#GiletJaunes: Revue de presse internationale|La France de #Macron à la Une, et ça rigole jaune…

Commenter les faits que vous visualisez en 16/9 Full HD+ sur vos écrans retina serait une redondance. Aussi, allons voir de l’extérieur ce qui se passe à l’intérieur, revue de presse internationale (et je vous épargne la presse africaine car ça risque de vous déprimer encore plus) …

GiletsJaunes Presse2

GiletsJaunes Presse3

GiletsJaunes Presse4

« Être président, c’est être capable de mener une politique adéquate pour rendre sa grandeur à la République ». Cette piteuse image de la France n’est que la conséquence de l’ultra-libéralisme, résultat de cette politique anti-sociale qui a fini par foutre le feu à la Maison France. On vous avait dit de voter à Gauche: oui, pour l’instauration du droit de grève (1864), le droit syndical (1884), l’assurance maladie (1928), la médecine du travail obligatoire (1942), le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG, 1950), l’assurance chômage (1958), la formation professionnelle continue (1971), la 5ème semaine de congés payés (1982), la retraite à 60 ans (1983), les 35heures, travailler moins et gagner pareil (1998), etc. C’est-à-dire, tout ce que Macron est en train de détruire. Bref, bien s’en souvenir la prochaine fois, aux Européennes par exemple, ne pas … «refaire le jeu du #FN»

GiletsJaunes Presse1

Oui, la Gauche c’est mieux sauf lorsqu’elle est infiltrée par des barbouzes style Manuel Valls (Ministre de la déchéance de nationalité actuellement avec l’extrêmedroite catalane à l’assaut de la Mairie de Barcelone), et Emmanuel Macron, ancien Conseiller économique de F.Hollande à l’Élysée – l’ancien monde- et Ministre de l’Économie, du CICE et de la LoiTravail (c’était lui le rédacteur-en-chef, Myriam ELKhomri n’était qu’une figurante. Et on attend toujours les effets bénéfiques, y a pas).

Dernière chose: « Non, la situation actuelle ne date pas de 30 ou 40 ans » comme j’entends ça et là chez les pro-Macron. Toute chose égale par ailleurs, c’est la reforme de l’ISF compensée par la hausse du coût du fuel qui a mis le feu aux poudres. Se le dire. La France a connu d’autres hausses – tous les 1er janvier-, mais tant qu’on avait le sentiment d’une équité face à la charge publique, c’est-à-dire, sans exempter les riches de leurs obligations fiscales, tout allait bien, ou presque. Facile de tout mettre sur le dos de « Monsieur 40 & Mme 30 ans » que je déclare non-coupables! Et quant à l’argument «Nous sommes le seul pays au monde à avoir l’ISF», le PDG de Renault-Nissan, Carlos Gohsn, l’a tellement intégré dans son logiciel qu’il a «oublié» de déclarer une grosse part de ses revenus au Japon et se retrouve en prison pour fraude fiscale. Bref, avec Macron le Bololo est en Marche en France, c’était « votre projet » n’est ce pas?

Ça rigole jaune maintenant …

./…

Publicités

«Impôt sur le Fuel» dit #ISF des pauvres: Ce que Emmanuel Macron n’a pas dit |#GiletsJaunes …

Pour compenser le manque à gagner de l’ISF et le cout du CICE mis en place par Emmanuel Macron alors Ministre de l’Économie (de l’ancien monde entre 2014 et 2016), le Gouvernement Macron/Philippe a avoué, dans un courrier du 15 octobre 2018 adressé à l’UE et rendu public par un Député Européen, que, « ce coût sera compensé par l’augmentation de la fiscalité écologique ». C’est dans le Projet de Plan budgétaire 2019. Extrait..

