Le «faf à faf» #Darmanin Vs Marine #LePen, la tenaille identitaire en action…

À gauche de l’image, l’héritière de Montretout. Longtemps en situation de monopole dans la galaxie extrême-droite, elle voit débarquer – à Droite- une nouvelle écurie venue du nord. Porté par les affidés du «Printemps Républicain» et coaché par la Daronne de Beauvau, son lead vocal – pro ManifPourTous – se veut le désormais référent du trophée «Tenaille d’Or». Un vrai faf à faf en perspective…

Au programme: l’islam- les Noirs, les Arabes – l’islam (bis) – le séparatisme – le certificat de virginité des filles d’immigrés – l’Islam (politique)- les banlieues – le voile -l’islam (triple) – le burkini – le scooter de Mokhtar – la laïcité – et encore l’islam.

Exclus de la joute cordiale, les sujets qui fâchent: Le chômage, la culture du viol (surtout pas!), l’inceste, la précarité des jeunes (pas que), la crise sanitaire, les vaccins que nous n’avons pas, la relance économique, la fermeture des écoles, le couvre-feu, l’ouverture des cafés-cinés-théâtres-Musées. Bref, la vie des français ne sera pas au programme, seuls les «immigrés comptent»!

Qui va l’emporter? Qui gardera le trophée «Tenaille identitaire 2021»? Le suspens est total.

./…

Du non-respect des règles et des réactions sur les réseaux sociaux: infographie…

Vous parler du bannissement de Donald Trump sur les réseaux sociaux et des réactions ampoulées sur Twitter? La tentation est grande, je pourrais, en axant mon propos sur le profil suprémaciste de ce dernier. Je pourrais, en évoquant le tristement célèbre Président ivoirien Laurent Gbagbo – qui comme Trump, avait contesté les résultats d’une présidentielle en 2010 avec incitation à la guerre civile | Rappel: 4 envahisseurs morts au Capitole plus un policer suite appel de Trump (Laurent Gbagbo avait fini à la Cour pénale internationale CPI). Oui je pourrais aussi évoquer les racistes et antisémites virés à juste titre des réseaux sociaux pour les mêmes faits, sous nos applaudissements unanimes. Pour ne pas se perdre en arguties tant le bal des hypocrites est énorme, allons à l’essentiel, infographie

Simple, basique. Juste une question – trouvée sur Twitter-: «Comment peut-on, à la fois, demander, tous les jours, que les comptes propulsant la violence, le mensonge et la haine sur les réseaux sociaux soient bannis et s’insurger lorsqu’un compte propulsant la violence, le mensonge et la haine est banni ?». Vous avez 4 heures.

De qui et de quoi parle-t-on à propos de Trump? Dans un thread de 4 tweets Audrey Pulvar apporte une réponse éclairée: «De quoi parle-t-on à propos de #Trump ? De racisme, d’homophobie, de suprémacisme blanc. D’un président officiellement soutenu par le KuKLuxKlan, qui a publiquement appelé les milices d’extrême-droite à tirer sur les manifestants soutenant GeorgeFloyd, d’un supporter des #ProudBoysUSA [.] De quoi parle-t-on à propos de #Trump et de son «expression» ? D’un président qui a soutenu les miliciens armés qui ont envahi le Capitole du Michigan (avril 2020) et prévoyaient d’enlever la gouverneure démocrate de cet État. D’un homme se vantant d’être un «Pussy grabber» [..] D’un président faisant pression publiquement sur le ministère de la justice de son pays pour obtenir des peines allégées pour ses amis ( Affaire R.Stone) … D’un homme qui n’a cessé de répéter que la presse est «l’ennemie du peuple» and so on… [..] Il n’est pas interdit de réfléchir 45 secondes et de se rendre compte que faire aujourd’hui de #Trump le symbole de la liberté d’expression opprimée n’est rien moins que la plus spectaculaire fakenews jamais inventée. Donald Trump n’est pas une victime. C’est un agresseur».

