UMP: l’An (1) des enfoirés…

Il y a un an, Copé-Fillon, nous offraient « le spectacle des enfoirés« , loin des restos du cœur. C’est l’avis du JT de France2. S’il faut s’en souvenir…

Lire :

1. Copé, Fillon et le ridicule, 1 an déjà (Cyril Marcant)
2. Marre des sondages ? Exprimez-vous. (Extimitéspolitiques)..

.

Bonne semaine.

Publicités

Et si Hollande était en train de réussir? Désintox…

Effet positif de la hausse des impôts = réduction des inégalités. (le Figaro).

20131114-194503.jpg

Source: , résumé d’une info visible sur le Figaro qui titre:

20131114-195103.jpg.

Et c’est le Figaro qui le dit! « La hausse des impôts a réduit les écarts entre riches et pauvres en 2012 »(Selon le Figaro). Précision: le bilan 2012 intègre les correctifs de l’actuel gouvernement à savoir 1. Loi de finances rectificative pour 2012 : les principales mesures et 2. LOI n° 2012-958 du 16 août 2012 de finances rectificative pour 2012 ). Ah! On comprend mieux pourquoi certains hurlent au m*tr*qu*ge fiscal!.

Donc, Et si Hollande était en train de réussir? je pose la question…

Édit: Najat (Vallaud Belkacam) qui souvent passe par ici, confirme l’info et donne plus de détails sur ce bon résultat: En 2012, les impôts ont, plus que par le passé, contribué à réduire les inégalités en France (NajatVB)

Bien.

La délinquance baisse à Marseille, et ce n’est pas une blague…

Oui. Contrairement à l’évidence médiatique, la délinquance baisse dans la cité phocéenne et de beaucoup!: Cambriolage (-19,4%), vols avec violence (-17,9%), violences physiques crapuleuses (-16%) etc…

20130908-164110.jpg

Un léger mieux en 2013?. Donc, c’était pire avant et personne n’en parlait? Mais pourquoi donc? Bizarre… C’est à perdre la raison.

La situation reste difficile malgré ce léger mieux. On va espérer une baisse significative d’ici 2017 avec par exemple, Zéro tué dans des règlements de compte…

[SOURCE]

Nicolas Sarkozy: « Aidez-moi », le remake…

Via sa page Facebook, Nicolas Sarkozy demande (encore) de l’aide. Déjà en 2012, pendant la campagne présidentielle (qu’il avait en partie financée avec l’argent du contribuable), il avait lancé le désormais-célèbre « Aidez-moi« …

Ce matin, il remet une couche. Remake.

20130705-111213.jpg

J’ai financé (malgré moi) ses meetings de campagne (vous aussi), alors, la double peine… Désolé, j’ai des vacances à payer

L’année fiscale de François Hollande…

sisypheFrançois Hollande va s’exprimer ce soir face à la presse. Exercice difficile au lendemain de l’entrée en « récession » de la France. Ce billet rédigé le 05 Mai dernier est un extrait du bilan sans concession de la France par la commission européenne « Les tendances de la fiscalité dans l’Union Européenne« . Un billet pour vous permettre de jauger la conférence de presse et (surtout) l’avis des experts ès commentaires politiques.

F. Hollande: le bilan fiscal de la première année… Principales caractéristiques du système fiscal.

1. Les niches fiscales de SarkozyLe montant global des avantages fiscaux (niches fiscales) qu’un contribuable pouvait obtenir sous Sarkozy au cours d’un exercice, été plus plafonné au niveau du ménage (foyer fiscal) à 10 000 €, contre 18 000 euros en 2011, soit plus 4% du revenu net imposable. De nombreux crédits d’impôt ont été abolis ou réduits par le gouvernement dans le souci de réduire le déficit budgétaire. C’est le cas des exonérations des heures. C’est bien.

2. Crédit impôt pour la compétitivité et l’emploiLa principale initiative en matière de fiscalité des entreprises, c’est l’introduction d’un crédit d’impôt (Crédit impôt pour la compétitivité et l’emploi). Il sera égal à 6% de la masse salariale pour les employés avec des salaires inférieurs à 2,5 fois le salaire mensuel minimum, puis passera à 4% (en 2014.

Le financement de cette mesure se fait via: 1. la réduction des dépenses budgétaires de l’État, 2. l’augmentation des taux de TVA [19,6% et de 7% à 20% et 10% en janvier 2014] et, 3.  L’augmentation des taxes environnementales pour plus d’écologie.

3. Les intérêts d’emprunt et taxe sur les transactions financièresLa déduction des intérêts d’emprunt des entreprises (au-dessus de 3 000 000€) a été limitée à 85% des charges d’intérêts nettes pour 2012 et 2013. A partir de 2014, cette déduction sera ramenée à 75%. On ne le dit pas assez,  Le gouvernement a introduit une taxe sur les transactions financières, en vigueur depuis Août 2012.

4. Impôt sur le revenuL’impôt sur le revenu est prélevé annuellement selon un barème progressif. Le nouveau taux marginal le plus élevé est de 45% (applicable au-dessus de 150 000 euros par unité). Le système prend en compte la situation particulière de chaque ménage en appliquant un quotient familial. Une caractéristique remarquable note l’UE ? C’est le nombre élevé des seuils et des exemptions utilisées en France.

