#Immigration: le «Off Salvini » d’Emmanuel Macron | «Oui mais..» Ça se radicalise…

Dans un pays qui désormais revendique le droit d’être islamophobe, dans une France qui fait des victimes de cris de singe des racistes anti-blancs, Jupiter surfe sur la vague et affute ses armes politiques pour 2022. Devant des parlementaires macronistes, Emmanuel Macron a déclaré –à propos de l’immigration: « Nous n’avons pas le droit de ne pas regarder le sujet en face. Devons nous être le parti bourgeois? Les bourgeois ne croisent pas l’immigration, ce sont les territoires les plus pauvres qui en sont le réceptacle  (..) « La France a toujours été un pays d’immigration. [Mais] en Europe les flux n’ont jamais été aussi bas et en France les demandes d’asiles aussi élevées. Je défendrai toujours l’asile mais il est parfois utilisé par des réseaux » |Source| Cédric Pietralunga -journaliste (politique) au quotidien Le Monde.

Macron immigration Savini Migrants

Le barrage imaginaire n’était qu’une passerelle. Par ces propos Emmanuel Macron sort les immigrés ou enfants d’immigrés – et descendants- du champ lexical des « classes populaires », de facto, les soustrait de la pauvreté et du chômage. En clair, ils n’existent pas dans la lecture de sa société bourgeoise, donc blanche, à l’entendre. Le préjugé est manifeste, sans conteste, dans une société ou la politique consiste à accroitre le profit des riches, à baisser les protections sociales des fameuses classes populaires pour ensuite jeter l’opprobre sur les étrangers, désignées « coupables ». Des propos racistes et Mattéo Salvini approuve ce message. Et Christophe Castaner n’en pense pas moins. Récemment, autour d’un verre avec des amis Lyonnais, tous de Gauche (ou Ex) j’évoquais cette dérive identitaire comme souvent sur ce blog, et l’un d’eux  m’a lancé: « Bah, c’est la RealPolitik! ». Ah bon? Le FN disait (dit) exactement la même chose, il a oublié, apparemment. Petit rappel, « Marine LePen 2012 dans les Paroles et des Actes » …

Et, version Emmanuel Macron (2019) : « Les bourgeois ne croisent pas l’immigration, ce sont les territoires les plus pauvres qui en sont le réceptacle (..) les classes populaires subissent le chômage, la pauvreté, et ce sujet (l’immigration)». Pareil. Étonnant non? Bref, beaucoup d’ami.e.s d’ExDeGauche acceptent désormais ce que l’on combattait ensemble. – Ils se reconnaitront.  Soit. Rendez-Vous à Verdun2022, je serai dans le camp d’en face, dans les tranchées coté France, Allée Gauche Propre, Bataillon des Tirailleurs, et vous n’aurez pas du mal à me reconnaitre

En France, l’Extrême-droite est bien EnMarche...

 Bonne chance.

./…

Publicités

3 réflexions au sujet de « #Immigration: le «Off Salvini » d’Emmanuel Macron | «Oui mais..» Ça se radicalise… »

  1. « Il faut parler d’immigration assure Macron à ses proches. »…Marque d’une habileté certaine mais pas d’un grand courage politique. Comme Rocard qui se piquait de posséder la clé des problèmes des Africains.(« Pour une autre Afrique » – 2001)
    « La phrase la plus célèbre prononcée par Rocard est indéniablement le très bourgeois cri du cœur : « Nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde ». Il n’a cessé ensuite de dire qu’on avait tronqué cette citation, et la complétait par quelque chose comme « mais nous devons en prendre notre part ». Hélas chacun peut aller entendre, dans les archives de l’INA, la phrase originale, prononcée lors de l’émission TV Sept sur sept, en 1989. Effectivement incomplète, elle se termine par « la France doit rester une terre d’asile politique…mais pas plus. », ce qui atténue l’égoïsme brutal, mais est assez loin de l’altruisme rêvé. Toutes les équivoques de la « nouvelle gauche », « droite au fond », sont là. » (Odile Tobner)…Le « mais pas plus » toujours dans la bouche des Macron, Castaner, Philippe, etc…
    Un petit survol historique permet de résumer, non pas l’immigration africaine, mais les immigrations permises ou pas selon les intérêts du pays. « …la France républicaine, « patrie des droits etcetera », mêlait bêtes et « sauvages » en son exposition coloniale, les envoyait aux charniers de 14-18, les « embauchait » en 40, les cachait aux hommages des défilés de la victoire et, ramenés chez eux, les mitraillait généreusement. » (Louis Salas-Molins)…en 60 allait les chercher pour reconstruire le pays, qui redevenu trés riche, les éconduit (ou pire aujourd’hui, les laisse se noyer en Méditerranée) quand ils sont victimes de calamités économiques et guerrières.

    Aimé par 3 personnes

  2. A propos du « Bah, c’est la RealPolitik! »… c’est finir par admettre ce que l’on répudiait au nom des sacro-saints intérêts économiques, politiques ou stratégiques du moment. « La «Realpolitik» subordonne toute justice aux intérêts d’un Etat, eux-mêmes légitimés par l’idéologie de son choix. » (Louis Salas-Molins)

    Aimé par 1 personne

  3. Le petit marquis devrait éviter de trop écouter son visiteur du soir Nicolas Sarkozy : vouloir siphonner les voix du R.N deux fois de suite, on voit où ça a mené les L.R.. Alors une troisième fois et le R.N va faire péter les bouchons !

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s