La « #FNisation des esprits » #EnMarche, « faire barrage » qu’ils disaient …

Bienvenue en #Macronie

./…

Publicités

« Être #Charlie », 3ans après …

20180106_095216

« Être Charlie, 3ans après, c’est ceux qui en parlent le plus qui le sont moins« .

Constat.

./…

Les gens, Légion d’honneur et leurs valeurs actuelles. Qui se ressemble s’épingle…

Parmi les 336 épinglés de la Légion d’honneur promo du 01 janvier 2018, un nom: Dominique Bussereau, ancien ministre de Droite, épinglé. A défaut de lire son blaze complet sur Wikipedia, je vous propose un petit résumé des «actes de bravoure» de celui qui recevra son titre de noblesse des mains du Résident de l’Élysée, celui qui récemment encore déclarait: « Je veux une Légion d’honneur plus sélective». Fait, il a « sélectionné», c’est son choix, faire la politique autrement, mais comme avant

Dominique Bussereau Légion d'honneur Promo Macron 2018

Des «valeurs, actuelles & recentes», et Dominique Bussereau, le pourfendeur du « Peuple de Saint-Denis (ses mots)» figure dans la Select’liste «Les gens d’honneur» promo Macron, une attention jupitérienne.

Qui se ressemble s’épingle, mutuellement … [Citation (politique), 31.12.2017]

Y figurent aussi des hautes et belles voix de la république, Véronique Colucci des Restos du Coeur, ou Daniel Cordier, secrétaire de Jean Moulin, les gens bien qui font Légion au service de leurs concitoyens. Certains refuseront cet honneur comme vient de le faire Raphaël Pitti, médecin humanitaire, ancien soutien de Macron, il a choisi de rendre sa Légion d’honneur à celui qui l’avait décoré le 14 Juillet dernier pour protester contre les conditions d’accueil des migrants, une Vichychastion (politique)

Raphael Pitti renonce Légion d'honneur migrants.jpg_large

Les gens, Légion d’honneur et les valeurs de la république, toute une histoire, de Légionnaires…

./…

FigaroVox Populi & les Migrants: l’avis non-mixte des «simples d’esprit», une homélie (politique)…

Avis du Papa Figaro, Migrants Sondage Dans sa dernière prise de parole, citant les Évangiles, le Pape François a taclé les « Hérode de l’heure qui, pour imposer leur pouvoir et accroître leurs richesses, n’ont aucun problème à verser du sang innocent », puis s’est adressé aux sociétés dans lesquelles les migrants cherchent refuge et qui sont tentées, comme la France d’ailleurs, de fermer leur porte à une partie d’entre eux. Il nous invite à ..

«transformer  la force de la peur en force de la charité (…), pas à l’injustice comme si celle-ci était naturelle, [et] de se faire terre d’hospitalité ».

Cela est juste et bon. Une déclaration qui n’en finit pas d’éclabousser les pseudos adeptes de la France chrétienne, particulièrement chez la Con-frérie de l’Église Figaro & associé.e.s, une officine qui, dans sa dernière homélie consultative posait la question suivante (je vais traduire, pour mieux saisir ce qu’il convient de nommer l’Esprit Figaro): « Nous, on est chrétiens mais on ne veut pas d’étrangers chez nous, encore moins les migrants, on like la non-mixité et vous? Alors les gens, on fait comme le Pape a dit ou pas? » A peu près. Voici la version originale sur le tweet d’Ellen Salvi

Figaro Sondage Tweet de Ellen Salvi

L’esprit de Noël des Grands Prêtres du Fig’ pour une communion inclusive en non-mixité, ça se passe de commentaire. Et certains des 72% ont participé au sondage avec un iPhone, cet objet tendance crée par le Fils d’un migrant Syrien, Steve Jobs. Rappel. Comme le disait Coluche en son temps, je le cite, de mémoire, et je l’adapte, « Chez certains, seul l’Esprit compte. Et lorsqu’on a qu’un seul esprit à se coltiner à plusieurs – et quel esprit ! -, forcément, ça fait des petites parts ». Sondage Galette des Rois pour l’épiphanie des réacs, fachos identitaires entre autres adventistes du 7ème jour du Figaro, cette «horloge parlante de la Droite française», ce titre de presse le plus subventionné par l’argent public, on ne le dit jamais assez. En conclusion …

« l’Esprit du Figaro » habite la case des « simples d’Esprit » et sa racine chrétienne n’est pas catholique. Bref, les voies du FigaroVox Populi sont impénétrables, loin des principes d’humanité et des valeurs de la République.