5. Les revenus du capital: A partir de 2013, le revenu du capital, tels que les dividendes, intérêts bancaires et d’obligations, et les gains du capital seront imposés selon un barème progressif. Cependant, une déduction progressive s’appliquera en fonction de la durée de la période de détention des actions. Il faut le préciser. Sous certaines conditions, les plus values ​​peuvent être soumises à un taux forfaitaire de 19%.

6. Les plus-values immobilières: Les plus-values immobilières sont taxées à un taux de 19% aussi bien les revenus du capital que les gains réels immobiliers réalisés par les particuliers.  Les revenus de placement sont également soumis à la CSG, CRDS, au taux global de 15,5% depuis juillet 2012. Le taux était auparavant 13,5%.

7. Fiscalité des entreprises (L’impôt sur les sociétés). En France,  la norme taux est de 33,33%. Les PME bénéficie d’un taux réduit de 15% sur le premier 38 120 euros de bénéfices. Les grandes entreprises (Chiffre d’affaires de plus de 7 630 000 euros et le bénéfice imposable supérieur à 2 289 000 EUR) sont soumis à un supplément de 3,3% prélevée sur la partie de l’impôt des sociétés total qui dépasse 763 000 euros. Par conséquent, l’imposition effectif taux est de 34,43%. A noter que la surtaxe de l’impôt sur le revenu des sociétés temporaire de 5% instituée en 2011 pour les deux exercices (Entre le 31 Décembre 2011 et le 30 Décembre 2013) a été prolongé de deux ans jusqu’au 30 Décembre 2015. Cette majoration s’applique à l’impôt sur le revenu des sociétés des grandes entreprises avec un chiffre d’affaires supérieur à 250 millions d’euros. C’est normal.

Depuis 2011, de nombreuses réformes ont touché la base imposable des sociétés. Le report en arrière des déficits a été réduite de trois à un an et le report des pertes limitées à 60%, et finalement à 50% à partir de 2012.

Je dédie ce billet à Nicolas Bouzou « économiste du matin » sur Canal+ qui, ce matin nous a expliqué que François Hollande a lancé la BPI (Banque publique d’investissement  parce qu’il s’était rendu compte que « taxer les entreprises », c’est mal et qu’il a retropédaler avec cette brillante idée BPI. Faux! Se dire économiste et raconter pareille connerie, faut le faire, c’est prendre les français pour des cons. La BPI fait partie des 60 propositions du candidat #FH2012 comme tous nous le savons.

Si un économiste ne sait pas plus que ça… d’où l’utilité de ce billet. De rien.

 Source

Putain 1an! #06Mai

#Déjà-1-an, Malgré l’héritage, un changement…
#FH2012, un très bon souvenir en mode Riposte-Party…
#06Mai 2012, la victoire d’une amitié, Gloire aux LeftBlogs
Just do it, en famille
.

1 an déjà, et Thomas Hollande n’est toujours pas nommé à L’Epad…

Qu’est-ce qu’on attend pour nommer Thomas Hollande à la tête de l’EPAD? s’interroge jegoun qui prône l’apaisement dans son bilan d’une année de Présidence Pépère. Le changement ça continue car, Thomas Hollande, Fils de François, n’est toujours pas nommé à la tête de l’Epad. Les temps changent…

Pour revenir sur cette première année de changement et avant mon « bilan fiscal de l’année Hollande » (demain), partageons l’avis de Dedalus: « Ce fut une première année difficile. Parce que la crise économique est profonde. Parce que l’urgence sociale est immense. Parce que la droite a fait en dix ans des dégâts considérables, a laissé la France dans un état désastreux. Parce que la gauche n’avait pas été au pouvoir depuis dix ans et que bon nombre de ministres – mais également la majeure part des équipes ministérielles – étaient inexpérimentés. Parce que le système médiatique est ce qu’il est, c’est-à-dire d’abord marchand, ensuite largement intoxiqué par la communication sarkoziste. Parce que le temps politique est largement incompatible avec le temps médiatique. Pour tout un tas de raisons. Le fait est cependant que le changement c’est depuis un an. »

Mon fils à l’EPAD, ce n’est pas dans le modèle allemand, regardez…

Le changement, ça continue…

1 an et déjà fier d’être français…

Bientôt 1 an que François Hollande est Président de la République. Putain 1 an! C’est aussi l’anniversaire de la défaite amère de la droite & cie, ces mauvais perdants lancés dans un troisième tour qui ne dit pas son nom. Ils nous parlent d’unité nationale et pissent dessus, une connerie. Refaire campagne? Ok, on relance…

Oui, c’est pour l’égalité que le MariagePourTous a été instauré. Oui, la République a rattrapé Jérôme Cahuzac, un délinquant financier. Indépendance de la justice. Déjà un an, un an à corriger les effets pervers de l’héritage-Sarkozy. Il y a du boulot. Mais, Le changement, ce beau bébé né le 06 mai 2012 à 20heures va vite grandir. Une belle naissance, un anniversaire à fêter.

