Baisse des impôts? l’arnaque de Manuel Valls…

0Manuel Valls a déclaré dimanche soir sur TF1:« Nous sommes en train de travailler avec les parlementaires pour permettre la baisse de l’impôt pour les ménages à faible revenu (…). Ces dernières années, « il y a à peu près 650 000 ménages qui sont rentrés dans l’impôt et qui doivent en sortir (…) le gouvernement et sa majorité travaillaient sur une mesure concernant les personnes gagnant autour de « 1,2 » à « 1,3 fois le Smic ». (…) Les impôts ça suffit, c’est trop! Trop d’impôt tue l’impôt!».

Objectif, faire baisser les impôts de quelques 650000 ménages dans le cadre du collectif budgétaire qui sera voté en juin. De quoi nous faire oublier que ces deux dernières années, les prélèvements obligatoires ont augmenté de 30 milliards d’euros (le gouvernement Sarkozy les avait déjà augmentés dans la même mesure entre 2010 et 2012), et nous inciter à applaudir. Sauf qu’on doit supporter un plan d’économie de 50 milliards d’euros pour financer la compétitivité des entreprises: 18 milliards d’euros d’économies de la part de l’État, 11 milliards d’euros d’économies sur les collectivités locales, 10 milliards d’euros d’économies sur l’assurance maladie, 11 milliards d’euros d’économies  sur les dépenses de protection sociale.

Il faut savoir que la « Niche Valls » prévoit en plus, un supplément de 40 milliards d’euros d’allégements sociaux et fiscaux pour les entreprises dans le « programme de stabilité budgétaire 2015-2017. [Vallscination (politique)]

En résumé, «l’annonce de Manuel Valls est une mesurette (politique)» qui permet de faire passer une grosse pilule fiscale». D’ailleurs, le Manifeste des socialistes affligés dénonce «l’ampleur de ce plan d’austérité» qui n’est pas due à la pression des marchés, mais au financement d’un transfert de 1,5 point de PIB (30 milliards) sans contreparties en faveur des profits des entreprises, au nom d’une politique de l’offre». De quoi être effectivement affligé par cette orientation politique qui insiste à ne traiter que du coût du travail et jamais du capital. En 20 ans (lire chez Sarkofrance), la rémunération des actionnaires a été multipliée par 7. En 10 ans, les dividendes des entreprises ont augmenté de 21 milliards en 2003 à 36 milliards en 2013, soit une croissance annuelle de 5,5 % malgré la crise.

L’arnaque consiste à faire supporter le financement de la croissance par les seuls contribuables tout en laissant croire qu’on va baisser leurs impôts, sans pour autant toucher aux revenus des heureux bénéficiaires de cette ponction fiscale: les entreprises. C’est le principe de la vente forcée au prix fort avec une petite ristourne, en plus il faut dire merci.

Cette politique de niche fiscale financée par le seul contribuable au bénéfice des seules entreprises, habilement saupoudrée de mesurettes pour faire passer la pilule est affligeante.

Club des socialistes affligés
Le «Club des socialistes affligés» veut contester la politique de l'..

Je partage l’avis de Cécile Duflot qui dénonce « le bal des faux-culs«  sur la règle des 3% de déficits en Europe: « [On dit non à l’austérité, mais il faut faire les 50 milliards d’économies, il y a un truc qui ne marche pas! Il n’y a pas besoin de réfléchir cinq minutes, et je comprends le malaise chez certains qui s’exprime, et je ne les accable pas ». Pareil.

(Un blogueur affligé).

Publicités

Bouygues et Free: Ennemis ou copains comme cochons? (Accord secret)…

C’est dans le JDD, Free et Bouygues, les meilleurs ennemis de la téléphonie mobile signent un accord « secret« , surprise…

20140309-114724.jpg

Après l’offre agressive de Bouygues (Internet ADSL, TV, téléphonie à 19,90€) pour contrer Free, c’est une surprise. Comme le pense Ervé, Orange va t-il l’SFR ?

A suivre…

[Billet Bonnet Rouge, Bretagne, 09 mars]

Refonte de la fiscalité: les Français approuvent, le dire…

figaro-1500Ça vous arracherait la langue de dire la vérité aux français? Surtout après les avoir consulté? Ce début de semaine n’échappera pas à la loi du sondage qui influence la presse le lundi. La refonte de la fiscalité annoncée par Jean-Marc Ayrault la semaine dernière suscite une vague d’adhésion très forte chez les français, mais la presse l’interprète à sa façon. Correction…

L’Ifop de Laurence Parisot (ex-patronne du Medef) a interrogé les Français pour Le Figaro sur les deux mesures phares de la réforme: 1. la fusion de l’impôt sur le revenu (IR) et de la CSG (contribution sociale généralisée) et 2. le prélèvement à la source. Le résultat est sans équivoque: 54 % des personnes interrogées se disent favorables à la fusion de l’Impôt sur le revenu et de la CSG, et 55 % approuvent la proposition d’un prélèvement à la source.

