Bref, j’étais à la #Manif contre l’#islamophobie à Paris, et j’ai vu…

Manif contre l'islamophobie ParisDu haut de mon modeste statut de blogueur (politique), j’ai co-signé l’appel pour manifester contre l’islamophobie et le racisme le dimanche 10 novembre 2019 à Paris. Et j’y étais, avec des responsables de partis politiques, des personnes de Gauche avec qui je partage des affinités (politiques) et particulièrement le refus des discriminations.

Un manifeste que les blabla-blabla-pookie! ceux qui postillonnent n’avaient pas jugé utile d’organiser. Je voulais en être, tout simplement, et j’ai fait l’aller-retour Lyon-Paris ce dimanche 10 novembre. « Pourquoi? ». Bah… ne sentant pas la démangeaison de ceux qui toujours stigmatisent, je refuse l’idée de justifier un élan de solidarité envers ceux qui ne revendiquent que le droit élémentaire de dire qu’ils ont mal. Et c’est de ça dont il est question, ceteris paribus.

Manif contre l'islamophobie Paris #Le10Contrelislamophobie

Marche contre l'islamophobie Paris1

Un appel sans commune mesure face à quelque chose qui nous dépasse et qui nous oblige. Je peux comprendre les réticences de certains pour préserver leur image de peur d’être indexés sur les réseaux sociaux, je comprends. Mais le courage c’est Maintenant!  Car il est ici question de valeurs, non pas celles actuelles que l’on érige comme des étendards d’exclusion, ni celles faussement indexées à la laïcité que l’on martyrise à hue et à dia, mais celles que nous avons en partage. Aussi, à peine l’appel signé et édité que déjà sifflaient les premières flèches des archers du discrédit toujours à l’affût au sommet du « Mont-Polémique» comme chaque fois qu’une « voix non-autorisée» ose sortir de son « assignation à résidence » dans cette France maternelle et affective, celle désormais «fais-pas-ci-fais-pas-ça», celle surveillante générale qui vous colle des mots dièses dans le cahier de liaison pour que les parents vous allument à la maison, ou en public devant les copains de classe, celle marâtre qui toujours vous prive de goûter, et de goûter aux délices de la liberté et de l’égalité. Au final, celle qui toujours nous nourrit et nous protège, ou pas, au gré de ses humeurs.

Et l’octogone a eu lieu. Particulièrement avec ceux de mes amis étouffés par la peur, singulièrement ceux planqués derrière « le dernier secrétaire d’un Parti » moribond désormais aux abonnés absents comme hier déjà – en 2013 -lorsque Christiane Taubira, alors Ministre de la justice, était victime d’insultes racistes d’une violence inouïe (et finalement étonnée quaucune haute et belle voix – du PS – ne soit levée pour elle). Bref, revenir sur les polémiques lancées autour, avant, pendant et après cette joyeuse manifestation serait accorder beaucoup trop d’importance à la bonne conscience de ceux qui veulent discréditer ce qui les insupporte, la liberté d’autrui. Et ils ont cherché, ils ont cherché, et ils ont encore cherché, et ils ont trouvé. Quoi au final?

Faut croire que non. Alors ils ont creusé, à la pelleteuse comme dans un grand chantier du dimanche pour trouver des bouts de quelque chose pour se réchauffer. L’hiver (politique) ne fait que commencer, il sera rude pour certains et ça risque bien de durer encore longtemps.

De Toulouse, Marseille, Avignon, Saint-Malo, Lyon, etc., des quatre coins de la France, – des « cinq points » de l’Hexagone – des français s’étaient donné rendez-vous à Paris pour une grande messe du Dimanche qui a tenu toutes ses promesses. Fallait la vivre de l’intérieur pour saisir le malaise à l’origine de ce rassemblement, une souffrance joyeusement exprimée par les sourires affichés qui masquaient à peine le «merci» qui l’accompagne. Au rythme de nos pas et sans tourner le dos à toutes les convenances, on a fait à peu près intégralement – comme dirait Benabar – ce qu’on interdit de faire à des gosses. Aussi, on a chanté pêle-mêle et dans une grande confusion, «Laïcité je t’aimeeeuh!» et la Marseillaise... et pas Sting, simple oubli..

