DSK.lade médiatique (Procès de Lille)…

Accueilli par des Femens pour son audition au tribunal de Lille dans le procès du Carlton pour proxénétisme aggravé, Dominique Strauss-Kahn est devenu une vraie escalade médiatique, un feuilleton à rebondissement qui aujourd’hui encore captive l’attention des médias. En parler ou pas ? Je pense n’avoir que trop livré mon avis sur le sujet, mais je ne résiste pas au plaisir de partager ce dessin de l’ami @croisepattes, une illustration qui finalement résume assez bien ce non-fait du jour…

DSK Procès Carlton Lille

Oui, c’est une vraie DSklade médiatique, qui n’intéresse plus les français…

Billet classé Détente.

(…)

Publicités

Chiffres du chômage: cette fois, c’est vraiment l’Apartheid social …

chiffres chômage 2014Selon l’institut d’influence de l’opinion Odoxa, «54% des français pensent que Manuel Valls a eu raison d’employer le mot «Apartheid social» en France», admettons. Il me sera donc permis d’utiliser ce vocable pour parler des chiffres du chômage de l’année 2014, les chiffres sont tombés et ce n’est pas le résultat d’un sondage d’opinion.

En décembre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A a progressé de 0,2% (soit +8.100) pour s’établir à 3.496.400 en France métropolitaine et croît sur un an de 5,7 %. Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 5.218.200 en France métropolitaine fin décembre 2014 (5.521.200 en France, y compris Dom). Sur un an, il augmente de 6,4 %.

Presque autant de chômeurs qu’il y a eu de manifestants dans la rue le 11 janvier dernier! Oui, se souvenir des images «JeSuisCharlie» pour visualiser le nombre de chômeurs en France, c’était sans précédent, un record…

Chomage Manif 11 janvier record

La France enregistre donc un taux de chômage pire que sous le gouvernement de JM Ayrault, l’espoir d’une l’inversion de la courbe du chômage était pourtant (bien) engagée en décembre 2013, c’était il y a un an…

Effet pervers de la ligne libérale de Manuel Valls? Faut croire…, l’onction J’aime l’entreprise n’a pas stabilisé la course folle du chômage, et nous voila dans ce qu’il convient de nommer «l’Apartheid chômage», c’est à dire, une exclusion manifeste du monde de l’emploi. Parler de Pôle emploi comme un «No Go Zone» pour le Medef et les entreprises qui refusent de l’investir ne serait pas déplacé. Réticence patronale en dépit de la belle niche fiscale « pacte de responsabilité«  consentie par les français dans cette austérité imposée par la politique de l’offre.

C’est donc une «année noire blanche pour le chômage», c’est «la faute à la croissance» selon Manuel Valls en déplacement dans le Doubs. Mais la riposte du gouvernement s’organise à ne pas en douter, les éléments de langage sont connus, s’attendre à ceci: « il faut voter la loi Macron car voyez-vous, ce taux de chômage est inacceptable dans un pays comme le nôtre, c’est inadmissible et il faut dire la vérité aux français! Mon gouvernement va aller encore plus loin dans la réduction des inégalités grâce à cette politique de Gauche que nous appliquons en accord avec le Président de la république, la lutte contre le chômage c’est notre profité! Patati et patata..». Puis, je parie qu’un nouveau «Sondage Odoxa» habillera le tout dans une nouvelle livraison d’opinion genre: «65% des français approuvent la politique de Manuel Valls dans la lutte contre les discriminations, le chômage et les inégalités sociales ». Je prends les paris…

En France, le chômage est devenu «Apartheid social» car ceux qui le subissent sont victimes d’une exclusion sociale sans précédent. Oui, les (mots) maux ont un sens. Il serait cependant prématuré d’affirmer que «le mandat 1er Ministre de Manuel Valls est un échec» même si ça y ressemble beaucoup avec ces chiffres 2014 sans oublier cette raclée électorale aux européennes (victoire du Front national), une triste première sous la 5ème république. L’excuse: «il faut lui laisser du temps» n’est plus recevable, une situation désastreuse, héritage des années UMP,  un échec. Pas de quoi se réjouir.

