Jupiter #Macron, le «trou noir» …

Ce soir 20h00, la France sera plongée dans un cadre spatio-temporel cerclé de jaune, un « trou noir».

Nouvel espace temps, suspendu. Et certains, hystériques, diront, c’est historique!, c’est MagniFake! Bref, ils discuteront sur cette avancée scientifique, l’œuvre d’une femme (jeune, précision) à qui l’on contestera l’ingéniosité et le talent. Et samedi prochain, les dépêches lunaires s’étaleront sur l’effet des ondes gravitationnelles produites par la fusion de ce trou noir avec les attentes toujours réelles  des petits lutins jaunes. Bref, un « trou noir Jupiterien » tourne autour de la France et certains viennent seulement de le découvrir.

#EnMarche dans le trou noir, depuis le 17 novembre 2018.

Si la terre tourne bien autour du Soleil, la Macronie elle, elle tourne, sur elle-même … Édit: Suite incendie de la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris, l’allocution de Macron est annulée

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Gémissons

./…

Publicités

INFO: #ParcourSup devient payant. Ils ont osé …

Petit à petit, Jean Michel Blanquer, Ministre de Macron chargé de l’Éducation Nationale applique en Macronie les rêves de la Sarkozie. Désormais, pour faire un (bon) vœu d’orientation PostBac faut payer, jusqu’à 150€ le vœu. Ne surtout pas en avoir plusieurs sauf si t’es « gosse de riche »

J’ai vérifié au 08.00.40.00.70, le numéro d’assistance de ParcourSup. Un coup de téléphone, répondeur choix multiples, puis on renseigne son numéro de département suivi de * [Dept*] et quelqu’un répond. En effet, certains vœux sont payants. Raison évoquée «C’est l’intégration de nouvelles options dans @parcoursup_info (c-à-d École d’ingénieurs, etc.), des écoles payantes, etc qui justifie ces frais… ». Question n°2 [Moi]: Donc, c’est le fait de ces nouvelles options qui expliquerait ces frais qu’on avait pas l’année dernière? Réponse du chargé des réponses au bout fil: «Non mais, de toute façon, c’est pas nous qui fixons les prix, ce sont les écoles choisies… » etc. J’ai rien compris.

Faire payer un simple vœu, ils ont osé. En plus – respirez- «ces frais ne seront pas remboursés une fois le vœu validé, quel que soit la réponse de l’établissement. En cas de validation, il faudra en plus s’acquitter des frais de dossier». C’est comme jouer au loto avec une grosse mise mais sans filet. Déjà que c’était le bordel l’année dernière, ça promet. Étape  suivante? Faire payer  les rêves-étudiants  tous les matins via une hotline, voire «le cauchemar des parents en plus, le tout avec une plateforme dédiée 24/7». Suffit d’une appli iOs ou Android, ou une «cagnotte  Leetchi ».

Bref, l’invention de l’école publique-privée  est #EnMarche avec validation d’Emmanuel Macron .

À lire 👈

./…

#Castaner & #Salvini | Non rien …

Juste deux tweets et une image recomposée du « G7 des Ministres de la Police » pour résumer.

Christophe Castaner assure – au cas où vous auriez des doutes – que son entretien avec Salvini en marge du G7 a été un «échange cordial et *pacifié* ». *Pacifié*, avec l’identitaire néofasciste italien. Et comme Matéo Salvini un jour avant au Parlement Europeen, Christophe Castaner accuse à son tour les « humanitaires – c-à-d ceux qui sauvent des vies-, de complicité  -réelle collusion- avec les passeurs.

