Saad Hariri bien arrivé à Paris et qui rira le dernier? Certainement pas Gérard Filoche…

Personne n’avait osé ce titre, c’est fait. Pourquoi le Premier ministre libanais démissionnaire, retenu en Arabie saoudite, est-il à en France? La famille Hariri est à Paris, une exfiltration, peut-être bien une libération conditionnelle. Saad Hariri, qui craint pour sa vie, n’est certainement pas là pour Le Marché de Noêl de Marcel Campion. Le fils du Père assassiné doit rencontrer Emmanuel Macron, à la mi-journée, ils ont des choses à se dire. Avant la lecture conseillée dans le lien suivant (Analyse de Karim Bitar, spécialiste de relations internationales sur cette venue, notamment par rapport à l’Arabie saoudite et l’Iran) petit état des lieux de la situation libanaise tout en infographie pour un meilleur accès..

Autre chose et vrai sujet: Cette venue à Paris inquiète très fortement Bernadette Chirac, l’ex première première Dame de France. Sans Jacques, installé rue de Tournon depuis sa sortie de l’hôpital dans un appartement prêté par le milliardaire François Pinault-, Mam « Pièces Jaunes » vit seule dans un appartement quai Voltaire que la famille Hariri lui prête. Et le proprio vient de  débarquer, mauvaise nouvelle. Pas d’expulsion avant mars période hivernale oblige? Pas si sûr…

FB_IMG_1511005442935

Saad Hariri est bien arrivé à Paris et qui rira le dernier? Certainement pas Tante Bernie et encore moins Oncle Gégé Filoche qui vient de faire sur lui, une grosse boulette. La Famille de Solferino prépare déjà ses obsèques (politiques). Cette fois, ils ne vont pas le rater, à juste titre d’ailleurs. Oui, la « liberté d’expression a ses limites » et on ne peut rire de tout. Maintenant il sait (et vous aussi d’ailleurs). Mais c’est trop tard. Pour finir, une pensée pour la Famille Hariri (Bienvenue dans votre Appart’ à Paris!) pour Tante Bernie (Welcome dans l’Appart’ de prêt de Jacques!) et pour Oncle Filoche (…) pour l’ensemble de son œuvre contre le drame du chômage (il vient de s’immoler, il a déconné).

./…

Publicités

#Brexit: le divorce sera prononcé le 29 Mars 2019 à 23 heures. Et qui va garder « les gosses »? …

Brexit sortie Londres 29 mars 2019 23heures

« Adieu le petites Anglaises »! Déconnexion du Royaume-Uni de « vaisseau amiral l’Europe » le 29 Mars 2019 à 23 heures. Comme on peut le lire dans le Dossier Médiapart, dès « le 23 juin 2016, les électeurs du Royaume-Uni s’était prononcés par 52% contre 48% des voix pour une sortie de l’Union européenne ». Ils avaient fait leur #Brexit et c’est tant mieux.

Londres Date Brexit 29 mars 2019

Difficile de dire que nous sommes dans un cas de divorce par consentement mutuel car il faut encore régler les détails de la séparation, bien notifier les conditions de la rupture et ses conséquences sur les « enfants ». Et c’est la mère qui va garder les gosses. Enfin, ceux qui voudront bien rester car ce n’est pas gagné. Pour aboutir à un consent decree, le père veut se soustraire de la « pension alimentaire », il s’active à Bruxelles pour que la mère assume son choix, c’est elle qui a décidé de partir et lui ne s’est pas opposé. En Europe toujours, Mme La Catalane a beaucoup moins de chance, son mari Espagnol refuse toujours le divorce, il a séquestré les gosses et a lancé un mandat d’arrêt international pour récupérer celui qui s’est réfugié à Bruxelles.  Bref, l’Europe, c’est une affaire de famille

./…

Émiettement de l’Europe: Austérité, nationalisme et « démocratie à la carte »…

Référendum France 2015« L’Europe, celle qui nous « nourrit et nous protège » est un espace démocratique, oui, mais surtout quand ça l’arrange ». Trois exemples et pas des moindres confirment malheureusement cette première assertion …

1. France 2005: Referendum sur la Constitution européenne.Constitution rejetée mais « constitution imposée » par la magie d’un tour de passe-passe sous Nicolas Sarkozy en 2010: « Ratification parlementaire (sic) », exit le vote des Français.

