1ère édition « Rencontres #Africa2016 »: Le Forum économique de tous les défis, Paris.

Les Rencontres Africa2016, c’est la plus grande manifestation économique organisée en France sur l’Afrique. Avec le concours conjoint du ministère des Affaires étrangères et du Développement international et du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, en collaboration avec AfricaFrance, et le Conseil économique, social et environnemental (CESE). Cette 1ère édition des Rencontres Africa 2016, à Paris, les 22 et 23 septembre 2016, ambitionne de mettre en lumière les défis majeurs du continent africain et ses nombreux atouts auprès des PME françaises pour poursuivre les chemins de croissance.

   ctbhjenwyaejg4g ctbftlqwcaarlov

cs89dqmwaaagzmi

cs9u1qhwiaajed0

Deux jours de programme de haut niveau, avec de nombreux de capitaines d’industrie français mais aussi africains, les rencontres Africa 2016 ouvriront les pistes de renouvellement des relations commerciales et de nouveaux modèles de partenariats économiques, pour une croissance partagée.

En savoir+ via @AfricaFrance / Marion Scappaticci

./…

Publicités

(SNCF): La réforme ferroviaire expliquée à mon oncle…

Pour comprendre la journée de grève du rail français, je vous propose une infographie sur le projet de réforme ferroviaire. Pour mon tonton

20140611-112320-41000514.jpg

C’est « l’après » que nos deux sociétés aiment le moins. En quoi consiste cette réforme ferroviaire? Le Huffpost résume (extraits) : « Il s’agit de réunifier « la famille ferroviaire », à savoir la SNCF, chargée d’exploiter le réseau, et Réseau Ferré de France (RFF), chargé d’en assurer l’entretien. Séparées en 1997 pour des raisons comptables, ces deux entreprises doivent être finalement réunies afin de stabiliser la dette du secteur et de le préparer à l’ouverture totale à la concurrence d’ici à l’horizon 2020″.

Objectif de ce rapprochement de structures: Des économies d’échelle, la consolidation des comptes, l’intégration industrielle, avec:

1. SNCF Mobilités qui gérerait les transports 
2. SNCF Réseau qui reprendrait les attributions de RFF

Lire: Grève SNCF: la réforme ferroviaire met le feu aux rails

Oubliez les taxis, en grève aussi...

(De rien, tonton).

 

[Infographie, sondage]: Téléphonie mobile, ce qui va changer…

Free SFR Bouygues numéricableNouvelle éclaircie sur le blog après la dissipation de la fumée politique de ces dernieres heures. Samedi dernier, j’évoquais «l’accord surprise» dans la téléphonie mobile entre Free.fr et Bouygues, les « nouveaux copains comme cochons » [Bouygues Telecom va vendre son réseau de 15.000 antennes à Free. Une opération qui devrait ouvrir à Bouygues la voie du rachat de son concurrent  SFR qu’il se dispute avec Numericable (Groupe Altice)]. L’idée d’un retour à trois opérateurs revient sur le tapis, certains s’inquiètent, d’autres s’en réjouissent (je suppose).

Qu’est ce qui change dans le paysage mobile? Quelles conséquences pour les consommateurs? Pour mieux comprendre les enjeux du rachat de SFR par Bouygues Telecom ou Numéricâble, l’agence de presse IDÉ nous propose une infographie qui simplifie la lecture des deux options possibles avant toutes supputations…

SFR FREE BOYGUES NUMERICABLE

Pour aller plus loin, je vous propose un p’tit #SondageOpif, Exprimez-vous.

Place aux commentaires, lâchez-vous, enfin, si vous voulez parler d’autres choses. Le bar-mobile is open…

De l’attractivité de la France, pour une compétitivité structurée…

Valoriser l’attractivité, définir les bases stratégiques pour montrer que «la France est un pays où l’on peut investir», c’était le but affiché par le Conseil stratégique de l’attractivité de ce lundi 17 février à l’Élysée. Il en ressort quelques grandes lignes assez intéressantes…

Bgslqu3CMAAzepn.png_large

Pour compléter son arsenal séduction et pour aller bien au delà de l’existant (les pôles d’excellence, le potentiel technologique et industriel, la marque France valorisée par des labels: #Madeinfrance, #Frenchtech), la France se dote d’un nouvel outil global de promotion qui intègre:

1. Le « Passeport talents » pour attirer les talents internationaux: Début 2015, offrir une durée de séjour de quatre ans renouvelable aux les entrepreneurs internationaux qui souhaitent venir régulièrement en France avec des visas de circulation de longue durée (jusqu’à 5 ans) et un délai d’obtention réduit à 48 heures.  Un allègement généralisé des formalités pour attirer tous les acteurs de l’économie de l’intelligence et les inciter à rester en France.

2. Faciliter l’implantation des start-up étrangères en France: Avec le French Tech Ticket, les startups étrangères sélectionnées bénéficieront d’une aide financière de 25 000 €, d’un interlocuteur unique (French Tech Help Desk) et d’une aide  logistique à l’implantation, d’un accompagnement sur mesure fourni par les accélérateurs French Tech.  Bpifrance renforcera l’information sur les financements publics dont ils peuvent bénéficier.

