#QuiSuisJe? Des « origines et des hommes », voyage au pays de l’ADN..

D’abord une assertion: « Non, le tweet n’est pas un objet instantané, sa durée de vie est tributaire du message qu’il véhicule ». Exemple, ce tweet édité le 26 juin dernier, de nouveau à la UNE après un RT heureux. La vidéo intégrée se regarde…

Alors, #QuiEtesVous? Attention – je précise-, ce voyage dans le monde merveilleux de l’ADN n’est pas une recommandation pour tous car cela peut être très dangereux. En effet, sans évoquer la possible crise cardiaque qui l’accompagne, le risque de retrouver dans la « branche génétique des cons » n’est pas à exclure. Ou l’inverse. Bref, une émission télé malheureusement absente du paysage audiovisuel français. Dommage, ça nous aurait bien fait marrer…

./…

Publicités

​Que faire des statues des #négriers et #suprémacistes blancs de France? Question…

635px-Mascaron_nantais_02C’est bien de regarder vers les Amériques et de se réjouir du démantèlement des statues des suprémacistes blancs, il serait peut-être temps de se poser la même question pour nos suprémacistes & négriers Bleu-blanc-rouge. Oui, il y en a, beaucoup.

À toutes fins utiles, je rappelle aux uns et aux autres – comme ça- que notre belle république est truffée « d’objets du même calibre », résultat de plus de 400 ans de participation, aux premières loges, dans le  « commerce triangulaire » lors de la traite négrière. Il suffit de se promener en levant les yeux devant les riches bâtisses à Nantes par exemple – le principal port négrier français-, pour découvrir ce « vernissage d’un autre temps ».  Et pour ne pas faire de jaloux, on va citer La Rochelle, Le Havre, Bordeaux, Saint-Malo, Lorient, Honfleur, Marseille, Dunkerque, Rochefort, Vannes, Bayonne, Brest, Paris, etc. Dans les artères de ces villes, en plus des statues négriers, on trouve aujourd’hui encore, les marques de «l’Art Nègre Panthéonisé» sur les frontons de riches et belles demeures, des œuvres gravées du sceau de cette «belle époque» où le «bois d’ébène» avait une très grande valeur marchande. Aussi, Slate pose  la question: « Que faire des statues des négriers français »?  Extrait du beau papier de Slate.fr.

Le « débat sur la Mémoire de l’esclavage » est posé. Certains proposent de «Débaptiser les collèges et les lycées Colbert», ministre de Louis XIV et acteur de la légalisation de l’esclavage. Le retirer de l’espace public. Mon avis: les virer, mais ne pas les détruire, les garder dans « le Musée de l’esclavage » – À construire, dans Paris par exemple (une idée). L’option « Musée des horreurs » n’est pas à exclure. En plus – c’est dimanche et j’ai le temps, -, je propose de les remplacer par les statues des « gens propres » et qui ont fait la grandeur de la France, dans le droit fil de l’identité française, ce patrimoine commun.  A ce propos …

Pour la journée du patrimoine, Emmanuel Macron était à Villers-Cotterêts pour un retour sur un acte fondateur de notre identité: l’ordonnance de 1539 par François Ier, « qui fait du français la langue officielle », [Macron]. « Si nous parlons tous le français, c’est grâce à l’ordonnance de Villers-Cotterêts », [Stéphane Bern]. Au delà de la polémique autour de cette approximation historique,  je vais m’attarder sur le très peu cité personnage central au cœur de cet Édit: Alexandre Dumas, l’un des plus écrivains français, le plus lu dans le monde, un personnage haut en couleur qui, comme tout le monde le sait très bien, était … noir. Disons … « pas blanc » bien qu’interprété au cinéma par Gérard de Depardieu.

Alexandre Dumas.jpg_large

C’est lui. Puisque l’Édit de Villers-Cotterêts – On va dire « ordonnance Alexandre Dumas » – est l’acte fondateur de notre identité, – ce qui me propulse de facto dans « notre identité (Youpi!) – je propose de remplacer les statues des suprémacistes français par celui Alexandre Dumas, par exemple. Une statue Joseph Bologne dit Chevalier de Saint-Georges à Versailles ne serait pas mal je crois. Voila pour ces deux français « victimes des négriers suprémacistes blancs de France ». Dans ce « Grand Remplacement », je propose qu’on érige une statue d’honneur à Robert Badinter, Père de l’abolition de la peine de mort en France. Le manuscrit de son discours devant l’Assemblée nationale est à lire. Et une statue pour Simone Weil – loi du 17 janvier 1975 relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG)». Les gens biens, ce n’est pas ce qui manque en France. Alors, Kékonfait des statues de nos suprémacistes français? Vous avez 4 heures – et pas 400 ans-.