Gilets Jaunes CICE ISF Macron Gillet Jaune.jpg large

« l’année 2019 est fortement affectée par le double coût ponctuel pour les finances publiques de la transformation du CICE en allégements de cotisations (patronales) ces baisses  de prélèvements seront partiellement contrebalancées par la poursuite de la montée en puissance de la fiscalité sur le tabac et de la fiscalité écologique ». Une « montée en puissance » c’est dire la détermination de ce gouvernement à nous ponctionner. En gros, Emmanuel Macron vient d’inventer l’ISF des pauvres, «Impôt Sur le Fuel (ISF)», c’est-à-dire, obliger le français moyen de payer via la pompe à essence l’ISF que les riches ne paient pas. Et depuis, nous avons les #GiletJaunes dans les rues et ronds-points de France et de Navarre. Dans sa réponse aux «Gilets Jaunes» depuis l’Élysée, ce qu’il a dit tient en une image ⤵️

Emmanuel Macron Réponse Gilets jaunes

Pour Emmanuel Macron, «Changeons Ensemble» -c’est dans l’image- veut dire «#NePasChanger d’avis, ne pas changer de cap». ça, on le savait, lui toujours prendre nous pour bêtes. C’est tout ce qu’il fallait retenir, le reste relève de la « transition bricologique » comme l’écrit si justement le Canard enchainé de ce mercredi, sans intérêt.

Screenshot_20181128-055807~2

Màj billet|Image 2 /@GuillaumeQ1T1

./…

Carlos #Ghosn ou quand l’exil[é] fiscal devient #chouchou de la #Presse française… 

Comme l’écrit Julien Salingue à qui je pique le visuel ci-dessous , on a «rarement vu autant de grands médias se passionner (pour s’en émouvoir) pour les conditions de détention de quelqu’un» qui a fraude avec le fisc. Rappel: Carlos Ghosn, DG du Groupe Renault Nissan, l’homme aux 13 millions d’euros de revenus est aux arrêts au Japon pour fraude fiscale. Et “notre presse” de s’inquiéter, nouvelle éthique, Carlos a ses «Gilets Jaunes»

Le Japon, avec sa « sévérité fiscale » et son « régime au riz blanc et à l’eau pour la fraudeurs fiscaux », est un marché incontournable, la troisième économie mondiale avec une forte présence française. On note la présence de la majorité des Grands groupes et de nombreuses PME française dans 1. Luxe & Mode (Chanel, Baccarat, LVMH, Christian Dior, Clarins, Longchamp, Petit Bateau, Agnès B, etc.), dans l’Agro-alimentaire (Danone, Pernod-Ricard, Fauchon, Pierre Hermé, Valrhona, Groupe Le Duff, etc.) 2. Entreprises industrielles (Air Liquide, Airbus, Eurocopter, Thalès, Alstom, Saint-Gobain, Areva, Total, Renault-Nissan, Peugeot-Citroën, Michelin, Valeo,etc.), et 3. Finance & les Services (BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale, AXA, Air France, Veolia, etc.). Il faut croire que la « sévérité fiscale » n’est pas incompatible avec l’attractivité d’un territoire». En France, il faut trouver autre chose pour justifier l’actuelle complaisance fiscale du gouvernement et étendre le stage «la fraude fiscale c’est mal » à la presse française.

Bref, selon que vous serez puissant ou misérable, la morale (fiscale) est à géométrie variable, une lutte de classe

./…

Dessous & évolution du mouvement #GiletsJaunes: le point #Presse & #FN…

Pour ne pas se perdre en arguties et ne pas vous entraîner dans de vaste périodes oratoires, je vous propose une «analyse simplifiée du Mouvement #GiletsJaunes». Simple vite et bien. Ça m’évitera de vous faire prendre votre temps et vous le mien. Prolégomènes by Sigmund Keynes

