[Titre de billet de #Blog à vendre] «Les #Zinfluents de la #LigueduLOl sont morts, voici leur histoire»…

C’était le BoysBand des internets de l’An 2010 mais il n’en reste plus grand chose

Juste un titre de billet de blog à vendre, ok les gens? Les enchères en DM, sur Twitter, ou dans les commentaires. J’offre l’illustration ci-dessus et un pack de #backlinks, comme on disait, en l’An 2010, ce bon vieux temps où l’on codait nos boutons de partage pour propulser nos billets de blogs sur les réseaux sociaux. Pas le temps d’écrire sérieusement sur la #LigueDulOL que j’ai croisé sur les internets avec son Twitter en 140 caractères, un monde en Noir&Blanc où intégrer une image dans un tweet était galère. J’étais hébergé dans une autre «Ligue», celle des blogs de Gauche, les LeftsBlogs, une bande organisée de colleurs de tweets et de baffes, mais uniquement sur le plan politique, contre les Sarkozystes. Être dans la Sainte Église des Blogs c’était une «protection» dans le monde numérique du début des années 2010. Un club mixte, avec des garçons et des filles, des gens bien & des cons, un groupe éclectique et il ne fallait surtout pas nous chercher, nous avions les clés de «la machine à baffes» qui servait tout le temps, même -et surtout- entre nous, et c’était pas joli-joli j’avoue. Pas d’excuses à nos victimes Sarkozystes, c’était de bonne guerre, ils nous le rendaient bien. Nous avions un objectif: virer Sarko en 2012 et c’est ce que nous avons brillamment réussi lors de la première vraie campagne numérique pour une Présidentielle en France, au sein de la Team FH2012, #TousHollande.fr piloté par l’excellent Romain Pigenel l’inventeur de la «riposte Party» (c’est-à-dire, réunir physiquement des blogueurs et des twittos pour assurer le sav numérique d’un événement politique avec mise en avant du fact-checking). Un grand moment numérique, des frissons aujourd’hui encore du seul fait d’en parler, Objectif l’Élysée et l’information était en Live sur RadioLondres (hashtag #MadeinMoi)

On avait nos travers, nos défauts, nos Blogowars, nos Tweet-clashs, notre Vincent Glad « Grand Mohock », etc. Non nous n’étions pas «blancs comme neige». Avec un noir dedans – suivez mon regard – , c’était difficile, je me comprends😏. Passons. Nous squattions le haut des classements des blogs et de la net-influence de l’époque, et l’ami Guy BirenBaum était un peu, beaucoup, notre «parrain», enfin presque. Il a aussi subi d’horribles attaques de la Ligue du Lol sur sa personne. Pour les blogueurs que nous étions – et que nous sommes encore pour certains avec une forte baisse d’activité,-, l’attaque ad hominem de la LigueDuLol fut ce papier de Vincent Glad sur notre «corps de métier numérique»: «Les Blogs sont morts. Voici leur histoire«  écrivait-il, on n’avait pas aimé. Bref, Les gens de la Ligue du Lol sont morts, eux, numériquement, voici leur histoire racontée par Victor Hugo en 1869 déjà, dans sa description du «FunClub», un groupe de JeunesAristocrates à «l’humourDouteux»| Extrait…

Ligue du Lol Vincent Glad

La ressemblance avec est frappante n’est-ce pas? RIP les antisémites de la #LigueDuLol (Vincent Glad (Libération), Alexandre Hervaud (Libération) Olivier Tesquet (Telerama), Guilhem Malissen (Nouvelles Écoutes), Sylvain Paley (Studio 404), Henry Michel, (rédacteur, créateur de podcast), Baptiste Fluzin (ancien directeur créatif), Stephen des Aulnois (rédacteur en chef du Tag Parfait), David Doucet (rédacteur en chef des Inrocks), Christophe Carron (rédacteur en chef de Slate), Renaud Aledo (communiquant), etc.. et longue vie aux BlogsPropres!

PS: Ce titre de billet est à vendre, je répète ..

./…

Publicités

« De la naissance de #Jésus » ou quand #Twitter était encore drôle| Thread ⤵️

Il était une fois sur Twitter, une chaîne info annonçait l’arrivée imminente d’un enfant dont le père n’était pas le père et dont la mère, une certaine Marie, encore vierge, n’avait jamais trompé son mari Joseph le menuiser. Une sacrée histoire (vraie) d’un couple à trois (et c’est pas ce que vous croyez) et ses trois followers collés aux basques. C’était une Gestation Pour Autrui (GPA, la 1ère, ou presque) et c’était il y a bien longtemps. Ah le bon vieux temps! Récit …

TL-Noel

On est passé « à ça » qu’il s’appelle Mahomet, ou que ce soit une fille (Ah zut!).

Qui? Michel Drucker? il attend toujours leur passage pour sa messe de dimanche aprèm et il ne bouge pas. Oui c’est drôle, Twitter était drôle, avant. Fil de tweets by Twog.fr retrouvé dans mes archives 2013 sur Facebook, et j’apôtre la bonne humeur..