Avec de pareils adeptes, l’Esprit Saint a encore du boulot, beaucoup, et il n’est prêt de prendre ses congés à Tataouine. On ne va pas demander à Dieu – ou au Pape – de les pardonner car ils savent très bien ce qu’ils font. [Ah j’oubliais: si par inadvertance vous croisez des Hérode se disant de Gauche et qui rodent chez le FigaroVox, (les laïcistes de la République, les Laurent Bouvet ou Céline Pina pour ne citer que ces deux là), bien vous dire qu’ils partagent « le même esprit simple ». Je dis ça je dis rien]. Amen.

./…

 

 

Bref, E. #Macron se démarque de Manuel #Valls et dénonce une « radicalisation de la laïcité »…

Dans son « forfait Président de la République», Emmanuel Macron recevait à l’Élysée les chefs religieux de France juste avant Noël, l’occasion pour Jupiter de passer un message aux « radicalisés de la république» qui sous prétexte de laïcité installent un climat de haine d’une violence inouïe

Macron Valls radicalisation laïcité

Et comme l’a dit si justement un ami sur Facebook, il faut dénoncer « cette fausse alternative dans laquelle une petite tendance politique très identifiée voudrait aujourd’hui nous coincer: le néoconservatisme ou l’islamisme sur fond de société de la peur», une bande organisée chez qui la tolérance a cédé la place à l’insulte et à la mythomanie. D’autres voix vont se lever pour épingler ces « sensationnalistes et leur stratégie de clivage et de tension», disons, des activistes « extension de l’extrême-droite » qui n’ont plus besoin de se grimer en con pour en avoir l’air mais qui le font quand même, la « Bande-À-Valls», une brochette de joyeux identitaires qui nous les brise matin, midi, soir, week-end & jours fériés...

Oui, « juger quelqu’un en fonction de ses origines ça s’appelle du racisme». Dans l’attente d’une déclaration officielle et d’une politique affichée sur la question, ce « bon point » sur la laïcité n’efface rien, mais on le note, à suivre …

./…

Je vous salue Marie [Ekeland], merci @bibicheri..

Marie Ekeland dit @BibicheriFace à l’hystérie qui a suivi la nomination de Rokhaya Diallo au Conseil national du numérique, Marie Ekeland, la présidente vient de claquer la porte. Dans un papier en ligne « Demain est un autre jour » elle revient sur les raisons de son départ…

«Les réactions qui ont suivi cette nomination me font mesurer à quel point mon pari était osé et innovant (..) J’ai été choquée par les caricatures auxquelles Rokhaya Diallo (celle qui déconstruit les mécanismes de la construction de la haine en ligne et défend les droits des afro-descendants et des minorités au sens large) et Axiom (le rappeur engagé pour l’égalité des droits secoue les musiques urbaines avec sa startup) ont été réduits: elles n’ont rien à voir avec ce qu’ils sont vraiment (…). Et elle constate «À quel point, dans notre pays, nous ne voulons pas entendre des voix dissonantes. À quel point nous ne savons plus débattre sereinement de nos divergences de vue. À quel point nous avons du mal à nous mettre à la place des autres. À quel point réseaux sociaux et immédiateté du jeu politique alimentent la violence de la parole et la stigmatisation. Cela me peine de voir notre pays aussi loin des valeurs démocratiques qui sont les miennes.(…) j’ai donc présenté aujourd’hui ma démission ».

Marie Ekeland

En ce mois de décembre le courage porte un nom: Marie Ekeland. Oui on peut le dire. Dans la foulée de cette claque magistrale adressée à qui de droit, a suivi une démission collective, celle de toute une équipe: «Constatant l’impossibilité de mettre en œuvre son projet, considérant que le travail du Conseil ne peut plus se faire selon des modalités efficaces, nous avons décidé de présenter collectivement notre démission»

Contre l’ethnicisation de la république, place à l’esprit des lumières d’une France qui se réveille enfin, elle vient de quitter le d’une seule et haute voix, une décision salutaire. Bref, le CNNum vient de « rendre gorge » et Rokhaya Diallo a démissionné, c’est ballot. Mon avis? Juste une mot: Je vous salue Marie pour cette leçon de courage qui me réconcilie avec beaucoup de choses. Oui demain est un autre jour, j’avais des doutes, j’avoue, mais plus maintenant. [Ah! j’allais oublier, message à Marion (elle se reconnaitra): « Si tu la croises à Paname, tu lui tapes la bise et je te rembourse, promis, ok? » Merci]

Oui je vous salue Marie.