Oui, Arnaud Montebourg avait raison.

(…)

Billet «critique de Gauche» par un ex-mwanamusala-na-bango. Dessin de Ervé/DoZoneParody.

‎À part Ted, Manuel Valls émoi…

«Alors Monsieur @bembelly! On ne vous a pas entendu sur la déclaration «Apartheid social» de Manuel Valls, allô?». C’était il y a deux jours lors de ses vœux à la presse. Manuel Valls avait déclaré : «Ces derniers jours ont souligné beaucoup des maux qui rongent notre pays ou des défis que nous avons à relever. A cela, il faut ajouter toutes les fractures, les tensions (…), la relégation périurbaine, les ghettos (…) un apartheid territorial, social, ethnique, qui s’est imposé à notre pays».

Déjà de nombreuses réactions, de lindignation à droite (pas que), des justifications à gauche, et déjà des rétropédalages. Je vais néanmoins donner mon avis puisque l’ami Ted me le demande avec ce «Monsieur @bembelly» qui me donne plus d’importance que j’en ai. Oui, émoi….

Valls aparthed Social

Il faut se garder d’utiliser des expressions «marqueurs d’une souffrance» pour en expliquer d’autres. L’apartheid, appliquée dès 1948 en Afrique du Sud par les Boers (nationalistes Néerlandais) est une politique dite de «développement séparé» affectant des populations selon des critères raciaux ou ethniques dans des zones géographiques déterminées. Il fut conceptualisé et mis en place en Afrique du Sud par les nationalistes (Parti national, blancs) et aboli le 30 juin 1991 après la libération de Nelson Mandela.

L’Apartheid renvoie donc à l’Afrique du Sud et à son histoire, celle des noirs des townships de Soweto. Aussi, s’y référer est tout aussi imbécile que l’utilisation d’autres marqueurs tels que «esclavage» (plus de 400 ans de traître négriere vers les Amériques) ou, « la ségrégation raciale » des noirs aux USA. Alors, l’utilisation de cette sémantique datée et localisée rouvre certaines blessures, elle est inappropriée. Les souffrances mémorielles se respectent, notre histoire récente celle de la 2ème guerre mondiale par exemple, porte elle aussi la trace d’une blessure éternelle, s’y référer pour autre chose est une profanation, c’est irrespectueux.

Au delà de l’Apartheid, c’est dans l’insidieux «s’est imposé à notre pays» que devrait se porter la polémique. Les mots ont un sens et Manuel Valls le sait,  cette déclaration ne souffre pas d’une absence de préparation. Si l’on réfléchi deux secondes, ce «s’est imposé à notre pays» est lourd de sens, je m’explique. Dire par exemple « mon beauf est très malade, on doit le garder chez nous le temps de sa convalescence, c’est une situation qui s’est imposée à notre foyer» veut dire« on ne l’a pas fait express, nous ne sommes pour rien ma femme et moi! on subit la chose etc.». Or, dans le cas des quartiers populaires, bien malin qui pourra dire que la politique (ou son absence) n’est pas responsable de la chose constatée, une autre explication est donc possible. Les choses s’imposent à nous seulement lorsqu’on a aucune emprise sur elles, ce qui n’est pas le cas pour les « quartiers difficiles« .

Pour finir, la prise de conscience est salutaire (le dire), le mot inapproprié et «l’explication» avancée est incorrecte. La «banlieue» n’est pas rose certes, elle reste néanmoins reflet de la vision qu’on a d’elle, un miroir de notre (in)action. Agir, oui, mais sans se tromper sur les causes réelles d’un tel état des lieux. Peu importe les mots? Non, ils ont un sens, et une politique (ou un dessein) ne peut se construire uniquement sur le verbe et par le biais d’une maladroite juxtaposition de mots. Agir? Oui, mais en silence si possible, c’est plus efficace je crois. Voilà pour ma contribution en Aparté avec un titre «A part TED» (Apartheid) trouvé sur twitter.