2. La Grèce 2015. Referendum sur la dette. Le Non (OXI) l’emporte mais,  sous la pression de la « pourtant démocratique Europe », cette belle et haute voix populaire fut balayée d’un revers de la main par le catalogue des atrocités de L’EuroGroup, conclave de la Finance. Puis,  reculade forcéee d’Alexis Tsipras, démission du sémillant Ministre grec des finances Yanis Varoufakis. Circulez, il n’y a rien à voir.

3. Catalogne 2017. Referendum sur l’autodétermination. Idem. Violences policières sous couvert de « l’État de droit » en Espagne, emprisonnement des syndicalistes Catalans, Pression et menaces de suspension de l’autonomie via l’art. 155. Et depuis hier l’escalade: Déclaration d’indépendance de la République Catalane, application de l’art.155, mise sous tutelle, le bordel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De la France 2005 à la Catalogne en passant par la Grèce, annulation récurrente de l’expression démocratique et démocratie à la carte. Ainsi va l’Europe, celle qui devait nous « nourrir et nous protéger ». Constat.

Oui à l’Europe, mais quelle Europe voulons-nous?

Il n’est nullement question de remettre en cause le bien fondé de l’Europe ou de se lancer dans je ne sais quelle « folie anti-Europe », mais la question de son fonctionnement se pose, aujourd’hui. La démocratie, c’est le peuple, normalement. L’Europe? Oui mais laquelle, celle incapable de protéger l’Ukraine en phase d’arrimage, ou celle qui déroule le tapis Rouge-Versailles à Vladimir Poutine qui avait annexé impunément la Crimée? Oui, quelle Europe voulons-nous? Celle qui instaure les règles drastiques d’austérité instaurant de facto une paupérisation des sociétés sur laquelle surfent les nationalistes de tous bords ou, celle qui a accompagné, en 1986,  le relèvement du niveau de vie des Espagnols et des Portugais grâce aux échanges commerciaux avec les autres membres et l’aide des fonds de cohésion (aides communautaires, investissements favorisés par l’ouverture au marché commun européen) qui ont permis une modernisation de ces deux pays?

Oui, quelle Europe. Sans remettre en cause les « vertus démocratiques de l’Europe» – ou juste un peu-, il serait utile d’analyser plus sérieusement les conséquences de ces politiques ultra-libérales sur les fondations même de l’Europe. Se poser la question, une nécessité, pour savoir pourquoi la belle Europe ne fait plus rêver personne, Londres s’est détaché du vaisseau amiral. À tort ou à raison, le repli sur soi devient la norme, fin de l’affectio societatis. Des questions, se les poser pour comprendre en interne et sans focus sur des «causes exogènes», le pourquoi-et-le-comment de la montée des extrêmes et de l’utra-droite en Europe (1. Un Front national au 2nd tour en France 2017, 2. Angela Merkel qui va composer avec l’ultra-Droite néo-nazi au Bundestag, 3. L’Autriche, seule face à ses vieux démons, qui se jette dans les bras d’un jeune conservateur de 31 ans de la Droite radicale, sans oublier la Pologne de Viktor Orban )

IMG_20171030_121904

L’ultra-nationalisme corollaire du libéralisme économique?