Faut-il tolérer l’intolérance de Trump? Faut croire que, il faut avoir été – ou être – dans le viseur de Trump & de sa clique de suprémacistes pour voir en ce bannissement un souffle d’espoir, un répit, voire une pause dans ce statut de cible  permanente de la haine raciale qui les anime. Faut croire que l’humain ne combat avec justesse que ce qui l’affecte directement. Simple constat, quoique. Il me faut dire qu’il y a des gens de bonne foi parmi ceux qui s’inquiètent du pouvoir des GAFA sur la prise de parole en public. Ce que je leur reproche néanmoins – je vais me gêner -, c’est de prêter leur voix à cette homélie numérique de concert avec les «assassins d’aube» Au fond, et qu’on se le dise, ce que ces derniers ne supportent pas dans ce bannissement, ce n’est pas le bannissement en soi, ce n’est pas une prétendue atteinte à la «Liberté d’expression», c’est «le crime contre soi» comme disait Aimé Césaire. Oui, ce qu’ils ne supportent pas par dessus tout, c’est le fait de voir s’appliquer sur l’un des leurs, des règles dont ne relevaient jusqu’ici que les «coulis des réseaux sociaux» dont ils pensaient être les Maîtres.

Et c’est là le grand reproche que j’adresse aux pseudos «démocrates des réseaux sociaux», aux «chiens de garde du racisme», aux «macronés lèche-chèques», aux «journalistes goitreux endollardés de sottises», aux «pseudos intellectuels convaincus de leur «supériorité numérique», etc. On leur reproche d’avoir trop longtemps rapetissé la liberté d’expression, d’en avoir eu, d’en avoir encore une conception étroite et parcellaire, partielle et partiale, et tout compte fait, sordidement raciste (Césaire).

(Relire en cliquant sur les liens insérés)

./…

#Vaccin: Idées pour instaurer la confiance et en finir avec les réticences des AntiVax…

Se faire vacciner

Nous y sommes et la campagne de vaccination marche à reculons. Seulement 52 vaccinés en deux jours en France contre 18. 454 en Allemagne, 4.788 au Danemark. En 15 jours, les États-Unis et la Grande Bretagne enregistraient des centaines de milliers de personnes. De là nous traiter de «Gaulois réfractaires» il n’y a qu’un pas que certains avaient déjà franchis bien avant le Covid19. Pourquoi cette méfiance face au vaccin dans le Pays de Pasteur?

Vous ne m’avez pas demandé mon avis sur le sujet mais je le donne quand même! La méfiance française trouve une explication dans celle face à la classe politique dans ses ratages successifs durant cette crise sanitaire. Revenir sur l’interdiction de la chloroquine – que l’Italie vient d’autoriser comme traitement Covid– ou de l’absence de masques pendant le 1er confinement est sans intérêt. Cependant, j’ai quelques idées pour en finir avec cette réticence française face aux vaccins Anticovid. Simple, basique..

Vaccin Covid19
  • Vacciner tout le Sénat, son Président en premier, devant les caméras de la chaine LCP …
  • Ensuite, campagne de vaccination de tous les membres du gouvernement. Sans oublier l’Elysee (et la première dame), y a pas de raison.
  • Vacciner Olivier Veran, Ministre de la Santé (2ème dose), les membres du Conseil scientifique, les responsables des ARS -Agences régionales de la Santé, la direction de l’AP-HP et tous les médecins présents sur les plateaux télé.
  • Puis les Députés chacun dans sa circonscription, dans les terroirs, sans oublier François Bayrou le Haut commissaire au Plan.
  • Pour l’Éducation nationale, Jean Michel Blanquer est désigné volontaire pour la piqûre publique, histoire de restaurer la confiance avec le corps professoral et rouvrir les écoles en toute confiance. Lui et son «Conseil de Sages» pour le bien de l’École de la République laïque.
  • Pour sauver la Culture – c’est important – on rouvrira l’Olympia avec Roselyne Bachelot en Guest. Que les responsables des Centres commerciaux – Carrefour, Auchan, Mammouth, etc. – s’engagent eux aussi, c’est «essentiel»…
  • L’idée de «Grande Messe de Vaccination du Dimanche» dans les Églises de France et de Navarre n’est pas à exclure. Et Mgr Barbarin lira la messe, en latin s’il le souhaite. Et, -très important-  pour éviter toute polémique sur le communautarisme ou le séparatisme toussa, les Mosquées et Synagogues seront dispensés de piquette collective pendant la prière. Attendre la phase Grand public, pour l’égalité.
  • Les Policiers – souvent en première ligne et en contact avec la population – méritent leur dose de vaccin. Le Syndicat «Alliance Police Synergie» de Gérald Darmanin l’organisera avec plaisir je suppose. Sinon, les militaires – après leur vaccination de masse – seront contraints de les assister. Entre gens d’armes…
  • Les journalistes – entre autres personnalités médiatiques – pourront se faire vacciner en direct dans leur émission préférée. Faire de la pub, gratos, pour sauver les français et son économie est une mission d’intérêt public.
  • Tous les corps constitués peuvent s’organiser dans cette optique de «Vaccination pour l’exemple». Ça nous changera de l’inutile «GrandDebat» et son pognon de dingue dépensé. Là, c’est pour sauver des vies, pour la France.