./…

Journée internationale des migrants: relire « la lettre de la mère de Cédric Herrou au procureur de Nice »… #MigrantsDay

En cette Journée internationale des migrants, je vous donne en lecture « la belle lettre de la mère de Cédric Herrou au procureur de Nice ». C’était le 22 janvier de cette curieuse année qui s’achève dans cette France qui désormais fait de la solidarité un délit

Lettre de la mère de Cédric Herrou

Et comme le dit si justement Edwy Plennel « Ce n’est pas une crise des migrants mais une crise de l’accueil. ». Aussi, une cordée solidaire de , soutenue par Mediapart, a été organisée pour venir en aide aux migrants. Cédric Herrou, condamné pour avoir aidé des migrants était présent. Une « Marche des 1ers de cordée de la solidarité » pour éviter que « les Alpes deviennent une seconde Méditerranée». Pas sûr que cela suffise et …

«Peut-être qu_au printemps, on retrouvera des corps sous la neige»

Peut-être qu‘au printemps, sous la neige, le bilan de l’accueil à la française by Gérard Collomb le Brice Hortefeux d’Emmanuel Macron. A moins de prendre en compte le cri de cœur des édiles de grandes villes – dont Martine Aubry et Alain Juppé-, inquiets de la pénurie de moyens mis à disposition par l’État pour accueillir les migrants « Face aux flux migratoires, nous, les maires, sommes au pied du mur». Et dans la neige. Contre la croisade anti-migrants du Gouvernement, Jacques Toubon, défenseur des droits invoque le « droit au secours », et il n’est pourtant pas de Gauche.

./…

 

#Johnny: C’était donc un complot «non-mixte»…

Conversation imaginaire, ou presque, dès l’annonce par BFMTV de la mort de Johnny Hallyday suite à son décès à 74 ans (c’est dans l’image), deux amis effondrés sur le Zinc discutent pour l’organisation des obsèques de leur idole

24993095_10155900408609941_1236572814252786901_n

« Alors Dédé, comment qu’on fait pour faire pareil que pour les obsèques de Victor Hugo et réunir tous les gens de la France » demande JeanMi (On a tous un JeanMi dans nos tas d’ami.es). Et Daniel dit Dédé-l’embrouille de répondre: « Bah.. c’est simple ducon. On fait comme pour France98 quand on avait gagné la Coupe Mondiale de Foot, un truc bien français avec la Motardie en tête de cortège comme la patrouille de France du 14 juillet. Mettre de l’émotion partout qu’on diffusera en live à la télé, avec la musique qui fait bien triste pour faire pleurer jusque dans les chaumières de Belley! »

JeanMi: « Et tu crois que les gens ils vont « viendre »? Tu sais, Johnny, c’était il y a longtemps, et les gens ils ont beaucoup changé, en plus il n’habitait même plus en France ». Dédé: Ben non idiot! Johnny, c’est « l’idole des jeunes » à Que Coucou! C’est écrit dans « Salut les copains » patate, tu ne sais donc pas lire? JeanMi: Euh… c’est plus les mêmes jeunes je te signale. Paris c’est grand, avec le RER, on a des jeunes de partout jusqu’en banlieue! Et c’est « Maitre Gims » leur idole. Dédé: M’en fiche de ce gars! Jauni était beaucoup +grand, c’était  un kiloMètre! D’ailleurs, qui t’a dit que je voulais qu’ils viennent hein? Ça sera un truc « non-mixte », que nous, comme pour ses concerts aux States quand on prenait l’avion pour chanter sans ces américains qui ne savaient même pas qu’une Star était chez eux, les cons. Mais attention, on ne va pas le dire à la radio pour pas que les gens « ils savent », je t’explique (…On mettra des flics partout avec contrôle au faciès systématique, ouais. Avec le plan Vigipirate qu’on a, l’État d’urgence qu’on a glissé en loucedé dans le droit commun, sans oublier les risques d’attentats, les dissuader de « viendre » est un jeu d’enfants. Et on fera une grande messe bien chrétienne à l’Église. Non, pas à Saint-Denis, ils sont capables de venir et nous demander de leur mettre du Rap pendant l’Homélie de Père Jean – non pas ton père-, Mon dieu du Rap pour les obsèques de notre Jauni tu te rends compte? Non pas ça.

