#Migrants: « Les fachos italiens décident, la France exécute » Silence radeau #Aquarius

Sans destination fixe (SDF) avec 629 personnes à bord, l’Aquaruis que les fachos italiens (et Malte) refusent d’acceuillir est toujours en errance en méditeannée. L’Espagne propose de les acceuillir mais le voyage est long et trop risqué selon les ONG à bord. Sur la route vers l’Espagne, ce radeau de la Méduse va traverser les côtes françaises. Oui la France, celle pour qui nous avions voté pour « faire barrage aux fachos du FN » vous vous souvenez? Ben vous savez quoi? Le couple Macron-Collomb a un problème de batterie je suppose, silence radeau radio, on ne les entend pas. Et qui ne dit mot …

Les identitaires italiens décident et la France exécute (en silence)...

Un silence qui vaut « complicité ». Médusé, complètement, comme Anne SaintClair qui se demande…

20180612_085546

Question. Et comble de l’ironie, « les indépendantistes Corses se désignent volontaires » pour les accueillir …

20180612_102617

#MakeLaHonteGreatAgain. Allô Paris? Y a quelqu’un?

./…

Publicités

#Brexit: le divorce sera prononcé le 29 Mars 2019 à 23 heures. Et qui va garder « les gosses »? …

Brexit sortie Londres 29 mars 2019 23heures

« Adieu le petites Anglaises »! Déconnexion du Royaume-Uni de « vaisseau amiral l’Europe » le 29 Mars 2019 à 23 heures. Comme on peut le lire dans le Dossier Médiapart, dès « le 23 juin 2016, les électeurs du Royaume-Uni s’était prononcés par 52% contre 48% des voix pour une sortie de l’Union européenne ». Ils avaient fait leur #Brexit et c’est tant mieux.

Londres Date Brexit 29 mars 2019

Difficile de dire que nous sommes dans un cas de divorce par consentement mutuel car il faut encore régler les détails de la séparation, bien notifier les conditions de la rupture et ses conséquences sur les « enfants ». Et c’est la mère qui va garder les gosses. Enfin, ceux qui voudront bien rester car ce n’est pas gagné. Pour aboutir à un consent decree, le père veut se soustraire de la « pension alimentaire », il s’active à Bruxelles pour que la mère assume son choix, c’est elle qui a décidé de partir et lui ne s’est pas opposé. En Europe toujours, Mme La Catalane a beaucoup moins de chance, son mari Espagnol refuse toujours le divorce, il a séquestré les gosses et a lancé un mandat d’arrêt international pour récupérer celui qui s’est réfugié à Bruxelles.  Bref, l’Europe, c’est une affaire de famille

./…

Émiettement de l’Europe: Austérité, nationalisme et « démocratie à la carte »…

Référendum France 2015« L’Europe, celle qui nous « nourrit et nous protège » est un espace démocratique, oui, mais surtout quand ça l’arrange ». Trois exemples et pas des moindres confirment malheureusement cette première assertion …

1. France 2005: Referendum sur la Constitution européenne.Constitution rejetée mais « constitution imposée » par la magie d’un tour de passe-passe sous Nicolas Sarkozy en 2010: « Ratification parlementaire (sic) », exit le vote des Français.

2. La Grèce 2015. Referendum sur la dette. Le Non (OXI) l’emporte mais,  sous la pression de la « pourtant démocratique Europe », cette belle et haute voix populaire fut balayée d’un revers de la main par le catalogue des atrocités de L’EuroGroup, conclave de la Finance. Puis,  reculade forcéee d’Alexis Tsipras, démission du sémillant Ministre grec des finances Yanis Varoufakis. Circulez, il n’y a rien à voir.

3. Catalogne 2017. Referendum sur l’autodétermination. Idem. Violences policières sous couvert de « l’État de droit » en Espagne, emprisonnement des syndicalistes Catalans, Pression et menaces de suspension de l’autonomie via l’art. 155. Et depuis hier l’escalade: Déclaration d’indépendance de la République Catalane, application de l’art.155, mise sous tutelle, le bordel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De la France 2005 à la Catalogne en passant par la Grèce, annulation récurrente de l’expression démocratique et démocratie à la carte. Ainsi va l’Europe, celle qui devait nous « nourrir et nous protéger ». Constat.

Oui à l’Europe, mais quelle Europe voulons-nous?