Oui la Marseillaise et ce pays ne s’en félicite même pas, c’est vous dire. Soit. Le long du très long cortège entre Gare du Nord et Nation, en passant par la bien nommée Place de la république, les discussions s’enchevêtraient et moi où j’en étais, je savais plus trop quoi penser des «controverses» et autres billevesées qui défilaient sur mon fil Twitter. Ma réalité était une joie sans nom et un vrai moment festif. Plus tard, à Nation – terminus -, devant cette fumante tapageuse bonne humeur contre le racisme et l’islamophobie, les orateurs, redoublant d’exubérance servaient à la cantonade un « thé-à-la-menthe » savamment parfumé d’arômes de fraternité. A la Manif contre l’islamophobie j’ai croisé des regards et j’ai vu… ce que certains refusent de voir. Ce qu’ils ne savent pas encore et ça n’a rien d’étonnant, c’est le fait que cette porte ouverte marque le début de quelque chose, une sorte d’émancipation morale et sociale, et peut-être bien un éveil politique. Et c’est en ça que les absents ont eu tort. Une fenêtre ouverte se ferme mieux de l’intérieur, encore faut-il franchir le seuil de la porte de la «Maison commune». Certains y étaient et d’autres pas, certainement perdus dans des théories farfelues dont ils ont perdu le fil, un naufrage. «Ils avaient piscine», dans une eau à 6,2° – dernier relevé de température -, ils n’ont pas dû avoir bien chaud. Le thé était pourtant offert, mais il faut les croire grisés par cette bruyante gaité qui désormais maquille à tort la laïcité en droit d’invectiver – et sans tromper personne -. On ne peut que se désoler de les voir si mal, ou de se dire … tant mieux!

Marche contre le racisme et l'islamophobie

Bref. Presque par inadvertance, j’ai croisé – et c’est une chance – des Regards, et j’ai su

./…

Sans rétention, elle se leva, #EnMarche, contre les « centres de détention » de Gérard Collomb..

Puis un jour, la courageuse Sonia Krimi, députée #EnMarche (LREM), se leva, pour dénoncer la honteuse loi « Asile et immigration » de sa majorité face à Gérard #Collomb, Ministre à l’intérieur du Gouvt

« Les centre de rétention deviennent les centres de détention ». Fallait que quelqu’un le dise haut et fort, et Sonia Krimi l’a fait, une nouvelle frondeuse est née…

./…

Bref, le PS s’est exclu de Gérard Filoche …

Avec la vente de Solférino, les militants éparpillés façon puzzle, un ex-Premier Secrétaire sur la palette, le Parti Socialiste, épuisé, a fini par jeter l’éponge, il vient de s’exclure de Gérard Filoche. La lecture du code du travail devenait trop pénible, difficile de suivre depuis les premières ratures de la Loi El Khomri et il leur fallait un Robert (Mugabé)...

20171121_231941.png

Nul besoin d’en dire plus, ce titre est parfaitement parfait. Je crois. Ajoutons ce qui suit, c’est important: Avant, au Parti Socialiste, on dénonçait les « gens tendance Droite », désormais on vire les gens de Gauche, et tout-va-bien.

Courage à Gérard Filoche qui n’a pas démérité, qui se bat aux côtés des travailleurs et de la Gauche – la vraie, la propre depuis tant d’années dans un engagement complètement désintéressé.

Avis « Style Trierweiller« , c’est fait. Qui est Gérard Filoche? Pour découvrir la « Grande Gueule » qui toujours s’exprimera, pour faire la connaissance de l’amoureux du code du travail, je vous invite à lire le papier de Margaux (Duguet) ou de se limiter à sa colère juste sur un plateau télé, en 2013 …

Il s’appelle Filoche, Gérard Filoche.

./ …

Effraction (politique): Plainte contre X [x=ManuelValls] pour « fraude électorale »…

1. D’abord la Théorie de Pasqua: «Lorsqu’on est emmerdé par les affaires, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire, une autre affaire dans-l’affaire de l’affaire, voire ailleurs, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien» [Charles Pasqua, Ancien Ministre de l’intérieur de Droite, RPR].

2. Application. Pendant que Manuel Valls occupait les médias avec la prétendue « insulte nazi » qui au final a fait pschitt, cette chouchoute des Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) n’était pas dans le menu (politique). Un vrai sujet sur une effraction électorale que je vous propose en « plat du jour »

20171013_061632

Question Rungis (politique): Manuel Valls, Député-par-effraction? Entre l’avis attendu du Conseil Constitutionnel et désormais de la Justice (fraude électorale), ça commence à prendre forme si ce n’est déjà le cas, moralement...

