Mon avis sur votre avis dans ce débat sur le «#voile» qui masque celui sur les #Retraites…

Dans ce débat imposé (par qui?), dans cette furie qui fait abstraction de vrais sujets (Retraites, le bordel au Chili – mais comme c’est pas le Vénézuela personne n’en parle-, la révolution en Catalogne avec la fuite en France de Manuel Valls, Hong-Kong, les Kurdes, les GiletsJaunes, etc), dans ces ébats je disais, il y a des gens qui ont les mains tellement sales on dirait des pieds (Coluche) | Aussi, pour faire simple, un titre, une illustration et hop billet!  Résumons mon avis.

Débat Voile Vidéo Franche-comté Odoul FN

Just foot it!

Bref, j’ai blogué, pareil que Sarkofrance: [PS: Je file courir le long de la Saône, y a pas de raison de perdre son temps le dimanche avec ces billevesées].

./…

Publicités

« Lorsque la Mère paraît, le cercle de la haine vocifère à grands cris. Et l’Enfant pleure…» |#Œuvre française. Toile…

« Lorsque la Mère paraît». Toile à l’huile-de-haine, Tableau collectif. France 2019.

  • Lorsque la mère paraît, le cercle de la haine vocifère à grands cris.
  • Et le doux regard de l’enfant ne fait plus briller tous les yeux,
  • Et les tristes Fronts, les plus souillés, se rident soudain à la voir paraître, avec l’Enfant, innocent et joyeux.
  • Ils éructent, hurlent, interpellent la mère qui tremble, de voir l’enfant pleurer
  • Si beau, aux yeux sont pleins de douceurs infinies, aux petites mains, joyeuses et bénies qui n’ont point mal fait encore; l’Enfant pleure…

Mère voilée Julien Odoul Franche-comté

Dans les bras de la Mère, Ses pleurs vite apaisés

Œuvre française. Du Victor Hugo? Presque, pour l’Enfant, pas que.

./…

#Immigration: le «Off Salvini » d’Emmanuel Macron | «Oui mais..» Ça se radicalise…

Dans un pays qui désormais revendique le droit d’être islamophobe, dans une France qui fait des victimes de cris de singe des racistes anti-blancs, Jupiter surfe sur la vague et affute ses armes politiques pour 2022. Devant des parlementaires macronistes, Emmanuel Macron a déclaré –à propos de l’immigration: « Nous n’avons pas le droit de ne pas regarder le sujet en face. Devons nous être le parti bourgeois? Les bourgeois ne croisent pas l’immigration, ce sont les territoires les plus pauvres qui en sont le réceptacle  (..) « La France a toujours été un pays d’immigration. [Mais] en Europe les flux n’ont jamais été aussi bas et en France les demandes d’asiles aussi élevées. Je défendrai toujours l’asile mais il est parfois utilisé par des réseaux » |Source| Cédric Pietralunga -journaliste (politique) au quotidien Le Monde.

Macron immigration Savini Migrants

Le barrage imaginaire n’était qu’une passerelle. Par ces propos Emmanuel Macron sort les immigrés ou enfants d’immigrés – et descendants- du champ lexical des « classes populaires », de facto, les soustrait de la pauvreté et du chômage. En clair, ils n’existent pas dans la lecture de sa société bourgeoise, donc blanche, à l’entendre. Le préjugé est manifeste, sans conteste, dans une société ou la politique consiste à accroitre le profit des riches, à baisser les protections sociales des fameuses classes populaires pour ensuite jeter l’opprobre sur les étrangers, désignées « coupables ». Des propos racistes et Mattéo Salvini approuve ce message. Et Christophe Castaner n’en pense pas moins. Récemment, autour d’un verre avec des amis Lyonnais, tous de Gauche (ou Ex) j’évoquais cette dérive identitaire comme souvent sur ce blog, et l’un d’eux  m’a lancé: « Bah, c’est la RealPolitik! ». Ah bon? Le FN disait (dit) exactement la même chose, il a oublié, apparemment. Petit rappel, « Marine LePen 2012 dans les Paroles et des Actes » …