Puis on suivra tous et sans aucun problème n’est-ce pas? Voila. Simple et basique, fallait juste y penser. Instaurer la confiance et «l’adhésion Mauricette» suivra!

Que cela se fasse, et s’accomplisse!

Vive la République, vive la piquette pour tous!

./…

#Confinement, déf.: « S’en sortir sans sortir »…

S’il fallait une définition pour le mot « confinement », je pense que « s’en sortir sans sortir » fera bien l’affaire et ça nous changerait de celles incomplètes et trop complexes de notre grand et beau Larousse:

    • Action de confiner, de se confiner dans un lieu ; fait d’être confiné.
    • Situation d’une population animale trop nombreuse dans un espace trop restreint et qui, de ce fait, manque d’oxygène, de nourriture ou d’espace.
    • Ensemble des précautions prises pour empêcher la dissémination des produits radioactifs, dans l’environnement d’une installation nucléaire.
    • Ensemble des conditions dans lesquelles se trouve un explosif détonant quand il est logé dans une enveloppe résistante.

A défaut de compléter le dit Larousse du fait de cette expérience collective nullement mentionnée ci-dessus, j’ai une question, simple, basique: Sortir le 11 Mai, est-ce toujours s’en sortir? Répondre. Confinés, vous avez bien le temps n’est-ce pas?

./source

A qui profite #Zemmour? | Question Prioritaire de Complicité [QPC] Billet politique, avis…

Zemmour Marion Marine Macron

Complicité d’incitation à la discrimination raciale, provocation à la haine religieuse, racisme, homophobie, révisionnisme et islamophobie aggravée. Des dérives qui caractérisent le néo-pétainiste récemment condamné par la Justice de la république. Depuis son retour à la UNE, d’abord sur LCI dans un direct sans filet lors de la Convention de l’ExtrêmeDroite, puis sur Cnews Groupe Canal+ malgré l’opposition de certains journalistes –pas que-, l’ex-chroniqueur de Laurent Ruquier n’en finit pas de transgresser les règles. Depuis peu sur Cnews, il semble bénéficier d’une complaisance verbale sans bornes et d’une immunité dont les dessous mériteraient qu’on s’y intéresse de très près. Il fait passer la très décriée rédaction de BFMTV pour des enfants de chœur dans cette France Halloween qui s’amuse à se faire peur, un exploit qui mérite une belle épingle et pose la question suivante: ▪️ À qui profite Eric Zemmour? Plusieurs hypothèses ..

1. À Marion Le-Pen désormais «Maréchal» à l’image du « Grand Soldat » réhabilité dans le verbe par un récent Président de la République. Tout a été dit ou presque sur cette «Convention des Droites» présentée comme rampe de lancement -ou de retour souhaitée – de la nièce pseudo-encombrante de Marine Le Pen, la grande absente lors de ladite Assemblée. Cette option, valide certes, ne répond cependant pas à la complexité de la «permission Zemmour».

2. Au Front National, certainement, probablement et peut-être indirectement. Devenu horloge parlante de la Droite et de ses extrêmes, Éric Zemmour ne cache pas ses affinités avec l’idéologie négationniste de cette mouvance politique, celle jadis collaborationniste, celle raciste qui rêve d’une France immaculée, blanche et proprette. Ses accointances morales entre autres références littéraires ne laissent aucun doute sur sa relation d’appartenance. «Pétainiste en kippa» ou, comme l’avait dit Jacques Attali, un « juif antisémite »Éric Zemmour est devenu «cheval de Troie» d’une France « malade imaginaire », traumatisée par elle-même, pour elle-même et désormais embourbée dans ses polémiques de chiffon. Toutes voiles dehors, elle végète sur des terres arides et asséchées par le réchauffement cérébral qui l’affecte. On va dire ça…

