Ce moment hallucinant où Julien Dray (PS) considère que le #CodeNoir de #Colbert était un «progrès», pour les #noirs… WTF?!

Ce matin à l’heure du café, pour m’assurer que je n’avais pas fait un mauvais cauchemar, j’ai demandé sur Twitter si quelqu’un avait l’extrait vidéo du passage de Julien Dray sur CNews où il déclarait (je résume), que « le code noir de Colbert c’était un progrès d’un point de vue historique (sic!)». CNews n’a pas jugé utile de partager l’extrait sur Twitter. Sans réponse, j’ai fini par retrouver l’extrait dans  le replay de Cnews – émission Ça se dispute du samedi 20 juin 2020 (à 46’30) -. Faute de mieux, l’iPhone a fait le reste, en ligne sur Youtube. Respirez un bon coup, préparez votre cachet. (Meilleur affichage sur smartphone)…

Je vous repose ça là, par écrit, et je vais prendre un cachet de doliprane pour dormir. À vous…

«(..) On se focalise sur Colbert, mais la vérité historique, d’un certain point de vue le Code Noir dans l’histoire de l’esclavage c’est un progrès (…)»

Signé Julien Dray, Membre du Bureau politique du Parti Socialiste.

Julien Dray Code Noir PS Colbert Esclavage progès

Pour les amoureux du « fameux contexte« , je vous invite à (re)lire Code Noir  que j’avais édité en 2014, ici, pour vous. Bien lire les articles 31,32 & 39, par exemple. Cela devrait suffire. Ou, lire les 54 articles de ce texte structuré, matrice d’un crime contre l’humanité…

CODE NOIR : Edit du Roy, règlement & articles…

D’avantage serait d’intempérance.

./…

 

7 réflexions au sujet de « Ce moment hallucinant où Julien Dray (PS) considère que le #CodeNoir de #Colbert était un «progrès», pour les #noirs… WTF?! »

        1. Julien Dray essaie de de rattraper aux branches. Le code noir n’a en rien rendu plus acceptable l’esclavagisme des noirs puisque cela avait été entériné dès 1527 au fameux procès de Valladolid. Le code a été rédigé pour les colons propriétaires afin de discipliner le commerce des esclaves-marchandises et leur « entretien » pour des raisons de rentabilité. Le faux-semblant « humaniste » du code visait les colons dont l’extréme cruauté mettait en péril la survie de certaines colonies.

          J'aime

  1. Pour en savoir plus sur le Code Noir (Édits de 1685, 1723 et 1724), et le Code de la Martinique de 1767, voir  » La France et ses esclaves » (2007) de Frédéric Régent.
    Si on est curieux on peut se pencher sur tous les textes juridiques des colonies (Amérique et Réunion) de 1550 à 1806 réunis par le juriste Moreau de Saint-Méry.
    Il en est sorti deux choses dans la pratique: travail forcé pour les esclaves et pouvoir absolu des maîtres.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s