Et, version Emmanuel Macron (2019) : « Les bourgeois ne croisent pas l’immigration, ce sont les territoires les plus pauvres qui en sont le réceptacle (..) les classes populaires subissent le chômage, la pauvreté, et ce sujet (l’immigration)». Pareil. Étonnant non? Bref, beaucoup d’ami.e.s d’ExDeGauche acceptent désormais ce que l’on combattait ensemble. – Ils se reconnaitront.  Soit. Rendez-Vous à Verdun2022, je serai dans le camp d’en face, dans les tranchées coté France, Allée Gauche Propre, Bataillon des Tirailleurs, et vous n’aurez pas du mal à me reconnaitre

En France, l’Extrême-droite est bien EnMarche...

 Bonne chance.

./…

#Racisme: les antécédents de Pierre Ménès| Peau #noire & masques #blancs, séquence foot, sans filet …

Pierre Menes Lilian Thuram Racisme footDepuis quelques jours, je suis bloqué – moralement – sur l’ahurissante déclaration Pierre Ménès: «Le vrai problème dans le foot, c’est le racisme anti-blanc» (sic!). Une simple phrase? Oui, quelques mots, trois fois rien pour certains, mais une vraie déflagration pour d’autres, pour tous ceux pour qui le quotidien est fait de regards de travers, de refus injustifiés, d’insultes à peine voilées, bref, de faits racistes.

Sans revenir sur la genèse cette imbécile expression de racisme anti-blanc (que certains mettent désormais en avant pour justifier leur propre racisme,), je vais revenir sur deux- trois exemples de faits similaires dans le foot, avec déjà là aussi, ce triste Pierre Ménès aux manettes.

1. Affaire des Quotas dans le foot ou Affaire Laurent Blanc… | En 2011 dans l’affaire des quotas du foot lorsque la fédération voulait moins de noirs & d’arabes – dans les équipes de France à Clairfontaine, Pierre Ménès l’expert en génétique soutenait les visées racistes de son ami «Lolo» Laurent Blanc dans des termes que nous rapporte Acrimed info dans un papier de mai 2011. Exemple premier

Pierre Menes racisme blanc

Pour Pierre Ménès, « dénoncer le racisme dans le foot, c’est revenir sur les heures les plus sombres de notre histoire ». À peu près. Rien que ça. Un gros dérapage de celui qui était -déjà- vent debout contre … Lilian Thuram ! Bref, comme l’écrit Acrimed dans son papier «Jean-Marie Le Pen a ouvert une porte. Éric Zemmour a tenu la porte. Robert Ménard et Ivan Rioufol sont entrés. Et Pierre Ménès les a suivis.». Et huit ans plus tard, il y est toujours, un sociétaire vintage

2. L’affaire WillySagnol et les « joueurs de type africain » | Encore une affaire de racisme dans le foot accompagnée par un grand silence jusqu’à la prise de parole de Lilian Thuram. Vous remarquerez que dans ces affaires de racisme qui souvent leur en touche une sans faire bouger l’autre, le mécanisme est toujours le même. On ne bouge pas! Jusqu’à ce que les victimes montent au créneau. Et c’est là que les «corporate» débarquent. Pour se plaindre du racisme? Non. Pour s’indigner qu’un noir se fasse traiter de singe? Non. Mais on active le pare-feu, l’antivirus. La cible est toute trouvée: La victime qui ose se plaindre de ce qu’ils ne vivent pas: « On ne va quand même pas se faire esspliquer le racisme par (…) un noir! ». Inversion de la culpabilité et j’en sais quelque chose, un passé recent (lire). Exemple deuxième

Pierre Menes racisme Antiblancs.

