#NonMixité: «Communautarisme» ou organisation de communautés? L’exemple de Barack Obama (par lui même)…

Ces dernières temps j’avais fait l’impasse sur la 989644ième polémique sur les noirs et leur volonté de se réunir pour évoquer les problèmes liés au racisme dont ils sont victimes. Sans revenir sur les élucubrations des uns, cette question – de le dire- n’est souvent évoquée que sous le prime d’une mise à l’ombre d’une réalité que la société se refuse de voir. L’exclusion imaginaire des «pseudo-universalistes» me fait penser à cette tranche vie de Barack Obama du temps de sa jeunesse. Il en parle dans son livre «les rêves de mon Père (page 189): Ça trainait dans mes archives…

Et la suite est connue. Sans s’enfermer dans une pseudo «communauté», ce passage par la case «organisateur de communautés» a permis à Barack Obama(jeune UNEF de son époque – on va dire ça) – de gravir les marches de la société américaine jusqu’à la Maison Blanche – élu deux fois Président des États-Unis par l’ensemble des communautés américaines-. C’est peut-être cette perspective qui rend fou les racistes -identitarés et autres «assassins d’aube» de France et de Navarre.

Bref, «l’universalisme de certains s’arrête aux portes de la négrerie». Et le racisme s’habille toujours chez prétendue «bonne intention» qu’on se le dise.


./…