./…

#Législatives: Projection sièges de la nouvelle Assemblée Nationale…

Le reste (les commentaires), à la télé. Ah! Et les nouvelles de Manuel Valls dans l’Essonne?

Manuel VALLS (Divers gauche) est arrivé(e) en tête du scrutin avec 25.45% dans la 1ère circonscription de Essonne devant Farida AMRANI (La France insoumise)

Attendre..

./Source

Quand la « non-candidature » de François Hollande devient une chance pour la Gauche …

Sondage Elabe/BFMTV: Pour 83% des Français, la candidature François Hollande, pas justifiée …

pour-83-des-franc%cc%a7ais-le-cho%cc%82mage-disqualifie-une-candidature-hollandepour-83-des-franc%cc%a7ais-le-cho%cc%82mage-disqualifie-une-candidature-de-hollande

Il est temps – je crois- d’arrêter de faire croire à notre bon vieux Pépère qu’il est attendu en 2017. L’inciter à se présenter, c’est l’envoyer au casse pipe avec la certitude de foncer droit dans le mur. Le laisser tranquille, il gagnera plus en s’abstenant -une 1ère- et ça le grandira aux yeux des français. «J’ai échoué, ok, je me retire», la marque des grands. Oui, la non-candidature de François Hollande devient une chance pour la Gauche . Et c’est la question qui suit est: Qui pour le remplacer à Gauche (PS)?

montebourg-hollande-valls-sondage

Non, pas Manuel Valls, car là aussi le message des français reste le même: « le changement, c’est maintenant! ». C’est l’avis de tous les français. La Gauche a encore une chance, et sur cette ouverture ne pèse pas le poids du bilan indéfendable de ce quinquennat. Un candidat pas fâché avec sa Gauche, toute la Gauche

Je dis ça je dis rien.

./…

«Codes et (politique)»: Pablo Soto, le Geek-Manager de #Podemos …

Podemos? c’est une nuit qui bouleverse l’Espagne, une gifle dans le paysage politique, un coup de cœur, une prise de conscience citoyenne. Et derrière ce changement déjà observé en Grèce – Syriza-, un jeune homme de 36 ans: Pablo Soto, développeur web, le Geek de Podemos. Rue89 l’a rencontré à Madrid, le laboratoire-Podemos…

Pablo Soto, le geek de Podemos.png

Jeune programmateur autodidacte, il est l’inventeur du logiciel de – partage gratuit- de musique sur Internet, – Blubster qui avait séduit des millions d’utilisateurs avant que les géants Web – Warner, Universal, Sony-  l’attaquent en justice, il gagne son procès, mais six mois après, les Majors du Web font pression pour changer la loi espagnole. Énervé, il se «radicalise» – on va dire ça -. Désormais «Apôtre de la transparence», s’engage en politique et comprend très vite que  le «code informatique peut être être aussi important que le code des lois».

Après les conseillers politiques -les ex gourous-, les chargées de communication et les community Managers (CM), le «code informatique» est devenu la «nouvelle arme dans la communication politique», Podemos restructure la bonne vieille idée-2007 de Ségolène Royal – «Démocratie participative» –  avec des nouveaux outils, pour «rendre possibles les décisions collectives quand des milliers de personnes ne peuvent se retrouver ensemble dans un bâtiment pour délibérer, débattre et voter». C’est ce qu’ils qualifient de «démocratie représentative», c’est-à-dire, établir – grâce à l’intelligence informatique, la collecte d’information sur l’avis de l’électeur désormais au cœur du système -, pour un projet de société. Schéma – à peu près-.

Intégration des Geeks en politique

La qualité du «Community Manager (CM) » change, va au delà de la «veille & partage de données sur le web», dépasse les compétences utiles des «responsables web & numérique -», des rédacteurs-web, intègre les compétences de celui qu’il convient de nommer: le «Community Geek-Manager», ou plutôt,  le «Policy Geek-Manager»  – qu’on va abréger en -pGM- comme déjà –program (PGM)- chez les pisseurs de codes informatiques-.  Nous voila face à une nouvelle fonction dans la communication politique, celle qui permet codifier les programmes (politiques) en interne, pour mieux conceptualiser la porte d’entrée de l’électeur, -lire l’avis des « vrais gens »-, afin de mieux structurer les discours et projet politique. Nouvelle architecture, intégration des Geeks en politique …

C‘est ce qui manque – on peut le supposer- à Jean-Luc Melenchon et au Front de Gauche, l’éternel-futur Syriza/Podemos à la Française qui peine à freiner le départ massif des «gens-du-peuple » vers le Front national. Bref, il faut -vite- trouver un Geek à Méluche, un vrai.