(…)

« Dimanche, c’est … »: Mémorial de l’esclavage vandalisé à Nantes…

Pour le «Dimanche, c’est l’Afrique» de ce jour, j’avais rédigé un billet sur la Coupe d’Afrique des Nations de foot (#CAN2015) qui se tient actuellement en Guinée équatoriale, avec la participation de mes deux #Congo: Les «Diables rouges» du Congo-Brazzaville et les «Léopards» de l’ex-Zaire devenu Congo RDC. Puis, avant édition, je tombe sur cette info de «Presse Océan»: A Nantes, le mémorial de l’esclavage a été vandalisé …

On ne va pas demander à tous les Nantais de condamner cet acte hautement raciste, ils ne sont pas responsables de l’imbécilité des «Chaplin», pas d’amalgame. Dans cette période trouble dans la France de «l’Après-Charlie», j’entends beaucoup de sonates siphonnées, je lis de plus en plus sur le web le phrasé imprégné du «Nous», des termes imbibés avec identification de la cible, «Eux», nouvelle tendance décomplexée. Guerre des mots, choisis avec prudence des fois, pour soigner des pathologies mal diagnostiquées. Inquiétude «légitime»?, peut-être, mais analyse faussement «Merise» pour reprendre un terme de la programmation informatique. Et, l’ex chez «Nous» devient chez «Eux». Aussi, profaner ma part du «Nous» symbolisée par ce Mémorial, c’est m’inscrire dans le «Eux» à l’insu de mon plein gré…

«Casse-toi? » Tiens, ça me rappelle un truc (récent), j’ai lu ça quelque part, je ne sais plus où.. bref. Et ben non! Le «Mémorial» ne vous dira pas qu’il vous emmerde (on va rester courtois), il va juste, le temps d’une Coupe D’Afrique, partir loin de ce «Nous» qui commence à l’exaspérer un peu (beaucoup), pour une pause chez «Eux», enfin… chez «Moi, c’est la fête au village...

#MèKilSonKon !

(Presse Océan)

Puéril et ridicule Nicolas Sarkozy… #JeSuisNico et #JétaisLà !

Invité par le Président de la République F. Hollande à la marche républicaine du 11.01.15, Nicolas Sarkozy a joué des coudes pour «s’afficher devant», il a tapé l’incruste pour «être sur la photo» aux côtés des chefs d’état et du gouvernement présents à Paris.

Il se voulait «visible» (1), internet ne demandait pas mieux pour noter le «ridicule comportement de l’ex-résident de L’Élysée». Petit montage photo intitulé: « Ouf! J’ai réussi à être sur la photo officielle » (image 2)..

2015/01/img_0640.jpg

«Le web est mort de rire» avec des centaines d’ images #JeSuisNico.

Top 50+ des détournements sur Nicolas Sarkozy, alias Joe L’incruste

« La grandeur d’un homme d’état ne réside pas dans sa taille mais dans sa capacité à bien se tenir en public». Pendant que « le crayon guide le peuple», le puéril use ses talons en communion avec son égo. (Édit) Ma copine Kbotine m’a interpellé sur Facebook, elle pense « qu’on peut au moins lui reconnaitre ce mérite. Je ne sais pas si tu te souviens de cette pub TV pour le sucre, où un bonhomme déguisé en abeille et suspendu à un filin passait partout «J’étais là!» à chaque fois… c’est tout lui !». Maintenant qu’elle le dit…

Conclusion: Nicolas Sarkozy n’est pas assez rentré dans l’Histoire…

(…)