7442715_b3a3f38a-dccd-11e7-96c7-b2c32a4a5810-1_1000x625

Et JeanMi relance: « Mais toute la musique que que qu’on aime, elle vient de la … de la musique noire américaine, elle vient du blues non?». La chose à ne pas dire à Dédé. « Keuwa? Mais t’es con ma parole! Quand ta femme t’avait quitté pour l’épicier du coin, t’avais pas le blues toi? Voilà! Toute la musique que qu’on aime, elle vient de là, elle vient du blues quand on a mal, il chantait pour nous Johnny, que pour nous ok? Ah au fait, pour la messe et les Amen et le requiem, on fera ça à la Madeleine en plein Paname, avec des invités triés sur le côté, on dira que c’est pour la sécurité du Président de la République toussa, déjà que ces cons n’aiment pas les Églises, y en aura donc beaucoup moins et Paris c’est pas la banlieue bordel! Mais qu’est ce qu’ils « croivent » les gens »? Parenthèse (on causera Jean d’Ormesson une autre fois, il faisait des bouquins sans images-dedans et on ne comprenait rien à ce qu’il disait, alors que Jauni c’était le stade de France putain!) ».

Et JeanMi de remettre une pièce dans le Jukebox: «Mais dis Dédé, le 09 décembre c’est pas le jour qu’on fête l’anniversaire de la laïcité? Tu sais, le truc de la séparation de l’Eglise et de l’Etat toussa» ... Grosse colère de Dédé. «Laïcité-laïcité-laïcité! mais on s’en tamponne de ta laïcité! J’ai une gueule de laïciste moi?» Et l’autre de le regarder fixement pour vérifier sa tronche, puis lui: «Koi ma gueule, qu’est ce qu’elle a ma gueule? Quelque chose qui t’va pas?» Et de poursuivre dans sa lancée pour bien donner envie de ne pas avoir envie de venir perturber leur «non-mixité» intime. « Et puis ces cons qui nous pompent l’air avec leur laïcité à deux balles, on va leur filer nos copains activistes de … «Hiver Républicain» entre les pattes pour encore bien les embrouiller».

joe-bar-team-3-608x456

Toujours sceptique, notre JeanMi, Pat Hibulaire mais presque, insiste: «hum Dédé … les gens, ils ont les internets dans leurs telephone, ils découvrir sur les rézosocios que c’est un complot racialiste, sont pas bêtes les gens, tiens demande à Romain, il te dira …» Excédé par si peu d’emphatie, Dédé-bille-en-tête reprend, « Y verront que du feu je te dis! On va allumer-le-feu!, euh.. les enfumer. Tiens, pour te dire combien je suis une lumière que tu sais même pas, on va leur foutre ça sur le dos je te dis. On dira «Le petit peuple des petits blancs est descendu dans la rue pour dire adieu à Johnny. Il était nombreux et il était seul. Les non-souchiens brillaient par leur absence» en direct à la radio! Par un philosophe en plus, voir deux si possible. Ok, ça va un peu couiner sur Twitter comme d’hab’, y aura deux trois cons pour dire que c’est du racisme ou pour crier au complot, mais on s’en fiche, depuis le temps qu’on est décomplexé, on va se gêner. C’est de leur faute à ces gens, c’est toujours de leur faute épicétout! Tiens, Jeanne d’Arc, c’était déjà les gens de la banlieue! Bah oui, l’Angleterre c’est bien la banlieue de la France n’est ce pas? Et le réchauffement climatique et la catastrophe nucléaire de Tchernobyl hein? la  faute à la banlieue de l’Europe! Toujours les mêmes. Si ça se trouve, ils sont aussi responsables de la crise de subprimes et des déficits de la France. D’ailleurs, Notre Johnny national, on va l’enterrer loin de la banlieue, à Saint Barth, et s’il leur venait à l’idée d’aller sur sa tombe, ça leur coûtera un bras. #TasVu? En parfaite « non-mixité » ni vu ni connu et vas y que je t’embrouille! Avec en prime, tiens-toi bien mon pote, des « indigénistes (sic!) » qu’on va faire passer pour des coupables les doigts dans le nez, et ça marchera je te dis ! Pas belle la vie? »

À peu près, presque. À trop vouloir prendre les vrais gens pour des cons, ils finissent par écrire des billets à la con. À Que oui.