3. Mieux connecter la France aux marchés mondiaux: fluidification des procédures en douane et des opérations logistiques, simplification et dématérialisation des procédures administratives à la frontière, une seule interface numérique pour déposer toutes les déclarations administratives obligatoires, facilitation du paiement de la TVA à l’import etc.

4. Une agence unique pour renforcer l’internationalisation de l’économie française. Dans un seul et même établissement public, de l’Agence française pour les investissements internationaux (Afii) et d’Ubifrance pour renforcer l’internationalisation de l’économie française, en étroite collaboration avec les Régions. Et, en filigrane, la stabilisation des normes et mécanismes fiscaux pour éviter que certains « grands» s’extirpent de l’obligation fiscale vis à vis de la France. Pour résumer:

My Files

Il est donc question de réorganiser le potentiel économique et industriel, d’établir les bases pour de nouvelles synergies entre d’un côté, les entreprises (convergence technologique) et de l’autre, l’action des pouvoirs publics (convergence structurelle). Ceci, pour asseoir dans la durée, ce qu’il convient de nommer «la compétitivité structurée», un nouveau concept que je trouve plus adapté, et qui va bien au delà de la simple compétitivité dite «structurelle».

Une bonne chose. A suivre.

Croissance d’État (+0,3%), création d’emplois, la France se porte mieux que prévu…

La dernière livraison de l’INSEE a de quoi rendre agréable cette Saint-Valentin, ou la gâcher chez certains. Après une croissance nulle en 2012, la France enregistre un taux de croissance de 0,3% sur l’ensemble de l’année 2013. Mieux que les prévisions de (0,1%). On va l’appeler la « Croissance d’État« , c’est nouveau…

chiffre_croissance

Ajoutons: Des emplois en plus au quatrième trimestre 2013 (+0,1%), la consommation des ménages en hausse (+0,5%), Hausse des créations d’entreprises en janvier 2014 (+3,5%), d’assez bonnes nouvelles pour un 14 février, à la UNE de:

#Stopbashing : le site qui fait du bien aux citoyens...

La croissance est de retour, la confiance aussi…

Le semainier (politique) (3): le rapport Anne Lauvergeon et l’emploi…

photo 1Moins institutionnelle, cette semaine politique tournera autour de l’emploi avec deux rendez-vous majeurs.

1. D’abord ce mardi, le Président de la République sera à Roanne et à SaintÉtienne pour soutenir la bataille de l’emploi. Une journée entière dans la Loire sur la thématique  des « 30.000 formations prioritaires pour l’emploi » autour des chefs d’entreprises bénéficiaires des dispositifs de la banque publique d’investissement  (BPiFrance)…

2. Puis, le vendredi 11 octobre, il recevra de l’ancienne patronne d’Areva, Anne Lauvergeon, la copie de la commission «Innovation 2030» chargée d’identifier les secteurs et technologies où la France pourrait devenir leader à l’horizon 2030. UsineNouvelle croit savoir que les choix porteront sur sept grands enjeux nationaux, loin des 34 plans industriels d’Arnaud Montebourg, parmi lesquels, la silver economy, le stockage de l’énergie et le recyclage des matériaux. Slovar(les nouvelles) vérifiera.

photo 2

Une certitude, il sera question d’axes d’innovation, de «défis» industriels dans un premier temps, ensuite, pour chaque «défi» sera lancé un appel à projets de recherche et développement, ouvert aux participants du monde entier. La réalisation devra se faire en France, avec un potentiel d’emplois à la clé. Une enveloppe de 150 millions d’euros, prélevée sur les Investissements d’avenir, a été attribuée à la commission afin d’amorcer les projets.

photo 3

Pour la relance industriel de la France, on va espérer que le travail de la commission « Anne Lauvergeon » ne finisse pas dans un tiroir ministériel comme c’est souvent le cas. Ça dépendra aussi de son contenu.

Pour les lettres de doléance, je conseille le vendredi après midi, voire la semaine prochaine s’il n’ y a pas le feu. En effet, le Président de la République sera en déplacement à Chambéry samedi pour le 120ème congrès des sapeurs-pompiers de France.

Bonne semaine.

F. Hollande (Florange): un tiens vaut mieux que deux tu l’auras…

François Hollande est de retour à Florange, haut-lieu de la Sidérurgie en danger. Un déplacement risqué qui s’est plutôt bien passé, à en croire la déclaration du syndicaliste Édouard Martin:  

« Certains disent que l’annonce de Hollande, c’est de la merde. Moi de la merde comme ça j’en veux tous les jours. »

[Édouard Martin, 26 sept 2013]

hollande-edourd-martin-florangee3bf876a602fb72c5c61821c5186f3b12d49778d

F. Hollande n’a pas fait le déplacement les poches vides. Le Président de la République propose, dans le cadre d’un pacte État-Région (2014-2016) une enveloppe de 300 millions d’euros d’investissements pour des projets lorrains innovants, dont 33 millions consacrés au site d’Arcelor pour le développement d’une technologie de production d’acier faiblement émettrice de CO2.