3. À la France d’aujourd’hui, celle «En Marche» vers les deux précédentes. Celle silencieuse face à l’infect, l’abject et l’incorrect, celle en échec dans la protection des valeurs de la République», des valeurs devenues de simples paravents pour d’autres velléités. Ce troisième point mériterait une attention singulière et toute une dissertation. Mais week-end oblige et pour ne pas se perdre en argutie et garder son temps de cerveau disponible, résumons : La Macronie dans son dessein politique rêve comme en 2017 d’une opposition réduite à la portion congrue: l’extrême-droite. Son projet?  1. Imposer les débats du catalogue frontiste (immigrationaide médicale de l’État aux réfugiésrefus d’accueil des bateaux des migrants, etc.). 2. «Mettre un voile» sur les questions sociales (chômage, réduction des services publics, déconstruction des pensions retraites, etc,). 3. S’ériger en parangon de vertu, en barrage imaginaire contre ce qu’elle fait elle aussi tout en prétextant la combattre.

La suite s’imagine. Pour 2022, refaire le match 2017 et nous la refaire à l’envers. Et qui de mieux que Zemmour pour ce rôle du fou du Roi? Sous la Gauche lors du quinquennat de François Hollande, un certain Ministre de l’intérieur avait utilisé les pouvoirs à sa disposition pour mettre fin aux dérives antisémites d’un autre trublion. La machine était en marche – pour de vrai-  jusqu’au Conseil d’État pour limiter la visibilité du discours haineux du «polémiste» qu’il convient de ne pas citer. Il s’imagine. Ces outils tables-de-la-loi semblent échapper à l’actuel Ministre de l’intérieur et à la Garde des Sceaux Ministre de la justice. On se demande bien pourquoi quand on pense qu’ils avaient décidé de saisir la justice contre l’opposition pour le mot « barbare », par exemple, sans oublier les différentes procédures judiciaires contre les manifestants GiletsJaunes. Et toujours rien pour le cas Zemmour, parquet-flottant. Aussi, …

« À qui profite le crime?»

Aux trois très certainement mais à des niveaux différents. Aucune entente cordiale – quoi que – mais une convergence qui pourrait le laisser penser. Non, l’inadvertance n’a pas sa place dans «l’alignement des planètes» surtout pas en politique, se le dire.

À son compte en banque, le business de la haine reste le plus vieux métier du monde, en France. On ne le dit jamais assez.

Illustration | Compil'#CroisonsLes by GuillaumeTC

Faut-il dissoudre l’#IGPN? #Sondage ⤵️ …

Au regard de la récente actualité et suite au décès de Steve Canico, mort noyé le soir du 21 juin 2019 à Nantes suite charge de la Police, des voix s’élèvent et la question tabou de l’utilité des enquêtes de l’Inspection Générale de la Police Nationale se pose. C’est quoi l’IGPNRésumé des principales missions.

Officiellement. Dans la réalité, les choses ne sont pas aussi claires pour cette instance du Ministère de l’Intérieur. Des questions et des doutes légitimes émaillent les investigations et conclusions de l’IGPN dans les affaires de « violences policières » – (un terme que réfute sa direction). Récemment, David Perrotin s’était posé la question de «l’intérêt des enquêtes de la police des polices dit IGPN» . Combien de saisines? Combien de policiers sanctionnés pour des faits avérés? Si sanctions, sont-elles proportionnelles à la faute commise? Si sanction …

Apparemment rien, on ne sait pas! « Circulez, y a rien a voir c’est la police!« . De Adama Traoré à Steve en passant par les dizaines des Gilets Jaunes éborgnés ces derniers mois -et j’en oublie-, il serait difficile de ne pas avoir des doutes sur les « rapports de l’IGPN » et surtout lorsqu’on apprend que ces derniers –certains policiers– font l’objet d’une décoration -une médaille- par le Ministre de l’Intérieur. Oui, c’est à perdre la raison je vous l’accorde. Aussi, pour ne pas se limiter à l’évidence – toujours s’en méfier pour ne pas se perdre en argutie -, je sollicite votre avis sur cette « noble institution » – désormais plus répressive que protectrice – et sa presque récurrence du classement sans suite dans les affaires de violences policières

Une certitude, sa réorganisation s’impose (avant celle de l’ENA?), la forme reste à définir. À vous.