./…

 

Wauquiez, FN, Finkielkraut ou l’extension de la «Souchienne». Les sonates en «Ouaf ouaf»…

Laurent Wauquiez a été élu « Président du parti les Républicains ex-UMP » ce dimanche. Et déjà cette question « Où va Laurent Wauquiez? », une étonnante interrogation. En effet, pour les observateurs de la vie politique,  il est admis que L.Wauquiez n’est que l’extension de la Droite extrême. #CroisonsLes

« Où va la France? » c’est la question à poser, et je la pose, là. A propos de l’alliance Wauquiez-FN, réponse de Virginie Calmes (Numéro bis LR), je la cite: « pour le moment, nous la refusons nous ». Oui « Pour le moment » et tout est dit n’est ce pas? Se souvenir que c’est grâce au « copier-coller FN » que Laurent Wauquiez avait gagné les Régionales en Auvergne Rhone-Aples comme l’atteste « son programme » étalé dans ce trac de campagne

Bref, en France les idées du Front national s’installent encore un peu plus, à droite on le savaitLaurent Wauquiez avait déjà franchi le Rubiconmais aussi dans une certaine Gauche dite « Finkielkraut » autour de Manuel Valls, portée par les activistes du Printemps républicain.

FB_IMG_1512995922966

L’actuelle majorité n’est pas en reste non plus (lire). Oui, la belle « Souchienne » n’arrête plus de faire « Ouaf Ouaf »

./…

« Être #Charlie » désormais c’est payant, 15 ou 150 € le ticket émotion. Quand les #ProValls privatisent une souffrance collective…

Désormais mon pote, si t’as pas 150 balles alors t’es pas « #Charlie ». Fini la gratuité. Nos #identi du « Printemps dit Républicain«  de Laurent Bouvet (de la bande-à-Manuel Valls) ont privatisé « l’esprit #Charlie » pour le 06 Janvier 2018. C’est à « eux », une propriété privée. Bref, une « folie (Bergère) »

En plus de déverser la haine sur la place publique et de s’attaquer à la « liberté d’expression de Mediapart », les voila qui se lancent dans la rentabilisation d’une « souffrance collective », un « macabre business plan », c’est « génial« , une véritable escroquerie mémorielle. Désormais, Être #Charlie, c’est (…) soit tu paies, soit tu dégages. A toutes fins utiles, je rappelle que nous avions participé à la cagnotte de solidarité après l’attentat du 07 Janvier 2015, des millions d’euros à travers le monde, 16 millions d’euros (12 millions provenant des ventes, 4,3 millions pour les dons). Aussi, contributeur de la dite cagnotte, je me pose la question de savoir à quoi a servi tout ce blé. Simple question.

[Édit. Sur Facebook, Laurent. Bouvet, le lead vocal et « horloge parlante » du Printemps-dit-républicain confirme l’info et s’est lancé dans une tentative d’explication, disons, la plus foireuse qu’il m’ait été donné de lire. Je vais le traduire pour faire simple: « Faut que les gens paient car on n’a pas les moyens de le financer, c’est pour cela qu’on met en place une billetterie pour des raisons de sécurité ». Rappelons que l’équipe Charlie est toujours sous protection policière. Ils auraient pu faire -si besoin- une cagnotte en ligne comme Omar Sy pour les Rohingyas en Birmanie ou organiser tout simplement une Marche gratuite mais non, il leur faut du cash. Et notre «ami» d’insister sur « la qualité des intervenants & artistes qui se produiront le soir du 06 janvier 2018 (sic)». En gros, les « ami.e.s du Printemps-dit-Républicain» sont tellement #Charlie qu’ils ont besoin de blé pour nous dire combien ils sont Charlie ». Dont acte, la cour appréciera…

Désolé, j’ai pas 150 balles… (bande de cons!)

./…