Oui Pierre Ménès, celui qu’il ne faut surtout pas qualifier de «gros con» pour ne pas tomber dans les travers de la grossophobie et surtout d’en faire une victime, le Ménès s’était fait un gros kif là aussi: Une allusion à la couleur… de la mer en intro pour dire les choses autrement et justifier la sortie de Willy Sagnol. Dans son viseur deux cibles bien identifiées: Lilian Thuram et Pape Diouf – ancien Président de l’OM -. Celui sur qui l’insulte serait un crime de Lèse-Majesté n’est pas avare d’insultes sur les autres. Qualifier Pape Diouf et Thuram de «Filopat et Patafil de la lutte contre le racisme #AntiNoirs» a du faire rire des colonnes entières d’identitarés et autres racistes du 7ème jour. Sa pirouette à la fin du texte ci-dessus est une perle. Il ne dit pas que c’était mal, non, juste que c’est « très mal dit », nuance. Il pensait pouvoir «bien le dire», lui et il vient de le faire. Une préméditation…

Parler des antécédents nauséabonds de Pierre Ménès désormais leader de la Droite extrême ne peut se clore sans un autre fait, une autre cible couleur unique – Patrice Evra. Aujourd’hui, on comprend peut-être mieux ce qui l’avait excédé pour se laisser aller à la riposte suivante (Pat’Evra): « Il y a Menez, Ménès, Je ne veux pas lui donner de l’importance, mais j’espère le croiser un jour. Il a parlé de ma famille disant que j’étais prêt à vendre ma mère pour revenir en EdF… Malouda l’a déjà croisé : il ne parle plus de lui, il l’a chopé. J’espère le choper! Le jour où il saura faire huit jongles, j’arrête ma carrière. ». La violence c’est mal. Et à la fin de sa carrière – bien plus tard -, devinez qui lui tombe dessous?.

Pierre Menes racisme Antiblancs Evra.jpg

Il doit avoir d’autres problèmes et pas que de santé. Pardonner? Non. ça devient un peu trop facile, le mécanisme bien huilé est un Westminster, toujours le même: 1. On dérouille volontairement et souvent contre les noirs et les arabes 2. On se prend des tartes – numériques-, et face à la pression – et pour des raisons d’audience, d’image de l’employeur, etc -, le raciste présente des excuses-à-la-con genre « vous ne m’avez pas bien compris mais je m’excuse », 3. On cherche un « de service«  qui viendra dire « Ah non c’est mon pote il n’est pas raciste sur la tête de ma mère ». 4. Puis, les Corporate, fiers du brevet d’antiracisme fraichement délivré à leur copain raciste feront le tour des télés et des radios pour vous dire: « Ah mais non hein? lui pas raciste, pas du tout! D’ailleurs, voici son certificat en bonnet difforme! ». Marche aussi pour l’antisémitisme (c’est BHL qui délivre le fameux Sésame, cf Affaire Yann Moix) et pour l’islamophobie.

Ni Pardon ni Oubli, plus maintenant …

Ce billet-foot sans filet n’est qu’un avis, le mien, aujourd’hui. Et dans cette jungle que j’ai fait mienne, ce qui m’attriste le plus, ce n’est point les billevesées de quelques « assassins d’aube » -ils sont de plus en plus nombreux certes -, ce qui me fâche, c’est le « silence des bons«  et je sais qu’il y ‘en a. Mais ils se terrent, partagés je suppose entre ce qu’ils sont réellement –des gens bien-, et la peur d’être mis au ban de leur « communauté ». Possible. Pour finir, se le dire …

« Le racisme s’habille toujours chez Très Bonne intention ». Et désormais, « mange à la cantine de Mme Très Mauvaise foi ».

Plus aucun doute. Et je vous épargne des lignes inutiles sur ce fait récent d’insultes racistes dans le foot français, passé à l’As.

367FBE09-F789-4D77-AB72-F94A26D4D24A

Thuram a raison.

