

Manuel Valls Ministre Espagnol Espagne

Hypothèse crédible. Ma Question prioritaire de constitutionnalité /QPC est la suivante:

QPC: Un ancien Ministre de l’intérieur et ex-Premier ministre de la République au cœur du pouvoir et des secrets d’état, peut-il occuper une fonction régalienne dans un pays étranger contre les intérêts de la France?

On ne s’attardera pas sur ses indemnités et sujétions de fin de fonction en France et tous ce qui va avec. Dans l’attente de vos réponses et de celle de ChekNews.fr que j’ai sollicité -ça va bien les occuper-, je profite de votre temps de cerveau disponible de ce dimanche pour une proposition de loi qui devrait s’appliquer aux anciens sociétaires du Gouvernement, aux ministres, secrétaires d’État et membres de leur cabinet qui trop souvent, vont se « vendre dans le privé » et désormais pour le compte dans pays étrangers dans une indifférence générale et dans des domaines en interaction avec leurs précédentes fonctions.

Proposition de Loi Bembelly  (loi Baobab) pour une République Éthique (prolégomènes).

Fait en France, le 23 juin de l’An 2019.

[PS: Imaginez un Karim Benzema – toujours recalé en Équipe de France – sélectionné chez les Fennecs d’Algérie dans un match contre les bleus et qui en plus marque un but qui élimine la France au mondial. Imaginez…]