Simple, basique et ça marche. Puisque vous insistez, juste un mot: Faire des GiletsJaunes une exclusivité FN sur les chaines-télé et sur les réseaux sociaux, c’est rendre service aux fachos de France et de Navarre. Ils n’attendent que ça, récupérer qu’ils n’ont pas créer et le FN (Rassemblement National) va capitaliser cette colère populaire et deviendra – si ce n’est déjà le cas-  «le seul parti en lutte pour le pouvoir d’achat des français», une thématique jusque-là absente de leur catéchèse politique. Le silence de la Gauche, les hésitations des insoumis, l’absence des Verts EELV, c’est du pain bénit pour Marine Le Pen & associés. Et pourtant des images et des témoignages permettent de mieux saisir ce qui se passe réellement sur le terrain. « Une chose est sûre -écrit un ami sur Facebook-, pour les participants et notamment ceux (majoritaires) dont c’est la première mobilisation militante, cela restera comme un moment politique et personnel fondateur. Je vois difficilement comment cela pourrait en rester là ». Je confirme, et ça ne sera pas chez les gens bien. La Gauche a démissionné, elle n’est pas présente dans cette mobilisation citoyenne pour le pouvoir d’achat, une première, c’est malin…

Au final, on se retrouvera face à deux camps, dans un «facho-à-facho» organisé et souhaité entre … d’un côté, les heureux macronistes fiers d’avoir bouter l’#Aquarius hors de France et désormais en marche sur les pas des FN avec leur LoiAsileImmigration, et de l’autre, les ex-FN devenus Rassemblement national. Comme en 2017.

Et les actes racistes dénoncés -à juste titre  par certains, disons, par ceux qui font mine de découvrir ce que l’on dénonce au quotidien avec en retour des quolibets en «raciaslisme», ou en « racisme AntiBlancs », ce racisme « qu’ils découvrent » ne les intéresse pas pour l’acte en soi, mais pour l’utilisation qu’ils peuvent et vont en faire: casser et affaiblir une contestation populaire contre la vie chère, un constat que personne ne conteste d’ailleurs. Mais plus personne n’en parle, ça va encore passer crème. Faut-il se priver de dénoncer ces actes insupportables? Bien sûr que non, mais pas qu’aujourd’hui, demain aussi si vous voulez bien et on effacera « vos silences d’hier », mais permettez que je puisse en douter. On ne va pas se mentir n’est ce pas?

Pour finir, devinez qui gagnera encore les élections avec pour seul programme «la peur du FHaine»? La politique de la Terra incognita est devenue réalité

./…

#GiletJaune: «c’est moche, ça ne va avec rien mais le porter est une élégance qui peut sauver votre pouvoir d’achat».

Obligatoire depuis le 1er octobre 2008, le « gilet de sécurité » dit #GiletJaune fête son dixième anniversaire ce 17 novembre 2018, u n vrai succès. Il est « de sortie » partout en France », c’est l’objet tendance, et le porter est une élégance. Karl Lagarfeld en témoigne

Bilan Grève #GiletsJaunes, Manifestation AntiMacron Bilan

Oui c’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien mais le porter est une élégance qui peut sauver votre pouvoir d’achat …

Contester, un luxe dont on ne saurait se priver, simple conséquence de l’affaiblissement des corps intermédiaires par Macron depuis Mai 2017. Les français sont dans la rue et le gouvernement rit jaune

#GiletsJaunes #17Novenbre2018

Plus de détails à suivre dans le Semainier (politique) de Sarkofrance

./…

Et Gilles-William #Goldnadel inventa le «#racisme #Antinazis», en 2018 …

Tranquille, le pro-Zemmour, l’ami & chroniqueur de Thierry Ardisson, Gilles-William #Goldnadel vient d’inventer le «racisme AntiNazis», en 2018. Faut croire que le «racisme #AntiBlancs» a fait pschitt, ça marche de moins en moins bien, aussi, il fallait trouver autre chose, frapper fort et plus haut: Dans son «papier» édité chez le Figaro (surprise), Gilles-William #Goldnadel pointe du doigt la responsabilité de l’idéologie d’un pseudo «antinazisme» devenu fou qui alimente – selon lui-  une névrose médiatique (…) c’est-à-dire, une idéologie inconsciente qui a ouvert immédiatement la «boîte à folie». En gros, critiquer le nazisme est une folie (sic). Et pour le traduire en de termes simples, ça donne: « faut arrêter de stigmatiser ces pauvres nazis les gens!  C’est pas bien, #CeyMal !» | Après « le point Godwin », voici le « Point Goldnadel  » …

goldnadel-c2ab-la-polecc81mique-sur-pecc81tain-recc81vecc80le-un-e28098antinazisme-devenu-fou-c2bb