./…

La #LigueChristChurch: Voilà voilà que ça recommence, partout ils avancent …

Voilà que ça recommence, partout sur la douce France, ils avancent, les gens de la #LigueChristChurch. La leçon n’a pas suffi, faut dire qu’à la mémoire ils ont choisi l’oubli. Partout, les discours sont les mêmes: « Etranger, tu es la cause de nos problèmes ». On croyait que c’était fini, ce n’était qu’un répit
.
La leçon n’a pas suffi, à la mémoire ils ont choisi l’oubli, le remède des (…) « hommes civilisés«  de la #LigueChristChurch (concept, à définir si besoin) …
.
|Voila pour la « chanson du dimanche« , si on veut (texte de Rachid Taha) …
./…

Ceci n’est pas un tract du #FN, presque|#EnMarche en « Bleu Marine »…

[Édit, insert Chap. Terra Nova] La France a récemment observé le silence (radeau) face à l’#Aquarius, bateau de migrants en perdition en méditerranée. L’explication sur cette « nouvelle humanité française » se trouve peut-être dans le document ci-dessous ⤵️. Des questions hallucinantes qu’En Marche a posé à ses militants dans un sondage interne. Bref, le Parti politique de Macron est bien « EnMarche » vers le rassemblement National..

Non vous ne rêvez pas. Non ceci n’est pas une document du Front national ou des Républicains de Laurent Wauquiez, il est signé #LREM (La République En Marche)Objectif? Tester l’impact de ses velléités identitaires sur son électorat puis s’arrimer (si ce n’est déjà fait). La capitulation (politique) est avérée et le ComingOut sans conteste.

[Édit 20 juin] Depuis ce matin et suite à la révélation de ce tract raciste, « l’esquive » inventée par la Direction d’EnMarche est la suivante: « Ah non c’est pas nous qui avons fait, c’est Terra Nova, un Think Tank très sérieux qui fait des trucs scientifiques comme l’a dit ChekNews de Libé« . A peu près, pour résumer. Et pour ne pas se perdre en arguties, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, petite présentation de « Terra Nova »! La Direction des opérations au service de Macron…

Terra Nova EnMarche Tract Raciste FN

Bref, « Terra Nova c’est #EnMarche et réciproquement ». Même Libération est tombé dans le panneau, c’est pourtant facile à vérifier à l’heure des internets et des archives numériques. Il faut arrêter de perdre les gens que pour des cons…

Tract raciste élaboré par LREM dit EnMarche. CQFD

./…

«La #Gauche a perdu ce qu’elle avait de plus pénible: #MalekBoutih & M.#Valls», tant mieux!

Avec deux là, on avait du mal à fermer l’œil, mais ça c’était avant. C’est officiel:«La #Gauche a perdu ce qu’elle avait de plus pénible: Malek Boutih & Manuel Valls». Oui, on les a définitivement perdu cette fois, ([snif!] Plus là, et on a gardé les clés, ouf!)

Deux dystopiques, « si Français » (sic) et si …. loin! Non, on n’est pas couché fâché! Alors pas du tout! On va pouvoir se coucher enfin.

./…

Du « pays des droits de l’homme » au « pays de l’homme de #Droite (extrême) », la #France …

Juste un titre et une illustration (de Marc Dubuisson) pour ne pas … « vous entraîner dans de vastes périodes oratoires où la fleur de la rhétorique (que je n’ai pas) permet parfois à d’habiles éditocrates (que je ne suis pas), d’escamoter le fond d’une actualité pour ne présenter qu’un talent patenté fait de mots, de périphrases, adroitement juxtaposées, aussi sonores qu’inutiles ». Passons à l’essentiel …

(L’Intro ci-dessus, que je recycle Ad Libitum est un souvenir d’une très vieille lecture, une plaidoirie dans un roman de San Antonio (Frédéric Dard) je crois (de mémoire). Le titre? Non, pas l’histoire de France vue par San-Antonio, c’est autre chose, je ne m’en souviens plus, passons). Bref, la France, ex « pays des droits de l’homme » est devenue « Pays de l’homme de Droite ». Bientôt dans la galaxie des « Shithole countries »? C’est possible, ne jamais sous-estimer notre capacité à « bien faire »

Relire: «Comptoir des étrangers»: la politique de la terra incognita

./…

Chère #Mennel (lettre de Christiane #Taubira à …). Lisons.