Tableau 1: 55% des Français pour le prélèvement à la source…

photo-1

Tableau 2: 54% pour la fusion de la CSG et de l’impôt sur le revenu...

Fusion CSG IR

Deux questions simples et des résultats  favorables. On est loin de l’interprétation du Figaro (« les français sceptiques« ), aux antipodes de la «grande méfiance de l’opinion». Une autre interprétation leur arracherait la langue, on va donc se méfier de l’opinion du Figaro.

En résumé: Refonte de la fiscalité: les Français approuvent, le dire… point. Source sondage

photo 4

Le « Ras_le_bol_fiscal » est un leurre, témoignage d’un retraité en colère…

Ras le bol du « ras le bol fiscal! ». J’ai discuté cet après-midi avec des amis sur le prétendu « matraquage fiscal« . A la question: « De combien ont augmenté vos impôts cette année? », j’ai eu droit à des silences et des confusions. Aussi, je ne suis pas mécontent de lire la réponse de Michel Thivel, un retraité, sur le NouvelObs.

Matraquage fiscalRas le bol fiscal 3

Ici?: Impôts: je paie 143 euros de plus que l’année dernière, où est le « ras-le-bol » fiscal? PS: Pour toute contestation, un « justificatif de matraquage fiscal » sera exigé, pour plus de crédibilité, sinon…

Et si Hollande était en train de réussir? Désintox…

Effet positif de la hausse des impôts = réduction des inégalités. (le Figaro).

20131114-194503.jpg

Source: , résumé d’une info visible sur le Figaro qui titre:

20131114-195103.jpg.

Et c’est le Figaro qui le dit! « La hausse des impôts a réduit les écarts entre riches et pauvres en 2012 »(Selon le Figaro). Précision: le bilan 2012 intègre les correctifs de l’actuel gouvernement à savoir 1. Loi de finances rectificative pour 2012 : les principales mesures et 2. LOI n° 2012-958 du 16 août 2012 de finances rectificative pour 2012 ). Ah! On comprend mieux pourquoi certains hurlent au m*tr*qu*ge fiscal!.

Donc, Et si Hollande était en train de réussir? je pose la question…

Édit: Najat (Vallaud Belkacam) qui souvent passe par ici, confirme l’info et donne plus de détails sur ce bon résultat: En 2012, les impôts ont, plus que par le passé, contribué à réduire les inégalités en France (NajatVB)

Bien.

L’assistanat décomplexé: la claque à JF_Copé… #RadioRSA

[Ici #RadioRSA, l’assistanat parle à Jean-François Copé, je répète, l’assistée s’est décomplexée…]. « Lassistanat« ? Cette maladie honteuse selon la droite décomplexée a désormais un visage et, elle cause, sans complexe, ni langue de bois. Avec son accent bien de chez nous (oui, j’aime, ça existe), Isabelle Maurer, une demandeuse d’emploi de Mulhouse (Haut-Rhin), bénéficiaire du RSA, a collé une rouste mémorable à Jean-François Copé sur la plateau de FranceTV, dans l’émission « Des Paroles et Des Actes« . Si vous avez dix petites minutes…

A force d’insulter les gens en difficulté, à trop vouloir réduire les postes de fonctionnaires (c-à-d, les policiers, les gendarmes, les enseignants dans les écoles de nos enfants, les employés des services publics etc…) on fini par créer des « assistés » qui vous le rendent bien à la télé. La France décomplexée de JF Copé vient de découvrir les « assistés décomplexés »

C’était la voix de « l’assistanat », pour des « Paroles et des Claques« …

L’ardoise cachée de Sarkozy: 10 milliards d’euros…

C’est une dette liée à l’incompatibilité du régime de taxation français de l’ancienne majorité (UMP) avec le droit communautaire. La Cour des comptes épingle l’inconséquence et l’imprévoyance de la droite dans sa gestion des affaires publiques. Les gouvernements Sarkozy-Fillon et son groupe parlementaire présidé par JF Copé, nous lèguent une bombe à retardement de 10 milliards d’euros comme le dit si bien LeMonde.fr

photo (1)

Un correctif a été apporté dans la loi de finances rectificative du 16 août 2012 par le gouvernement Ayrault. Mais, il nous faut trouver 10 milliards d’euros au moins, pour faire face à l’ardoise cachée de Sarkozy. 

