Point « G » Darmanin: S’étouffer ou « étouffer les #ViolencesPolicières »? Ce qu’il voulait peut-être dire (ou presque)…

Le Sarkozyste Gérald Darmanin, nouveau ministre de l’intérieur et toujours sous le coup d’une plainte pour viol a déclaré s’étouffer lorsqu’il entend le terme de « violences policières ». Et le re-voila sous le feu des critiques. Son service com’ peine a le sortir de là et se perd en arguties. Difficile de bouter en touche face l’indécence quand on sait pour Cédric Chouviat. Que voulait-il dire très exactement? Maladresse ou provocation? Est-ce le mot « viol » – présent dans « violences policières » – qui l’a fait perdre pied? Finalement, je suppute – pour aider- s’il avait dit ce que ci-dessous – tweet fictif, reconstitué -, il aurait eu beaucoup moins de problème…

img_0170-1

« Étouffer les affaires » ça passe encore, on est habitué n’est-ce pas? Depuis le temps… Bref, Gérald Darmanin, c’est encore Christiane Taubira qui en parle le mieux. (Rappel Mars 2015). Et pour les violences policières, voici le bilan provisoire sous Macron

Allo Place beauvau Bilan Violence Policières


07476B61-76F5-40DE-B848-35400B3BCB7A

Le dernier Libé est à lire, ça explique beaucoup de choses. Pour finir, une question: Et si la nomination « surprise » de Darmanin à l’intérieur n’était que « diversion politique »? Pendant qu’on s’occupe -à juste titre -,  de Darmanin et ses casseroles, Emmanuel Macron, comptable 1er de ce bilan Violences policières est … tranquille. Il a placé Marlène Schiappa Place Beauvau – drapeau de la laïcité à la main – pour bien surveiller le Darmanin qui nous occupe, et lui, à la fraiche. Je dis ça je dis rien.

./…

« Être libre » & cætera…

Ben Artiste questionneur Etre libre

Quel «être» êtes-vous? Cette question devrait -normalement – bien occuper votre temps.  Y réfléchir si vous voulez bien. Et le cadre ci-dessous n’est qu’une infime partie des possibilités cognitives de l’artiste Ben Vautier alias « Ben », les vôtres sont à découvrir et vous y arriverez. Dans l’attente, je vous propose de découvrir l’être libre, l’artiste-peintre-philosophe», peut-être bien «l’artiste-questionneur». Bref, Ben a répondu aux questions de l’ami Francois Boutard à l’occasion de l’exposition « Être libre » au Domaine de Chamarande. On l’écoute…

Y aller c’est «Être libre». Expo être libre, par Ben – 11 juillet – 11 octobre 2020

./…