« Et l’élégance de la femme guida le monde ». Illustration… 

Mélanie Trump, Nation Unies, Chic, MadeinSape

Oui, « derrière l’élégance de la femme, il y a toujours un gros con ». Belle image…

./source

Publicités

De la « complaisance #Macron » sur le financement du #terrorisme. Des questions …

Aujourd’hui, au Siège de Nations-Unies, Emmanuel Macron fera un discours sur toutconomie, rechauffement climatique, lutte contre le terrorisme, etc), il fera surtout un discours si l’on se refère à ce resumé sur sa « determination » dans la lutte contre le financement du terrorisme

Si l’on ajoute à ces faits 1. La promotion de l’Arabie Saoudite en France par Havas communication d’Elisabeth Badinter, 2. La complaisance sur les normes écologiques/logements, loin donc des recommandations de la COP21, 3. – Ne jamais se priver d’un troisième point, que je vous laisse trouver, par respect pour la trinité des énoncés. De facto, la question de la « complaisance Macron » dans le titre se justifie, et sans conteste. Bref, Jupiter a très certainement des raisons que la notre ignore. Aussi, face à cette « logique à nicomaque« , je vous saurais gré de bien vouloir reduire – de facon factuelle-, la géographie de mon ignoronce, si vous pouvez. D’avance merci.

Billet « vite, simple, et … question« .

./…

Macron humilié à SaintMartin: Il débarque après «l’aide Maduro du Venezuela» déjà sur place..

BreakingNews. Après le passage de l’ouragan Irma à Saint-Martin (et Saint Barth’), et constatant la réponse tardive des autorités françaises dans l’aide aux victimes, le Venezuela de Maduro a porté assistance aux français de Saint-Martin. C’est ce que nous apprend Fabien de Ménilmontant désormais du côté des Amériques

Macron Saint Martin Humiliation Aide aux victimes

Clic, traduction:« Le Venezuela envoie une aide humanitaire à San Martin après l’ouragan Irma« 

Macron Saint-Martin Aide humanitaire du Vénezuela

Dans ce papier de Canal44, on peut lire – on s’accroche – « Par solidarité de pour les Peuples de notre Amérique (…) le gouvernement vénézuélien a envoyé dimanche 10 tonnes d’aide humanitaire à l’île de San Martin  (…) » Donc, on est dans l’Alliance Bolivarienne et on ne savait même pas! On se calme, c’est pas fini. En l’absence de Nicolás Maduro actuellement en Algérie – juste en face de chez nous – , c’est Néstor Reverol, Ministre de l’Intérieur de la Justice et de la Paix, qui s’exprime :

«Aujourd’hui, au nom du président Nicolás Maduro, nous avons envoyé 10 tonnes de matériaux différents à l’île de San Martin, qui a subi huit décès, de nombreuses blessures et de graves dommages aux infrastructures après le passage de l’ouragan Irma».

Emmanuel Macron, en déplacement sur place va donc constater «l’aide Maduro du #Venezuela» que la France ne peut refuser. Dans la « cargaison Bolivarienne » expédiée à Saint-Martin (France), des coussins, des couvertures, des aliments en conserve, des médicaments, des premiers soins et des vêtements, etc. La France, ce pays du tiers-monde. Mais on a échappé aux « sacs de riz » et c’est déjà ça (ouf!).  Info ou simple Plan com’ pour se venger des «embêtations» françaises? Dans les deux cas, c’est bien joué, une «humiliation suprême», et je crois qu’ils se sont bien foutu de notre gueule, enfin, de celui d’Emmanuel Macron qui y séjourne pour -nous dit-on- contourner la « journée de grève contre la loi travail », et créer un contre-feu médiatique. Bref, Saint-Martin est devenu « alibi ».

[PS: J’ai adoré écrire ce billet à l’heure du café, j’ai ri tout le long, surtout  après affichage par Google Traduction de la mention « Solidarité Bolivarienne », c’est là que j’ai avalé de travers je crois. Oui, ça va me faire ma journée].

