🔊 « Les #Noirs doivent-ils remercier #VictorSchœlcher pour l’abolition de l’#Esclavage ? » Réponse | Hum… ⤵️ #10Mai

Pour réduire la géographie de l’ignorance et rendre à César ce qui est aux NegMarrons, quelques extraits de celui qu’on présente comme « l’artisan de l’abolition de l’esclavage »

Victor schoelcher a œuvré dans le sens de l’abolition de l’esclavage, oui, pour garder dans la république, ces terres d’Esclaves animées par un vent de Liberté. Il fallait « éviter l’effet Haïti« , 1er État noir indépendant, libre et sans attendre un « hypothétique Victor Schœlcher » pour les tirer d’affaire…

|Illustration, source Nofi (lire le papier argumenté)

./…

Publicités

«Théorème de la Pipe »: #Benalla, Jupiter & nous |Récit de la « réunion secrète à l’Élysée » …

FRANCE2017-POLITICS-GOVERNMENTProlégomènes: «Toute coïncidence ou ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé blablabla ne saurait être que blablabla». Bref, ceci est une fiction (politique), un récit imaginé, ou presque.

Pendant que les ouvriers de la «Startup-démolition» s’acharnaient sur la précieuse moquette de la Grande salle de fête en rénovation, Jupiter réunissait son conseil de crise pour élaborer un stratagème afin de contourner une difficulté qui déjà menaçait son pouvoir. Il faut dire que les dernières révélations sur son protégé Benalla dit le « pigeon voyageur» avaient ébranlé le Château. «Réunion de crise!» Le mot d’ordre s’affichait partout dans les couloirs du Palais et par dessus les cartons de ceux qui, affolés par les affaires à répétition, s’apprêtaient à quitter le navire. Ambiance fin de règne.

Jupiter avait plus d’un tour dans sa besace et son « intelligence au dessus de la moyenne» -selon son entourage- allait être mis à contribution. Le bruit des travaux de la salle des banquets contrastait avec son calme affiché devant son équipe réunie en cellule de crise. Une réunion secrète sous les combles du Palais pour prendre de la hauteur. Autour de lui, la fine fleur des stratèges que comptait le Palais: 1. Son bras droit «LaStro», 2. Son acolyte Ismaëlien le génie de l’ombre – ancien conseiller de Maduro du Venezuela, il est aussi spécialiste en carabistouilles et «disparition de preuve vidéo» nous dit-on-. Étaient aussi présents: 3. Jves «Le Breton» dit «Monsieur Affaires Étranges», 4. « Chriphe laCasta«  ex-horloge parlante du Château, et 5. Quelques responsables Police & Justice de la Place de Paris. Au loin depuis les jardins du Palais du Faubourg Saint-Honoré, les aboiements du chien de Dame Bibiche couvraient à peine le silence pesant qui régnait dans cette pièce éclairée à la bougie. Oui, le chantier de la salle des fêtes avait fait péter les plombs et pas que des installations électriques du Palais. La tension était palpable sur les visages, la sueur sur les fronts contrastait avec le froid hivernal qui sévissait à l’extérieur. «L’affaire d’été» jouait les prolongations d’hiver

Emmanuel Macron

«Messieurs & Messieurs, chers tous, l’heure est grave! Oui , il nous faut trouver -et très vite- une solution pour sauver le soldat Benalla – pas présent-, et ceci avant l’audition de LaStro et du Breton chez ces vieux sages du Sénat à qui on ne raconte pas d’histoires, lança Jupiter d’un ton martial … «Alors? J’attends vos propositions!». S’ensuit un très long silence de 15 secondes, une éternité dans ces circonstances, un temps suspendu où tout ce monde se regardait en chien faïence tout en se demandant qui va oser l’ouvrir en premier vu l’état d’agacement avancé de Jupiter. La veille, il s’était tapé 7heures de causerie devant les maires à la campagne, à Souillac, une pénibilité pour la grandeur de Jupiter. Dans cette pièce sombre, seuls les yeux de l’assistance sortaient de l’obscurité sans qu’aucune lumière ne vienne éclairer la lanterne de Jupiter, il voulait se tirer d’affaire avant que son ami et protégé Alex ne se mette à table le lundi chez les sages. Puis, il reprit la parole:

