Brésil-Allemagne? le résumé du match… #BREALL

7 secondes pour 1 résumé de la demi finale Brésil Allemagne. (Pour le son, on survole l’image Vine, et on clic sur le truc qui s’affiche, c’est mieux…)

Ce qui est con, c’est le fait que l’UMP, avec ses propres déficits ne peut pas se foutre de la gueule des brésiliens et jouir du modèle allemand, c’est bête hein?

(…)

Ça le reprend, Nicolas Sarkozy retape l’incruste chez Angela Merkel…

Les mauvaises langues diront: « c’est l’effet visite d’État de F. Hollande aux États-Unis!« , on pourrait le penser. Ce vendredi, Nicolas Sarkozy a été reçu, « à sa demande » (BFMTV le précise) par Angela Merkel « pour un échange de points de vue » sur les relations franco-allemandes et l’Europe, en marge de la conférence organisée par la Konrad-Adenauer Stiftung, une fondation proche de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti conservateur d’Angela Merkel…

20140228-174134.jpg

Il voulait sa « Visite d’État« , il l’avait demandé, pour la photo, sans les journalistes en mode « Selfie« . C’est bien.

Et l’Allemagne recule sur l’âge de la retraite (63 ans!)…

Faire comme l’Allemagne? Repousser encore (et encore) l’âge de départ à la retraite? L’aligner sur l’expérience de vie? Contre toute attente, l’Allemagne recule, les champions de la compétitivité vont ramener l’âge de départ à la retraite de 67 à 63 ans

20140129-065052.jpg

Mauvaise nouvelle pour les Allemagnophiles de l’UMP, la décision sera effective à partir du 01 juillet 2014.

Source: BFMTV business

Tiens, l’Allemagne adopte le Smic, comme nous…

Bonne nouvelle, l’Allemagne d’Angela Merkel «augmente le coût du travail». Vous avez bien lu, le «Modèle français» s’exporte outre-Rhin! Depuis ce jeudi 21 novembre, les Allemands vont enfin bénéficier du Smic. Fini les négociations des salaires branche par branche, secteur par secteur entre les partenaires sociaux, exit les salaires de moins de 5 euros/l’heure. L’Allemagne s’aligne sur le modèle social français. Paul Krugman avait raison.

Smic Allemand
106927_demonstrating-members-of-germany-s-union-association-dgb-dressed-in-santa-claus-costumes-hold-an-placard-as-a-demanded-minimum-wage-per-hour-prior-to-the-opening-of-germany-s-christian-democrat

Les Allemantistes (mot nouveau, je viens de l’inventer) de l’UMP & Cie vont s’étrangler, c’est certain. C’est encore un « sale coup » de la Gauche allemande (SPD). C’était le seul moyen pour parvenir à un accord de gouvernement. Le chiffre de 8,50 euros de heure a été évoqué, presque comme nous (9,43€)!…

> Conséquences? 1. Hausse des salaires allemands, (donc du coût du travail, c’est important de le noter) 2. Baisse de la compétitivité allemande et mécaniquement amélioration de la nôtre. Ça s’arrose! Explications: Les marchandises allemandes vont perdre de leur attractivité par rapport aux produits « MadeInFrance, on l’espère. En effet, si le coût du travail augmente en Allemagne, le prix de vente de leurs produits aussi. Logique.!

> En conclusion: Une nouvelle architecture de la compétitivité va se dessiner en Europe. La création de ce Smic Allemand devrait donc rééquilibrer les forces entre partanaires de la zone euro. Il est vrai que la puissance de l’industrie allemande ne s’explique pas uniquement sur les bas-salaires mais, l’adoption du Smic est une donnée non négligeable qui vient tordre le coup à l’argument-élément-de- langage de la droite française (+ les allemantistes de BFMTV): «il faut baisser le coût du travail», «Regardez ce que font nos voisins les allemands». Et ben, le voisin Allemand désormais, il fait comme nous! Il s’inspire du «Modèle français»!

La convergence de la compétitivité, c’est Maintenant

Croissance: la France devant l’Allemagne en 2017 [Quoi?]…

Croissance. La banque américaine, la Citi, pas très à gauche (plutôt de droite), partage ses prévisions de croissance 2017 pour la zone euro. Surprise, la croissance française (1,9%) sera supérieure à celle de l’Allemagne (1,5%). En clair la France fera mieux que l’Allemagne. Une claque économique pour le «modèle Allemand»…

La France mieux que l'Allemagne en 2017

Selon la Citi, en 2017, (je me répète avec plaisir) la France sera devant l’Allemagne. Regardons de près les données sur la croissance 2012-2017.

Croissance 2017

Loin du plein emploi certes, mais mieux que l’Allemagne. Ah! ça calme. Si quelqu’un peut le dire aux Bonnets Rouges à Quimper…

[Screen]

Karamba! un allemand noir élu député au Bundestag (Parlement)…

Karamba Diaby vient être élu député du Bundestag, une 1ère en Allemagne. Depuis ce dimanche 22 septembre, le Bundestag (le parlement allemand) compte dans ses rangs, le premier député d’origine africaine…

20130924-083703.jpg

Dans mon billet d’hier je disais pourquoi j’emmerde l’Allemagne. Je confirme, « J’emmerde l’Allemagne pour tout le mal qu’ils vont lui faire » à l’image de ce que vit Cecile Kyengue, la première noire ministre dans un gouvernement italien.