Quand Emmanuel Macron «refuse» de signer «Liberté-Égalité-Fraternité»|Mais pourquoi? À perdre la foi (et la raison)…

En difficulté dans cette campagne pour les élections Européennes, Emmanuel Macron prend son envol avec Nathalie Loiseau, il s’implique personnellement et signe la profession de foi de sa tête de liste (ex-militante du GUD, Extrême-Droite) avec la mention « Liberté-Protection-Progrès». Une première…

À perdre la foi (et la raison). Faut croire qu’en Macronie, «le pays légal n’a pas fini de rencontrer le pays réel». Ils trouveront très certainement une très «bonne explication» pour justifier cette entorse présidentielle à l’Égalité-Fraternité. Sur la «Protection» évoquée dans ce tract, on se demande «pour quiou «contre qui». Et pas sûr que cette signature soit un «Progrès», la symbolique est importante. Et à cette allure-là, «Emmanuel Macron finira par tenir toutes ses promesses même celles des autres!». Curieuse «Renaissance Européenne». Mon avis:

«L’idéal européen ne peut être incompatible avec la LibertéÉgalité-Fraternité» et même pas par inadvertance». Qu’on se le dise …

Les mots ont un sens.

./…

«À Macron, Maduro-et-demi»: le Venezuela va organiser un #GrandDebatNational, eux aussi |Vrai.

Empêtré dans une crise politique sans précédent, destitué virtuellement par une opposition soutenue par l’Occident et l’Amérique de Trump, le pas très démocrate Nicolas Maduro du Venezuelaque j’emmerde– a eu une «idée brillantesque»: Organiser un Grand Débat Dialogue National pour ramener la paix dans un pays déchiré

« J’appelle au bon sens et à la responsabilité. Je réitère mon engagement en faveur d’un grand débat dialogue national, seul moyen de coexistence. Que la paix l’emporte!»

Et c’est pas une blague, c’est du sérieux comme l’atteste son tweet, là ⤵️ avec traduction.

grand débat national maduro macron vénézuela gilets jaunes

Et d’ajouter: «Je crois en la parole, en politique, en être humain, en diplomatie, comme le seul moyen de parvenir à la compréhension. Je suis et serai disposé à dialoguer dans le respect pour protéger la paix.». On se demande d’où lui vient cette «brillante idée». Il faut cependant craindre qu’il l’organise à sa guise, c’est à dire …

1. Contourner les compétences de la Commission nationale du débat public du Vénézuela (CNDP), mettre la pression sur sa direction, virer sa présidente après l’avoir discrédité en laissant fuiter le montant exorbitant de sa paie dans la presse.

2. Encadrer le dit «Débat » avec des lignes rouges, c’est à dire, exclure du débat les points qui fâchent et surtout ceux à l’origine de la contestation populaire (fiscalité, pouvoir d’achat, l’épineuse question de l’ISF, etc).

3. Placer deux membres de son gouvernement aux manettes du Grand Débat National pour de grandes messes verbales devant les maires des villes qu’il va visiter pour attester de sa proximité avec le peuple et sa légitimité de Président élu démocratiquement par le Peuple du Venezuela  ….

Bref, Nicolas Maduro du Venezuela va organiser un «Grand Débat National». Quelque chose me dit –et je vous mets mon ticket – que la France va trouver que c’est pas une bonne idée. Le «Gran Diálogo Nacional», c’est très tendance … n’est ce pas?

grand-debat-2

 «À malin, malin et demi »|  À suivre

./…

Les «Monologues de #Macron» |Théâtre l’Élysée, spectacle à «Gilets fermés» #GrandDebatNational ActeX

Pour sa première, il avait investi le Gymnase de Grand Bourgtheroulde devant un parterre d’invités tous triés sur le volet, 600 au total pour une prestation de 7 heures non-stop, un exploit selon la Presse. Il faut dire que le ticket d’entrée n’était pas donnée: En plus de l’écharpe tricolore (et la noblesse qui l’accompagne), il fallait respecter certaines consignes savamment distillées pour « une réussite » selon une presse déjà conquise. Spectacle-live à Gilets jaunes, _Pardon_ à guichets fermé! Oui et il faut l’admettre, ce retour de l’enfant prodigue était attendu par les siens comme un clap de fin de sa crise de la quarantaine, par des éditorialistes dithyrambiques qui masquent à peine leur joie: «Il est reviendu, youpi! Reprise d’activité! ».  Fier d’avoir apporté à ses amis le ferment de fierté nécessaire à l’allégeance envers sa personne, notre jeune orateur a décidé de remettre une couche en Dordogne (à Souillac). Et  «les Monologues de Macron» – son nom de scène– se devait d’avoir une affiche à la hauteur de son immense talent, un «poster» que je vous présente en exclusivité

