« Je tweete donc je suis », c’est l’histoire d’un mec devenu le porte-parole des #SDF (lire)…

ERvé @CroisepattesBillet de Ervé dit @Croisepattes sur les #SDF connectés . Non, il n’est pas devenu porte-parole des « Sans Téléphone Fixe », mais interpelle ses « amis des deux cotés du smartphone » sur les risques d’une « pseudo médiatisation » qu’il appelle « le Tsunami du vide », qui au final ne règle pas vraiment les problèmes de fond. Après deux trois petits modif’ dans le texte – avec son autorisation- , lecture…

C’est l’histoire d’un mec devenu le porte-parole des #SDF, porté par les médias qui le sollicitent à tour de bras d’honneur (ben oui, une fois que c’est dans la boîte ou publié, le mec SDF on s’en fout, qu’il retourne sur son bout de trottoir). Via les réseaux sociaux, une déferlante d’indignations et de soutiens (via même cagnotte en ligne) s’organise et MIRACLE: ça marche pas. Le mec est toujours SDF. C’est ballot. Alors on s’indigne forcément. C’est pas normal, en France, de vivre comme ça toussa toussa… Mais désolé… Si. C’est comme ça.

Une baguette magique? un truc pour « s’occuper » de SDF ?

 Rien.

Normal, il n’y en a pas de baguette magique. Par contre, il y a des structures, du personnel (dans le sens armée de travailleurs/travailleuses sociaux), médecins, associations d’accueil de jour, et j’en passe, (sans parler de la générosité des gens) qui permettent à qui VEUT de s’en sortir.

Mais à « QUI VEUT »…

Il suffit de le demander (je sais, parfois ce n’est pas facile).

Alors, passer par Twitter pour dire que son pote souffre de son dos, assis sur un banc, bière et petit sourire, ça me laisse un tantinet perplexe. Et pour connaître ce qu’est un cri d’alarme, on ne pose pas devant un smartphone pour dénoncer un soi-disant système à la con quand on peut en bénéficier. La critique est facile dans les deux sens. (..) Pour certains d’entre nous, Twitter, c’est devenu la technique du fainéant. Je tweete donc je suis…

Il faut faire le bilan, se demander pourquoi on est toujours à la rue si c’est si génial que ça d’être médiatique via twitter.

  • Et moi qui écrit ce tweet long, quelle légitimité ai-je à donner mon avis ?
  • Réponse: Un ras-le-bol .

J’utilise Twitter (en dehors de la déconne) comme marteau pour proposer à qui à besoin de planter un clou pour accrocher un improbable tableau sur un mur. Mais aussi, quand je décroche un boulot, créer ou recréer du lien social. Ce que certains déclarent faire dans les médias. Je suis comme tout le monde, ça me flingue ces « appels au secours » mais je suis réaliste, pragmatique un peu aussi.

Dans la rue, on se considère comme des « potes », « de vrais gens solidaires ». Mais des fois, pas facile de compter sur les autres …

Pour terminer :

  • Il n’existe pas de #SDF, mais des personnes différentes qui vivent à et dans la Rue. Je fais parti des personnes pour qui la Rue est une Famille, famille dans le sens « chez moi ». Au bout de plus de vingt années, je pense la connaître dans ses douleurs et ses souffrances, sans parler de sa violence mais aussi dans ce qu’elle peut apporter : solidarité, entr’aide, attention…
  • Nous sommes légions SDF : travailleurs pauvres, retraités pension de misère, ex-taulards, laissés pour compte-psychiatrique, mômes virés par les parents pour des milliers de raisons, ex-enfants de la DDASS…
  • Votre solidarité ou votre façon de voir les choses vous honore, et on ne peut qu’en être touché. Mais évitez de synthétiser les situations en 140 signes.
  • Twitter n’a de magique que si on lance un appel et un feux-follet magnifique quand l’appel à trouvé réponse.

(…) Voila, un tweet long merdique mais que je tenais à vous adresser juste histoire de vous dire que pendant l’été aussi, il y a des gens sur le trottoir, comme en hiver-, et que la chaleur tue.

Fin de ce long tweet. Je vous aime. Biz.