Karamba! Ça s’arrose…

[SenePlus]

J’emmerde l’Allemagne…

AllemagneJ’emmerde l’Allemagne! Oui et je ne sais pas pourquoi.  Cette expression pas très intelligente me direz-vous, me trotte dans la tête depuis ce matin « J’emmerde l’Allemagne ». J’ai cherché les raisons de cette idée fixe toute la matinée sans succès, à midi, je m’entendais encore dire « J’emmerde l’Allemagne ».

La raison n’est pas liée à une certaine histoire, le passé ne justifie pas pareille affirmation. Il faut oublier, aller de l’avant, construire un avenir commun etc, n’empêche, J’emmerde l’Allemagne!.

Trouver des raisons positives en faveur de l’Allemagne est très facile, mais la blessure est toujours présente, la conviction demeure: j’aime la bière et j’emmerde l’Allemagne, allez savoir pourquoi. Certaines choses ne s’expliquent pas, elles sont comme inscrites dans un subconscient qui fait de la résistance. J’ai cherché dans les sciences, dans la culture, dans l’humanitaire, des raisons de « penser autrement », sans succès. À moins de chercher dans les encyclopédies, je n’ai pas le souvenir d’un bienfait allemand pour mes contemporains, un truc bien qu’on garde en souvenir, une référence positive, quelque chose de simple, de populaire…

J’emmerde l’Allemagne pour son absence remarquée dans les grandes opérations pour la paix et la démocratie dans le monde. Déserteur au Kosovo, elle nous avait lâché en Libye, au Mali et maintenant pour la Syrie. Mais, elle profite allègrement des zones apaisées dans le monde pour faire son commerce. En somme, nous investissons pour la paix, on supporte l’effort de guerre de paix, et l’Allemagne « l’économe » en profite. J’emmerde l’Allemagne, Karl Lagerfeld avec!.

J’emmerde l’Allemagne, ces éternels belliqueux devenus des pacifistes-opportunistes qui commercent avec tous les sans foi ni loi de la planète sans état d’âme, et qui nous gonflent avec leurs stats sur le commerce extérieur. On a des scrupules, nous. Je les emmerde!, surtout l’inspecteur Derrick…

J’emmerde l’Allemagne et son pseudo leadership européen. C’est semble t-il la première puissance économique d’Europe, ça nous fait une belle jambe!. La croissance allemande profite t-elle vraiment à la zone euro? J’ai un doute, la Grèce aussi. Quant à son célèbre « modèle« , ou à l’amitié franco-allemande, je n’ai pas le souvenir d’un quelque profit pour la France ces dernieres années. On a jamais été aussi endetté! vous parlez d’un modèle! On le paie aujourd’hui par un effort fiscal, pour éponger les déficits accumulés quand nos dirigeants rêvaient du modèle allemand au lieu de bosser pour la France. J’emmerde l’Allemagne, ses chiens bergers avec.

J’emmerde l’Allemagne pour toutes ces raisons qui peut être n’en sont pas, et pour toutes les autres que je vous laisse deviner. Oui, J’emmerde l’Allemagne gentiment, sans rancune, au présent, m’en fiche de son passé...

C’est un beau pays l’Allemagne, mais je les emmerde quand même!

Tiens tiens, L’Allemagne augmente le coût de la main d’oeuvre…

La compétitivité! Le modèle allemand et une certaine conception de l’économie prennent un coup sur la tête. Dans Challenges.fr, on apprend que le coût de la main d’oeuvre  en Allemagne, en hausse (quoi?), rattrape celui de la France

5451705-cout-de-la-main-d-oeuvre-l-allemagne-rattrape-la-france

L’institut Destatis, l’équivalent de notre Insee en Allemagne, est formel: le coût horaire moyen d’un salarié a augmenté de 3%. Une progression qui a permis aux Allemands de gagner en pouvoir d’achat. Gagner du pouvoir d’achat, relance économique par la demande etc… Vous suivez?

De quoi ébranler quelques économeux pour qui, la perte de la compétitivité de la France serait liée au coût très élevé de la main d’œuvre. »On paie trop les salariés, il faut réduire le coût de la main d’œuvre, nous devons suivre l’exemple allemand! etc… » Et ben non! Il faudrait peut être repenser le logiciel Alain Minc, encore en service à l’UMP et au Medef. Dernière chose, Les chiffres pour le 4ème trimestre en France seront dévoilés en avril par l’Insee mais sauf surprise, écrit Challenge.fr, l’évolution du coût horaire moyen de la main d’œuvre y sera inférieure à celui de l’Allemagne.

Définir la compétitivité sur le seul coût de la main d’œuvre est donc une hérésie. Les « capitaines d’industrie » et associés devraient peut être s’intéresser à la compétitivité hors coût (innovation, gamme des produits, R&D, Stratégie de niche etc…). La baisse du coût du travail n’est pas l’ultime solution.

(Infographie Challenges)