Wauquiez, FN, Finkielkraut ou l’extension de la «Souchienne». Les sonates en «Ouaf ouaf»…

Laurent Wauquiez a été élu « Président du parti les Républicains ex-UMP » ce dimanche. Et déjà cette question « Où va Laurent Wauquiez? », une étonnante interrogation. En effet, pour les observateurs de la vie politique,  il est admis que L.Wauquiez n’est que l’extension de la Droite extrême. #CroisonsLes

« Où va la France? » c’est la question à poser, et je la pose, là. A propos de l’alliance Wauquiez-FN, réponse de Virginie Calmes (Numéro bis LR), je la cite: « pour le moment, nous la refusons nous ». Oui « Pour le moment » et tout est dit n’est ce pas? Se souvenir que c’est grâce au « copier-coller FN » que Laurent Wauquiez avait gagné les Régionales en Auvergne Rhone-Aples comme l’atteste « son programme » étalé dans ce trac de campagne

Bref, en France les idées du Front national s’installent encore un peu plus, à droite on le savaitLaurent Wauquiez avait déjà franchi le Rubiconmais aussi dans une certaine Gauche dite « Finkielkraut » autour de Manuel Valls, portée par les activistes du Printemps républicain.

FB_IMG_1512995922966

L’actuelle majorité n’est pas en reste non plus (lire). Oui, la belle « Souchienne » n’arrête plus de faire « Ouaf Ouaf »

./…

Publicités

Nouvelle « marinade » de Laurent Wauquiez, Grand « profiteur de la vie » & « assisté de la République »…

Laurent Wauquiez #croisonslesLaurent Wauquiez, clone de Jean-François Copé et  candidat à la présidence des Républicains a repris « sa flute enchantée sur l’assistanat » pour une nouvelle « sérénade Marinée ». En meeting, il a déclaré (je le cite):

“J’ai vu ces situations qui nous révoltent, où un demandeur d’emploi pousse la porte de Pôle emploi pour trouver un emploi et on lui répond: ‘vous avez deux ans d’assistance chômage, ne vous pressez pas. Profitez un peu de la vie’. Parce que cela, c’est la réalité.”.

Donc, « il a vu des profiteurs de la vie » et c’est lui qui le dit. Peut-être bien dans une glace, et pourquoi pas par expérience? Qui sait, il faut s’y connaitre pour sortir de pareilles allégations. Sans revenir sur son « fantasme de l’écran plat », petit rappel de son-avis-d’avant sur Pôle emploi, il avait commencé par en dire du bien comme nous le rappelle Olivier Chazot -Lab Europe1-, et on a sait pourquoi …

Partageons l’avis qui suit: « Courage aux agents de Pôle-emploi qui n’ont pas démérité, qui se battent aux côtés des demandeurs d’emploi depuis tant d’années dans un engagement désintéressé ».(Valérie Trierweiller Style). Oui, « il faut arrêter de faire du Pôle emploi « Bashing », c’est trop facile de critiquer les gens ». Bref…

Le « cancer de l’assistanat », ce sont les vrais « profiteurs de la vie » qui en parlent le mieux. Enfin, je suppute, mais pas vraiment…

Pour finir, p’tite actualisation de la 1ère ligne de ce billet: « Laurent Wauquiez, clone de Marine Le Pen.. »..

[…]

./Illustrat°/GuillaumeTC...

#QuiSuisJe? Des « origines et des hommes », voyage au pays de l’ADN..

D’abord une assertion: « Non, le tweet n’est pas un objet instantané, sa durée de vie est tributaire du message qu’il véhicule ». Exemple, ce tweet édité le 26 juin dernier, de nouveau à la UNE après un RT heureux. La vidéo intégrée se regarde…

Alors, #QuiEtesVous? Attention – je précise-, ce voyage dans le monde merveilleux de l’ADN n’est pas une recommandation pour tous car cela peut être très dangereux. En effet, sans évoquer la possible crise cardiaque qui l’accompagne, le risque de retrouver dans la « branche génétique des cons » n’est pas à exclure. Ou l’inverse. Bref, une émission télé malheureusement absente du paysage audiovisuel français. Dommage, ça nous aurait bien fait marrer…

./…

S’il y avait un «Conseil représentatif des institutions Juives de France» (le CRIF), @Enthoven_R trouverait ça immonde, et il aurait tort.