Entre le Pétainisme en Kippa de Zemmour et l’hommage de Macron à Pétain – que GW-Goldanel ne contredit pas-, il est aisé de dire que, ce pays part en vrille. La France est en mode «syndrome de Stockholm», plongée dans un état léthargique où les victimes d’hier manifestent une morbide et étrange fascination envers les Nazis, les boches. Terrible constat. C’est peut-être bien le « syndrome de Stendhal», ne pas confondre – selon le Wiki- avec le «syndrome de Brulard», également inspiré par Stendhal, une maladie psychosomatique qui provoque (des coliques néphrétiques chez certains), des accélérations du rythme cardiaque et des vertiges chez d’autres, voire des suffocations et des hallucinations chez ces nouveaux Pétainistes décomplexés, enfermés dans une boîte de déraison où l’imbécilité règne en maître. Peut-être bien les trois ensemble.

«L’antinazisme»?, je rêve. Tout fout l’camp …

./…

Non rien, mais vraiment rien, pas grand-chose…

Le 06 novembre 2018, il ne s’est rien passé ici. Rien, mais vraiment rien, pas grand-chose …

Rien vraiment rien pas de itinérance 11Novembre.png

Aujourd’hui rien, trois fois rien, pas grand-chose. Mais … il y ‘a 30 ans jour pour jour, un très jeune étudiant noir, visa « Long séjour pour Études » en poche, débarquait en France. Atterrissage at Aéroport Roissy Charles de Gaulle, il était 09 heures 15, température zéro degré au sol (selon le commandant de bord). Rien, pas un seul petit degré...

Itinérance, Jour 1er …

La suite? Peut-être un jour, en librairie qui sait. Non, aujourd’hui il ne s’est rien passé ici, rien mais vraiment rien, pas grand-chose. Voilà.

|De rien ! 😉

./inzecity

♪ #Manitoumani, sur un air de #Kora ♪: « Puis un jour, « M » débarqua au Pays Mandingue »…

KOra M ManitomaniPour apaiser vos âmes endolories, le doux son de la Kora. Oui la kora, – aucun lien avec la chorale – est un instrument de musique à cordes d’Afrique de l’Ouest. (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie, Guinée…). Selon la légende, la première kora était l’instrument personnel d’une «femme-génie» qui vivait dans les grottes de Missirikoro au Mali.

Impressionné et ému par la musique de l’instrument, un grand chef de guerre décida d’en déposséder la femme-génie. Aidé de ses compagnons de chasse, il récupéra l’instrument qui échut à Djelimaly le griot du groupe. « Djelimaly la transmit à son fils Kamba. Et ainsi la kora passa de père en fils jusqu’à Tilimaghan Diabaté qui l’introduisit au Mali. Puis un jour, Toumani Diabate, Sidiki Diabaté et Fatoumata Diawara décidèrent d’inviter leur ami toubab, un certain « M », natif des contrées lointaines au-delà des mers ». Il devait être malheureux pour avoir fait un si long chemin jusqu’au pays Mandingue. Tradition d’accueil oblige,  ils décidèrent de l’aider à retrouver son nom en entier qu’il avait perdu en chemin. Et tout le village en chœur chanta Manitoumani pour invoquer en l’esprit des anciens et bénir le visiteur égaré. Oui, pour entendre dans la kora la colère du cœur qui bat, pour entendre l’orage s’éloigner. Et pour l’ivresse apaisée d’une vie partagée car, au-dessus des murailles des fausses vies, ils placèrent la Kora

Ok j’ai un peu arrangé la fin de l’histoire mais ça se tient. Quand on « M » Manitoumani, on peut. Autre chose (pour bien finir l’histoire), Non, la «femme-génie» n’a jamais récupéré sa Kora. Nul besoin car elle est Kora, son esprit accompagne la douce sonorité de cet instrument de musique, typiquement africain que j’aime tant. Et vous aussi désormais.