L’horreur à #Charlie_Hebdo …

Horreur fusillade à Charlie_Hebdo

Bilan (corrigé): Au moins douze morts, parmi les victimes: 1. Bernard Verlhac (Tignous), dessinateur (1957-2015), 2. Stéphane Charbonnier (Charb), dessinateur, directeur de la publication (1967-2015), 3. Jean Cabut (Cabu), Dessinateur, pilier de Charlie Hebdo et du Canard Enchainé, ancien de hari-kiri (1938-2015), 4. Georges Wolinski, dessinateur, membre historique d’Hari-kiri, pilier de Charlie Hebdo, Wolinski (1934-2015), 5. Philippe Honoré (Honoré),  dessinateur,  6. Hamed Merabet, policier, membre de la brigade VTT du commissariat du 15è arrondissement,  7. Elsa Cayet, Psychanaliste et chroniqueuse, 8. Moustapha Ourad, correcteur, 9. Bernard Maris « Oncle Bernard », économiste, chroniqueur à Charlie hebdo et sur France Inter, 10. Michel Renaud, Fondateur du « rendez-vous du carnet de voyage de Clermont-Ferrand,  11. Frank Brinsolaro, Policier affecté à la protection de Charc, 12. Frédéric Boisseau, agent d’entretien.

État d’urgence, le plan vigipirate-attentat est enclenché a déclaré le Président de la République François Hollande sur les lieux du drame. Tristesse et colère.

(…)

Ouf, ils sont partis ! #Extratime 2014 …

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/115/11730670/files/2015/01/img_0504.png

Voila, 2015 vous y êtes, alors, c’est bien? Ah, j’ai oublié de vous dire que j’ai obtenu un «visa long séjour 2014», un sésame «caprice d’adulte» pour profiter pendant quelques jours encore, des bienfaits de l’An 2014. Oui, jouir enfin de la quiétude qui s’y trouve, c’est d’un calme depuis que vous n’êtes plus là, on respire (ouf!), c’est le pied! Plus de pollution, toutes les voitures sont passées en 2015 avec vous dedans, fini les files d’attente dans les grandes surfaces, libre-service dans les quelques magasins encore en mode 2014. Tout est open, même les administrations, j’ai pu consulter quelques dossiers politicojudiciares en instance d’expédition pour 2015, c’est du sérieux (on en parlera plus tard). Je dois cependant avouer que c’est un peu la zone ici, comme dans le film Seuls Two d’Eric et Ramzi mais on s’y fait. Finalement, l’An 2014 c’est bien, sans vous!.

Seuls_two_custom

Je reste jusqu’à lundi dans l’extra time 2014,  à la fraiche, le temps de remettre les pendules à l’heure et de finir le très beau roman de Laurent Bettoni «Mauvais garçon» qu’Isabelle Bouvier a déposé sous mon sapin. Donc, merci de commencer sans moi, j’arrive, je range le bordel que vous avez laissé en partant, je signerai l’état des lieux sortant, histoire et de récupérer la caution déposée.

L’An 2014 c’est calme, oui très… mais il y a du boulot! En plus, je dois ramener Beethoven, il a du mal à quitter 2014, allez donc savoir pourquoi. Dans l’attente, Bonne et heureuse année 2015 à tous!…

Temps additionnel 2014, to be continued.

(…)

Vœux 2015 de F. Hollande: c’était comment l’année dernière?… #VœuxPR

7776042659_le-generique-des-voeux-presidentiels-de-2013-pour-l-annee-2014Tradition oblige, François Hollande présentera ses vœux 2015 avec un changement notable: Le Président de la République adressera ses vœux aux français depuis son bureau de l’Élysée

Question: Qui se souvient des vœux 2014 du Président de la République? Qu’avait-il déclaré? Je vous propose de vous rafraichir la mémoire avant les intelligentes comparaisons que vous ferez (et sans hésitation) juste après son allocution télévisée d’une dizaine de minutes. Magnéto…

Climat, Pacte de responsabilité, lutte contre le terrorisme, etc., des thèmes possibles de la nouvelle livraison certainement plus pédagogique, avec moins d’annonces. Diffusion en simultané sur TF1, France 2, France 3, M6 et les chaînes d’information en continu (BFMTV, Itélé, etc.). Comme en en 2010, Slate.fr a élaboré un faux texte de vœux pour François Hollande à partir de phrases coupées-collées des vœux prononcés par lui et ses cinq prédécesseurs de 1959 à 2013, [Lire].