En réponse au tweet du « fil-aux-œufs » Raphaël Enthoven – signalé par l’ami Gauche de Combat – on va s’autoriser ce titre pour résumer l’imbécilité ambiante qui circule librement de nos jours…

Raphael Enthoven

Oui, il n’y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui dérouillent. Dans l’attente du célèbre «Ah mais c’est pas pareil!» ou, «Il ne faut pas comparer!», etc, je me dois de rappeler à l’assistance que Enthoven l’a fait – c’est son droit-, et que la devise même de la République est: « Liberté » – Égalité – Fraternité ». Et nul besoin de dire que « la mauvaise foi ou la racisme s’habille toujours chez très bonne intention. Et j’ajoute, opposé à « l’initiative du Conseil représentatif des associations noires de France» dans sa lutte contre ce passé raciste statufié dans nos villes, je suppose que …

« … Si Raphaël Enthoven était américain, il serait très certainement aux côtés des suprématistes blancs de Charlottesville, s’opposant au déboulonnage des statues des esclavagistes. On trouverait ça immonde, et on aurait raison » …

Pour finir, une maxime qui désormais m’accompagnera dans la jungle numérique, ce ring sans gants..

« Un jour, j’ai dit ce qu’ils ne voulaient pas entendre, et je me suis senti mieux ».

Fait [Lire la suite].

./…

 

​Que faire des statues des #négriers et #suprémacistes blancs de France? Question…

635px-Mascaron_nantais_02C’est bien de regarder vers les Amériques et de se réjouir du démantèlement des statues des suprémacistes blancs, il serait peut-être temps de se poser la même question pour nos suprémacistes & négriers Bleu-blanc-rouge. Oui, il y en a, beaucoup.

À toutes fins utiles, je rappelle aux uns et aux autres – comme ça- que notre belle république est truffée « d’objets du même calibre », résultat de plus de 400 ans de participation, aux premières loges, dans le  « commerce triangulaire » lors de la traite négrière. Il suffit de se promener en levant les yeux devant les riches bâtisses à Nantes par exemple – le principal port négrier français-, pour découvrir ce « vernissage d’un autre temps ».  Et pour ne pas faire de jaloux, on va citer La Rochelle, Le Havre, Bordeaux, Saint-Malo, Lorient, Honfleur, Marseille, Dunkerque, Rochefort, Vannes, Bayonne, Brest, Paris, etc. Dans les artères de ces villes, en plus des statues négriers, on trouve aujourd’hui encore, les marques de «l’Art Nègre Panthéonisé» sur les frontons de riches et belles demeures, des œuvres gravées du sceau de cette «belle époque» où le «bois d’ébène» avait une très grande valeur marchande. Aussi, Slate pose  la question: « Que faire des statues des négriers français »?  Extrait du beau papier de Slate.fr.

Le « débat sur la Mémoire de l’esclavage » est posé. Certains proposent de «Débaptiser les collèges et les lycées Colbert», ministre de Louis XIV et acteur de la légalisation de l’esclavage. Le retirer de l’espace public. Mon avis: les virer, mais ne pas les détruire, les garder dans « le Musée de l’esclavage » – À construire, dans Paris par exemple (une idée). L’option « Musée des horreurs » n’est pas à exclure. En plus – c’est dimanche et j’ai le temps, -, je propose de les remplacer par les statues des « gens propres » et qui ont fait la grandeur de la France, dans le droit fil de l’identité française, ce patrimoine commun.  A ce propos …

Pour la journée du patrimoine, Emmanuel Macron était à Villers-Cotterêts pour un retour sur un acte fondateur de notre identité: l’ordonnance de 1539 par François Ier, « qui fait du français la langue officielle », [Macron]. « Si nous parlons tous le français, c’est grâce à l’ordonnance de Villers-Cotterêts », [Stéphane Bern]. Au delà de la polémique autour de cette approximation historique,  je vais m’attarder sur le très peu cité personnage central au cœur de cet Édit: Alexandre Dumas, l’un des plus écrivains français, le plus lu dans le monde, un personnage haut en couleur qui, comme tout le monde le sait très bien, était … noir. Disons … « pas blanc » bien qu’interprété au cinéma par Gérard de Depardieu.