C’est peut-être bien dans cette direction qu’il faudrait chercher les causes de l’émiettement du socle démocratique de l’Europe. Y réfléchir de façon empirique, et comprendre pourquoi la riche Catalane (6% de la superficie de l’Espagne, plus grande que la Belgique, aussi peuplée que la Bulgarie avec 7,5 millions d’habitants, aussi riche que l’Irlande, et 20% de la richesse nationale ), veut se soustraire de l’Espagne #MadeinEurope. Le quotidien, c’est à dire, les méfaits de la politique économique est un catalyseur de velléités nationalistes. L’Histoire récente de l’Europe l’atteste…

./…

Emmanuel Macron, le « Phare-à-honte » d’#Egypte et la nouvelle « pyramide des #droits de l’homme»…

« Nos concitoyens ne comprennent pas comment certains ont pu être aussi complaisants avec le régime en place, une dictature [qui] tente de se survivre au prix d’une détresse humanitaire sans précédent, de radicalisations idéologiques inquiétantes, alors même que les ressources de ce pays restent considérables » (Emmanuel Macron, Palais de l’Élysée 29 août 2017)

Et en même temps…

« Je crois à la souveraineté des États, et donc, de la même façon que je n’accepte qu’aucun autre dirigeant me donne des leçons sur la manière de gouverner mon pays, je n’en donne pas aux autres (…) Ma conviction profonde est qu’il est de l’intérêt du président Al-Sissi d’accompagner justement la défense et la consolidation des droits de l’homme dans le contexte dont il est seul juge, de l’État égyptien ». (Emmanuel Macron, Palais de l’Élysée 24 octobre 2017)

Ah Si si! Il l’a bien dit. Résumé de l’Évangile des Droits de l’homme selon Jupiter, Résident de l’Élysée

Macron Sissi Maduro Droits de l'homme

Au fait, c’est quoi déjà les Droits de l’homme ? Pour vous aider à percer les mystères de cette nouvelle « Nouvelle Pyramide des Droits de l’homme », partageons l’avis du Amnesty International...

.

 

.

Et je vous laisse deviner qui de Maduro-du-Vénézuela et de Sissi – pas l’impératrice- mais le « Phare-à-honte d’Égypte », a acheté des armes à la France, c’est à dire, le droit de violer impunément les droits humains, le droit de pisser sur la liberté d’expression sans oublier les répressions homophobes. Vous avez le temps de répondre. Bref,..

Dans le milieu autorisé, seul le carnet de commandes compte, plus t’es client, mieux t’es servi, avec des ristournes sur les droits de l’homme et en haut de la pyramide tu seras!

Si si. Marche aussi, ceteris paribus, pour les velleïtés Catalanes de Mariano Rajoy d’Espagne pour qui Macron (et Valls) ferment les yeux, pour le convaincre d’accepter la révision de la directive sur les travailleurs détachés, ne rien dire afin qu’il ne le saborde pas..

IMG_20171025_103246.jpg

Conclusion: c’est « une honteuse discrimination »

./…

« Et l’élégance de la femme guida le monde ». Illustration… 

Mélanie Trump, Nation Unies, Chic, MadeinSape

Oui, « derrière l’élégance de la femme, il y a toujours un gros con ». Belle image…

./source

De la « complaisance #Macron » sur le financement du #terrorisme. Des questions …

Aujourd’hui, au Siège de Nations-Unies, Emmanuel Macron fera un discours sur toutconomie, rechauffement climatique, lutte contre le terrorisme, etc), il fera surtout un discours si l’on se refère à ce resumé sur sa « determination » dans la lutte contre le financement du terrorisme

Si l’on ajoute à ces faits 1. La promotion de l’Arabie Saoudite en France par Havas communication d’Elisabeth Badinter, 2. La complaisance sur les normes écologiques/logements, loin donc des recommandations de la COP21, 3. – Ne jamais se priver d’un troisième point, que je vous laisse trouver, par respect pour la trinité des énoncés. De facto, la question de la « complaisance Macron » dans le titre se justifie, et sans conteste. Bref, Jupiter a très certainement des raisons que la notre ignore. Aussi, face à cette « logique à nicomaque« , je vous saurais gré de bien vouloir reduire – de facon factuelle-, la géographie de mon ignoronce, si vous pouvez. D’avance merci.

Billet « vite, simple, et … question« .

./…

Macron humilié à SaintMartin: Il débarque après «l’aide Maduro du Venezuela» déjà sur place..