Manuel Valls : L’ombre de l’année 2014…

Ils commencent à nous gonfler ces espagnols du très conservateur journal «El Mundo» avec leur «El Hombre del año 2014» Manuel Valls. Une caricature…

Valls El ombre de ano

J’aime bien le « El español que quiere cambiar Francia ». L’espagnol? Il est Français épicétout! Sauf s’il a donné son accord. Pour le champion de la #Com’Politique qu’il est, c’est une possibilité, et cépasbien.

Donc, pour résumer ce #MadeinSpain de El Mundo: «Manuel Valls, c’est l’homme de l’année qui veut changer la France!». Sans blague? Sont quand même gonflés ces journalistes du Figaro espagnol, ces passéistes qui récemment encore voulaient revenir sur la loi avortement chez eux, bref. L’homme de l’année en Espagne, Oui! s’ils veulent! Et si ça leur fait plaisir, on ne va pas se fâcher, car en France on ne voit qu’une ombre depuis mai 2012, le Michel Rocard de François (Hollande), rien de plus. Disons (pour être juste), qu’on a vu son ombre partout, juste l’ombre del Hombre (je garde)…

Lire: Les vœux 2015 de M. Valls aux français (...)

Et pourquoi pas Emmanuel Macron, hein? 😉 .

(…)

5 ans: La carte perforée d’ « Extimités (politiques) » (Bilan blog, stats)…

Déjà 5 ans sur ce bloc-notes numérique, un blog initialement «Ce Que Je Pense», devenu «Extimités (politiques)», ma partition, une carte perforée

CLIC pour agrandir

1. Bilan stats 2014: Plus de 400.000 visiteurs, plus de 1000 visiteurs/jour en moyenne via essentiellement Google search, Flipboard, Twitter, Facebook, (Juan)Sarkofrance.fr, L’important.fr, Linkis.com, (Elo’Dy)LibreAffichage, Search.free.fr… Une très mauvaise bonne année, plus intense que l’année de la présidentielle 2012 avec des statistiques en hausse, le résultat d’une intense activité sur des sujets politiques loin du simple clivage Gauche-Droite, une année pénible et intéressante à la fois, un after bal masqué. L’année 2015 sera beaucoup plus douce, plus de « cause (politique) » à défendre et toujours « rien à vendre »...

2. Bilan sur 5 ans: Plus d’un million de visiteurs (1 138 759, 28 déc.2014), Localisation visiteurs: France (341124, en 2014), États-Unis (12104), Belgique, Canada, Suisse, Moteurs: (via), Essentiellement (dans l’ordre)  Google, Twitter, Facebook, Flipboard, Sarkofrance, SebMusset, Wikio.fr (labs ebuzzing), Record jour: 11 486 visiteurs (le 8 octobre 2014), Record Mois: 51355 visiteurs le 06 Mai 2012 (Moy. 1657/jour), ex æquo avec Octobre 2014 (50029 visiteurs, Moy 1614/jour), 14 834 commentaires, 1842 billets.

Voilà pour ma carte perforée, une partition où chaque case est une note, un son, un porte-billets, des tranches de vie. Vous dire ce qui a motivé l’ouverture de ce blog n’a aucune importance, une autre fois peut-être, vous citer les billets que j’ai aimé écrire m’a traversé l’esprit, mais ça ne vous intéresse pas non plus n’est ce pas? Vous remercier nommément d’être passé par ici, j’hésite, la peur de l’oubli, problème de mémoire de fin d’année. Trouver des éléments de comparaison pour répondre à la question: c’est bien? c’est pas assez? ça c’est fait mais en privé et c’est plutôt pas mal (j’ai vérifié), mais on s’en fiche là aussi n’est ce pas? Cependant, je vous dois bien quelque chose, une petite explication pour sceller dans le web ce quinquennat numérique que nous avons partagé. Aussi, je vais essayer de vous définir ma perception des blogs en général dans un billet à suivre, des généralités observées ces 5 dernières années…

merci

Oui, Merci.