Non, avant on ne disait pas Thread. Bref, les vrais savent.

Ah, Joyeux Noël au fait.

./…

Jupiter & le « Gang de Requins »: le butin de la 1ère année d’une « bande très organisée »…

Comme chaque semaine depuis plus de 10 ans, le politologue Juan Sarkofrance nous donne en lecture son semainier (politique). Un Édito précis, pointu et affûté qui revient sur les tribulations de la république. Il détaille faits politiques, économiques et de société avec cette retenue qui souvent nous fait défaut. La dernière livraison du plus aguerri des éditorialistes-ès-blog nous livre les clés pour lire (ou écrire) sans code, le 1er bilan d’Emmanuel Macron à Élysée. Parle de « bilan », n’a pas osé le mot « butin » qui ici s’applique. En effet, cette première année n’est ni plus ni moins qu’un vrai « braquage (politique) » facile à illustrer …

Oui, « le butin du Gang de Requins » et n’est pas une fiction, les personnages sont réels, les victimes identifiables. Face à cette « bande très organisée », nous sommes loin, très loin des simples gesticulations (politiques). Le lire⤵️

Semainier (politique): Comment écrire le vrai premier bilan de Macron

./…

Le #CRS arabe (#Coluche) ….

Il fait trop chaud pour causer « politique », alors on marque une pause. Se faire emmerder par des mecs dans les bistrots, comme c’est pénible (sur les réseaux sociaux c’est pareil). alors…

Non non, y a rien d’autre derrière ce sketch, juste comme ça. Ok j’en ai connu un, dans un bistro quelque part à  (…), il ne m’emmerde plus. (Non mais, sans blague …)

./…

 

La #Demonstrada de l’OM, #QuiLustuCru? Une soirée #Belsunce (les buts) …

Je pose la UNE de la Provence là, comme ça, je file me taper un pastis puis je reviens ok? .

OM Magic Démonstrada Vélodrome UEFA Coupe d'Euopre Tirage

Best titre à la UNE ever. La Démonstrada, oui on l’a fait. une vraie Bouillabaisse, QuiLustuCru? Pas besoin de revoir les buts de l’OM, cinq c’est beaucoup trop, pas assez de place sur un « blog (politique) », ça risque de déprimer nos amis Parigots team PSG-OutSide de la Coupe d’Europe. Restons courtois. Et puis finalement, pourquoi se gêner? Y a pas de mal à se faire du bien n’est ce pas ? Juste un, le « Dimitri Payet » ..

#ZavezVu?

./…

Le « nouveau #Kalifat » de l’état hystérique …

Par respect pour une honorable institution (Le Crif), nul besoin de s’etaler sur le dérapage  de son Président. Ce titre suffit. Lire le billet Lyonnitudes de Romain Blachier (oui il blogue toujours, et j’ai refait son visuel).

Je partage son avis et celui du fils de #MireilleKnoll. Ce dernier a declaré: « Le Crif fait de la politique, moi j’ouvre mon cœur. ». Pour finir, juste un mot: « Madame Knoll, merci de nous permettre de nous unir en communion, pardonne lui cette offense comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé. Et nous ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre nous du mal (enfin, si vous pouvez) Le bisou à #ArnaudBeltrame. .התפלל עבורנ « . Amen.

N’en déplaise à F. Kalifat, la Marche blanche sera noire de monde! Voilà.

./…

L’ alibi de Sarkozy sur la #Libye tombe à l’eau..

Pour résumer le passage de Sarkozy sur TF1 hier soir, un « billet de feignasse »

Sans oublier le fameux « Cabinet noir de l’Élysée » qu’il a occupé entre 2007 et 2012. Bref, nouveau chapitre du désormais registre « c’est pas moi c’est les autres », un alibi (pour la Libye) qui tombe à l’eau

20180323_070201

Raté! Passage télé et « 25 mn de temps de cerveau disponible » que TF120heures n’a pas utilisé pour parler du succès de la Manif du 22Mars, chapitre 1er de la mobilisation populaire contre les libérales reformes Macron, mais «Quelle indignité»…

[Bingo! via Buzzfeed.]

[…]

« Le #racisme au quotidien », le @Plantu revisité, dessin « ça fait longtemps que … »…

Je vous ai fait un dessin! Oui, que pour vous, j’ai « revisité » le dessin de Plantu  stigmatisant les profs. Il n’y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui ramassent. Un #plantu, c’est mieux à plusieurs n’est ce pas? Et comme ça fait longtemps que (…), partageons mon Extimité …

Plantu antisémitisme racisme - copie

« Banalisation des violences racistes au quotidien, insultes, violences physiques, etc. » Un tableau édifiant d’un racisme inquiétant et bien évidemment, intolérable – c’est-à-dire qui ne saurait en aucun cas être toléré, mais (…). Oui, je trouve qu’ on ne parle pas assez du racisme des « journalistes » à la télévision.  Le détail est dans l’image, et je vous invite à lire « Un zéro pointé pour Plantu » de Laurence de Cock, une réponse graduée…