L’explosion de la bombe peut se traduire par une hausse des prélèvements pour le contribuable. Et la Droite, à défaut de lancer une nouvelle souscription pour éponger sa dette léguée aux français, nous récitera le sempiternel verset matraquage fiscal

Les cons.

[En savoir plus]

Souscription UMP: Mauvaise nouvelle, on va tous payer…

20130706-203005.jpgLorsque Jean François Copé déclare: « J’appelle aussi les Français qui ne partagent pas forcément nos idées à répondre à la grande souscription que je vais lancer dès lundi…« , il se croyait pas si bien dire. Oui, tous les français seront mis à contribution pour éponger le déficit de 11millions d’euros de l’UMP. C’est une joyeuserie de la loi: Tout don à un parti politique ouvre le droit à une réduction d’impôt de 66%. L’État renflouera donc de manière indirecte les caisses de l’UMP. Or, l’État, c’est le contribuable. Remake le Crédit Lyonnais, sans arbitrage. 

C’est le Figaro qui nous l’explique avec malice: La souscription nationale de l’UMP ne sera pas sans coût pour l’État, elle entraîne automatiquement le droit à des réductions d’impôts pour les particuliers. Un coup de pouce fiscal non négligeable (pour l’UMP, je complète)….

20130706-201245.jpg

Exemple Si Corto, blogueur tendance droite décomplexée donne 50€ à l’UMP, ce c** ne paiera en réalité que 17€. Donc, si l’UMP réussit à récolter ses 11 millions d’euros, la facture pour le contribuable français affichera le montant de 7,26 millions, pour ce cadeau fiscal que nous ferons, malgré nous, à l’UMP.

Un manque à gagner pour les caisses de l’état, pour nos finances publiques, pour notre budget 2014 et les suivantes. Je vois déjà Sarkozy-Fillon-Copé nous parler de « matraquage fiscal de la Gauche » dans les semaines à venir. Maintenant, vous saurez pourquoi.

Souscrire, c’est payer deux fois.
S’abstenir (ou pas).

F. Hollande: l’attente « Capital » des français…

Le Président de la République sera sur M6 ce soir dans l’émission « Capital« . F. Hollande va faire face à l’attente des français sur le chômage, le pouvoir d’achat et les retraites.. Exercice difficile car les attentes varient en fonction de la couleur politique…

20130616-101323.jpg

C’est Dimanche, Fête des Pères oblige, je vous laisse tirer les leçons qui en découlent Juste un curieux constat:  Le chômage n’est pas la priorité des électeurs de l’UMP et du Front national. À l’UMP, ce point Capital vient en 3è position après les retraites et leur pouvoir d’achat.

On comprend alors pourquoi le chômage a explosé sous le mandat de Nicolas Sarkozy. Ce n’était pas une priorité, les électeurs en témoignent…

photo (1)

Y a du boulot.

BdG.

Nicolas Sarkozy justifie la réforme des retraites…

Pour Nicolas Sarkozy « il est indispensable de conduire la réforme des retraites à son terme »[*]. Il avait fait de la réforme des retraites le symbole de son engagement à changer la France. Il avait repoussé l’âge de départ à la retraite de 60 à 62 ans pour l’âge minimal, de 65 à 67 ans pour une retraite à taux plein.

Quand j’entends dire « Sarkozy n’avait pas rallonger l’âge du départ à la retraite », ou, « il n’a pas augmenté la durée des cotisations, les annuités… » Etc. Il me fallait repréciser certaines choses. La Droite UMP de Nicolas Sarkozy avait allongé la durée des cotisations au delà de 60 ans. Sarkozy avait sauvé notre système de retraites à l’image de nos finances publiques. La France a la mémoire courte.

François Hollande avait promis de revenir sur les incohérences de cette réforme, pour la rendre plus juste. Sa « réforme » n’est pas connue à ce jour, mais les supputations vont bon train. Actif, j’attends de voir les propositions de la future « réforme des retraites » avant de me prononcer. Dans l’attente, les explications retraites de Nicolas Doze pour vous occuper…

Qu’il la fasse, la France oubliera, encore…

[*] Déclaration d’octobre 2010.

B2G.