Ce qui n’est pas rien. Par les temps qui courent, un tiens vaut mieux que deux tu l’auras

#34Plans: Les pixels de la nouvelle France industrielle…

De l’automobile au numérique en passant par la chimie, l’aéronautique, les éco-industries, le nucléaire ou les industries de santé, la France dispose de filières stratégiques pour redonner de nouvelles couleurs à l’industrie afin combler le déficit concurrentiel de ces dernières années. C’est donc ce jeudi 12 septembre à L’Élysée que le Président de la république présentera les priorités de la politique industrielle de la France, «la nouvelle France industrielle», en présence de M. Arnaud Montebourg, ministre du MadeinFrance

BT5FcXTCYAAdcyy

Ambition affichée: Accumuler des avantages concurrentiels et prendre des parts de marché dans les années à venir. Arnaud Montebourg ouvrira la nouvelle palette industrielle en compagnie de six responsables industriels 10h00 à l’Elysée, le Président de la République définira ensuite les axes de cette politique industrielle dans une allocution en fin de matinée en direct sur http://www.elysee.fr/DirectPR .

Vos réactions sur twitter avec le motdièse #34PLANS. Avec peut être une surprise pendant le vernissage industriel de l’Élysée 😉

Tiens tiens, L’Allemagne augmente le coût de la main d’oeuvre…

La compétitivité! Le modèle allemand et une certaine conception de l’économie prennent un coup sur la tête. Dans Challenges.fr, on apprend que le coût de la main d’oeuvre  en Allemagne, en hausse (quoi?), rattrape celui de la France

5451705-cout-de-la-main-d-oeuvre-l-allemagne-rattrape-la-france

L’institut Destatis, l’équivalent de notre Insee en Allemagne, est formel: le coût horaire moyen d’un salarié a augmenté de 3%. Une progression qui a permis aux Allemands de gagner en pouvoir d’achat. Gagner du pouvoir d’achat, relance économique par la demande etc… Vous suivez?

De quoi ébranler quelques économeux pour qui, la perte de la compétitivité de la France serait liée au coût très élevé de la main d’œuvre. »On paie trop les salariés, il faut réduire le coût de la main d’œuvre, nous devons suivre l’exemple allemand! etc… » Et ben non! Il faudrait peut être repenser le logiciel Alain Minc, encore en service à l’UMP et au Medef. Dernière chose, Les chiffres pour le 4ème trimestre en France seront dévoilés en avril par l’Insee mais sauf surprise, écrit Challenge.fr, l’évolution du coût horaire moyen de la main d’œuvre y sera inférieure à celui de l’Allemagne.

Définir la compétitivité sur le seul coût de la main d’œuvre est donc une hérésie. Les « capitaines d’industrie » et associés devraient peut être s’intéresser à la compétitivité hors coût (innovation, gamme des produits, R&D, Stratégie de niche etc…). La baisse du coût du travail n’est pas l’ultime solution.

(Infographie Challenges)

PSA: Dépréciation volontaire d’actifs, explications …

La dépréciation volontaire d’actifs, un concept très tendance à la veille de la Saint Valentin. Après la dépréciation volontaire du Pape par le Vatican, C’est autour de PSA de procéder à la dépréciation volontaire d’actifs. Explications…

La presse unanime titre sur les 5 Milliards d’euros de « perte » de PSA. C’est énorme et cela va justifier (sans problème) la fermeture de l’Usine PSA Aulnay. Sauf que, les choses ne sont pas aussi simple qu’on le présente.

PSA Dépréciation d'actif

Dans ces 5 Milliards, il faut donc compter 4.7 Milliards de « dépréciation d’actif »,  que le groupe ampute des résultats.

La dépréciation d’actifs, c’est quoi exactement?

Simple jeu d’écriture comptable que nous explique Pascal Quiry, professeur de finance à HEC.

« Prenons une hypothèse de travail: PSA va fermer son usine d’Aulnay-sous-Bois. Dans cette usine il y a un certain nombre de machines dont le groupe sait qu’il va devoir se défaire. Comme le marché est difficile, et que tous les constructeurs européens sont confrontés à des problèmes de capacités, on imagine que la revente ne se fera pas à bon prix. Si la machine valait 100 dans les comptes de l’entreprise, on va estimer qu’elle n’en vaut peut-être plus que 35, et une provision est alors passée pour 65.

Ce réajustement est  une manière de solder ce qui a déjà été acté depuis longtemps par les investisseurs (…) n’est pas de nature à impacter les résultats futurs de PSA. En clair, aux yeux de la Bourse, il s’agit d’un simple jeu d’écritures comptables, moins porteur de conséquences que les dernières ventes de la 208 par exemple ».

En effet, après cette annonce,  le titre PSA affiche une hausse de 2,5 % ce mercredi matin à la Bourse de Paris. Plus belle la vie…

Une idée à retenir pour la St-Valentin

Faites de la dépreciation d’actifs à domicile pour faire monter le cours de la bourse. Sans jeu de mots.

PSA Style.