Ervé

./…

 

Afrika Obota ou « Mère Afrique » de Pierre Claver #Akendengue. Billet [@Zgur_ Music] …

Dans le casque «Extimités (musicales)» l’émouvante « Africa Obota » ou «Mère Afrique» du Grand Pierre Claver Akendengue, l’encyclopédie de la musique africaine. L’ami @Zgur_ ne jure que par lui. Il connait #AfricaObota, ce sublime chant en langue Omyènè du Gabon qu’il ne … parle pas – à vérifier-. Et ça l’a marqué, moi aussi d’ailleurs, depuis tout petit au Congo, une mélodie très présente sur le «Grundig Satellit 2000» – la radio de mon Père- toujours connecté sur les ondes courtes d’ «Africa n°1, Boite postale 001 Libreville Gabon» (comme l’annonçait le générique, de mémoire). Au menu, une longue intro symphonique qui sublime la «Mère Afrique» au rythme guitare acoustique et percussions (bongos, congas, goumbis, talking drums, etc). J’avoue, ce beau refrain «🔊Congoooôôôô-ho! Algérie! Nigéria 🎶Zaïre – Ghana🎶 – Éthiopie🎵 – Camerounnn!🎶🎶» à 2’20 m’a beaucoup marqué, une vieille addiction que je vous livre …

Pour la « récitation des pays d’Afrique » y a pas mieux, en musique en plus, je le conseille. Ouvert et très engagé, « plus grand » que Manu Dibango en Afrique mais moins connu à l’international, Pierre Claver Akendengue avait répondu au «discours de Dakar de Sarkozy» en novembre 2008 dans « Vérité d’Afrique », un album vision globale de l’histoire de l’Afrique, à découvrir.

Africa Obota Pierre Akendegue

🎶Africa! Africa! Africa! Africa ! [En savoir plus, relire billet Zgur de juin 2009]

./…

Indépendance « chacha » du #Congo: Et la pirogue «Les Jours heureux» toujours pas là…

Congo Indépendance Brazzaville KinshasaEn Afrique dans « le Pays Bantou», il y a deux Congo, deux capitales: Brazzaville et Kinshasa. Le Kongo, pour l’écrire à l’ancienne, est un « pays 2-en-1 » traversé par le majestueux fleuve du même nom, avec deux dates d’indépendance: le 30 juin 1960 pour le Congo-Kinshasa [RDC, Ex Congo-Belge, ex-Zaïre], et le 15 Août de la même année pour le Congo-Brazzaville (Ex Congo Français), le pays du #MadeinSape, chez bisso-na-bisso. On parlera du Cabinda (3ème Congo, ex Portugais) une autre fois.

Et pour sceller dans le marbre la liberté enfin retrouvée, André Malraux avait fait le déplacement à Brazzaville, le Roi Baudoin de Belgique avait rencontré nos cousins d’en face. « Cérémonie remise des clés », le proprio reprenait enfin son bien après des centaines d’années d’esclavage et de colonisation. L’année 1960 marquait la fin du bail en Afrique, mais dans l’euphorie, on avait oublié de vérifier « l’état des lieux sortant ». On ne savait pas …

Et depuis, comme des cons, on n’arrête pas de rembourser cette caution longue comme un bras késapélério « la dette« , plus les intérêts. Bref, passons. Ah l’indépendance! Une bien «belle époque», celle de l’espérance et du « kimpwanza », symbolisée par une mélodie mythique, « Indépendance Chacha » de Joseph Kabasselé dit Grand Kallé, une chanson référence des indépendances africaines, dans le patrimoine culturel de tout un continent – pour l’Unesco, il faut vérifier-. C’est cette agréable sonorité que je partage en ce jour 1er de la liberté de cette terre ancestrale qui m’a vu naître et grandir. Nostalgie perso, en musique, via un clip complainte de la «nouvelle génération», une vraie réussite visuelle et musicale. Chantons! «Indépendance cha-cha to zoui hé! Ô kimpwanza cha-cha to bakiri !

Non, je n’ai pas connu ce « bon vieux temps », je suis de «la génération d’après», celle qui attend toujours que la pirogue « les Jours heureux » remonte ce putain de fleuve pour accoster au Beach Ngobila (Brazza) et sur l’autre rive du Pool Malébo (Kinshasa), avant d’emprunter les «routes imaginaires» de ce grand territoire de l’Afrique centrale pour enfin déverser les bienfaits de la liberté toujours attendue comme le rappelle Alain Mabanckou. Mais bon, mieux vaut être pauvre et libre que  …  sous tutelle, un tiens vaut mieux que deux tu l’auras n’est ce pas?.

Indépendance bla-bla  (version originale ici)

./…

#Charlottesville, la « fillette blanche », terrible image …

La « fillette blanche », cette image de 1992, nous donne une autre grille de lecture sur la fabrique nazi aux USA. Non, #CharlottesVille n’est pas le fait d’une « génération spontanée », le mal est plus profond et bien ancré …

Look Ku Klux Klan, ça se passe de commentaire. Relire Aimé Césaire (« Il est des tares qu’il n’est au pouvoir de personne de réparer et des fautes qu’on n’a pas fini d’expier »| Les origines du Nazisme)

./via Marion C.