[PS: Dans l’hypothèse « c’est une idée insupportable! Mais pourquoi donc tu nous stigmatises? », dans cette hypothèse, je propose qu’on les naturalise citoyens américains pour commencer, puis on les déboulonne, ça passera mieux je crois. Sans oublier l’option déchéance de nationalité. De rien]

À vous.

./…

Chez #Nathan, en plus de l’exo de maths «Calcul des #Migrants», Omar SY & le Moyen-Âge…

Révélé par Valerio Motta et épinglé chez Claire H sur Facebook, le très célèbre «Édition Nathan» propose aux élèves de terminales ES et L un curieux exercice de mathématique, collection Hyperbole. Pas de bol.

Edition Nathan calcul des migrants exe maths

Comment « aimer les maths » dans cette France 2017 où l’on peut calculer la quantité de migrants qui arrivent en Méditerranée. Et que dire de la chute? « Arrondir à l’unité », Elodie J. a failli s’étouffer: «Ah… ouf, manquerait plus qu’il faille être précis en plus». Pour «se justifier», Les Éditions Nathan nous donne à lire l’explication 2ème effet Kiss Cool, (extrait)…

Nathan Exo maths migrants

Des fois se taire c’est mieux. Dans sa tentative désespérée d’arrondir les angles, l’Éditeur Nathan a oublié une chose et pas des moindre; la curiosité du monde 2.0 et sa faculté à s’intéresser à l’Histoire de France, particulièrement à cette belle et haute période de la France bien avant l’arrivée massive des migrants, le Moyen-Âge. Pour l’illustrer, Ed. Nathan  livre Omar Sy en pâture

Omar Sy Edition Nathan Moyen-âge migrants

Drôles de questions: « Dis ce que tu vois sur cette photographie », mieux: « Trouve deux raisons pour lesquelles cette scène (sic) n’aurait pas été possible en France au Moyen-âge ». Je vous laisse le plaisir de la réponse attendue par les Éditions Nathan.

Mathématiques & Histoire, une transdisciplinarité qu’il fallait bien illustrer n’est ce pas? Oui, dans les manuels scolaires (Nathan, 2017), on propose non seulement de calculer la quantité de migrants qui arrivent en Méditerranée, mais aussi de bien «Comprendere» -en Latin-le Moyen-âge avant les migrants. À se demander si cette « pédagogie » se fait avec l’autorisation du Ministère de l’Éducation Nationale ou pas. La question se pose. Michel Blanquer, Ministre de service nous doit une explication je crois …

./…

#Discrimination à #SaintMartin: l’Armée pour les victimes, bateaux & vivres pour les riches étrangers. Malaise…

Depuis le passage des ouragans sur les îles française de Saint-Martin et Saint Barthélémy, on assiste à une curieuse communication du Gouvernement français. Quelques secours pour les victimes et surtout, une très forte mobilisation des forces de police et de l’armée pour « sécuriser » les mieux lotis (?). Il en faut, mais dans ce cas précis, pas uniquement pour porter secours aux victimes comme on peut le penser.

SaintMartin Edourd Philippe

Gouverner c’est anticiper pour ne pas subir. Cuba l’a fait, des dégâts matériels certes, mais aucune victime à déplorer, et pas de scènes de pillage. Pour l’île de Saint-Martin et à défaut de prévention, – ou d’anticipation de l’aide aux victimes-,  on aurait pu s’attendre à l’option « plus de vivres et de secours » je crois, mais non. À se demander pourquoi les +touchés pillent les mieux lotis, ou pourquoi les gueux, les peu, les rien, les chiens, les maigres, les (…), pourquoi « les #fainéants des îles » laissent libre court à leur instinct de survie. Et comme si cela ne suffisait pas pas, un reportage malaise de la chaine @Guadeloupe_1ere nous apprend que la France exfiltre vers l’île de la Guadeloupe, les « Expat’s » et touristes américains (d’abord), laissant derrière elle, ceux qui peuvent s’étriper pour un bout de pain ou un verre d’eau. Double peine et malaise (in vidéo).