«Bon, ok, voilà ce que nous allons faire, prenez de notes je ne vais pas me répéter. Toi LaStro, tu ouvriras la bal ..» – lui: «Pour l’inauguration de la Salle des fêtes? Et ça sera qui ma cavalière? » demanda t-il tout joyeux – «Mais non voyons! Je t’explique: comme t’es le 1er convoqué pour les auditions au Sénat, c’est toi qui vas le lâcher en premier, bien l’enfoncer, ça sera une audition-méchanceté: « il a triché, son passeport il l’a obtenu sur une fausse déclaration, ce monsieur là n’est qu’un sale voyou! Etc. Et si besoin, tu parles de ses origineson n’est plus à ça près». Bref, tout lui mettre sur le dos et bien comme il faut, suffisamment pour enclencher une enquête de la justice et une garde à vue. Ensuite, toi LeBreton, tu confirmeras les propos de LaStro et tu remettras une couche. Double tirs croisés pour que la justice s’occupe de lui, c’est bon? »

«Mais Chef, c’est notre ami Alexandre quand même, on ne va pas s’en débarrasser comme ça, Il sait des choses sur nous, et s’il se met à parler après ça, .. Vous vous rendez compte chef?» demanda LaCasta toujours très Coporate quand il ne faut pas...

«Mais non voyons Mon cher Criphe!» reprit Jupiter, «Voila l’idée: Faire croire à tout le monde que le torchon brûle entre nous et Alex (Benalla). Le balancer c’est le protéger, et nous avec! Je vous explique. De vos prestations au Sénat dépendra sa convocation chez le Juge, on va s’arranger pour que cela se fasse dans les 24 heures, tu notes Nunu? Une bonne garde à vue et hop chez le Juge! LaCasta va s’arranger pour le mettre dans la boucle avec les éléments de langage appropriés pour obliger Alex au silence devant les Sages du Sénat lors de sa convocation. Oui! lui donner la possibilité de dire : «Ah mais non hein! Je ne peux pas répondre à cette question Messieurs les Sénateurs, «secret de l’instruction! » ou, «Je répondrai aux questions des magistrats instructeurs (…) pas devant cette commission, désolé» Alors, qu’en pensez vous?

L’assistance n’en revenait pas: « Oh my God le génie!» Silence d’admiration devant ce qu’ils avaient décidé de qualifier pour l’éternité, «Le théorème de la Pipe! », une concaténation du téléphone crypté de l’ami Benalla (Teorem) et de la Pipe car « ça c’est de la Pipe!», ou presque. Ça se tient. Et pour finir Jupiter ajouta: «Chers tous, présents et absents, vous avez la mission jupitérienne d’accélérer les prises de parole dans les médias, sur BFMTV l’ORTF 2.0, dans les matinales de FranceInter tous les lundis pour annoncer la couleur (politique) de la semaine jusqu’à ce que ça se voit. À propos de ridicule, bien dire à Marlène d’organiser un Grand débat National chez Hanouna, – oui c’est drôle – les Français vont pleurer de rire sous les chaumières mais au moins ça les occupera! Allez les gens, allez le dire partout car c’est votre projet !».

Que le « Théorème de la Pipe » s’écrive, et s’accomplisse!

Et ce fut fait. | Tant qu’à nous raconter des histoires, les écrire nous-même est un moindre mal.