./…

« Décor (politique) » et incitation à la connerie. #Fillon & #Macron, 2 cas de #ComPol ratée …

Macron fainéant Fillon Qui imagine le Général de Gaulle ComPolDans le monde de la communication politique, le décor revêt une importante cruciale. Cependant, il est intéressant de constater que certains décors – l’arrière plan- sont devenus,  une incitation à la connerie. Et cela en dépit de sa lumière naturelle. Deux exemples illustrent à merveille ce constat singulier.

1. François Fillon à Sablé sur Sarthe et son fameux boulet « Qui imagine le Général de Gaulle mis examen? » Il a fini devant le juge pour « détournement de fonds publics, abus de bien sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d’influence et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique». Ce jour là, il aurait du la fermer.  2. Emmanuel Macron en déplacement à Athènes avec son désormais  » Je ne céderai rien ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes ». Illustration…

Ce décor, une tendance observée chez les hommes politiques pro-business, de Droite. Vengeance de la nature l’allié des Écologistes? Non, et la chlorophylle n’est pas non plus responsable des billevesées de nos deux orateurs. L’air naturellement conditionné de ce lieu plaide non coupable. Le mystère reste donc entier, l’explication « deux étoiles » est à trouver. Il faut peut être mesurer le métabolisme basal de l’être politique, c’est à dire,- de mémoire-  la quantité de chaleur absorbée par mètre carré d’une surface corporelle par un homéotherme à jeun depuis 24 heures et dans ces conditions de neutralité thermiquepour percer les raisons de ces ratages dans la com’politique. La constante d’Avogadro [NA= 6,022 140 857(74) × 1023 mol1], vous sera d’aucune utilité, il faut chercher ailleurs. Dans l’attente, ce décor (politique) est à éviter

Billet ComPol (ou pas), fait.

./… 

#Gvt: Le « melon de #Jupiter » & le « pipi de chat » de ses subordonnés-Ministres…

À défaut de vous faire un dessin, une simple illustration (source) …

Photo_2017-07-31_12-20-45_PM.png

3

Après l’Armée, le « Conseil d’administration » – ex Conseil des ministres – : « Ich bin le Chef! ». Je confirme, #Jupiter est d’une naissance qui nous dépasse, sa « pensée est beaucoup trop complexe » je crois. On a pas fini de rigoler…

./Marianne Le Mag..

«Prendre à la Défense pour baisser les charges du Medef», le soldat-chef des Armées a décidé…

md0.libe.comSouvenez-vous, c’était – et c’est- le refrain (politique) de l’été ces derniers années.

«Il faut qu’on baisse les charges des entreprises! Faut qu’on fasse des économies!»

Une mélodie de Droite (Sarkozy, Fillon etc) et d’une certaine Gauche (celle reformée de Manuel Valls & Associés). Une symphonie politique savamment diffusée en boucle sur les ondes médiatiques de l’info en continu.

Après les séances d’éliminations primaires, nous y sommes, c’est l’heure de la sortie du 1er album solo d’Emmanuel Macron, grand vainqueur de TheVoice (politique) 2017. Et dans la longue liste des «économisés de ce quinquennat»  qui débute, on note déjà les droits des femmes, la culture, l’éternel fonction publique, la baisse des aides au logement, sans oublier la « bombe fiscale » qui se prépare pour septembre 2017. Faut bien satisfaire les gens du Medef, ils ont financé une campagne présidentielleet l’heure du retour sur investissement a sonné. Sauf que, dans cette histoire, certains avaient oublié que l’Armée et la sécurité nationale figuraient dans cette péréquation des charges. Stigmatisée, la Grande Muette s’est radicalisée suite au «départ forcé de son chef». Habemus les nouveaux frondeurs !