grand débat national macron giletsjaunes

Fait. Dans cet exercice qui n’est pas sans rappeler les grandes messes du Cubain Fidel Castro, il faut dire qu’en France certains artistes ont déjà fait beaucoup mieux: Arthur (33 heures non-stop, en novembre 2004 sur Europe 2), Cauet (35 heures d’antenne avec son «Morning le plus long du monde» en novembre 2004 sur Fun Radio), voire Aymeric Bonnery (et son défi de 45 heures de direct sur NRJ). Le challenge est énorme. Arrivera t-il à battre ses illustres prédécesseurs? Qui sait, d’autres Meetings sont déjà planifiés (et toujours financés par des fonds publics)

macron record arthur cauet

Bref, ce «Grand Débat National» est un « Monologue de Macron à Macron» , un « Macron Meeting Circus», et je pense avoir trouvé la meilleure façon de décrire ce qui se dessine, un enfumage en bande organisée (lire Bourdieu: «La fabrique des débats», Cours Collège de France, 1990) …

Discuter avec soi (ou entre-soi) est-ce débattre?

Vous avez 4 heures.

./…

 

 

Macron ou comment «offrir l’immigré en festin pour que le peuple affamé se gave» … #GrandDébatNational

XIR164723Tout avait commencé par la question fiscale: Suppression de l’impôt sur la fortune ISF des 1ers de cordée. Puis vint la hausse du prix du carburant et la grosse colère des gueux, «les gilets jaunes».

Semaine après semaine, malgré les intimidations (une manifestation non déclarée? c’est illégal!), en dépit de la trêve des confiseurs et les scènes de tabassage sans oublier les victimes des violences policières par Flash-ball, la colère de la « foule haineuse«  resta intacte: neuf semaines à battre le pavé, de Paris à Marseille en passant par Lille, Lyon, Bourges, etc, partout dans l’hexagone, le peuple était jaune-colère et le gouvernement vert de rage. Puis, tout à coup d’un coup soudain, Emmanuel Macron invita le peuple affamé pour un grand festin d’hiver, une grande galette des Rois. Objectif: trouver la fève du bonheur, une pièce cousue d’or fabriquée dans la petite commune de Grand Bourgtheroulde-dans-la-farine– (c’est un euh, dans l’Eure) qu’on appelle « l’immigration« .

« Offrir l’immigré en festin pour que le peuple affamé se gave jusqu’à satiété », il l’a fait. Un bon mets réjouit un estomac affamé n’est ce pas? « 

Soit. Une carabistouille déjà observée chez Nicolas Duc de Neuilly (Cf. « Le débat sur l’identité Nationale »), et chez Sir Manuel DeBeauvau, ex Bourgmestre d’Evry (Essonne) aujourd’hui en cavale en Catalogne. Une vieille recette du Royaume.

Quelques papyrus sur cette tendance et l’appétence du Roi pour les thèses de Montretout, le laboratoire du Royaume, la « finalité politique« , un point de repère avant la levée du Pont-levis: « Oyez! Oyez! Oyez! les gens! Faut qu’on fasse barrage! les eaux, ça montent! » – Les gens: « Encore? Ah merde! On vient! (ou, « Pas cette fois! Zavez qu’à ne pas jouer avec le robinet bande de cons! On a Piscine et l’eau qui monte ça nous va très bien, débrouillez-Vous! »)

macron immigration grand débat national

Il y a 6 mois, les enfants d’immigrés étaient Champions du Monde de Football, pour la France, simple rappel. Dans ce tableau politique, ne pas parler du rôle des « crieurs publics«  serait une omission, une faute. (La légende dit que plus tard, en 2019, ils furent baptisé « la Presse », drôle de nom). Oui les crieurs publics, disons, « celle ORTF qui distille en continu ses Oyez! Oyez! Oyez! reçus par pigeon voyageur, en toute indépendance, carte (de presse) de crieurs sur le cœur et la main droite levé en disant  » je le jure!  » en signe d’allégeance au Roi...

img_20190116_111926

Oui. « Liberté de la presse? Mieux vaut entendre ça que d’être sourd » titrait Charlie hebdo à la UNE de son numéro du 23 janvier 1970 | Oui, c’est moyenâgeux mais toujours d’actualité n’est ce pas, passons. Le Royaume #EnMarche sur les pas de la Marine, c’est pas nouveau..

fb_img_1547704066761

terra-nova

Bref, l’immigré est assujetti à l’ISF (impôt sur la France) qu’il paiera de sa personne, de génération en génération. Alors, DesBatons!

./…