Interrogé sur cette proximité d’arguments avec le controversé ministre de l’Intérieur italien, Christophe Castaner – 1er hic de France –  l’a dédouané en déclarant: «c’est la majorité précédente en Italie – en juillet 2017 a-t-il daté, donc avant Salvini – qui avait établi que (…) certains bateaux d’ONG avaient des liens particuliers avec des réseaux de passeurs (sic!)». Et Matteo Salvini d’ajouter: «France et Italie ont une position commune […] pour défendre les frontières [de l’Europe] et pour une intervention commune [..] ». C’est dit, on note? Et pour la «photo de classe», sourires et «on regarde bien la caméra pour bien afficher il cordiale accordo» …

59098525-2BAB-4D5E-9A40-DB2DC5161FD2

Bref,    le «Progressisme-de-Macron» est  synchrone avec l’Extrême-Droite si ce n’est la même chose. Ils sont «copains comme cochons», par la pensée et dans les actes. La Ligue est #EnMarche comme le notait le FinancialTimes dans un récent éditorial

Heureusement qu’on avait « fait barrage » contre l’extrême-droite n’est-ce pas?

Fin du post-it. Édit 08-04-2019: Castaner décoré par Génération Identitaire.

Membre honoris causa pour convergence d’idées, « Membre d’Honneur (des fachos-identitaires) ». On n’a que ce que l’on mérite n’est-ce pas?

./…

ici #RadioLondres, le Gouv. #Macron veut «casser du #GiletsJaunes», je répète …

Après avoir tabassé, éborgné et mutilé des manifestants ces dernières semaines , le Gouvernement, – réfractaire à la demande populaire pour plus de justice sociale et fiscale-, se radicalise. En plus de faire appel à l’armée avec les conséquences prévisibles qui s’imaginent, Christophe Castaner, Premier hic de France et désormais « Ministre chargé de l’utilisation des Flashball (LBD40) » durcit le ton, l’escalade est EnMarche

B28ECB89-DC3C-4842-8AC1-94D552CB9110

Comme le fait remarquer @Despasperdus sur Twitter: « Le macronisme ressemble furieusement à l’extrême droite: lois pro-Capital, racisme contre les migrants, même les enfants sont expulsés, répression policière, recours à l’armée. Après les mutilés à vie, vous voulez des morts pour enrayer la mobilisation? ». La question se pose en effet quand on sait qu’une certaine presse légitime cette vieille idée de recourir à l’armée contre la population. Certains comme Y. Calvichy font mieux, il propose « d’ouvrir des stades pour parquer les gilets jaunes » comme au bon vieux temps de Pinochet au Chili, rien que ça. Jusqu’à Emmanuel Macron, notre armée avait toujours œuvré contre les ennemis de l’extérieur, le recours à l’arsenal militaire contre de simples manifestants revient à les assimiler à des « terroristes ». Et ce n’est pas rien. Bref, demain vos enfants vous diront très certainement …

« Quand ils avaient décidé de casser du #GiletJaune vous n’aviez rien dit, vous n’étiez pas GiletsJaunes … »

Macron se voulait Roi d’Europe et le voilà qui recourt à l’armée pour des opérations de maintien de l’ordre face à un mouvement social comme nulle part ailleurs dans une démocratie du vieux continent.

  • ici #RadioLondres, la Démocratie parle aux Français, je répète …

./…

Christophe Castaner, «Premier hic de France» | Santé!

Ce titre, je l’avais depuis la diffusion des images de la folle soirée au Noto Club, cette boite de nuit parisienne qui a eu les «faveurs» du Premier flic de France. Puis je me suis dit: «Mettre un hic dans le titre pour parler d’un mec chopé en boite en galante compagnie et qui – apparemment – n’avait bu pas que de l’eau? Euh… laisse tomber, les gens vont s’imaginer des trucs et ça laissera penser que … enfin, c’est  (…) comme se foutre de la gueule de ceux qui picolent, et se moquer #ceymal». Et puis ce matin à l’heure du café et en grand dans Libération

Christiphe Castaner Premier hic de France Libération UNE

Paf! Très beau titre de Libé, ça s’arrose! Non y a pas de «hic», liberté de la presse et des blogs oblige.  Ce « hic » fait référence à « flic » et à rien d’autre, et c’est à lire comme l’équivalent de «couac» – expression utilisée à hue et dia sous François Hollande – ok les gens? Autre précision et pas des moindres,

«Toute ressemblance avec des personnages ou des événements existant ou ayant existé ne serait que forte cuite, euh… fortuite et pure coïncidence! »

J’ai failli me rater sur la fin, oups! 🤭 .  Si réclamation, merci de contacter la Rédaction de Libé (formulaire/Contact). PS: Je conseille de d’abord lire l’article avant de se perdre en arguties.