Quand la « Grande et haute voix«  Christiane Taubira prend sa plume pour écrire à la jeune Mennel (ex The Voice), ça mérite bien une lecture intégrale. Entrez …

Chère Mennel …

L’affaire dure. Je l’ai découverte tardivement, du fait de déplacements successifs hors de France. Je pourrais en rire et railler, voilà, dès que je m’éloigne, ce pays s’égare. Mais cette histoire ne donne guère envie de plaisanter.

D’abord l’essentiel : votre voix, imbibée d’émotion et de chaleur, est pleine de personnalité. Et cette interprétation que vous donnez d’Hallelujah est un enchantement. Leonard Cohen la chantait divinement dans ses récentes années. Jamais la spiritualité et la sensualité ne furent mêlées dans une voix et un corps d’homme avec autant de grâce et de puissance. Comme un vin de glace ou un rhum vieux qui aurait fait mine de s’être assoupi dans un fût de chêne ou de wapa d’Amazonie. Il chante, implore, exalte et sublime. Dance me to the end of love s’en approche, mais Hallelujah transcende tout, si merveilleusement. Et que vous, si jeune, rendiez un tel hommage à cet immense poète, si tendre, si triste, si raffiné et qui nous demeure si indispensable, donne envie de renouer avec un optimisme d’essence et d’existence.

Chaque fois que je vais au Canada je ramène un recueil de ses poèmes que j’achète en librairie à Montréal, Québec ou Ottawa ; et comme je les ai déjà tous, je les offre. Vous l’avez probablement vu ou entendu chanter The Partisan. Cohen fait partie de mes grandes amours des années soixante-dix, du temps de mes études universitaires. Ce fut d’abord Suzanne, évidemment, puis le temps passant je l’ai poursuivi de concert en concert. Vous avez vu comme il tient son micro lorsqu’il interprète So long, Marianne, tout en joie et en mélancolie ? Et ce solo de violon… Nous imaginons, vous et moi, ce que donnerait, en notes plus graves, un solo de oud ou un duo violon-oud.

Mais revenons à l’hystérie.

On vous reproche votre ‘turban’, disent-ils. Il vous sied délicieusement, sans rien dissimuler de votre beauté encore en éclosion. Ils vous reprochent de chanter en arabe… incultes, ils ne savent pas finir la phrase: en arabe la chanson d’un Juif magnifique. Quelle somptueuse audace, et quelle promesse pour notre monde !

On vous reproche des tweets passés. Vos références intellectuelles étaient loin d’être recommandables. Je ne me situe pas dans le champ moral, il est le moins fécond. Sur le plan philosophique d’une conception de la vie, du rapport à l’autre, de l’exigence envers soi-même, d’une vision de la socialité possible et souhaitable, ces deux références sont simplement indigentes et lamentables. Manifestement fourbes, parfois immondes. Ils ne sont pas les seuls. Le souci, c’est la fascination qu’ils parviennent à exercer sur de jeunes esprits, même brillants. C’est cela le seul sujet, pour nous autres adultes.

Vous vous êtes excusée et vous avez bien fait. N’en ayez surtout aucun regret, c’est votre hauteur. Et tant pis si les fâcheux eurent le dernier mot sur les pusillanimes et les commerciaux. Ce n’est qu’un avant-dernier mot. Le dernier, c’est vous qui l’aurez si vous décidez qu’il vous revient de tracer vous-même votre chemin de vie.