Oui, la corrélation est avérée car seul le Medef échappe à cette politique de réduction des charges. En effet, sous le gouvernement « Macron Ministre de l’économie de Manuel Valls », nous avons déjà supporté les « économies » suivantes: 18 milliards d’euros d’économies de la part de l’État, 11 milliards d’euros d’économies sur les collectivités locales, 10 milliards d’euros d’économies sur l’assurance maladie, 11 milliards d’euros d’économies  sur les dépenses de protection sociale. Soit, 50 milliards d’euros d’économie dans le cadre du fameux « Pacte de responsabilité », une véritable saignée budgétaire...

44photo-22

55Sans titre 2

Cadeaux entreprises

Des reformes (plus la loi travail) sans effet sur l’emploi, sauf sur la hausse des dividendes des entreprises du Medef (56 milliards). Je résume: 50 milliards d’économies d’un côté, et autant en dividendes de l’autre…

Budget de l'Etat faire des économies Armée

Hasard ou coïncidence? Cherchez l’erreur. Juillet 2017, rebelote avec un nouveau contribuable involontaire: l’Armée. Pour sa «défense», le Soldat-chef-des-Armées a déclaré: «Ce n’est pas le rôle du chef d’état-major (CEMA) de défendre le budget des armées mais celui de la ministre ». Sans rire. A se demander pourquoi on l’auditionne à l’Assemblée Nationalepeut-être pour jouer aux cartes -. Défendre son budget en commission c’est s’équiper pour bien conduire les troupes sur le terrain [Mon avis]. Il y a surtout lieu de se demander si la France a encore un(e) ministre de la Défense. Celle en place – que personne ne connaît-, est complètement désarmée, inaudible dans ce conflit majeur de la 5ème république. L’État d’urgence, c’est désormais « Prendre à l’Armée pour baisser les charges du Medef ». Nouvelle séquence (politique), les «nouveaux insoumis désarmés des forces intérieures (FI)», les orphelins de Pierrot De Villiers, frère de Philippe l’adepte de Jeanne d’Arc, apprécieront ce cabaret (politique) …

./Une – modifiée- de Libé

​Et pendant qu’on nous #Trump, l’Assemblée autorise le Gvt à légiférer par ordonnances… 

Le dîner de ce soir entre Emmanuel Macron son « leurre » Donald Trump au « Jules Verne, 2ème étage de la Tour Eiffel » n’est que pure diversion car, pendant ce temps, à l’Assemblée nationale, les députés s’attaquent au « menu principal », notre « bon vieux » Code du travail

TRump Macron Paris Tour Eiffeil %Menu Code du travail 14 juillet

Devinez « qui payerait l’addition » dans cette superfétation (politique). Et bon appétit bien sûr!

Séquence #MakeLeCodeDuTravailSmallAgain, avec des ratures à suivre …

./…

Leader #Macronixmo? Ok for the planet, mais nous prendre pour des #Trump, faut pas exagérer non plus…

Bernard Pivot a écrit: « La planète étant devenue un village, Trump est l’idiot du village». Et l’intéressé le confirme après sa décision de sortir de la Cop21 (accord de Paris sur le climat). L’occasion pour Emmanuel Macron, ancien conseiller à l’Élysée devenu locataire des lieux de s’ériger en «Leader du Monde» selon Le Point et l’Obs. #MakeLeTitreDeTonArticleGreatAgain & like a bum dump…

MakeOurPlanetGreatAgain Macron Trump Le Point

Accord de Paris

Érigé en Général De Gaulle, rien que ça. Et je ne vous parle même pas de « la main de Dieu« , de la « poigne de fer! ». «MakeOurPlanetGreatAgain»? c’est un joli coup de com’, il faut le reconnaitre et le dire, sur le plan diplomatique comme le souligne Claude Askolovitch dans Slate. Mais Emmanuel Macron Ecologiste-en-Chef & Leader du Monde Libre? Voila qui fera très certainement plaisir à Cécile Duflot qu’on oublie de féliciter. « L’Écologie guide le Monde! ». Depuis le temps qu’elle le dit et qu’on se moque d’elle. Sa réaction, adressée à E. #Macron (en Anglais, please …) …

Cecile Duflot Tweet Accord de Paris

Passer des paroles aux actes en France! Et c’est pas gagné comme on dit-. Le libéralisme avéré de Macron est-il compatible avec le respect des normes écologiques? L’écologie guidera les pas de Macron dans les négociations économiques – Traité de Libre échange TAFTA–  face aux États-Unis d’Amérique? De simples questions, car ….