BreakingNews. Après le passage de l’ouragan Irma à Saint-Martin (et Saint Barth’), et constatant la réponse tardive des autorités françaises dans l’aide aux victimes, le Venezuela de Maduro a porté assistance aux français de Saint-Martin. C’est ce que nous apprend Fabien de Ménilmontant désormais du côté des Amériques

Macron Saint Martin Humiliation Aide aux victimes

Clic, traduction:« Le Venezuela envoie une aide humanitaire à San Martin après l’ouragan Irma« 

Macron Saint-Martin Aide humanitaire du Vénezuela

Dans ce papier de Canal44, on peut lire – on s’accroche – « Par solidarité de pour les Peuples de notre Amérique (…) le gouvernement vénézuélien a envoyé dimanche 10 tonnes d’aide humanitaire à l’île de San Martin  (…) » Donc, on est dans l’Alliance Bolivarienne et on ne savait même pas! On se calme, c’est pas fini. En l’absence de Nicolás Maduro actuellement en Algérie – juste en face de chez nous – , c’est Néstor Reverol, Ministre de l’Intérieur de la Justice et de la Paix, qui s’exprime :

«Aujourd’hui, au nom du président Nicolás Maduro, nous avons envoyé 10 tonnes de matériaux différents à l’île de San Martin, qui a subi huit décès, de nombreuses blessures et de graves dommages aux infrastructures après le passage de l’ouragan Irma».

Emmanuel Macron, en déplacement sur place va donc constater «l’aide Maduro du #Venezuela» que la France ne peut refuser. Dans la « cargaison Bolivarienne » expédiée à Saint-Martin (France), des coussins, des couvertures, des aliments en conserve, des médicaments, des premiers soins et des vêtements, etc. La France, ce pays du tiers-monde. Mais on a échappé aux « sacs de riz » et c’est déjà ça (ouf!).  Info ou simple Plan com’ pour se venger des «embêtations» françaises? Dans les deux cas, c’est bien joué, une «humiliation suprême», et je crois qu’ils se sont bien foutu de notre gueule, enfin, de celui d’Emmanuel Macron qui y séjourne pour -nous dit-on- contourner la « journée de grève contre la loi travail », et créer un contre-feu médiatique. Bref, Saint-Martin est devenu « alibi ».

[PS: J’ai adoré écrire ce billet à l’heure du café, j’ai ri tout le long, surtout  après affichage par Google Traduction de la mention « Solidarité Bolivarienne », c’est là que j’ai avalé de travers je crois. Oui, ça va me faire ma journée].

./…

« Décor (politique) » et incitation à la connerie. #Fillon & #Macron, 2 cas de #ComPol ratée …

Macron fainéant Fillon Qui imagine le Général de Gaulle ComPolDans le monde de la communication politique, le décor revêt une importante cruciale. Cependant, il est intéressant de constater que certains décors – l’arrière plan- sont devenus,  une incitation à la connerie. Et cela en dépit de sa lumière naturelle. Deux exemples illustrent à merveille ce constat singulier.

1. François Fillon à Sablé sur Sarthe et son fameux boulet « Qui imagine le Général de Gaulle mis examen? » Il a fini devant le juge pour « détournement de fonds publics, abus de bien sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d’influence et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique». Ce jour là, il aurait du la fermer.  2. Emmanuel Macron en déplacement à Athènes avec son désormais  » Je ne céderai rien ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes ». Illustration…

Ce décor, une tendance observée chez les hommes politiques pro-business, de Droite. Vengeance de la nature l’allié des Écologistes? Non, et la chlorophylle n’est pas non plus responsable des billevesées de nos deux orateurs. L’air naturellement conditionné de ce lieu plaide non coupable. Le mystère reste donc entier, l’explication « deux étoiles » est à trouver. Il faut peut être mesurer le métabolisme basal de l’être politique, c’est à dire,- de mémoire-  la quantité de chaleur absorbée par mètre carré d’une surface corporelle par un homéotherme à jeun depuis 24 heures et dans ces conditions de neutralité thermiquepour percer les raisons de ces ratages dans la com’politique. La constante d’Avogadro [NA= 6,022 140 857(74) × 1023 mol1], vous sera d’aucune utilité, il faut chercher ailleurs. Dans l’attente, ce décor (politique) est à éviter

Billet ComPol (ou pas), fait.

