#Immigration : La France, les quotas ou la «politique d’intérim» …

Désormais, dans la To Do List d’Emmanuel Macron on peut lire ceci : (Je résume): Note pour moi-même adressée à Édouard Philippe Premier Ministre, à Muriel Pénicaud, ministre du travail, aux éditorialistes de la PresseTV et à mon électorat décomplexé.

  1. Quotas: «Fixer des « objectifs chiffrés » d’immigrés professionnels chaque année».
  2. Mettre en place d’ici à l’été 2020 des quotas d’immigration professionnelle.
  3. Faire dire: « Nous allons faire une concertation avec Pôle Emploi et les partenaires sociaux dans «dans quelques semaines» et permettre d’identifier les secteurs les plus demandeurs ».
  4. Ajouter aux éléments de langage de Muriel Pénicaud: «On fixera les besoins par métiers et par territoires. Et ce sont les partenaires sociaux et régions qui diront, par exemple, en Alsace, on manque de charpentiers».  Histoire de leur faire porter le chapeau si ça tourne mal.
  5. Faire dire à mes dépités LaReM: «Un outil statistique sera créé et opérationnel dès l’été prochain. Il permettra d’avoir une lecture en temps réel des besoins économiques locaux des métiers qui justifient de pouvoir faire appel à des compétences extérieures». Stéphane Guerini désignera Florent Boudié, vice-président du groupe LaReM à l’Assemblé comme volontaire.  Ça va bien l’occuper.

Bref, ce programme que certains imaginent «Sarkozyste» est en réalité celui d’Emmanuel Macron, qu’il avait vendu à la Droite en 2008 en sa qualité de rapporteur de la Commission Attali mandaté par Nicolas Sakozy. D’ici 2020, la macronie va marteler que son «absolue priorité» est de «permettre aux Français de trouver du travail». Ceci, en réalité, juste pour asseoir l’idée que s’il n’y a pas de boulot en France, c’est la faute des immigrés!. D’où ce semblant «système d’intérim» qui va s’installer. Illustration…

Quotas immigration Emmanuel Macron

IMG_20191109_130822.jpg

Et sans oublier les plongeurs. Pas la peine de dire que cela fera plaisir à son électorat FN.

Lire: Quand E. Macron « bossait » pour N.Sarkozy (Commission Attali 2008)

Bref, la «fenêtre d’#Overton» est grande ouverte et la France regarde ailleurs. Liste suite.

Macron Quotas immigration France

./…