Le «bain de foule augmenté» de Macron à Mayotte | Zoom sur une «imposture visuelle»…

Toujours se méfier des plans serrés – ou à trois – dans la lecture de certaines images. Et comme nous le conseille Tiphaine B sur Twitter: «Quand on nous montrera la liesse à #Mayotte on prendra un peu de recul pour voir LA réalité, – quelques mahaurais triés sur le volet et pas de plans larges-».

Macron Mayotte Foule imaginaire

Merci à @Mayotte1ere pour ce plan large (ou plan à trois: Macron, les gens, et le vide)  Se priver de cette belle vue sur la mer aurait été une faute de goût. Mayotte c’est beau. Et nous voila donc face à une pratique qu’il convient de nommer « L’imposture de la foule augmentée » que nous définirons dans un prochain chapitre, ici les images parlent d’elles mêmes. Et comme le dit  D.Pierre, toujours sur Twitter:

« L’imposture est toujours le résultat d’une illusion ».

Vous pouvez dezoomer maintenant et reprendre une activité normale.

./…

Jacques #Chirac: le choc …

  • «Notre maison brûle mais nous regardons ailleurs». | Jacques Chirac [1932-2019]

| Le choc: Explosions, énorme incendie dans l’usine Lubrizol (Rouen) – Lire -… Info deux-en-un savamment illustrée et partagée par Arnaud Mouillard sur Facebook.

52D85DC8-768A-442B-9ADC-B89CF69F0DB6

./…

#G7 et Match! L’«Open Politique Cup» de #Biarritz 2019, le tournoi à guichet fermé …

Pour «l’Open Politique Cup» de cette année 2019, les meilleurs joueurs de tennis des 7 pays les plus industrialisés du monde -selon l’IGPN– se retrouvent à Biarritz (France) du 24 au 26 août pour une joute verbale sponsorisée par PlatinuimCard, Stratus Rewards Visa et la Visa Infinite. Un tournoi à Guichet fermé où le ticket d’entrée n’est pas à la portée des « sans titre de noblesse« , que le milieu autorisé. L’enjeu? « se renvoyer la balle » …

Pas invité – encore une fois – suite son « dopage à la Crimée » -une substance interdite- le Russe Vladimir Poutine a néanmoins eu les honneurs d’un match d’entraînement à Bregançon dans la résidence d’été du numéro un Français Emmanuel Macron, le régional de l’édition 2019. Refusant de porter le #GiletJaune pourtant demandé par les français, il s’est fixé- tout seul- un nouvel objectif: devenir le 1er « exploitagiste » de la forêt tropicale médaillé des jeux écologiques. D’ailleurs, son slogan s’affiche déjà en 16/9ème sur les mats des voiliers visibles au large loin des côtes: #MakeAmazonGreenAgain! Un remake de celui déjà sans effet d’avant la démission de Nicolas Hulot son coach de 2017-2018. Tout un programme…

B229ACD6-E179-488C-BB64-9BEB01E1CA4E

Pour le programme et horaires de ce tournoi sans véritable enjeu (selon les spécialistes et la ménagère de moins de 50ans), voir les détails en ligne chez Sarkofrance. [PS: J’avais un titre, il fallait. Billet-de-rien, fait!]

./…

Quand Emmanuel Macron «refuse» de signer «Liberté-Égalité-Fraternité»|Mais pourquoi? À perdre la foi (et la raison)…

En difficulté dans cette campagne pour les élections Européennes, Emmanuel Macron prend son envol avec Nathalie Loiseau, il s’implique personnellement et signe la profession de foi de sa tête de liste (ex-militante du GUD, Extrême-Droite) avec la mention « Liberté-Protection-Progrès». Une première…

À perdre la foi (et la raison). Faut croire qu’en Macronie, «le pays légal n’a pas fini de rencontrer le pays réel». Ils trouveront très certainement une très «bonne explication» pour justifier cette entorse présidentielle à l’Égalité-Fraternité. Sur la «Protection» évoquée dans ce tract, on se demande «pour quiou «contre qui». Et pas sûr que cette signature soit un «Progrès», la symbolique est importante. Et à cette allure-là, «Emmanuel Macron finira par tenir toutes ses promesses même celles des autres!». Curieuse «Renaissance Européenne». Mon avis:

«L’idéal européen ne peut être incompatible avec la LibertéÉgalité-Fraternité» et même pas par inadvertance». Qu’on se le dise …

Les mots ont un sens.

