#Charlottesville, la « fillette blanche », terrible image …

La « fillette blanche », cette image de 1992, nous donne une autre grille de lecture sur la fabrique nazi aux USA. Non, #CharlottesVille n’est pas le fait d’une « génération spontanée », le mal est plus profond et bien ancré …

Look Ku Klux Klan, ça se passe de commentaire. Relire Aimé Césaire (« Il est des tares qu’il n’est au pouvoir de personne de réparer et des fautes qu’on n’a pas fini d’expier »| Les origines du Nazisme)

./via Marion C.

Du « racisme ordinaire » dans le métro parisien. Billet @croisepattes, loin de #Charlottesville …

metro SDF Noire racismeMon ami Ervé (dit @croisepattes), un mec « normal » et sans téléphone fixe – comme il aime le dire– m’a adressé un tweetlong, un résumé d’une scène de vie quotidienne, c’était il y a quelques heures dans le Métro Parisien, loin de #Charlottesville, chez nous. Lisons.

Métro, Ligne 5, Paris vers 18H30… J’avance sur le quai vers une rangée de sièges située vides juste avant un distributeur d’obésité en sachets ou bouteilles. Le quoi doit compter une dizaine de personnes. 5mn d’attente annonce le panneau lumineux. Je n’ôte pas mon sac de mes épaules même s’il est lourd. Je me pose juste sur un de ces sièges oranges conçus pour empêcher quiconque de s’allonger, sacro-saint mobilier urbain anti #SDF. Ces sièges ont cependant un côté pratique me concernant à ce moment précis: ne pas devoir retirer mon sac, juste m’asseoir, un peu sur le rebord et nous tenons tout les deux.

Une Dame d’un certains âge s’assoie sur le siège Guantánamo à ma droite. J’opine du chef en guise de bonsoir, bonsoir que je bafouille brièvement.

– B’soir !
– Avant on avait des gens comme vous, cheveux longs, tatoués avec des trucs dans les oreilles, maintenant il y a eux et c’est pire. Quand même non ?

Je regarde la dame, les yeux un peu plissés par la fatigue d’une longue journée et re-bafouille :

– Pardon ?
– Regardez-les. Que des Noirs, pas beaucoup de français.

Je jette mon regard sur le quai en face. De tout son long, il doit y avoir une bonne cinquantaine de personnes qui attendent après le Graal sardinier pour se rendre d’un point quelconque à un point tout aussi quelconque pour elle et pour moi. Mais non, ce que semble souligner cette dame, c’est qu’il y a beaucoup de Noirs. Voilà :

– Vous parlez des Noirs ? Là en face ?
– Eux c’est pire non ?

Je baisse la tête. J’entends le métro venir. Nous nous levons tous les deux. J’avance avec elle aux abords du quai comme si je l’accompagnais et lui dit, tranquillement :

– Vous savez Madame, promis, quand ils ne seront plus là ces « EUX », moi et mes Amis tatoués, percés à la tignasse beurrée à la Gauloise, nous reviendront vous traumatiser. Je vous souhaite bonne soirée mais faîtes gaffe, j’ai cru voir que le conducteur de la rame était noir. Personnellement je vais attendre le prochain. Mais ce n’est pas parce que c’est le conducteur qui me dérange, c’est juste votre odeur qui m’insupporte.

Je me suis retourné, n’ai pas voulu la regarder s’éloigner cette triste Dame. Je me suis reposé le temps que passe deux rames. Une fois en route, je me suis dit :

– Raconte ça, raconte ce moment. (Voilà, c’est fait)..

Anecdote: Demain je dois me rendre dans une boutique située à Rosa Parks dans le 19ème. Je crois qu’en sortant de la boutique, je vais me poser un moment pour repenser à la Dame du métro et à « EUX ». Et à… #Charlottesville

Signé: Ervé @Croisepattes. Blogueur associé invité, permanent, mon pote 😉

./…

Ivres, ils confondent sièges de bus et femmes voilées (burqa). Oui, l’#islamophobie rend con …

Je pose ça là, comme ça, et je le dédicace à nos amis #identi du Printemps républicain de mon ami LaurentBouvet. Ils vont finir comme leurs cousins de Norvège (..)

Être contre le port de ce ridicule vêtement est une chose, mais de là en voir partout, mon Dieu. Et c’est là que l’expression « LeConDuJour » devient presque dérisoire, banal, voire un compliment. Il faut trouver autre chose je crois. Dans l’attente, une pensée pour celle qui avait déclaré un jour: « Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d’islamophobe ». Je plussoie. Elle avait juste oublié les coliques néphrétiques » qui accompagnent cet état second, sans oublier les hallucinations

./source

#AdamaTraoré, mort parce que #Noir? On va finir par le croire… #1andéja.  