Il n’est nullement question de remettre en cause le bien fondé de l’Europe ou de se lancer dans je ne sais quelle « folie anti-Europe », mais la question de son fonctionnement se pose, aujourd’hui. La démocratie, c’est le peuple, normalement. L’Europe? Oui mais laquelle, celle incapable de protéger l’Ukraine en phase d’arrimage, ou celle qui déroule le tapis Rouge-Versailles à Vladimir Poutine qui avait annexé impunément la Crimée? Oui, quelle Europe voulons-nous? Celle qui instaure les règles drastiques d’austérité instaurant de facto une paupérisation des sociétés sur laquelle surfent les nationalistes de tous bords ou, celle qui a accompagné, en 1986,  le relèvement du niveau de vie des Espagnols et des Portugais grâce aux échanges commerciaux avec les autres membres et l’aide des fonds de cohésion (aides communautaires, investissements favorisés par l’ouverture au marché commun européen) qui ont permis une modernisation de ces deux pays?

Oui, quelle Europe. Sans remettre en cause les « vertus démocratiques de l’Europe» – ou juste un peu-, il serait utile d’analyser plus sérieusement les conséquences de ces politiques ultra-libérales sur les fondations même de l’Europe. Se poser la question, une nécessité, pour savoir pourquoi la belle Europe ne fait plus rêver personne, Londres s’est détaché du vaisseau amiral. À tort ou à raison, le repli sur soi devient la norme, fin de l’affectio societatis. Des questions, se les poser pour comprendre en interne et sans focus sur des «causes exogènes», le pourquoi-et-le-comment de la montée des extrêmes et de l’utra-droite en Europe (1. Un Front national au 2nd tour en France 2017, 2. Angela Merkel qui va composer avec l’ultra-Droite néo-nazi au Bundestag, 3. L’Autriche, seule face à ses vieux démons, qui se jette dans les bras d’un jeune conservateur de 31 ans de la Droite radicale, sans oublier la Pologne de Viktor Orban )

IMG_20171030_121904

L’ultra-nationalisme corollaire du libéralisme économique?

C’est peut-être bien dans cette direction qu’il faudrait chercher les causes de l’émiettement du socle démocratique de l’Europe. Y réfléchir de façon empirique, et comprendre pourquoi la riche Catalane (6% de la superficie de l’Espagne, plus grande que la Belgique, aussi peuplée que la Bulgarie avec 7,5 millions d’habitants, aussi riche que l’Irlande, et 20% de la richesse nationale ), veut se soustraire de l’Espagne #MadeinEurope. Le quotidien, c’est à dire, les méfaits de la politique économique est un catalyseur de velléités nationalistes. L’Histoire récente de l’Europe l’atteste…

./…

Nouveau « dérapage » de #Benzema? «Je ne suis pas totalement #Français, mes #racines sont … » …

Il va se faire bouffer par la meute (ou pas). Donc « il » a dit: «Je ne suis pas totalement #Français, mes #racines sont avant tout #espagnoles!». Non, pas Manuel #Valls …

image

Raté! Alors les rascistes, on l’achève ou pas? Ecce Jean Reno, amusez-vous bien , vous pouvez (ou pas)

De rien.

/source

Pour Manuel #Vallsbuena, rien ne va plus…

Juste après le beau match de l’équipe de France face à la Russie (4-2 pour les bleus), mon fil d’actu m’annonce une inversion possible de la courbe de popularité dans le match F. Hollande Vs M. Valls. Avantage François Hollande, léger rebond, mais Manuel Valls

Actualité Politique Sondage : Hollande remonte la pente, Valls au plus bas

Mauvaise soirée pour Manuel Valls  qui s’effondre, tout comme son protégé Mathieu Valbuena, qui voit  ses chances en bleu s’envoler avec cette très prestation des bleus, de retour au Stade de France, sans lui.

image

Fin du quinquennat. Pour justifier le titre de ce billet –#Vallsbuena-, il me semble avoir compris le parti pris de Manuel Valls (MV) pour Mathieu Valbuena (MV) dans l’affaire dite de la sextape. Sans tomber dans la théorie du complot – ou juste un peu- ;-), essayons, avec humour,   de répondre à la question suivante: « Pourquoi et pour quelle raison Manuel Valls s’acharne t-il sur Karim Benzema »? On peut parler d’acharnement, M. Valls n’a jamais condamné Michel Platini, – malversation financière et éthique douteuse-, exclu du foot.