Alexandre Dumas.jpg_large

C’est lui. Puisque l’Édit de Villers-Cotterêts – On va dire « ordonnance Alexandre Dumas » – est l’acte fondateur de notre identité, – ce qui me propulse de facto dans « notre identité (Youpi!) – je propose de remplacer les statues des suprémacistes français par celui Alexandre Dumas, par exemple. Une statue Joseph Bologne dit Chevalier de Saint-Georges à Versailles ne serait pas mal je crois. Voila pour ces deux français « victimes des négriers suprémacistes blancs de France ». Dans ce « Grand Remplacement », je propose qu’on érige une statue d’honneur à Robert Badinter, Père de l’abolition de la peine de mort en France. Le manuscrit de son discours devant l’Assemblée nationale est à lire. Et une statue pour Simone Weil – loi du 17 janvier 1975 relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG)». Les gens biens, ce n’est pas ce qui manque en France. Alors, Kékonfait des statues de nos suprémacistes français? Vous avez 4 heures – et pas 400 ans-.

[PS: Dans l’hypothèse « c’est une idée insupportable! Mais pourquoi donc tu nous stigmatises? », dans cette hypothèse, je propose qu’on les naturalise citoyens américains pour commencer, puis on les déboulonne, ça passera mieux je crois. Sans oublier l’option déchéance de nationalité. De rien]

À vous.

./…

Chez #Nathan, en plus de l’exo de maths «Calcul des #Migrants», Omar SY & le Moyen-Âge…

Révélé par Valerio Motta et épinglé chez Claire H sur Facebook, le très célèbre «Édition Nathan» propose aux élèves de terminales ES et L un curieux exercice de mathématique, collection Hyperbole. Pas de bol.

Edition Nathan calcul des migrants exe maths

Comment « aimer les maths » dans cette France 2017 où l’on peut calculer la quantité de migrants qui arrivent en Méditerranée. Et que dire de la chute? « Arrondir à l’unité », Elodie J. a failli s’étouffer: «Ah… ouf, manquerait plus qu’il faille être précis en plus». Pour «se justifier», Les Éditions Nathan nous donne à lire l’explication 2ème effet Kiss Cool, (extrait)…

Nathan Exo maths migrants

Des fois se taire c’est mieux. Dans sa tentative désespérée d’arrondir les angles, l’Éditeur Nathan a oublié une chose et pas des moindre; la curiosité du monde 2.0 et sa faculté à s’intéresser à l’Histoire de France, particulièrement à cette belle et haute période de la France bien avant l’arrivée massive des migrants, le Moyen-Âge. Pour l’illustrer, Ed. Nathan  livre Omar Sy en pâture

Omar Sy Edition Nathan Moyen-âge migrants

Drôles de questions: « Dis ce que tu vois sur cette photographie », mieux: « Trouve deux raisons pour lesquelles cette scène (sic) n’aurait pas été possible en France au Moyen-âge ». Je vous laisse le plaisir de la réponse attendue par les Éditions Nathan.

Mathématiques & Histoire, une transdisciplinarité qu’il fallait bien illustrer n’est ce pas? Oui, dans les manuels scolaires (Nathan, 2017), on propose non seulement de calculer la quantité de migrants qui arrivent en Méditerranée, mais aussi de bien «Comprendere» -en Latin-le Moyen-âge avant les migrants. À se demander si cette « pédagogie » se fait avec l’autorisation du Ministère de l’Éducation Nationale ou pas. La question se pose. Michel Blanquer, Ministre de service nous doit une explication je crois …

./…

Quand le #Rap français dézingue les #Nazillons de #Charlottesville, mais pas que …

Un son ou « message de la banlieue française », et ne s’adresse pas qu’aux Ricains ..

