De la « complaisance #Macron » sur le financement du #terrorisme. Des questions …

Aujourd’hui, au Siège de Nations-Unies, Emmanuel Macron fera un discours sur toutconomie, rechauffement climatique, lutte contre le terrorisme, etc), il fera surtout un discours si l’on se refère à ce resumé sur sa « determination » dans la lutte contre le financement du terrorisme

Si l’on ajoute à ces faits 1. La promotion de l’Arabie Saoudite en France par Havas communication d’Elisabeth Badinter, 2. La complaisance sur les normes écologiques/logements, loin donc des recommandations de la COP21, 3. – Ne jamais se priver d’un troisième point, que je vous laisse trouver, par respect pour la trinité des énoncés. De facto, la question de la « complaisance Macron » dans le titre se justifie, et sans conteste. Bref, Jupiter a très certainement des raisons que la notre ignore. Aussi, face à cette « logique à nicomaque« , je vous saurais gré de bien vouloir reduire – de facon factuelle-, la géographie de mon ignoronce, si vous pouvez. D’avance merci.

Billet « vite, simple, et … question« .

./…

Publicités

Emmanuel #Macron: « Ni pour Bachar ni contre Assad ». Ce qu’il disait avant …

Après l’attaque au gaz chimique sur des populations en Syrie, les «discours politiques s’adaptent» en France comme aux USA, le changement (d’avis) c’est maintenant! Bien. Mais ces « propos de circonstances » ne nous empêchent pas de revisiter les avis d’avant des tenants de la « realpolitik », ces politiques qui hier encore nous expliquaient que « Bachar el Assad est un partenaire fréquentable ». Droit dans ses bottes propres, Alain Juppé tacle avec malice les idiots utiles d’El Assad….

Syrie Tweet Alain Juppé

Très bonne question que j’ai partagé avec mention pour les intéressés en lice pour la présidentielle 2017

MAcron Lemission politique Bachar Syrie

Oui Emmanuel Macron! Comme Marine Le Pen et François Fillon sur la ligne « on ne touche pas à Bachar« . Oui Emmanuel Macron & son indécision. Il avait récemment critiqué la position de François Hollande, c’est à dire: « faire de la destitution du boucher de Damas un préalable à tout ». Pour lui, « c’est pas bien de dire ça! Faut arrêter de stigmatiser Bachar! ». Rappel …

Macron Syrie Hollande

Macron Syrie Bachar

Il faut se rappeler que cette attaque au gaz chimique n’est pas une première en Syrie. Se souvenir du massacre du 21 Août 2013 dans la banlieue de Damas. Bombardement à l’arme chimique, gaz sarin, des morts par centaine, Bachar El Assad n’est pas un novice en la matière. Certains avaient quand même fermé les yeux, à Droite & à Droite …

Macron Syrie

Gouverner c’est prévoir, c’est être capable d’anticiper et de régler les conflits sur la scène internationale et sur l’ensemble du territoire. A ce niveau de responsabilité, on ne peut pas se contenter de «satisfaire tout le monde», l’inertie n’est pas de mise. Gouverner c’est pouvoir choisir ses alliés, c’est afficher ses préférences. Oui, François Hollande, « jamais dans la tendance et toujours dans la bonne direction » sur la question Syrienne avait raison. Avis partagé par Benoit Hamon.

« Le départ de Bachar El Assad est un préalable à tout!».

Avis contraire?

./…