« L’exemplarité » évoquée par M. Valls ne tient pas si l’on se réfère  à … l’Affaire de son voyage privé à Berlin, pour assister à la finale de la Ligue des champions, en famille et aux frais du contribuable. Manuel Valls avait reconnu sa faute et s’était engagé à rembourser la part de ses enfants. On attend toujours le justificatif de remboursement– Passons. Faire une sextape n’est pas « morale » non plus, et c’est loin d’être un exemple pour les jeunes, les grands font ce qu’ils veulent et  à chacun ses fantasmes. Il nous faut donc chercher ailleurs les « raisons » de ce qui commence à ressembler à une cabale bien que tempérée ces derniers jours. La raison se trouve peut-être sur la page Wikipedia de Mathieu Valbuena, rubrique jeunesse…

 »  BiographieJeunesse: Mathieu Valbuena a des origines espagnoles par son père, Carlos, originaire de Valladolid, ville du centre de l’Espagne (…) ».

Voila qui expliquerait peut-être bien des choses. Non je n’affirme rien, simple hypothèse et surtout #pasdamalgam, c’est juste une réflexion à voix haute..

Mathieu Valbuena Manuel Valls Benzema foot

Conclusion: Pour M. #Vallsbuena, rien ne va plus. Pour Karim Benzema aussi, enfin, peut-être bien. Pour en finir, la solution serait de ne prendre aucun des deux, repartir à zéro, et la Gauche l’équipe de France aura toutes ses chances. Billet, foot-politique et très mauvaise foi, fait! 🙂

./…

«Codes et (politique)»: Pablo Soto, le Geek-Manager de #Podemos …

Podemos? c’est une nuit qui bouleverse l’Espagne, une gifle dans le paysage politique, un coup de cœur, une prise de conscience citoyenne. Et derrière ce changement déjà observé en Grèce – Syriza-, un jeune homme de 36 ans: Pablo Soto, développeur web, le Geek de Podemos. Rue89 l’a rencontré à Madrid, le laboratoire-Podemos…

Pablo Soto, le geek de Podemos.png

Jeune programmateur autodidacte, il est l’inventeur du logiciel de – partage gratuit- de musique sur Internet, – Blubster qui avait séduit des millions d’utilisateurs avant que les géants Web – Warner, Universal, Sony-  l’attaquent en justice, il gagne son procès, mais six mois après, les Majors du Web font pression pour changer la loi espagnole. Énervé, il se «radicalise» – on va dire ça -. Désormais «Apôtre de la transparence», s’engage en politique et comprend très vite que  le «code informatique peut être être aussi important que le code des lois».

Après les conseillers politiques -les ex gourous-, les chargées de communication et les community Managers (CM), le «code informatique» est devenu la «nouvelle arme dans la communication politique», Podemos restructure la bonne vieille idée-2007 de Ségolène Royal – «Démocratie participative» –  avec des nouveaux outils, pour «rendre possibles les décisions collectives quand des milliers de personnes ne peuvent se retrouver ensemble dans un bâtiment pour délibérer, débattre et voter». C’est ce qu’ils qualifient de «démocratie représentative», c’est-à-dire, établir – grâce à l’intelligence informatique, la collecte d’information sur l’avis de l’électeur désormais au cœur du système -, pour un projet de société. Schéma – à peu près-.

Intégration des Geeks en politique

La qualité du «Community Manager (CM) » change, va au delà de la «veille & partage de données sur le web», dépasse les compétences utiles des «responsables web & numérique -», des rédacteurs-web, intègre les compétences de celui qu’il convient de nommer: le «Community Geek-Manager», ou plutôt,  le «Policy Geek-Manager»  – qu’on va abréger en -pGM- comme déjà –program (PGM)- chez les pisseurs de codes informatiques-.  Nous voila face à une nouvelle fonction dans la communication politique, celle qui permet codifier les programmes (politiques) en interne, pour mieux conceptualiser la porte d’entrée de l’électeur, -lire l’avis des « vrais gens »-, afin de mieux structurer les discours et projet politique. Nouvelle architecture, intégration des Geeks en politique …

C‘est ce qui manque – on peut le supposer- à Jean-Luc Melenchon et au Front de Gauche, l’éternel-futur Syriza/Podemos à la Française qui peine à freiner le départ massif des «gens-du-peuple » vers le Front national. Bref, il faut -vite- trouver un Geek à Méluche, un vrai.