Les seules personnes que vous devez avoir à l’esprit sont les familles et les proches des victimes de l’attentat à Nice ainsi que celles du père Jacques Hamel. Il y a tout lieu de croire, pour ce que nous savons de sa bonté, que lui aurait su vous offrir une écoute et vous dire en quoi vous faites gravement erreur. Vos excuses sont la marque de votre dignité. Elles ne doivent pas vous exonérer d’une vigilance sur la sensibilité des autres, sur les plaies qui ne referment pas, sur ces cicatrices qui saignent et saigneront encore, selon les mots du poète Antara.

Le philosophe Emmanuel Levinas confiait que son père, s’adressant à ses fils, les adjurait de s’installer en France, c’est là qu’il faut aller vivre, dans ce pays où l’on est capable de se déchirer pour l’honneur d’un capitaine juif, le capitaine Dreyfus. Tant d’agressions antisémites, de défiance et d’injures à l’encontre des musulmans, d’actes et de propos racistes, de déchaînement xénophobe, de résurgence homophobe, d’arrogance sexiste, laisseraient accroire que ce temps est révolu, que l’intolérance règne sans partage. En attestent les victoires des pleutres à pseudonymes, aux doigts fébriles sur leurs claviers. Il n’en est rien. La France reste une terre de passion et de générosité, elle est une béance du monde d’où surgissent, toujours vives, des querelles et des fureurs qui n’ont jamais su dissoudre ses ardeurs fraternelles. C’est bien là qu’il faut vivre.

Et d’abord, c’est votre pays. Ne vous le faites pas voler.

Christiane Taubira (via Facebook)

Fin de la « nouvelle bonté à l’attention des assassins d’aube ». Pas mieux. Relire aussi (mon avis): « L’instant #Mennel: « Hallelujah » de Leonard Cohen, FashionSong & trilogie verbale ».

Photo_2018-02-23_08-21-25_AM

HaMennelujah, Amen! Message de service, partageons.

./…

 

L’instant #Mennel: « Hallelujah » de Leonard Cohen, FashionSong & trilogie verbale …

Dès les 1ères notes sur le plateau de «The Voice/TF1», un «moment bijou», séquence émotion..

Sauf mauvaise foi, « pas possible » de ne pas aimer. Et mon p’tit doigt me dit « qu’ils » trouveront à redire, je ne sais pas pourquoi, une habitude des réseaux sociaux très certainement -, les activistes d’une certaine France iront chercher des détails pour couper les ailes de celle qui s’affiche déjà comme la potentielle gagnante de cette joute musicale qui m’indiffère. L’on cherchera dans son passé des «coquilles», des bouts de boisde Dieu pour allumer la cheminée de la délation et réchauffer les veilles antiennes d’un village communautaire enneigé et inondé par des bourrasques venues des contrées lointaines. Dans les quelques heures/jours qui vont suivre cette prestation, sonnera l’heure H(aine) d’une société qui désormais tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Pendant qu’en Angleterre Big Ben marque une pause, et qu’en Belgique on se tape des barres de frites dans le confort du canapé de la tolérance, en France les chiffonniers de la république trouveront bien le moyen de s’indigner sur cette belle séquence « Hallelujah » – de l’hébreu הללויה ou Alléluia en français-, Ode à la racine judéo-chrétienne, chanson de l’immense Léonard Cohen sanctifiée par une jeune franc-comtoise, bilingue (tri) et « look Bardot » des années yé-yé. Je le répète …

« La discrimination s’habille toujours chez « très bonne intention »

Et « ils » dessinent, tranquille, les contours de la «Fashion week-haine» à leur guise. La musique adoucit les mœurs, chez les cons c’est l’inverse (Proverbe). [Édit: On me signale à l’instant – dans l’oreillette – que j’ai quelques TGV de retard, la «bande organisée en Conseil Numérique des Réseaux Sociaux» est déjà passée à l’œuvre. Polémique de chiffons, nouvel attentat (moral), une victime et de nombreux vexés].

« Hallelujah», Amen bande de cons!

./…