IMG_20170603_151713

Et je demande l’avis du Medef et une lecture de la LoiTravail2 à l’Assemblée sans ordonnance. Le Code du travail n’est pas malade, c’est la Planète. Pour finir …

Ok, #Donald est un con, & True for the planet! Mais de là nous prendre pour des #Trump, faut pas exagérer non plus

Pendant ce temps, Richard Ferrand est toujours Ministre & Candidat pour les législatives. La moralisation écologique de la vie politique attendra…

. /…

Les Apprentis …

Première rencontre entre Donald Trump et Emmanuel Macron à Bruxelles

C_fChPuW0AERkLk

Échange d’amabilités. Emmanuel Macron & Donald Trump: Jamais élus, 1er mandat et 1ère rencontre aujourd’hui à Bruxelles, les « Apprentis ».  A ce propos, une citation de Seb euhAlfred Musset (La nuit d’octobre, in La Muse)

« L’homme est un apprenti, la douleur est son maître, Et nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert. C’est une dure loi, mais une loi suprême, Vieille comme le monde et la fatalité, Qu’il nous faut du malheur recevoir le baptême, Et qu’à ce triste prix, tout doit être acheté. Les moissons pour murir ont besoin de rosée, Pour vivre et pour sentir, l’homme a besoin de pleurs, La joie a pour symbole une plante brisée, Humide encore de pluie et couverte de fleurs« .

Les apprentis Cluzet Depardieu

Et le Monde n’a pas la patience des hommes qui l’habitent.

./…

Emmanuel #Macron: « Ni pour Bachar ni contre Assad ». Ce qu’il disait avant …

Après l’attaque au gaz chimique sur des populations en Syrie, les «discours politiques s’adaptent» en France comme aux USA, le changement (d’avis) c’est maintenant! Bien. Mais ces « propos de circonstances » ne nous empêchent pas de revisiter les avis d’avant des tenants de la « realpolitik », ces politiques qui hier encore nous expliquaient que « Bachar el Assad est un partenaire fréquentable ». Droit dans ses bottes propres, Alain Juppé tacle avec malice les idiots utiles d’El Assad….

Syrie Tweet Alain Juppé

Très bonne question que j’ai partagé avec mention pour les intéressés en lice pour la présidentielle 2017

MAcron Lemission politique Bachar Syrie

Oui Emmanuel Macron! Comme Marine Le Pen et François Fillon sur la ligne « on ne touche pas à Bachar« . Oui Emmanuel Macron & son indécision. Il avait récemment critiqué la position de François Hollande, c’est à dire: « faire de la destitution du boucher de Damas un préalable à tout ». Pour lui, « c’est pas bien de dire ça! Faut arrêter de stigmatiser Bachar! ». Rappel …

Macron Syrie Hollande

Macron Syrie Bachar

Il faut se rappeler que cette attaque au gaz chimique n’est pas une première en Syrie. Se souvenir du massacre du 21 Août 2013 dans la banlieue de Damas. Bombardement à l’arme chimique, gaz sarin, des morts par centaine, Bachar El Assad n’est pas un novice en la matière. Certains avaient quand même fermé les yeux, à Droite & à Droite …

Macron Syrie

Gouverner c’est prévoir, c’est être capable d’anticiper et de régler les conflits sur la scène internationale et sur l’ensemble du territoire. A ce niveau de responsabilité, on ne peut pas se contenter de «satisfaire tout le monde», l’inertie n’est pas de mise. Gouverner c’est pouvoir choisir ses alliés, c’est afficher ses préférences. Oui, François Hollande, « jamais dans la tendance et toujours dans la bonne direction » sur la question Syrienne avait raison. Avis partagé par Benoit Hamon.

« Le départ de Bachar El Assad est un préalable à tout!».

Avis contraire?

./…