./…

« Emmanuel #Macron sur la pente glissante du « #despotisme démocratique » | Et c’est le @FinancialTimes qui le dit…‬

Et si on ajoute à cela le désaveu d’Angela Markel sur l’Europe, la condamnation de l’ONU au sujet des répressions ultraviolentes des manifestations en France depuis 4 mois, ça fait beaucoup. Aussi, ce titre «Despotisme démocratique» pour l’action de «Madurolito» se justifie n’est-ce pas?

À lire dans le très libéral Financial Times. (Signalé par Ervé @Croisepattes)

./…

«Lettre à l’Europe»: #Macron félicité par le nationaliste Victor #Orbán de Hongrie…

La lettre d’Emmanuel Macron à l’Europe vient d’obtenir un «avis favorable» de la part de Victor Orbán, leader d’Extrême-Droite de Hongrie. Le Salvini Hongrois vient de saluer l’initiative dans son homologue français Emmanuel Macron. Ce «blanc-seing» va bien au delà de la simple politesse après la Légion d’honneur française attribuée à Katalin Novák, membre du Gouvernement d’extrême-droite de Victor Orbán de Hongrie, secrétaire d’État à la famille, à la jeunesse et aux affaires internationales. Cette «convergence Macron -Orban», inavouée à Paris mais bien réelle dans les faits, porte essentiellement sur les questions migratoires (mais pas que). Résumé ès-titres de presse …

Comme l’écrivait Le Monde en septembre dernier, Macron et Orban ont deux visions de l’Europe pas toujours opposées, c’est à dire convergente et particulièrement sur l’immigration. Et les quatre derniers mois ont fait voler en éclat ce qui restait du distinguo «État de droit» évoqué dans l’article cité ci-dessus, ceci, après les exactions à répétition et la répression des manifestants Gilets Jaunes. Une violence inouïe condamnée tour à tour par l‘organisation des Nations Unies et par le Conseil de l’Europe. En Europe, la montée des Populistes est un fait et certaines de ses alliances restent honteuses. Disons, pour simplifier les choses, en Europe il y a une extrême-droite qui s’assume pleinement, sans masque, et une autre cachée et bien Macronne qui se révèle chaque jour un peu plus avec le satisfecit de ses pairs. Après Salvini sur la politique migratoire de Macron, le nouvel avis de Victor Orban sur l’Europe en témoigne.
.

Le « Progressisme en France » est un nationalisme qui ne dit pas son nom. En Europe, les populistes s’affichent en adversaire pour masquer une convergence désormais évidente.

Photo_2019-03-06_10-03-57_AM.png
Sur le modèle de l’ancien , la nouvelle icône de l’Extrême-Droite est en marche
./…

#Benalla en prison, ça c’est fait..

Une «affaire d’été» devenue un «fait d’hiver», une affaire d’État 

Alexandre Benalla détention provisoire Prison

Benalla en prison Détention Emmanuel Macron çaSuffit

Benalla en prison

Benalla Crase Prison #çaSuffit Affaire BenallaMacron

«Ladies & Gentlemen We got Him!» Ça, c’est fait. Son alter ego Vincent Crase, salarié d’EnMarche dort en prison lui aussi.  La #Macronie en PLS. [Relire le «Dossier Benalla»]

./…

Quand la France #Macron décore de la Légion d’honneur un membre du Gouvernement d’#extrêmedroite de Victor Orbán (Hongrie)…

«Mon ennemi c’est l’extrêmedroite!» chante Jupiter Macron à qui veut l’entendre. Après la loi Asile-immigration, le traitement des migrants de Calais, le refus d’accueillir l’Aquarius en France avec les félicitations du Rassemblement National ex FN, le voilà qui se lance dans la distribution de la plus haute distinction française à une membre de l’exécutif d’extrême-droite de la Hongrie de Victor Orbãn| Mediapart.

And (…) la Légion d’honneur de la République Française est attribuée à (…) Katalin Novák, Membre du Gouvernement d’extrême-droite de Victor Orbán de Hongrie, secrétaire d’État à la famille, à la jeunesse et aux affaires internationales!

Étonnant? Non, plus maintenant, surtout pas depuis son hommage à Pétain. Donc, une Légion d’honneur pour l’extrême-droite européenne, et le tout en pleine installation de la loi anti-casseurs  avec le concours du FN et de la Droite extrême. Alors, comprendĕre ou besoin qu’on vous fasse un dessin?

./…

«À Macron, Maduro-et-demi»: le Venezuela va organiser un #GrandDebatNational, eux aussi |Vrai.