1an et déjà fier d’être français...

Droit d’inventaire: Rendre à Sarkozy ce qui est à Sarkozy…

1182625«Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.» disait mon grand père (proverbe africain). La France va mal et certains éditorialistes laissent entendre que nous naviguons à vue. Le proverbe africain appliqué à la politique s’appelle «le droit d’inventaire». Regardons d’où nous venons…

Les amis de Sarkozy évitent d’aborder le précieux et nécessaire «droit d’inventaire». Sur leur site, pas de bilan du quinquennat à l’exception d’une vidéo sur le thème «Le quinquennat de Nicolas Sarkozy: la France forte dans le monde». Dommage de ne pas aborder le thème: « Le quinquennat de Sarkozy vu par les français»

Bilan Sarkozy

Deux anciens Premiers ministres dérogent à la règle: D’abord Jean Pierre Raffarin. Il veut passer à autre chose, pour construise l’avenir. Pour lui, Nicolas Sarkozy appartient au passé. Ensuite, François Fillon. L’ancien collaborateur de Sarkozy veut tirer les leçons du passé, « avec ses réussites et ses revers », pour tracer le « chemin du rassemblement et de la reconquête » d’une droite en proie au doute. Pour aider Raffarin-Fillon et l’UMP dans ce gigantesque «droit d’inventaire», énumérons quelques «revers»: L’identité Nationale, La réforme territoriale, Le Grand Paris, Les traités européens, La réintégration du commandement intégré de l’Otan etc

Des sujets abordés par Jegoun.net dans le premier volet de son billet «Nicolas Sarkozy et le droit d’inventaire(1)». Il n’oublie pas le volet politique économique(2): les réductions d’impôts aux plus riches, La défiscalisation des heures supplémentaires, La réforme des retraites, L’absence de négociations, Le Grenelle de l’environnement, Le libéralisme de pacotille, Hadopi, La politique fiscale, L’omniprésence. Des sujets encore aujourd’hui sous les tapis au siège de l’UMP.

«Le droit d’inventaire» ne peut faire l’économie des affaires: Karachi, Woerth-Bettencourt, Mon fils à L’Epad, l’espionnage du Monde et de Médiapart, etc. Melclalex, dans un excellent billet de septembre 2012 dressait avec précision L’héritage: Le vrai bilan complet de Nicolas Sarkozy  que je vous recommande.

Pour savoir d’où l’on viens, lire:

1. Nicolas Sarkozy et le droit d’inventaire (suite)  par Jegoun
2. L’héritage: Le vrai bilan complet de Sarkozy par Melclalex
3. Chômage, heures sup, le bilan de Sarkozy par SarkoFrance
4. François Hollande dresse le bilan de N. Sarkozy… (CQjepense)
5. Rigueur budgétaire: N. Sarkozy trahi par un graphique…(Cqjepense)

 Ensuite, on pourra dire: Indignez-vous!

Édit. On me signale, dans les commentaires, une grosse omission: L’Union pour la Méditerranée. Oui, Kadhafi, Bachar Al Assad, Moubarack, Ben Ali etc. D’illustres invités du 14 juillet de Nicolas Sarkozy. J’en parle dans ce billet: #Tunisie: le Médiator de l’Union pour la Méditerranée

A suivre…

[illustration]

Obama look « Made in France », The Economist a osé…

Barack Obama, il fait tout comme nous! On peut le dire si l’on se se base sur le dernier papier du magazine The Economist qui caricature Barack Obama en français! Gérard est devenu DepardieV par ruse fiscale, Obama le remplace, frenchie selon TheEconomist.

Obama doit cette identité à son obsession du modèle français. Le 31 mars 2012, J’avais osé écrire sur mon blog-bis « billet(s)politweet(s)«  (ex-reservus): « le Président américain Barack Obama approuve l’idée de François Hollande d’augmenter les impôts pour les riches contribuables, Il reprend donc à son compte (et valide) la proposition de taxer les très hauts revenus… » Et, BFMTV m’avait tapé dessus dans Présidentielle 2012, sans compter une très désobligeante remarque d’un « ami » qui avait parlé entre autres de connerie. Il faut dire qu’il a des idées sur tout, enfin, il surtout des idées pour reprendre cette belle formule de Coluche. Me voilà donc réhabilité dans ma connerie par The Economist. Ouf.

20130104-194720.jpg

Revenons à « Obama Made in France« . Il vient d’éviter le mur budgétaire avec la bénédiction de la droite américaine (la moins bête du monde) qui elle, a voté la hausse des impôts des riches. Sa politique ressemble de plus en plus à la notre, ceteris paribus, selon ce magazine qui pense aussi que le Modèle français devient celui de l’Europe. D’où ce titre «America turns european» (L’Amérique vire européenne). Il n’en fallait pas plus pour l’habiller en Marinière-Montebourg, sans oublier les éternels clichés (béret, foulard rouge, baguettes).

Si The Economist (magazine très à droite) pense que la France de François Hollande est devenue « Modèle » pour l’Europe et les États-unis d’Amérique, alors…