Malaise à #guadeloupe : Un bateau de rescapés #StMartin #Irma est arrivé avec des dizaines de touristes américains @guadeloupe_1ere

Dans les îles, « Métropolitain » veut dire « Blanc », pour traduire, et la Guadeloupe c’est -encore- la France, je précise pour réduire la géographie de l’ignorance. Un bateau avec des dizaines de Métropolitains dedans, « à la demande par les autorités françaises », et qui plus est, « même pas de nationalité française », des « américains » selon le capitaine de l’Archipel1. Ne rien céder aux fainéants& #MakeDiscriminationGreatAgain? Réservation et séjour All inclusive. Et pendant ce temps, les « Affamés des îles » devront faire face au GIGN, à l’armée et aux forces de l’ordre en direct sur #Cnews et #BFMTV. C’est, comment dire ….

SaintMartin Edourd Philippe

Pas besoin de Mme Irma pour lire cette détresse française comme nous le résume Hervé Meunier ..

IMG_20170910_114750

Vive la France d’Outre-mer, Vive le temps des Colonies, Vive la République et Vive la France!

./…

#Charlottesville, la « fillette blanche », terrible image …

La « fillette blanche », cette image de 1992, nous donne une autre grille de lecture sur la fabrique nazi aux USA. Non, #CharlottesVille n’est pas le fait d’une « génération spontanée », le mal est plus profond et bien ancré …

Look Ku Klux Klan, ça se passe de commentaire. Relire Aimé Césaire (« Il est des tares qu’il n’est au pouvoir de personne de réparer et des fautes qu’on n’a pas fini d’expier »| Les origines du Nazisme)

./via Marion C.

Du « racisme ordinaire » dans le métro parisien. Billet @croisepattes, loin de #Charlottesville …

metro SDF Noire racismeMon ami Ervé (dit @croisepattes), un mec « normal » et sans téléphone fixe – comme il aime le dire– m’a adressé un tweetlong, un résumé d’une scène de vie quotidienne, c’était il y a quelques heures dans le Métro Parisien, loin de #Charlottesville, chez nous. Lisons.

Métro, Ligne 5, Paris vers 18H30… J’avance sur le quai vers une rangée de sièges située vides juste avant un distributeur d’obésité en sachets ou bouteilles. Le quoi doit compter une dizaine de personnes. 5mn d’attente annonce le panneau lumineux. Je n’ôte pas mon sac de mes épaules même s’il est lourd. Je me pose juste sur un de ces sièges oranges conçus pour empêcher quiconque de s’allonger, sacro-saint mobilier urbain anti #SDF. Ces sièges ont cependant un côté pratique me concernant à ce moment précis: ne pas devoir retirer mon sac, juste m’asseoir, un peu sur le rebord et nous tenons tout les deux.

Une Dame d’un certains âge s’assoie sur le siège Guantánamo à ma droite. J’opine du chef en guise de bonsoir, bonsoir que je bafouille brièvement.

– B’soir !
– Avant on avait des gens comme vous, cheveux longs, tatoués avec des trucs dans les oreilles, maintenant il y a eux et c’est pire. Quand même non ?

Je regarde la dame, les yeux un peu plissés par la fatigue d’une longue journée et re-bafouille :

– Pardon ?
– Regardez-les. Que des Noirs, pas beaucoup de français.

Je jette mon regard sur le quai en face. De tout son long, il doit y avoir une bonne cinquantaine de personnes qui attendent après le Graal sardinier pour se rendre d’un point quelconque à un point tout aussi quelconque pour elle et pour moi. Mais non, ce que semble souligner cette dame, c’est qu’il y a beaucoup de Noirs. Voilà :

– Vous parlez des Noirs ? Là en face ?
– Eux c’est pire non ?

Je baisse la tête. J’entends le métro venir. Nous nous levons tous les deux. J’avance avec elle aux abords du quai comme si je l’accompagnais et lui dit, tranquillement :

– Vous savez Madame, promis, quand ils ne seront plus là ces « EUX », moi et mes Amis tatoués, percés à la tignasse beurrée à la Gauloise, nous reviendront vous traumatiser. Je vous souhaite bonne soirée mais faîtes gaffe, j’ai cru voir que le conducteur de la rame était noir. Personnellement je vais attendre le prochain. Mais ce n’est pas parce que c’est le conducteur qui me dérange, c’est juste votre odeur qui m’insupporte.