./…

Quand « Beyoncé clip le Louvre », la #culture urbaine redonne vie à l’#Art et à l’Histoire…

Dans ce clip (Apshit) réalise au Louvre par Beyoncé & Jay-Z, les références à une certaine histoire sont nombreuses (à découvrir). Les toiles jusque là hiératiques, se dévoilent avec majesté, les œuvres s’animent au rythme des notes et entrent dans la danse, le « Sacre de Napoléon » est enfin festoyé. Et que dire de cette 1ère « visite de famille » pour la « la négresse » de Marie-Guillemine Benoist, heureuse, sous le regard et la tendresse Joconde de Monalisa sa copine 

« Culture urbaine » n’a jamais aussi bien porté son nom. Demain, « ils » iront au Louvre sur les traces de cette toile mouvante, demain, ils étudieront l’Histoire de l’Art dans les collèges et lycées via ce support dynamique, demain, ils s’approprieront l’œuvre figée pour une nouvelle dynamique sociale. Demain, ou pas. Allez, tous au Musée les Djeuns’, #culturezVous! A ce propos, une question: « Pour vous, que représente cette image tirée du clip de Beyoncé? » Ah! indice: la symbolique historique est importante, très. Ref. à l’histoire d’un long voyage sans retour. Et Vous avez 4heures …

Traitre negrière esclaves bateaux

Bonne Fête des Pères les copains. (Billet Culture, fait.)

./..

RIP Mama #WinnieMandela, to léla …

Mama Winnie Mandikizela Mandela n’est plus, l’Afrique en deuil, to léla

Winnie Mandela

Winnie? L’Ourson pour les uns (les iciciens), Mandela pour ceux qui, comme moi, ont grandi avec les aventures de la courageuse Nomzamo Winifred Zanyiwe Madikizela (Winnie Mandela). Une femme forte, une vraie mère courage, une résistante. Une femme africaine. Elle a fait montre d’une détermination qui suscite l’admiration. Oui, la lutte de la libération de l’Afrique du Sud c’est elle

Winnie Mandela

Merci Mama Mandela …

./…

Retrait pancarte coloniale à Paris: «Au Nègre Joyeux» vous dit d’aller «Moufter» ailleurs …

Enseigne Au nègre joyeux#LeCroyezVous? Aujourd’hui encore au 14 Place de la Contrescarpe au niveau de la rue Mouffetard à Paris (Ve), une enseigne en bois d’une ancienne chocolaterie se visite (coordonnées GPS : latitude: 48.844483, longitude: 2.349445). «Au Nègre Joyeux», un passé-présent où l’on voit un Noir servir du chocolat à sa maitresse – Non c’est pas ce que vous croyez, ça se disait à l’époque. « Maitresse« , cette expression liée à la servitude n’a rien à voir avec sa « joyeuse » déclinaison de notre temps-. Passons.

Ce « tableau » protégé par une vitre, daterait du dix-huitième siècle et vantait ce qui (…), disons, – je reprends-, Ce «tableau» valorisait une comique joyeuseté, le « bon temps des colonies». Ce vestige esclavagiste ne choquera plus les passants. En effet, le Conseil de Paris a décidé ce lundi de retirer l’enseigne de l’espace public. Ce « vernissage urbain » n’avait que trop duré, il était temps.

Au Nègre Joyeux Paris C'est fini

Que les esprits chagrins se rassurent. Comme ici suggéré pour l’ensemble des ces œuvres encore visibles dans notre espace public, ce témoignage de la France coloniale ne tombera pas dans les oubliettes, l’enseigne sera restaurée et conservée au musée Carnavalet (IIIe). Oui, on n’efface rien, on garde! Un « patrimoine », témoignage du passé de cette belle France que nous avons en partage. Et « vous irez Moufter ailleurs, en privé», seuls avec l’archivé, si besoin. Et comme le disait si justement Christiane Taubira

« Le seul moyen de se débarrasser du passé, c’est de le prendre en compte ».

Christiane Taubira « Le seul moyen de se débarrasser du passé, c'est de le prendre en compte ».

Ça c’est fait. Next? Les statues esclavagistes des suprémacistes Français. Oui il y en a, beaucoup, pas qu’en Amérique, en France aussi, les « prendre en compte et s’en débarrasser » une bonne fois pour toute.