./…

Emmanuel Macron a félicité l’#extrêmedroite, M.Le Pen aussi. Le #Bresil bascule & il « Samba »

Bolsonaro Brazil Macron NYTImes

Dimanche dernier, le Brésil a basculé à l’extrême-droite avec l’élection de celui qui porte bien son prénom « Jair » Bolsonaro, et Emmanuel Macron l’a félicité. Même le New-York Times en parle. Marine Le Pen – Salvini -Orban etc. sont en mode Youplaboum

Brésil bascule à l'extrême droite

Brésil Macron félicite Bolsonaro

MAcron félicite Bolsonaro Brésil extrême droite

virage à l_extrême droite pour le Brésil

la victoire de Bolsonaro réjouit l'extrême droite

Et comme le dit si justement l’ami Ervé dit @Croisepattes: « Donc le devient une dictature fasciste et la plupart des gens (Emmanuel Macron) « Samba » les couilles ». Bref, Macron a félicité l’extrême-droite, certainement pour de « bonnes raisons » que ma raison ignore. L’extrême-Droite n’a pas de nationalité, elle reste dangereuse, d’ici ou d’ailleurs. Mon avis.

Screenshot_20181102-152204~2

Puis suivra, je suppose, une invitation au 1er étage de la Tour Eiffel. On avait bien reçu Donald Trump le Bolsonaro Américain un 11 novembre à Paris n’est ce pas?

./…

Que devenus êtes-vous? De mon #Extégration (politique), réflexion sur un constat d’échec …

Désormais tout est #noir ou #blanc, ils ont tous viré « Ouf ». Se poser des questions, sur la nature de « nos valeurs » dites «communes» que nous n’avons jamais défini ensemble, sur ce qui en reste du moins. Ce n’était qu’une illusion (je suppose) car le naturel est vite revenu au galop. Et ils ont « traversé la rue ». Même les mieux armés cèdent à la tentation, les voila desormais victimes d’une pathologie volontaire qui ne les « affecte que pour masquer celle qu’ils igorent » semble t-il. Souffrir de ce qui n’existe pas pour soi, somatiser à tout va, telle est la nouvelle tendance des «malades imaginaires», des sujets à une infection bien réelle. Comprendre …

Le contre-diagnostic viendra plus tard. Dans ma sphère numérique, petit à petit, la gangrène s’installe, la régression s’opère, le foyer d’infection s’étend. Et au bout de cette jactance étalée, un poison savamment instillé opère, et l’on se dit: «Bah, ça passera … (ou pas)». Quand les lire devient blessure, installer des filtres, s’éloigner, «s’extégrer (1)». Quand l’événement à venir projette son ombre, s’inquiéter, ou laisser passer la vague qui les emporte loin des rives de la raison. Et s’en faire une, de raison, à tort peut-être, qui sait. Le Vieux Charles me disait: «il faut savoir quitter les choses avant que les choses ne vous quittent». Pour ne pas insulter demain..

Que devenus êtes-vous? Merci de ne pas répondre à ce «billet-de-service» réservé aux «initiés de la Grande École de la parole sur les blogs & réseaux sociaux». Ils se reconaitrontC’est un simple constat-d’échec, le mien., le vôtre? Le nôtre. L’afficher et vous le livrer est une élégance, disons que c’est un marque page pour de nouvelles lectures … « communes (?) » que nous definirons ensemble, demain peut-être. Le croisement aura lieu …

Bref, comme le chante Lokua Kanza ci-dessus, «Nakozonga»  (ou pas).

________
(1). Extégrer (Extégration). Ce mot-concept qui me vient à l’esprit n’est nullement l’inverse de celui dont il se réfère, et que je vous laisse deviner. Bien au contraire. On peut définir l’éxtégration comme l’étape d’après, celle où l’on devient « soi » dans son espace de vie. S’extégrer c’est tout simplement être libre, surtout quand la nécessité l’oblige. A développer]

./…