Empêtré dans une crise politique sans précédent, destitué virtuellement par une opposition soutenue par l’Occident et l’Amérique de Trump, le pas très démocrate Nicolas Maduro du Venezuelaque j’emmerde– a eu une «idée brillantesque»: Organiser un Grand Débat Dialogue National pour ramener la paix dans un pays déchiré

« J’appelle au bon sens et à la responsabilité. Je réitère mon engagement en faveur d’un grand débat dialogue national, seul moyen de coexistence. Que la paix l’emporte!»

Et c’est pas une blague, c’est du sérieux comme l’atteste son tweet, là ⤵️ avec traduction.

grand débat national maduro macron vénézuela gilets jaunes

Et d’ajouter: «Je crois en la parole, en politique, en être humain, en diplomatie, comme le seul moyen de parvenir à la compréhension. Je suis et serai disposé à dialoguer dans le respect pour protéger la paix.». On se demande d’où lui vient cette «brillante idée». Il faut cependant craindre qu’il l’organise à sa guise, c’est à dire …

1. Contourner les compétences de la Commission nationale du débat public du Vénézuela (CNDP), mettre la pression sur sa direction, virer sa présidente après l’avoir discrédité en laissant fuiter le montant exorbitant de sa paie dans la presse.

2. Encadrer le dit «Débat » avec des lignes rouges, c’est à dire, exclure du débat les points qui fâchent et surtout ceux à l’origine de la contestation populaire (fiscalité, pouvoir d’achat, l’épineuse question de l’ISF, etc).

3. Placer deux membres de son gouvernement aux manettes du Grand Débat National pour de grandes messes verbales devant les maires des villes qu’il va visiter pour attester de sa proximité avec le peuple et sa légitimité de Président élu démocratiquement par le Peuple du Venezuela  ….

Bref, Nicolas Maduro du Venezuela va organiser un «Grand Débat National». Quelque chose me dit –et je vous mets mon ticket – que la France va trouver que c’est pas une bonne idée. Le «Gran Diálogo Nacional», c’est très tendance … n’est ce pas?

grand-debat-2

 «À malin, malin et demi »|  À suivre

./…

«Théorème de la Pipe »: #Benalla, Jupiter & nous |Récit de la « réunion secrète à l’Élysée » …

FRANCE2017-POLITICS-GOVERNMENTProlégomènes: «Toute coïncidence ou ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé blablabla ne saurait être que blablabla». Bref, ceci est une fiction (politique), un récit imaginé, ou presque.

Pendant que les ouvriers de la «Startup-démolition» s’acharnaient sur la précieuse moquette de la Grande salle de fête en rénovation, Jupiter réunissait son conseil de crise pour élaborer un stratagème afin de contourner une difficulté qui déjà menaçait son pouvoir. Il faut dire que les dernières révélations sur son protégé Benalla dit le « pigeon voyageur» avaient ébranlé le Château. «Réunion de crise!» Le mot d’ordre s’affichait partout dans les couloirs du Palais et par dessus les cartons de ceux qui, affolés par les affaires à répétition, s’apprêtaient à quitter le navire. Ambiance fin de règne.

Jupiter avait plus d’un tour dans sa besace et son « intelligence au dessus de la moyenne» -selon son entourage- allait être mis à contribution. Le bruit des travaux de la salle des banquets contrastait avec son calme affiché devant son équipe réunie en cellule de crise. Une réunion secrète sous les combles du Palais pour prendre de la hauteur. Autour de lui, la fine fleur des stratèges que comptait le Palais: 1. Son bras droit «LaStro», 2. Son acolyte Ismaëlien le génie de l’ombre – ancien conseiller de Maduro du Venezuela, il est aussi spécialiste en carabistouilles et «disparition de preuve vidéo» nous dit-on-. Étaient aussi présents: 3. Jves «Le Breton» dit «Monsieur Affaires Étranges», 4. « Chriphe laCasta«  ex-horloge parlante du Château, et 5. Quelques responsables Police & Justice de la Place de Paris. Au loin depuis les jardins du Palais du Faubourg Saint-Honoré, les aboiements du chien de Dame Bibiche couvraient à peine le silence pesant qui régnait dans cette pièce éclairée à la bougie. Oui, le chantier de la salle des fêtes avait fait péter les plombs et pas que des installations électriques du Palais. La tension était palpable sur les visages, la sueur sur les fronts contrastait avec le froid hivernal qui sévissait à l’extérieur. «L’affaire d’été» jouait les prolongations d’hiver