/…

V.Trierweiler va s’étrangler: Ségolène et François (pour recevoir) le couple Royal…

Ségolène Royal F Hollande

Ensemble pour descendre les champs-Élysées face à la foule? C’est un vrai selfie Royal! Pour bien emmerder Valérie Trieweiler, Y a pas mieux, et ben oui! Ne cherchez pas, c’est dans le «forfait Président de la République», c’est comme ça. Je sais, ça va jaser chez les «jamais-content», mais on s’en fiche, décomplexé il est, le bon vieux Pépère!

Une pensée pour la native de la province de Cadix (Espagne) Anne Hidalgo, Maire de Paris, qui se faisait (peut-être) la joie d’une ballade sur les Champs en compagnie du Roi Felipe et de la Reine Letitia, couple souverain de son Espagne natal.  Elle se consolera avec la réception prévue, loin de la pollution, à la Mairie de Paris, elle. Fin du «racisme anti-ex».

Le couple Royal d'espagne à Paris

J’aime.

(screen)

Le « Barcelone natal » de M. Valls passe à Gauche, curieux silence de Matignon …

Après la victoire historique de la Gauche «indignée» aux élections municipales de ce dimanche en Espagne, on pouvait s’attendre, logiquement, à des félicitations de la part de notre 1er Ministre « De Gauche », natif de Barcelone, «El Hombre del año 2014» selon la presse espagnole…

Municipales espagnoles: à Barcelone, la sensation Ada Colau

Mais rien, pas un seul Hola! ni un simple «tweet de courtoisie» comme ce fut le cas hier pour le festival de Cannes, silence radio, on se demande bien pourquoi d’ailleurs. Ne pas féliciter «la Gauche qui gagne», même indignée (à juste titre), pour une premier Ministre «socialiste» de Gauche donc, c’est curieux, surtout lorsque celle-ci l’emporte sur ses propres terres. Sur le compte twitter de @ManuelValls

#manuelvalls twitter

Rien, même dans l’espace presse de Matignon, pas l’ombre d’un communiqué. On peut certes comprendre la difficulté de féliciter les gens qui gagnent les élections (chez eux) lorsqu’on les perd en France (la Gauche), mais ce n’est pas une raison. Ce billet a été édité 24 heures après l’énoncé des résultats, on ne peut pas dire qu’il n’a pas eu le temps pour les « félicitations d’usage » pour la victorieuse Ada Colau. Bref, Manuel Valls boude la victoire de la Gauche, à Barcelone.

Bizarre, il enverra (peut-être) ses félicitations par la poste, c’est une option.

(…)

L’Espagne et la république: le gros dilemme de Manuel Valls…

On peut nourrir quelques inquiétudes pour l’Espagne après l’abdication de Juan Carlos, Roi d’Espagne. Depuis l’annonce de ce départ du trône, un vent républicain souffle sur l’Espagne. Inquiétude parce que, la dernière fois qu’un Roi espagnol a abdiqué, il y a eu la guerre civile (Slate.fr.)

Slate Abdication Guerre d'espagne

Une situation embarrassante pour Manuel Valls, notre vaillant 1er Ministre qui ne rate pas une occasion de rappeler son attachement à sa terre natale (c’est bien), un vrai casse tête pour l’actuel chef du gouvernement de la République.

VAlls Meeting Barcelonne

Deux options possibles pour Manuel Carlos Valls Galfetti:

  • 1. D’un coté, Il ne peut pas s’opposer à la continuité de la Royauté (le fils de juan Carlos succède à son Père). Mais, c’est contraire aux velléités d’indépendantistes de sa famille catalane, c’est aussi s’opposer à la Gauche espagnole et au PSE.
  • 2. De l’autre, il est difficile de s’opposer à l’avènement d’une 3ème République en Espagne lorsqu’on est «enfant de la république», et lorsque cette même République vous a fait homme. (Meeting de Barcelonne, Européennes2014)

Dans les deux cas, c’est cornélien. N’empêche, il est Premier Ministre et, au regard des relations historiques que la France entretient avec l’Espagne, j’aimerais assez avoir son avis sur les troubles politiques éventuels chez nos voisins les ibériques, au cas où l’Histoire bégaye. Si un journaliste veut bien lui poser la question, pour savoir…

PS: Il n’est pas obligé de répondre, comme ce matin chez JJ Bourdin, la question espagnole n’a pas été évoquée. Mais…

Merci. 🙂