Cordialement.

./…

« Emmanuel #Macron sur la pente glissante du « #despotisme démocratique » | Et c’est le @FinancialTimes qui le dit…‬

Et si on ajoute à cela le désaveu d’Angela Markel sur l’Europe, la condamnation de l’ONU au sujet des répressions ultraviolentes des manifestations en France depuis 4 mois, ça fait beaucoup. Aussi, ce titre «Despotisme démocratique» pour l’action de «Madurolito» se justifie n’est-ce pas?

À lire dans le très libéral Financial Times. (Signalé par Ervé @Croisepattes)

./…

«Lettre à l’Europe»: #Macron félicité par le nationaliste Victor #Orbán de Hongrie…

La lettre d’Emmanuel Macron à l’Europe vient d’obtenir un «avis favorable» de la part de Victor Orbán, leader d’Extrême-Droite de Hongrie. Le Salvini Hongrois vient de saluer l’initiative dans son homologue français Emmanuel Macron. Ce «blanc-seing» va bien au delà de la simple politesse après la Légion d’honneur française attribuée à Katalin Novák, membre du Gouvernement d’extrême-droite de Victor Orbán de Hongrie, secrétaire d’État à la famille, à la jeunesse et aux affaires internationales. Cette «convergence Macron -Orban», inavouée à Paris mais bien réelle dans les faits, porte essentiellement sur les questions migratoires (mais pas que). Résumé ès-titres de presse …

Comme l’écrivait Le Monde en septembre dernier, Macron et Orban ont deux visions de l’Europe pas toujours opposées, c’est à dire convergente et particulièrement sur l’immigration. Et les quatre derniers mois ont fait voler en éclat ce qui restait du distinguo «État de droit» évoqué dans l’article cité ci-dessus, ceci, après les exactions à répétition et la répression des manifestants Gilets Jaunes. Une violence inouïe condamnée tour à tour par l‘organisation des Nations Unies et par le Conseil de l’Europe. En Europe, la montée des Populistes est un fait et certaines de ses alliances restent honteuses. Disons, pour simplifier les choses, en Europe il y a une extrême-droite qui s’assume pleinement, sans masque, et une autre cachée et bien Macronne qui se révèle chaque jour un peu plus avec le satisfecit de ses pairs. Après Salvini sur la politique migratoire de Macron, le nouvel avis de Victor Orban sur l’Europe en témoigne.
.

Le « Progressisme en France » est un nationalisme qui ne dit pas son nom. En Europe, les populistes s’affichent en adversaire pour masquer une convergence désormais évidente.

Photo_2019-03-06_10-03-57_AM.png
Sur le modèle de l’ancien , la nouvelle icône de l’Extrême-Droite est en marche
./…

Marlène Schiappa & ValeursActuelles, c’est du sérieux | Convergences de vue…

Les mêmes Valeurs (Actuelles), ce qui a eu le mérite de désarçonner le journal tendance extrême-droite qui ne s’y attendait pas, des journalistes « déroutés par certaines des réponses de Marlène Schiappa (secrétaire d’État du Gouvernement Macron chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes) » comme l’écrit l’OBs. Des convergences de vue sur de nombreux sujets: Sur la Banlieue et les questions identitaires, sur ces « inquiétudes des lecteurs de « ValeursActuelles » ne sont pas contradictoires avec certaines préoccupations féministes » nous celle désormais sur la même longueur d’onde que « Valeurs actuelles« . Oui, Marlène Schiappa. Extraits…

Non, il n’est pas question de Nadine Morano si vous avez encore – à ce stade –  des doutes sur l’identité de la personne à la Une chez les proManifPourTous, il est bien question de Marlène Schiappa avec qui, décidément,  nous n’avons plus les mêmes valeurs

