#Gauche: En mode avion, « le téléphone pleure »…

Puisque personne ne m’a demandé mon avis sur les tribulations d’une certaine Gauche éparpillée façon puzzle à l’approche de la présidentielle, permettez que je vous le donne ex concessis. C’est dans mon forfait «blogueur de Gauche, ex-Zinfluent et Franc-tirailleur du web et colleur-de-Tweets».

Disons les choses au mieux, franchement.

Il y a une élection à gagner? Ouais mais bon, c’est mal barré n’est-ce pas? Certains se réveillent, semblent s’inquiéter de la montée de l’extrême-droite oubliant qu’ils ont alimenté ce discours ad libitum ces cinq dernières années. Motion de censure contre les Manifs antiracistes et l’islamophobie (coucou le PS!). Adoption en bande organisée du discours de l’extrême-droite tout en se disant: «Soyons dans la tendance pour capter l’électorat ambiant -raté!». Face au vide qui désormais les habite, ils se cherchent déjà des coupables en proposant des «alliances» qu’ils ont savamment ignorées avant de se lancer en solo, et de se rendre compte que c’est perdu d’avance, pour eux. Les sondages assassins…

Une élection se gagne sur cinq ans, un programme politique c’est aussi et surtout le récit des actes posés en amont (merci Benoît). Ce n’est pas simplement un catalogue de bonnes intentions supposées captiver l’attention des électeurs sur qui on a craché. Le Parti socialiste et ses satellites sont en train de s’en rendre compte : Montebourg est dans les fraises – ou dans le miel, pareil- pas loin d’épuiser son forfait mobile: Jean-Luc Melenchon ne répond pas. Le dire en chanson s’impose… 

Allô ? Écoute, Meluche est près de toi, Il faut lui dire : «Jean-Luc, c’est quelqu’un pour toi» Ah ! Mais c’est le monsieur de la dernière fois, celui qui voulait taxer les virements des noirs et des arabes vers leurs parents au bled n’est-ce pas?  T’es mal barré Monsieur. Bon, je vais le chercher, je crois qu’il est sur Twitch un truc de jeunes, ché pas s’il va pouvoir viendre

Dis-lui, je t’en prie, dis-lui c’est important, je suis avec Anne (Hidalgo), Fabien (Roussel), et Yannick (Jadot). Dis, il a fait quelque chose de mal Meluche?  Il me fait toujours des grands signes et me dit (toujours tout bas) : «Fais croire à Miel-Armstrong que je ne suis pas là et d’ailleurs, j’aime pas le miel!» 

Raconte-moi, c’est bien ta maison? Toi tu dois aimer aller aux Manifs contre le racisme et les discriminations n’est-ce pas? Oh oui ! mais comme Meluche travaille beaucoup son programme, c’est parfois la voisine Sandrine Rousseau qui m’emmène aux Manifs. On a fait toutes les manifs nous! Jamais dans la tendance, toujours dans la bonne direction et du côté des gens que désormais une certaine Gauche stigmatise. Tu sais, il n’y a aucune signature PS sur mon carnet ManifsDeGauche tu savais ?

Oh dis-lui qu’on est mal, si mal depuis au moins 5 ans. Et c’est ton âge, enfant de l’immigration n’est-ce pas? Ah non ! moi, je suis grand depuis longtemps! Je sais lire, écrire et détecter les faux-amis. Eh! dis, vous étiez bien de Gauche avant n’est-ce pas? Pourquoi eske vous avez viré identiTarés

Bref, les mots de ceux qui ont trahi se meurent dans l’écouteur, le téléphone pleure, ne répond pas. Les prochaines vacances à l’hôtel Beau-Rivage se feront sans eux. Maintenant que nous savons nager seuls nous irons à la plage de Sainte-Maxime sans bouées en chantant «je t’aime moi non plus !». Quant à Anne Hidalgo, sa subite idée primaire n’est qu’aveu d’échec. Comme je l’écrivais tôt ce matin sur twitter, hors-Game, le Parti socialiste de Faure Olivier – co signataire du pacte des identitarés du Printemps Républicain – le sait. Ils sont déjà l’après, ils veulent juste faire endosser à Jean-Luc Melenchon la responsabilité de l’échec de la Gauche. Puis ils diront, et vous l’aurez lu ici en premier: «Ah mais nous on avait proposé l’Union via une primaire de la Gauche nous! L’échec de la Gauche dans cette présidentielle c’est la faute à Jean-Luc Melenchon». Cette Fable de la Gauche peut ainsi se résumer:

«Le Parti Socialiste ayant stigmatisé son électorat tout ce temps se trouva fort dépourvu quand la petite bise des 3% fut venue. Hébétée, sa candidate alla crier «pitié» chez Jean-Luc Melenchon l’insoumis lui priant de lui faire…  une «primaire pour Noël» [On va dire ça].

Cette Gauche GlaceNoisette avec l’extremedroite par beau temps, vous pense toujours esclave – du vote soit disant utile– lorsque sonnent les matines. Perdus, ils s’imaginent parangon de vertu mais ne présentent que des mots, de périphrases adroitement juxtaposées aussi sonores qu’inutiles oubliant au passage qu’après 5 ans d’insultes et de crachats, ce nouveau changement s’applique: «L’addition c’est Maintenant!». Oui, une certaine Gauche en mode avion, celle qui se répète à elle-même comme pour s’en convaincre: «Nous sommes la Gauche universaliste et laïque!(sic!)». Et qu’on se le dise : Il est temps de payer sa dette à Meluche, pour son assistance et pour sa présence à nos côtés, nous les «racialistesindigénistesséparatisteswokistesalpinistesessentialistes-différentialistesislamoGôchistescyclistescommunautaristesJeMenFoutistes-etc», plus tous les noms d’oiseaux que vous nous avez collé sur le dos et qu’on porte avec élégance.

Cordialement.

./…

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s