Désormais, vous irez moufter ailleurs, loin de la rue Mouffetard

./…

 

​Que faire des statues des #négriers et #suprémacistes blancs de France? Question…

635px-Mascaron_nantais_02C’est bien de regarder vers les Amériques et de se réjouir du démantèlement des statues des suprémacistes blancs, il serait peut-être temps de se poser la même question pour nos suprémacistes & négriers Bleu-blanc-rouge. Oui, il y en a, beaucoup.

À toutes fins utiles, je rappelle aux uns et aux autres – comme ça- que notre belle république est truffée « d’objets du même calibre », résultat de plus de 400 ans de participation, aux premières loges, dans le  « commerce triangulaire » lors de la traite négrière. Il suffit de se promener en levant les yeux devant les riches bâtisses à Nantes par exemple – le principal port négrier français-, pour découvrir ce « vernissage d’un autre temps ».  Et pour ne pas faire de jaloux, on va citer La Rochelle, Le Havre, Bordeaux, Saint-Malo, Lorient, Honfleur, Marseille, Dunkerque, Rochefort, Vannes, Bayonne, Brest, Paris, etc. Dans les artères de ces villes, en plus des statues négriers, on trouve aujourd’hui encore, les marques de «l’Art Nègre Panthéonisé» sur les frontons de riches et belles demeures, des œuvres gravées du sceau de cette «belle époque» où le «bois d’ébène» avait une très grande valeur marchande. Aussi, Slate pose  la question: « Que faire des statues des négriers français »?  Extrait du beau papier de Slate.fr.

Le « débat sur la Mémoire de l’esclavage » est posé. Certains proposent de «Débaptiser les collèges et les lycées Colbert», ministre de Louis XIV et acteur de la légalisation de l’esclavage. Le retirer de l’espace public. Mon avis: les virer, mais ne pas les détruire, les garder dans « le Musée de l’esclavage » – À construire, dans Paris par exemple (une idée). L’option « Musée des horreurs » n’est pas à exclure. En plus – c’est dimanche et j’ai le temps, -, je propose de les remplacer par les statues des « gens propres » et qui ont fait la grandeur de la France, dans le droit fil de l’identité française, ce patrimoine commun.  A ce propos …

Pour la journée du patrimoine, Emmanuel Macron était à Villers-Cotterêts pour un retour sur un acte fondateur de notre identité: l’ordonnance de 1539 par François Ier, « qui fait du français la langue officielle », [Macron]. « Si nous parlons tous le français, c’est grâce à l’ordonnance de Villers-Cotterêts », [Stéphane Bern]. Au delà de la polémique autour de cette approximation historique,  je vais m’attarder sur le très peu cité personnage central au cœur de cet Édit: Alexandre Dumas, l’un des plus écrivains français, le plus lu dans le monde, un personnage haut en couleur qui, comme tout le monde le sait très bien, était … noir. Disons … « pas blanc » bien qu’interprété au cinéma par Gérard de Depardieu.

Alexandre Dumas.jpg_large

C’est lui. Puisque l’Édit de Villers-Cotterêts – On va dire « ordonnance Alexandre Dumas » – est l’acte fondateur de notre identité, – ce qui me propulse de facto dans « notre identité (Youpi!) – je propose de remplacer les statues des suprémacistes français par celui Alexandre Dumas, par exemple. Une statue Joseph Bologne dit Chevalier de Saint-Georges à Versailles ne serait pas mal je crois. Voila pour ces deux français « victimes des négriers suprémacistes blancs de France ». Dans ce « Grand Remplacement », je propose qu’on érige une statue d’honneur à Robert Badinter, Père de l’abolition de la peine de mort en France. Le manuscrit de son discours devant l’Assemblée nationale est à lire. Et une statue pour Simone Weil – loi du 17 janvier 1975 relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG)». Les gens biens, ce n’est pas ce qui manque en France. Alors, Kékonfait des statues de nos suprémacistes français? Vous avez 4 heures – et pas 400 ans-.

[PS: Dans l’hypothèse « c’est une idée insupportable! Mais pourquoi donc tu nous stigmatises? », dans cette hypothèse, je propose qu’on les naturalise citoyens américains pour commencer, puis on les déboulonne, ça passera mieux je crois. Sans oublier l’option déchéance de nationalité. De rien]

À vous.

