Éric Zemmour: Jihadisme médiatique, succès et impunité …

clb_100115aS’il fallait retenir deux choses dans l’actualité médiatique de ces derniers jours (hors affaires Sarkozy), on peut citer sans conteste les succès d’édition et l’impunité d’Eric Zemmour, la nouvelle norme sociale.

1. Succès. Son dernier souhait titré «Le Suicide Français» rencontre un succès d’édition, et pulvérise le record de vente de « Merci pour ce moment » de Valérie Trierweiler nous apprend la presse. C’est bien pour son portefeuille, reste le prix Pulitzer (et le Femina à Trierweiler) pour parfaire ce nouveau soundtrack.

2. L’impunité. Il est omniprésent dans les médias et semble jouir d’une impunité sur son contenu (GPA, l’immigration, les étrangers etc), sur ses formules teintées de révisionnisme, excelle dans le rabâché médiatique, un modèle piqué de trous de l’extrême droite, un vrai champion de poncifs décoratifs maintes fois reproduits contre les « étrangers« ,  la marque de fabrique de l’«horloge parlante de l’extrême droite».

La raison évoquée dans les cafés web, sur les ondes et à la télé est imparable: « Oui mais, il fait de l’audience! ». Mot clé: L’audience! Si l’on s’arrête au «succès d’audience», ou «d’édition», il faudrait de facto (je suppose) ouvrir les vannes de la tolérance médiatique à tous les prêcheurs du dimanche, qu’importe si le contenu n’est pas en phase avec le socle de l’acceptable, tant qu’il y a de l’audience…

Alors, faut-il s’inquiéter des conséquences éventuelles de ces thèses dans l’espace public? Non, je ne le pense pas (si j’ose dire), d’ailleurs, le fondamentalisme de la ManifPourTous, cette autre fratrie-Zemmour, participe elle aussi à l’édification de cette nouvelle idéologie structurante dans notre société,  avec de très bons relais dans la presse, particulièrement sur les chaines d’info (sur BFMTV, iTélé etc). Dans ce tableau idyllique du Jihadisme médiatique, manque à l’appel l’autre groupuscule, la fraction rivale de ce nouvel « État médiatique », de dangereux marginaux toujours très actifs dans ce réseau social:  le clan «Soral & Dieudonné».

croisade_3_01

Le qualificatif « Djihâdisme » appliqué à ceux qui l’usent à hue et à dia avec amalgame tel une profession de foi, et en toute liberté sur nos plateaux télés (et à la radio), ce mot s’impose. En effet, leur interprétation du Concile de la République est fondée par l’établissement d’une nouvelle société, un Khalifat à leur image, Ils prônent l’édification d’une société basée sur des croyances, professent des contrevérités via des vidéos de propagandes en boucle sur les chaînes d’info, posent des mines de contrevérités sur le chemin de nos croyances républicaines, fascinent les jihadistes en herbe lors de processions populaires dans les rues de grandes villes (Manifpourtous !) et, sont capables de se donner la mort sur la place publique par conviction religieuse. (exemple: le suicide du dihâdiste théoricien de l’extrême droite, partisan de la Manifpoutous à Notre Dame de Paris- le 21 mai 2013)

Précision: Il n’est pas question de restreindre une quelconque « liberté d’expression » comme semble le penser Philippe Bilger dans Le Figaro, encore moins d’établir une «loi contre Eric Zemmour», et surtout pas des plumes et du goudron pour les adeptes de ce nouveau Khalifat. Ce billet constate et interroge si besoin, sur la permission octroyée à ces portes étendards de l’extrême droite française.

Oui, le Jihadisme est une menace bien identifiée, une bête bicéphale très visible à l’extérieur, mais sournoise et presqu’invisible à (de) l’intérieur. ils s’alimentent réciproquement, dépendent l’un de l’autre, des frères siamois, la même racine. Il faut peut être l’accepter (je suppose encore une fois), et je crois qu’il nous sera difficile de refuser à d’autres jihadistes le droit d’éditer des pamphlets à succès ou, de crier à la discrimination médiatique à défaut de faire grève, l’autre spécialité française. Le mot de la fin par Jacques Attali: « un juif antisémite, ça fait plaisir aux antisémites »

Tout va bien, Keep calm and Cépapareil.

(…)

Partageons « Ma colère », celle de Yannick Noah…

Ma Colère Yannick Noah« Ma colère« , enfin, sa colère, je pense que c’est la notre aussi. Il est très en colère Yannick Noah, qui ne le serait pas?

Une colère saine qui n’a rien à voir avec le décès du 1er greffé du cœur, il n’ y a pas raison car cette disparition ne remet pas en cause la prothèse cardiaque, réalisée sur ce patient. Sa colère n’est pas « politique« , c’est dommage car il aurait de bonnes raisons: montée phénoménale du racisme en France, affichage décomplexé de l’antisémitisme, et une droite qui pisse sans vergogne sur les valeurs de la République etc.. Bref, Yannick Noah nous livre une toute autre colère, décomplexée aussi, dans l’air du temps, une colère tricolore. Extrait…

Sa colère c’est « Ma colère« , c’est peut-être bien la votre aussi. Alors, partageons la colère de Yannick (Noah), pour une nouvelle greffe de valeurs morales en France…

Oui, notre colère a tout l’honneur de combattre la leur.

Ce tract de 1925 qui fait penser aux éléments de langage de la #Droite, #Valls, #réacs, etc)…

Ça ressemble à un tract de la Droite [Édit 05Mars.2016: s’applique aussi à la Gauche Finkielkraut tendance Manuel Valls], s’y trouve des éléments de langage de l’UMP, le socle idéologique du Front national et les antiennes des réacs catho des Manifpourtous, Jourdeprière, Civitas et associés. Un document amusant, « Que faire pour sauver la France? » que j’ai trouvé chez Rene Paul-Henry, un extrait du Pèlerin du 13 décembre 1925. Ça se passe de commentaire. Lisons.

 pelerin13dec1925

« Attaque en règle contre la laïcité, contre le socialisme, contre le suffrage universel, défense des élites (…) On croirait lire les revendications de la Manifpourtous, « désagrégation des traditions, pervertissement des consciences ». On a aussi l’impression de lire quelques hommes politiques d’aujourd’hui: quelques recettes miracles d’alors sont proposées qui ressemblent fort, pour certaines, aux recettes miracle d’aujourd’hui. Le pétainisme en tout cas était fin prêt » (René Paul-Henry).

Juste une chose: Si quelqu’un peut vérifier les écrits d’Eric Zemmour in « La Mélancolie Française« , pour voir s’il n’y a pas lieu d’instruire une plainte pour plagiat. Merci.

La photo officielle des tarés de la république, #Jourdecolere …

S’il fallait une image pour résumer « la marche nuptiale des plus gros abrutis que compte ce pays », cette photo de famille devrait convenir pour visualiser les « tarés de la république »

Dimanche en France, il pleut des cons. Pas besoin d’en dire plus.

(source)