Du « racisme ordinaire » dans le métro parisien. Billet @croisepattes, loin de #Charlottesville …

metro SDF Noire racismeMon ami Ervé (dit @croisepattes), un mec « normal » et sans téléphone fixe – comme il aime le dire– m’a adressé un tweetlong, un résumé d’une scène de vie quotidienne, c’était il y a quelques heures dans le Métro Parisien, loin de #Charlottesville, chez nous. Lisons.

Métro, Ligne 5, Paris vers 18H30… J’avance sur le quai vers une rangée de sièges située vides juste avant un distributeur d’obésité en sachets ou bouteilles. Le quoi doit compter une dizaine de personnes. 5mn d’attente annonce le panneau lumineux. Je n’ôte pas mon sac de mes épaules même s’il est lourd. Je me pose juste sur un de ces sièges oranges conçus pour empêcher quiconque de s’allonger, sacro-saint mobilier urbain anti #SDF. Ces sièges ont cependant un côté pratique me concernant à ce moment précis: ne pas devoir retirer mon sac, juste m’asseoir, un peu sur le rebord et nous tenons tout les deux.

Une Dame d’un certains âge s’assoie sur le siège Guantánamo à ma droite. J’opine du chef en guise de bonsoir, bonsoir que je bafouille brièvement.

– B’soir !
– Avant on avait des gens comme vous, cheveux longs, tatoués avec des trucs dans les oreilles, maintenant il y a eux et c’est pire. Quand même non ?

Je regarde la dame, les yeux un peu plissés par la fatigue d’une longue journée et re-bafouille :

– Pardon ?
– Regardez-les. Que des Noirs, pas beaucoup de français.

Je jette mon regard sur le quai en face. De tout son long, il doit y avoir une bonne cinquantaine de personnes qui attendent après le Graal sardinier pour se rendre d’un point quelconque à un point tout aussi quelconque pour elle et pour moi. Mais non, ce que semble souligner cette dame, c’est qu’il y a beaucoup de Noirs. Voilà :

– Vous parlez des Noirs ? Là en face ?
– Eux c’est pire non ?

Je baisse la tête. J’entends le métro venir. Nous nous levons tous les deux. J’avance avec elle aux abords du quai comme si je l’accompagnais et lui dit, tranquillement :

– Vous savez Madame, promis, quand ils ne seront plus là ces « EUX », moi et mes Amis tatoués, percés à la tignasse beurrée à la Gauloise, nous reviendront vous traumatiser. Je vous souhaite bonne soirée mais faîtes gaffe, j’ai cru voir que le conducteur de la rame était noir. Personnellement je vais attendre le prochain. Mais ce n’est pas parce que c’est le conducteur qui me dérange, c’est juste votre odeur qui m’insupporte.

Je me suis retourné, n’ai pas voulu la regarder s’éloigner cette triste Dame. Je me suis reposé le temps que passe deux rames. Une fois en route, je me suis dit :

– Raconte ça, raconte ce moment. (Voilà, c’est fait)..

Anecdote: Demain je dois me rendre dans une boutique située à Rosa Parks dans le 19ème. Je crois qu’en sortant de la boutique, je vais me poser un moment pour repenser à la Dame du métro et à « EUX ». Et à… #Charlottesville

Signé: Ervé @Croisepattes. Blogueur associé invité, permanent, mon pote 😉

./…

#Neymar et le « nouveau maillot du #PSG », déjà en ligne, nouveau sponsor…

À ce niveau de rémunération, c’est « Medef Emirates » qui sponsorise, nouveau partenaire…

NeyMar PSG nouveau Maillot Présentation

[Exclu. By me. Lire le Medef comme un concept, celui de l’immoralité fiscale et des sommes folles]. Oui, J’en #Neymar de ce discours ambiant qui laisse croire que ce transfert serait une bonne chose pour nos finances publiques. Un discours fakenews qu’on nous avait déjà vendu lors de l’arrivée de David Bekham à Paris – on voulait nous faire croire qu’il allait jouer gratuitement et que son salaire serait reversé à l’hopital Necker. Ben voyons!-, ou récemment pour la venue de Zlatan ibrahimovic la légende imaginaire . La France se porte t-elle mieux? D’ailleurs, l’argu « Oulàla la France va mal!«  est celui utilisé par Emmanuel Macron pour nous vendre, à l’insu de notre plein gré, par des ordonnances pour les malades que nous sommes, une seconde loi travail encore plus restrictive sur les droits des salariés. Le savoir, les émoluments de Neymar-de-Paris échapperont à la ponction fiscale conformément aux souhaits du Gouvernement Macron-Philippe qui n’a pas inscrit la « lutte contre l’évasion fiscale » dans son cahier de  charge.