Je me suis retourné, n’ai pas voulu la regarder s’éloigner cette triste Dame. Je me suis reposé le temps que passe deux rames. Une fois en route, je me suis dit :

– Raconte ça, raconte ce moment. (Voilà, c’est fait)..

Anecdote: Demain je dois me rendre dans une boutique située à Rosa Parks dans le 19ème. Je crois qu’en sortant de la boutique, je vais me poser un moment pour repenser à la Dame du métro et à « EUX ». Et à… #Charlottesville

Signé: Ervé @Croisepattes. Blogueur associé invité, permanent, mon pote 😉

./…

Ivres, ils confondent sièges de bus et femmes voilées (burqa). Oui, l’#islamophobie rend con …

Je pose ça là, comme ça, et je le dédicace à nos amis #identi du Printemps républicain de mon ami LaurentBouvet. Ils vont finir comme leurs cousins de Norvège (..)

Être contre le port de ce ridicule vêtement est une chose, mais de là en voir partout, mon Dieu. Et c’est là que l’expression « LeConDuJour » devient presque dérisoire, banal, voire un compliment. Il faut trouver autre chose je crois. Dans l’attente, une pensée pour celle qui avait déclaré un jour: « Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d’islamophobe ». Je plussoie. Elle avait juste oublié les coliques néphrétiques » qui accompagnent cet état second, sans oublier les hallucinations

./source

#AdamaTraoré, mort parce que #Noir? On va finir par le croire… #1andéja.  

Mort à 24 ans suite à un contrôle de gendarmerie à Persan dans le nord du Val d’Oise le 19 juillet 2016, asphyxié – sous le poids de 3 gendarmes- selon le dernier rapport d’autopsie. Avis d’expert.

#AdamaTraoré, mort parce que #Noir?

On va finir par le croire, une question qu’on ne se pose pas d’ailleurs, on se demande bien pourquoi. Il aurait eu 25 ans aujourd’hui, un an déjà et (…) toujours rien de la part des « autorités compétentes« . Pensées pour la famille, pour la vaillante frangine Assa Traoré, et pour #OumaTraoré, maman de « 7 à 8 gosses » selon la pensée de JupiterNon, «un noir bien portant n’est pas un malaise cardiaque qui s’ignore». Qu’on se le dise…

#JeSuisAdamaTraoré.

./…

 À chacun son « civilisationnel »? Trois fœtus dans un frigo à Rennes, France. Ho!?

Là, on va dire, sans se moquer, ou juste un peu, que «le civilisationnel d’Emmanuel #Macron» prend un grand coup dans la tronche». Et, la femme noire qui doit être «MDR» comme diraient les «7 à 8 d’jeuns par femme d’Afrique». Ce cas précis d’infanticide qui trop souvent se répète en France – malheureusement – je l’évoquais hier déjà …


Et paf! Trois d’un coup dans le congélo! Et ça vient critiquer les « 7 à 8 gosses vivants par femme d’Afrique ». Précision: Le 1er qui me parle de «déni de grossesse» je le vire, point. À chacun son «civilisationnel», faut pas deconner, y a pas de raison que ça soit toujours les mêmes qui ramassent. [Désolé, mais les propos de Macron sur la «fécondité de la femme africaine» ne passent pas, et ça ne risque pas d’ailleurs…]. Voilà.

Le « civilisationnel » est une proximité que trop souvent on ignore (Pensée)

./source

« Ils ont fait la France »: Robert Badinter, Simone Veil, Christiane Taubira …

Ce tweet-rappel de Michel Monpontet mérite toute notre attention, et une illustration (c’est fait). Billet!

Je confirme, «Ils ont changé la société et personne n’a été plus insulté à l’assemblée nationale que ces trois là», 1. Robert Badinter pour «l’abolition de la peine de mort, 18 septembre 1981», 2. Simone Veil pour «le droit à l’avortement, loi du 17 janvier 1975 relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG)», et 3. Christiane Taubira pour le «loi du 23 avril 2013 sur l’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe», également appelé « MariagePourTous« .

Ils ont fait la France.

./…