./…

Indépendance « chacha » du #Congo: Et la pirogue «Les Jours heureux» toujours pas là…

Congo Indépendance Brazzaville KinshasaEn Afrique dans « le Pays Bantou», il y a deux Congo, deux capitales: Brazzaville et Kinshasa. Le Kongo, pour l’écrire à l’ancienne, est un « pays 2-en-1 » traversé par le majestueux fleuve du même nom, avec deux dates d’indépendance: le 30 juin 1960 pour le Congo-Kinshasa [RDC, Ex Congo-Belge, ex-Zaïre], et le 15 Août de la même année pour le Congo-Brazzaville (Ex Congo Français), le pays du #MadeinSape, chez bisso-na-bisso. On parlera du Cabinda (3ème Congo, ex Portugais) une autre fois.

Et pour sceller dans le marbre la liberté enfin retrouvée, André Malraux avait fait le déplacement à Brazzaville, le Roi Baudoin de Belgique avait rencontré nos cousins d’en face. « Cérémonie remise des clés », le proprio reprenait enfin son bien après des centaines d’années d’esclavage et de colonisation. L’année 1960 marquait la fin du bail en Afrique, mais dans l’euphorie, on avait oublié de vérifier « l’état des lieux sortant ». On ne savait pas …

Et depuis, comme des cons, on n’arrête pas de rembourser cette caution longue comme un bras késapélério « la dette« , plus les intérêts. Bref, passons. Ah l’indépendance! Une bien «belle époque», celle de l’espérance et du « kimpwanza », symbolisée par une mélodie mythique, « Indépendance Chacha » de Joseph Kabasselé dit Grand Kallé, une chanson référence des indépendances africaines, dans le patrimoine culturel de tout un continent – pour l’Unesco, il faut vérifier-. C’est cette agréable sonorité que je partage en ce jour 1er de la liberté de cette terre ancestrale qui m’a vu naître et grandir. Nostalgie perso, en musique, via un clip complainte de la «nouvelle génération», une vraie réussite visuelle et musicale. Chantons! «Indépendance cha-cha to zoui hé! Ô kimpwanza cha-cha to bakiri !

Non, je n’ai pas connu ce « bon vieux temps », je suis de «la génération d’après», celle qui attend toujours que la pirogue « les Jours heureux » remonte ce putain de fleuve pour accoster au Beach Ngobila (Brazza) et sur l’autre rive du Pool Malébo (Kinshasa), avant d’emprunter les «routes imaginaires» de ce grand territoire de l’Afrique centrale pour enfin déverser les bienfaits de la liberté toujours attendue comme le rappelle Alain Mabanckou. Mais bon, mieux vaut être pauvre et libre que  …  sous tutelle, un tiens vaut mieux que deux tu l’auras n’est ce pas?.

Indépendance bla-bla  (version originale ici)

./…

« Ils ont fait la France »: Robert Badinter, Simone Veil, Christiane Taubira …

Ce tweet-rappel de Michel Monpontet mérite toute notre attention, et une illustration (c’est fait). Billet!

Je confirme, «Ils ont changé la société et personne n’a été plus insulté à l’assemblée nationale que ces trois là», 1. Robert Badinter pour «l’abolition de la peine de mort, 18 septembre 1981», 2. Simone Veil pour «le droit à l’avortement, loi du 17 janvier 1975 relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG)», et 3. Christiane Taubira pour le «loi du 23 avril 2013 sur l’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe», également appelé « MariagePourTous« .

Ils ont fait la France.

./…

Après la bataille (de Solférino), billet politique [Texte de Victor Hugo]…

[Prolégomènes]. Les personnages et les situations de ce court récit  de Victor Hugo étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes politiques – d’origine ibérique par exemple – ou des situations existantesdans l’Essonne par exemple,– ou ayant existé, n’est ni fortuite ni involontaire! Idem pour le « Caramba » dans le texte, «Toute ressemblance -blablabla-..» avec un éventuel « Premier secrétaire démissionnaire d’un parti politique » bla-bla-bla. Ce texte est antérieur aux faits présents n’est ce pas? Voila pour les avertissements. Lisons.