./…

De la «#Belloubet-isation» de la #Justice| Le «Parquet flottant»..

img_20190218_08053137577928663229225823.jpgAprès la diffusion des enregistrements de Benalla en conversation avec son son comparse Vincent Crase, par Mediapart, le parquet s’était auto-saisie pour perquisitionner les locaux de l’équipe d’investigation d’Edwy Plennel. Accusée d’interférence et d’avoir diligenté cette procédure, Nicole Belloubet, Ministre de la Justice de Macron avait affiché sa colère à l’Assemblée Nationale avec les mots suivants: «Il n’y a pas d’instrumentalisation de la Justice (en France ), Paris n’est pas Caracas» (en référence au Venezuela du triste Maduro). Bref, pas de «directives au Parquet», soit. Et quelques 10 jours plus tard, face au mouvement des GiletsJaunes solidement installé dans le paysage politique tous les week-ends et cela depuis 3 mois, elle a «demandé aux Parquets de prendre des réquisitions fermes». Bref,pendant que ça casse à Caracas, «le Parquet devient flottant», en France. Illustration, résumé …

Alors, « Indépendance de la Justice? Mieux vaut entendre ça que d’être sourd je crois. Passons. Et pendant ce temps, Alexandre Benalla, le Xfois mis en examen est encore en ballade, cette fois, c’est au Lotus Club à Marrakech en train de siroter des Mojitos et son «coffre fort égaré» n’a toujours pas fait l’objet d’ouverture de procédure judiciaire. «Parquet flottant», suite. D’où le titre justifié de ce billet: la «#Belloubetisation de la Justice», bien #EnMarche sous Emmanuel Macron. Petit rappel, Janvier 2018

PArquet Justice Indepence

Vive l’indépendance de la Justice, Vive la France BenalLiséé! Je vous remercie …

./…

«À Macron, Maduro-et-demi»: le Venezuela va organiser un #GrandDebatNational, eux aussi |Vrai.

Empêtré dans une crise politique sans précédent, destitué virtuellement par une opposition soutenue par l’Occident et l’Amérique de Trump, le pas très démocrate Nicolas Maduro du Venezuelaque j’emmerde– a eu une «idée brillantesque»: Organiser un Grand Débat Dialogue National pour ramener la paix dans un pays déchiré

« J’appelle au bon sens et à la responsabilité. Je réitère mon engagement en faveur d’un grand débat dialogue national, seul moyen de coexistence. Que la paix l’emporte!»

Et c’est pas une blague, c’est du sérieux comme l’atteste son tweet, là ⤵️ avec traduction.

grand débat national maduro macron vénézuela gilets jaunes

Et d’ajouter: «Je crois en la parole, en politique, en être humain, en diplomatie, comme le seul moyen de parvenir à la compréhension. Je suis et serai disposé à dialoguer dans le respect pour protéger la paix.». On se demande d’où lui vient cette «brillante idée». Il faut cependant craindre qu’il l’organise à sa guise, c’est à dire …

1. Contourner les compétences de la Commission nationale du débat public du Vénézuela (CNDP), mettre la pression sur sa direction, virer sa présidente après l’avoir discrédité en laissant fuiter le montant exorbitant de sa paie dans la presse.

2. Encadrer le dit «Débat » avec des lignes rouges, c’est à dire, exclure du débat les points qui fâchent et surtout ceux à l’origine de la contestation populaire (fiscalité, pouvoir d’achat, l’épineuse question de l’ISF, etc).

3. Placer deux membres de son gouvernement aux manettes du Grand Débat National pour de grandes messes verbales devant les maires des villes qu’il va visiter pour attester de sa proximité avec le peuple et sa légitimité de Président élu démocratiquement par le Peuple du Venezuela  ….

Bref, Nicolas Maduro du Venezuela va organiser un «Grand Débat National». Quelque chose me dit –et je vous mets mon ticket – que la France va trouver que c’est pas une bonne idée. Le «Gran Diálogo Nacional», c’est très tendance … n’est ce pas?

grand-debat-2

 «À malin, malin et demi »|  À suivre

./…