C’était une « carte postale des Cités ». Produit du collectif Logos Admetos 

./…

#AdamaTraoré, mort parce que #Noir? On va finir par le croire… #1andéja.  

Mort à 24 ans suite à un contrôle de gendarmerie à Persan dans le nord du Val d’Oise le 19 juillet 2016, asphyxié – sous le poids de 3 gendarmes- selon le dernier rapport d’autopsie. Avis d’expert.

#AdamaTraoré, mort parce que #Noir?

On va finir par le croire, une question qu’on ne se pose pas d’ailleurs, on se demande bien pourquoi. Il aurait eu 25 ans aujourd’hui, un an déjà et (…) toujours rien de la part des « autorités compétentes« . Pensées pour la famille, pour la vaillante frangine Assa Traoré, et pour #OumaTraoré, maman de « 7 à 8 gosses » selon la pensée de JupiterNon, «un noir bien portant n’est pas un malaise cardiaque qui s’ignore». Qu’on se le dise…

#JeSuisAdamaTraoré.

./…

 À chacun son « civilisationnel »? Trois fœtus dans un frigo à Rennes, France. Ho!?

Là, on va dire, sans se moquer, ou juste un peu, que «le civilisationnel d’Emmanuel #Macron» prend un grand coup dans la tronche». Et, la femme noire qui doit être «MDR» comme diraient les «7 à 8 d’jeuns par femme d’Afrique». Ce cas précis d’infanticide qui trop souvent se répète en France – malheureusement – je l’évoquais hier déjà …


Et paf! Trois d’un coup dans le congélo! Et ça vient critiquer les « 7 à 8 gosses vivants par femme d’Afrique ». Précision: Le 1er qui me parle de «déni de grossesse» je le vire, point. À chacun son «civilisationnel», faut pas deconner, y a pas de raison que ça soit toujours les mêmes qui ramassent. [Désolé, mais les propos de Macron sur la «fécondité de la femme africaine» ne passent pas, et ça ne risque pas d’ailleurs…]. Voilà.

Le « civilisationnel » est une proximité que trop souvent on ignore (Pensée)

./source

[Le Résistant inconnu] Addi Bâ dit « le terroriste noir », mort pour la France …

Charismatique et séducteur, Addi Bâ est mort pour la France. Dans «Nos patriotes», le cinéaste français, Gabriel Le Bomin, revient sur son parcours exceptionnel.

Nous sommes dans les années 40. La France est attaquée. Elle est sous le joug hitlérien. Un homme, Addi Bâ, adopté en Touraine et originaire de la Guinée, souhaite la défendre, comme engagé volontaire dans le 12erégiment des Tirailleurs sénégalais. Il sera fait prisonnier dans la Meuse par l’armée allemande.

Pas pour longtemps, car il parvient à s’échapper. Se réfugie dans la forêt vosgienne. Et c’est par le truchement de l’institutrice du village de Romaincourt que viendra son salut. Entre-temps, la Résistance voit le jour. Addi Bâ la rejoint et prend la tête d’un groupe de maquisards. Grâce à son charisme et à sa bravoure, il se révèle en mettant sur pied des stratégies fortes et efficaces. Pour vaincre l’ennemi allemand. Malheureusement, il sera dénoncé, arrêté, torturé, exécuté par les soldats d’Hitler. A qui il refusa de communiquer la moindre information sur ses frères d’armes.

Le « terroriste noir »

C’est ce parcours exceptionnel, cette histoire vraie que le cinéaste français Gabriel Le Bomin tente de camper dans son dernier long métrage, Nos patriotes. Comme l’avait fait auparavant le Prix Renaudot, Tierno Monénembo, dans Terroriste noir, surnom que les Allemands avaient donné à Addi Bâ. Un résistant qui a déjà été honoré par la République française en 2003 mais aussi par les villes de Tollaincourt et Langeais.

[Par Guillaune Camara (in AfricainsMag)]

./…