Un zéro pointé pour Plantu Laurence De Cock

Billet « je corrige », c’est fait

./…

 

🎼 Another Day In Paradise 🎶 – [Billet « en mode @PGildan » avec casque, fait] …

D’abord un constat: Il y a de moins en moins de « billets musique » sur les blogs je trouve, sauf dans les « Coulisses de Juan – chanson du dimanche-« ». C’est dommage. Aussi, à défaut d’une belle mélodie Catalane, back to «Phil Collins – Another Day In Paradise », avec traduction …

Billet « mettre un casque pour rebasculer en mode PGildan » – comme on disait-, fait.

./…

« Je tweete donc je suis », c’est l’histoire d’un mec devenu le porte-parole des #SDF (lire)…

ERvé @CroisepattesBillet de Ervé dit @Croisepattes sur les #SDF connectés . Non, il n’est pas devenu porte-parole des « Sans Téléphone Fixe », mais interpelle ses « amis des deux cotés du smartphone » sur les risques d’une « pseudo médiatisation » qu’il appelle « le Tsunami du vide », qui au final ne règle pas vraiment les problèmes de fond. Après deux trois petits modif’ dans le texte – avec son autorisation- , lecture…

C’est l’histoire d’un mec devenu le porte-parole des #SDF, porté par les médias qui le sollicitent à tour de bras d’honneur (ben oui, une fois que c’est dans la boîte ou publié, le mec SDF on s’en fout, qu’il retourne sur son bout de trottoir). Via les réseaux sociaux, une déferlante d’indignations et de soutiens (via même cagnotte en ligne) s’organise et MIRACLE: ça marche pas. Le mec est toujours SDF. C’est ballot. Alors on s’indigne forcément. C’est pas normal, en France, de vivre comme ça toussa toussa… Mais désolé… Si. C’est comme ça.

Une baguette magique? un truc pour « s’occuper » de SDF ?

 Rien.

Normal, il n’y en a pas de baguette magique. Par contre, il y a des structures, du personnel (dans le sens armée de travailleurs/travailleuses sociaux), médecins, associations d’accueil de jour, et j’en passe, (sans parler de la générosité des gens) qui permettent à qui VEUT de s’en sortir.

Mais à « QUI VEUT »…

Il suffit de le demander (je sais, parfois ce n’est pas facile).

Alors, passer par Twitter pour dire que son pote souffre de son dos, assis sur un banc, bière et petit sourire, ça me laisse un tantinet perplexe. Et pour connaître ce qu’est un cri d’alarme, on ne pose pas devant un smartphone pour dénoncer un soi-disant système à la con quand on peut en bénéficier. La critique est facile dans les deux sens. (..) Pour certains d’entre nous, Twitter, c’est devenu la technique du fainéant. Je tweete donc je suis…

Il faut faire le bilan, se demander pourquoi on est toujours à la rue si c’est si génial que ça d’être médiatique via twitter.

  • Et moi qui écrit ce tweet long, quelle légitimité ai-je à donner mon avis ?
  • Réponse: Un ras-le-bol .

J’utilise Twitter (en dehors de la déconne) comme marteau pour proposer à qui à besoin de planter un clou pour accrocher un improbable tableau sur un mur. Mais aussi, quand je décroche un boulot, créer ou recréer du lien social. Ce que certains déclarent faire dans les médias. Je suis comme tout le monde, ça me flingue ces « appels au secours » mais je suis réaliste, pragmatique un peu aussi.

Dans la rue, on se considère comme des « potes », « de vrais gens solidaires ». Mais des fois, pas facile de compter sur les autres …

Pour terminer :

  • Il n’existe pas de #SDF, mais des personnes différentes qui vivent à et dans la Rue. Je fais parti des personnes pour qui la Rue est une Famille, famille dans le sens « chez moi ». Au bout de plus de vingt années, je pense la connaître dans ses douleurs et ses souffrances, sans parler de sa violence mais aussi dans ce qu’elle peut apporter : solidarité, entr’aide, attention…
  • Nous sommes légions SDF : travailleurs pauvres, retraités pension de misère, ex-taulards, laissés pour compte-psychiatrique, mômes virés par les parents pour des milliers de raisons, ex-enfants de la DDASS…
  • Votre solidarité ou votre façon de voir les choses vous honore, et on ne peut qu’en être touché. Mais évitez de synthétiser les situations en 140 signes.
  • Twitter n’a de magique que si on lance un appel et un feux-follet magnifique quand l’appel à trouvé réponse.

(…) Voila, un tweet long merdique mais que je tenais à vous adresser juste histoire de vous dire que pendant l’été aussi, il y a des gens sur le trottoir, comme en hiver-, et que la chaleur tue.

Fin de ce long tweet. Je vous aime. Biz.

Ervé

./…