Emmanuel Macron

«Messieurs & Messieurs, chers tous, l’heure est grave! Oui , il nous faut trouver -et très vite- une solution pour sauver le soldat Benalla – pas présent-, et ceci avant l’audition de LaStro et du Breton chez ces vieux sages du Sénat à qui on ne raconte pas d’histoires, lança Jupiter d’un ton martial … «Alors? J’attends vos propositions!». S’ensuit un très long silence de 15 secondes, une éternité dans ces circonstances, un temps suspendu où tout ce monde se regardait en chien faïence tout en se demandant qui va oser l’ouvrir en premier vu l’état d’agacement avancé de Jupiter. La veille, il s’était tapé 7heures de causerie devant les maires à la campagne, à Souillac, une pénibilité pour la grandeur de Jupiter. Dans cette pièce sombre, seuls les yeux de l’assistance sortaient de l’obscurité sans qu’aucune lumière ne vienne éclairer la lanterne de Jupiter, il voulait se tirer d’affaire avant que son ami et protégé Alex ne se mette à table le lundi chez les sages. Puis, il reprit la parole:

«Bon, ok, voilà ce que nous allons faire, prenez de notes je ne vais pas me répéter. Toi LaStro, tu ouvriras la bal ..» – lui: «Pour l’inauguration de la Salle des fêtes? Et ça sera qui ma cavalière? » demanda t-il tout joyeux – «Mais non voyons! Je t’explique: comme t’es le 1er convoqué pour les auditions au Sénat, c’est toi qui vas le lâcher en premier, bien l’enfoncer, ça sera une audition-méchanceté: « il a triché, son passeport il l’a obtenu sur une fausse déclaration, ce monsieur là n’est qu’un sale voyou! Etc. Et si besoin, tu parles de ses origineson n’est plus à ça près». Bref, tout lui mettre sur le dos et bien comme il faut, suffisamment pour enclencher une enquête de la justice et une garde à vue. Ensuite, toi LeBreton, tu confirmeras les propos de LaStro et tu remettras une couche. Double tirs croisés pour que la justice s’occupe de lui, c’est bon? »

«Mais Chef, c’est notre ami Alexandre quand même, on ne va pas s’en débarrasser comme ça, Il sait des choses sur nous, et s’il se met à parler après ça, .. Vous vous rendez compte chef?» demanda LaCasta toujours très Coporate quand il ne faut pas...

«Mais non voyons Mon cher Criphe!» reprit Jupiter, «Voila l’idée: Faire croire à tout le monde que le torchon brûle entre nous et Alex (Benalla). Le balancer c’est le protéger, et nous avec! Je vous explique. De vos prestations au Sénat dépendra sa convocation chez le Juge, on va s’arranger pour que cela se fasse dans les 24 heures, tu notes Nunu? Une bonne garde à vue et hop chez le Juge! LaCasta va s’arranger pour le mettre dans la boucle avec les éléments de langage appropriés pour obliger Alex au silence devant les Sages du Sénat lors de sa convocation. Oui! lui donner la possibilité de dire : «Ah mais non hein! Je ne peux pas répondre à cette question Messieurs les Sénateurs, «secret de l’instruction! » ou, «Je répondrai aux questions des magistrats instructeurs (…) pas devant cette commission, désolé» Alors, qu’en pensez vous?

L’assistance n’en revenait pas: « Oh my God le génie!» Silence d’admiration devant ce qu’ils avaient décidé de qualifier pour l’éternité, «Le théorème de la Pipe! », une concaténation du téléphone crypté de l’ami Benalla (Teorem) et de la Pipe car « ça c’est de la Pipe!», ou presque. Ça se tient. Et pour finir Jupiter ajouta: «Chers tous, présents et absents, vous avez la mission jupitérienne d’accélérer les prises de parole dans les médias, sur BFMTV l’ORTF 2.0, dans les matinales de FranceInter tous les lundis pour annoncer la couleur (politique) de la semaine jusqu’à ce que ça se voit. À propos de ridicule, bien dire à Marlène d’organiser un Grand débat National chez Hanouna, – oui c’est drôle – les Français vont pleurer de rire sous les chaumières mais au moins ça les occupera! Allez les gens, allez le dire partout car c’est votre projet !».

Que le « Théorème de la Pipe » s’écrive, et s’accomplisse!

Et ce fut fait. | Tant qu’à nous raconter des histoires, les écrire nous-même est un moindre mal.

./…