Mort à 24 ans suite à un contrôle de gendarmerie à Persan dans le nord du Val d’Oise le 19 juillet 2016, asphyxié – sous le poids de 3 gendarmes- selon le dernier rapport d’autopsie. Avis d’expert.

#AdamaTraoré, mort parce que #Noir?

On va finir par le croire, une question qu’on ne se pose pas d’ailleurs, on se demande bien pourquoi. Il aurait eu 25 ans aujourd’hui, un an déjà et (…) toujours rien de la part des « autorités compétentes« . Pensées pour la famille, pour la vaillante frangine Assa Traoré, et pour #OumaTraoré, maman de « 7 à 8 gosses » selon la pensée de JupiterNon, «un noir bien portant n’est pas un malaise cardiaque qui s’ignore». Qu’on se le dise…

#JeSuisAdamaTraoré.

./…

 À chacun son « civilisationnel »? Trois fœtus dans un frigo à Rennes, France. Ho!?

Là, on va dire, sans se moquer, ou juste un peu, que «le civilisationnel d’Emmanuel #Macron» prend un grand coup dans la tronche». Et, la femme noire qui doit être «MDR» comme diraient les «7 à 8 d’jeuns par femme d’Afrique». Ce cas précis d’infanticide qui trop souvent se répète en France – malheureusement – je l’évoquais hier déjà …


Et paf! Trois d’un coup dans le congélo! Et ça vient critiquer les « 7 à 8 gosses vivants par femme d’Afrique ». Précision: Le 1er qui me parle de «déni de grossesse» je le vire, point. À chacun son «civilisationnel», faut pas deconner, y a pas de raison que ça soit toujours les mêmes qui ramassent. [Désolé, mais les propos de Macron sur la «fécondité de la femme africaine» ne passent pas, et ça ne risque pas d’ailleurs…]. Voilà.

Le « civilisationnel » est une proximité que trop souvent on ignore (Pensée)

./source

« Ils ont fait la France »: Robert Badinter, Simone Veil, Christiane Taubira …

Ce tweet-rappel de Michel Monpontet mérite toute notre attention, et une illustration (c’est fait). Billet!

Je confirme, «Ils ont changé la société et personne n’a été plus insulté à l’assemblée nationale que ces trois là», 1. Robert Badinter pour «l’abolition de la peine de mort, 18 septembre 1981», 2. Simone Veil pour «le droit à l’avortement, loi du 17 janvier 1975 relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG)», et 3. Christiane Taubira pour le «loi du 23 avril 2013 sur l’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe», également appelé « MariagePourTous« .

Ils ont fait la France.

./…

#Migrants: Réponse «avancée» de Nicolas Hulot à #Collomb: #MakeNotreHumanitéGreatAgain! ..

Pour répondre à l’argument du «spectre de l’appel d’air» évoqué par Gérard Collomb, Ministre de l’intérieur, ces quelques phrases de Nicolas Hulot pour #MakeNotreHumanitéGreatAgain! Lisons.

Face l’inexorable exode des damnés de la terre, Peut-on surtout réaliser que cela pourrait être chacun d’entre nous si le hasard de la loterie génétique et géographique ne nous avait pas fait naître du bon côté de la barrière? Face aux barbelés de Calais (…), est-ce la peur légitime du terrorisme que nous reportons abusivement sur ce phénomène? Sommes-nous prisonniers de nos amalgames? Est-ce démagogique de noter que le Liban abrite l’équivalent d’un quart de sa population, un million et demi de réfugiés, et que l’Europe, avec un demi-milliard d’habitants, échoue et renâcle à en accueillir quelques dizaines de milliers ?

Hulot Collomb Migrants Tribune

Et nous mégotons sur des quotas sordides, la France peinant à proposer d’accueillir 30 000 réfugiés dans les deux années qui viennent. Cette arithmétique glaciale est juste un déni de réalité. L’histoire n’est jamais amnésique et mettra en relief où nous auront mené cette lâcheté collective et nos petits reniements.

Où sont les Aron et Sartre qui, en 1979, avaient traversé la cour de l’Élysée pour demander à Giscard d’accueillir les boat people? (…) Et que dit la jeunesse face à la plus grande crise humanitaire depuis la seconde guerre mondiale? Maudits soient nos yeux fermés ! Ce qui nous fait défaut, ce ne sont pas les moyens, c’est la compassion. (…) La douleur des faibles se renforce de la faiblesse et de l’indifférence des nantis.