L’optimisation fiscale est dans le contrat – cf les bonnes feuilles FootbalLeaks et se souvenir de la récente perquisition au PSG et chez Di Maria et Pastore, et l’ouverture de l’enquête préliminaire pour « blanchiment de fraudes fiscales aggravées -. Aussi, Mesdames et Messieurs, fichez-nous la paix avec vos arguments à deux balles! Fichez la paix au français moyen qui ne le verra même pas à la télé! – Désormais en France, pour regarder match de foot le week-end à la télé, faut payer, s’abonner, ou avoir un bon lien pour un streaming direct-. La nouvelle « la taxe Neymar » débarque avec ses hausses du prix de l’abonnement à prévoir et ils applaudissent. Moralité …

Le foot est devenu un produit de luxe et le Medef son partenaire. 

Cordialement.

./…

Proverbe (politique): « À trop être #EnMarche, on chute (libre) ». Billet « umfrage-schock » …

C’est le plus beau gadin de la 5ème république. François Hollande au moins, avait attendu la fin de son quinquennat avant de dévisser. C’est à partir de « Manuel Valls à Matignon » que ça avait foiré, l’erreur 404. Emmanuel Macron, lui, y est déjà, ce précoce. Bref, aux âmes biens nées, la vérité n’attend point le nombre des macronneries  (2ème titre)…

Macron Sondage chute libre Pire que 5ème république

Et sans le « Macron bashing »! – qui ne débutera qu’à la rentrée de septembre 2017 selon mes sources. La suite sera terrible, jouissive. « Macron weiter im freien Fall » écrit Build, journal allemand..

Macron Buil Sondage

C’est un « umfrage-schock« , ce qui ne veut pas dire naufrage même si s’en est un, et le schock ne se traduit pas, il s’imagine. Donc, proverbe (1er titre, j’en avais deux, voire trois) …

« À trop être #EnMarche -contre les français-, on chute (libre)» . 

Attention à l’#EnMarche! Pas mieux, billet de mois d’août, c‘est tout.

./source …

Ivres, ils confondent sièges de bus et femmes voilées (burqa). Oui, l’#islamophobie rend con …

Je pose ça là, comme ça, et je le dédicace à nos amis #identi du Printemps républicain de mon ami LaurentBouvet. Ils vont finir comme leurs cousins de Norvège (..)

Être contre le port de ce ridicule vêtement est une chose, mais de là en voir partout, mon Dieu. Et c’est là que l’expression « LeConDuJour » devient presque dérisoire, banal, voire un compliment. Il faut trouver autre chose je crois. Dans l’attente, une pensée pour celle qui avait déclaré un jour: « Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d’islamophobe ». Je plussoie. Elle avait juste oublié les coliques néphrétiques » qui accompagnent cet état second, sans oublier les hallucinations

./source

Si jeune et #Sibeth (?)…

Sibeth Com' Elysée Simone Veil

À vérifier. La « Jurisprudence Taubira » s’impose, on ne sait jamais, ça peut venir de partout. Jeune, noire, compétente -elle a managé la Com’ victorieuse du candidat Macron-, et, un job en or à l’Élysée -en plus-, ça peut ne pas plaire à tout le monde, suivez mon regard. On va donc attendre. Mais si le SMS est avéré, si et seulement si, alors ma mélanine, pas du tout caution solidaire est déjà en vacances, à la plage pour « faire bronzette« ,- bah oui, on peut -,  dès ce weekend d’ailleurs, des vacances anticipées pour néfaste influence de Jupiter. « Yes, la meuf est dead »? Hum …

./Source

#Gvt: Le « melon de #Jupiter » & le « pipi de chat » de ses subordonnés-Ministres…

À défaut de vous faire un dessin, une simple illustration (source) …

Photo_2017-07-31_12-20-45_PM.png

3

Après l’Armée, le « Conseil d’administration » – ex Conseil des ministres – : « Ich bin le Chef! ». Je confirme, #Jupiter est d’une naissance qui nous dépasse, sa « pensée est beaucoup trop complexe » je crois. On a pas fini de rigoler…

./Marianne Le Mag..