Après la bataille législatives au PS

La Légende des Siècles, recueil de poèmes écrits entre 1855 et 1876), résume tout l’art de Victor Hugo. Ce billet est à lire comme une peinture, un miroir observé par l’électeur de Gauche, l’Être égaré dans ce labyrinthe (politique) qui entremêle des visions éparses, reflet de l’affreux-gauchiste plongé un long cheminement qui l’éloigne de la lumière. Il erre, sur les traces de Sisyphe, dans les ruines effrayantes de l’édifice désormais en ruine.

Après la bataille. Et il a soif.

./…

 

De l’allégorie (en politique): #Sisyphe et le « rocher de #Solférino ». Petite analyse, à suivre

aisa56893Allégorie, (du grec ἄλλον / állon, «autre chose», et ἀγορεύειν / agoreúein, «parler en public») est « une forme de représentation indirecte qui emploie une chose – une personne, un être animé ou inanimé, une action, – comme signe d’une autre chose «  [Wikipedia]

Souvent utilisé à hue et à dia sur les réseaux sociauxmoi, par exemple -, en littérature comme en politique, l’allégorie est une figure rhétorique qui consiste à exprimer une idée en utilisant une histoire ou une représentation qui doit servir de support comparatif. Une «une autre manière de dire», au moyen d’une image figurative ou figurée.

C’est la formule retenue –avec intelligence, le dire- par Benoit Hamon (PS) – décortiquée par le Lab-, et par Jean Jacques Urvoas, pro #Valls, tous deux battus au 1er tour. Deux analyses allégoriques pour une petite synthèse législative.

Allegorie Benoit Hamon Jean Jacques Urvoas

A défaut de l’allégorie de la caverne (Platon), restons sur Sysiphe et « le rocher de Solférino », cette tâche qui n’en finit pas de durer ». Oui, après avoir porté ses valeurs jusqu’au sommet de la montagne en mai 2012, la Gauche toute entière se retrouve contrainte de répéter de manière ingrate la même tache face à la même montagne pour les années à venir. Des erreurs, une orientation politique aux antipodes des attentes de la grande armée des fourmis de mai 2012. Passons. D’autres explications sont possibles, celle d’Albert Camus (1942) par exemple, pour rester dans ce cycle de l’absurde

Sisyphe ( ou Benoit Hamon) est le héros ultime de l’absurde. Il a été condamné pour avoir défié les dieux (F. Hollande et Manuel Valls) et combattu la mort (La loi travail). Les dieux ont pensé qu’ils avaient trouvé une forme parfaite de torture pour Sisyphe, qui attendrait l’impossible, que la pierre reste au sommet de la montagne. Les dieux pensaient générer une frustration permanente, fondé sur l’espoir sans cesse renouvelé de Sisyphe (c’est le cas). Pourtant, défiant à nouveau les dieux, Sisyphe est sans espoir. Il abandonne toute illusion de réussite, et ….

… c’est à ce moment de désillusion qu’Albert Camus considère Sisyphe – ici Benoit Hamon- comme un héros. Avoir la capacité à continuer et à supporter le châtiment est une forme de victoire. Analyse confirmée par cette déclaration du 03 juin dernier …

Hamon Valls Législatives Essone Sisyphe

« Perdre debout, plutôt que qu’être élu couché ». Ou être battu couché, à suivre dimanche 18 juin au soir du deuxième tour.. Pour le tweet de Jean Jacques Urvoas, l’explication se trouve peut-être dans les résultats du 1er tour du côté de l’Essonne. A faire. Dans son billet du jour, Juan Sarkofrance a écrit: « La république des patrons est en Marche ». Là, ce n’est pas une allégorie.

Billet « de l’allégorie en politique« , fait.

./…