./… 

#Gvt: Le « melon de #Jupiter » & le « pipi de chat » de ses subordonnés-Ministres…

À défaut de vous faire un dessin, une simple illustration (source) …

Photo_2017-07-31_12-20-45_PM.png

3

Après l’Armée, le « Conseil d’administration » – ex Conseil des ministres – : « Ich bin le Chef! ». Je confirme, #Jupiter est d’une naissance qui nous dépasse, sa « pensée est beaucoup trop complexe » je crois. On a pas fini de rigoler…

./Marianne Le Mag..

«Prendre à la Défense pour baisser les charges du Medef», le soldat-chef des Armées a décidé…

md0.libe.comSouvenez-vous, c’était – et c’est- le refrain (politique) de l’été ces derniers années.

«Il faut qu’on baisse les charges des entreprises! Faut qu’on fasse des économies!»

Une mélodie de Droite (Sarkozy, Fillon etc) et d’une certaine Gauche (celle reformée de Manuel Valls & Associés). Une symphonie politique savamment diffusée en boucle sur les ondes médiatiques de l’info en continu.

Après les séances d’éliminations primaires, nous y sommes, c’est l’heure de la sortie du 1er album solo d’Emmanuel Macron, grand vainqueur de TheVoice (politique) 2017. Et dans la longue liste des «économisés de ce quinquennat»  qui débute, on note déjà les droits des femmes, la culture, l’éternel fonction publique, la baisse des aides au logement, sans oublier la « bombe fiscale » qui se prépare pour septembre 2017. Faut bien satisfaire les gens du Medef, ils ont financé une campagne présidentielleet l’heure du retour sur investissement a sonné. Sauf que, dans cette histoire, certains avaient oublié que l’Armée et la sécurité nationale figuraient dans cette péréquation des charges. Stigmatisée, la Grande Muette s’est radicalisée suite au «départ forcé de son chef». Habemus les nouveaux frondeurs !

Oui, la corrélation est avérée car seul le Medef échappe à cette politique de réduction des charges. En effet, sous le gouvernement « Macron Ministre de l’économie de Manuel Valls », nous avons déjà supporté les « économies » suivantes: 18 milliards d’euros d’économies de la part de l’État, 11 milliards d’euros d’économies sur les collectivités locales, 10 milliards d’euros d’économies sur l’assurance maladie, 11 milliards d’euros d’économies  sur les dépenses de protection sociale. Soit, 50 milliards d’euros d’économie dans le cadre du fameux « Pacte de responsabilité », une véritable saignée budgétaire...

44photo-22

55Sans titre 2

Cadeaux entreprises

Des reformes (plus la loi travail) sans effet sur l’emploi, sauf sur la hausse des dividendes des entreprises du Medef (56 milliards). Je résume: 50 milliards d’économies d’un côté, et autant en dividendes de l’autre…

Budget de l'Etat faire des économies Armée

Hasard ou coïncidence? Cherchez l’erreur. Juillet 2017, rebelote avec un nouveau contribuable involontaire: l’Armée. Pour sa «défense», le Soldat-chef-des-Armées a déclaré: «Ce n’est pas le rôle du chef d’état-major (CEMA) de défendre le budget des armées mais celui de la ministre ». Sans rire. A se demander pourquoi on l’auditionne à l’Assemblée Nationalepeut-être pour jouer aux cartes -. Défendre son budget en commission c’est s’équiper pour bien conduire les troupes sur le terrain [Mon avis]. Il y a surtout lieu de se demander si la France a encore un(e) ministre de la Défense. Celle en place – que personne ne connaît-, est complètement désarmée, inaudible dans ce conflit majeur de la 5ème république. L’État d’urgence, c’est désormais « Prendre à l’Armée pour baisser les charges du Medef ». Nouvelle séquence (politique), les «nouveaux insoumis désarmés des forces intérieures (FI)», les orphelins de Pierrot De Villiers, frère de Philippe l’adepte de Jeanne d’Arc, apprécieront ce cabaret (politique) …

./Une – modifiée- de Libé