C’était « la réponse « avancée » de Nicolas Hulot sur la crise des Migrants», elle date de l’année dernière, toujours d’actualité, on va s’en contenter. Depuis, «Monsieur Hulot» siège à la table du Conseil des Ministres, sous la présidence d’Emmanuel Macron – qui nous parle d’humanité mais autorise son Ministre de l’intérieur à faire l’inverse-. Va comprendre. Pour finir, je partage l’avis de Nicolas Hulot sans le soustraire à ses propres interrogations…

« Où est passé Nicolas Hulot, celui qui avait traversé la cour de l’Élysée sous F. Hollande pour aller demander au Journal Le Monde d’éditer sa Tribune ? »

« Toutes les barrières du monde ne pourront endiguer cette vague de détresse. Il en est du désespoir comme de l’eau : rien ne l’arrête, elle finit toujours par trouver son chemin ». Il a raison, et je m’inquiète du « silence de la #GénérationMacron » sur ce sujet. Aussi, je les incite à lire la « Lettre ouverte de Médecins du Monde à Monsieur Gérard Collomb », ça peut aider, pour #MakelHumanitéGreatAgain

De rien.

./…

[Le Résistant inconnu] Addi Bâ dit « le terroriste noir », mort pour la France …

Charismatique et séducteur, Addi Bâ est mort pour la France. Dans «Nos patriotes», le cinéaste français, Gabriel Le Bomin, revient sur son parcours exceptionnel.

Nous sommes dans les années 40. La France est attaquée. Elle est sous le joug hitlérien. Un homme, Addi Bâ, adopté en Touraine et originaire de la Guinée, souhaite la défendre, comme engagé volontaire dans le 12erégiment des Tirailleurs sénégalais. Il sera fait prisonnier dans la Meuse par l’armée allemande.

Pas pour longtemps, car il parvient à s’échapper. Se réfugie dans la forêt vosgienne. Et c’est par le truchement de l’institutrice du village de Romaincourt que viendra son salut. Entre-temps, la Résistance voit le jour. Addi Bâ la rejoint et prend la tête d’un groupe de maquisards. Grâce à son charisme et à sa bravoure, il se révèle en mettant sur pied des stratégies fortes et efficaces. Pour vaincre l’ennemi allemand. Malheureusement, il sera dénoncé, arrêté, torturé, exécuté par les soldats d’Hitler. A qui il refusa de communiquer la moindre information sur ses frères d’armes.

Le « terroriste noir »

C’est ce parcours exceptionnel, cette histoire vraie que le cinéaste français Gabriel Le Bomin tente de camper dans son dernier long métrage, Nos patriotes. Comme l’avait fait auparavant le Prix Renaudot, Tierno Monénembo, dans Terroriste noir, surnom que les Allemands avaient donné à Addi Bâ. Un résistant qui a déjà été honoré par la République française en 2003 mais aussi par les villes de Tollaincourt et Langeais.

[Par Guillaune Camara (in AfricainsMag)]

./…

Baromètre de l’«infamie (politique)»: M.#Valls is the new Marine #LePen. Qui dit mieux? la fin..

Dans sa circonscription de l’Essonne, c’est le capharnaüm, le bordel si vous préférez: Francis Lalane, Dieudonné, etc face à M. Valls, ça tourne au referendum Anti-Valls. On ne va pas s’en plaindre, pas moi. Rien ne va plus pour l’ancien Résident de Matignon, il suscite le rejet auprès de 54% des personnes sondées par l’institut d’opinion Odoxa. Manuel Valls (54%) devance Marine Le Pen (53%), ça s’arrose …

Manuel Valls devance Marine Le Pen sur le baromètre de l'"infamie politique"

Bref, Manuel Valls is the new Marine Le Pen. On peut le dire, sur l’infamie, mais pas que. Moralité?

«A trop « singer » les identitaires, on finit 1er de la classe des infâmes»

[Proverbe (politique)

Pour une fois qu’il a un vrai «bon sondage Odoxa»

./…

La (nouvelle) #diversité …

Quand je pense à tous ces gens qui pestent contre la « diversité« , ça me… (non rien)…

Ce lundi 29 mai, L’Université Jean Moulin Lyon 3 va accueillir la 9ème édition des Trophées de la diversité, un événement organisé par le Groupe Le Progrès. (Sur l’image, les lauréats et leurs parrains lors de l’édition 2016 ). On attend la nouvelle édition. D’où le titre. What Else?

Mettre la diversité en lumière c’est bien (Mon avis).

Que « ceux qui sont -toujours- contre la diversité lèvent la main! ». Personne. Alors, Vive la diversité!  [image./Le Progrès 25Mai207.]

./…