/…

Fini le #PS? Voici «L’Alliance Populaire», l’UMP-de-Gauche, pour «AP» les électeurs ? …

Info (je résume): «Une nouvelle structure pour fédérer la gauche après les régionales et avant la présidentielle2017: «L’Alliance populaire». Souhaitée par Jean-Christophe Cambadélis pour la mi-février(…) un nouveau mouvement, une fédération de partis et de mouvements associatifs pour obtenir « un accord de rassemblement le plus large possible pour 2017».

Régionales : "l'Alliance populaire" voulue par le Parti socialiste devrait naître mi-févrierCambadelis Alliance populaire

On pensait l’alliance déjà en place à l’issue du Référendum Cambadelis, mais non. Après l’échec de la Gauche aux Départementales 2105, le Front de Gauche Jean Luc Mélenchon avait eu la même idée avec… le même nom: «Alliance populaire!», c’est drôle (ou pas), pour énerver Meluche, ça promet…

Allaince populaire Melenchon Cambadelis PS Gauche

Deux «Alliance populaire (AP)», le tout est de savoir qui va «happer» l’autre. Plus difficile, faire oublier l’historique de cette appellation, son passé aux antipodes des thèses du Parti socialiste – de ce qu’il en reste. L’ami wikipedia nous apprend que l’Alliance Populaire existe déjà, dans l’Espagne natal de Manuel Valls, #PasDamalgam 😉

Allaince populaire parti socialiste PS

Les origines. On ne s’attendait à rien – ou presque – au lendemain des régionales ratées avec un FN sans-région certes, mais avec plus de conseillers régionaux (358) que le PS – (339), minorité Présidentielle, c’est nouveau. Et l’on se félicite çà et , «Ah, ZavezVu? on a bien résisté les gars!, Donc les gens, ils ne sont pas contre la politique du Gouvernement», A croire qu’ils ont ont fait campagne sur fond de ce beau bilan. Les électeurs attendaient autre chose qu’un simple ravalement de façade, et on  les embarque dans une «Alliance Pop », Style UMP, #MadeinPS.

Questions: Quel programme pour fédérer les partenaires dans l’Alliance-Pop-De-Gauche? Back to FH2012?  Accentuation l’actuel programme libéral avec +d’ouverture à Droite? Quoiqu’il en soit, le FN et l’extrême-droite ont gagné (je vous explique, édit)....

«La Gauche a fait front» mais elle est restée de l’autre côté de la ligne, l’extrême-droite a gagné, ils nous ont viré (…). Ils nous ont viré du Conseil Régional de «Provence-alpes-côte-d’azur» en installant à leurs côtés, Sir Christian Estrosi tout aussi «Républicain» que je suis blanc, le FN a gagné en «Auvergne Rhône-Alpes» sur les terres de Jean Moulin via Laurent Wauquiez, fils Buisson, horloge parlante frontiste, désormais assis à la Droite-de-Dieu-le-Père. Oui, le village Gaulois se vide, ils nous ont viré des terres du Grand Nord, nous obligeant à emprunter le «tunnel sous la manche» pour rallier Xavier Bertrand, l’heureux gagnant qui capitalisera sa « nouvelle modestie républicaine » au bénéfice de sa famille politique, la Droite, et entrainera dans son sillage les orphelins électeurs de Gauche. Oui, le #Barto Ile-2-France, solidement amarré «Quai d’Orsay» a sombré dans la Seine(politique) sous les chants et l’allégresse des «voiliers» de la MarinePourtous présents devant le Palais Bourbon. Malaise imaginaire, il a fini au Bistro, loin du Conseil Régional

«Pas de triompha-ta-lisme», les meubles vont bien, Manuel Valls aussi. Et sur les ruines de la «République enchantée» de se voir si bien dans ce «beau mouroir», il pourra bâtir sa nouvelle auberge espagnole: «l’Alliance populaire», peut-être bien avec ses redevables alliées-de-droite, installés avec les voix de la Gauche passéiste. Glissement des plaques tectoniques, nouvel Artefact (politique), que grand bien leur fasse!

Ils nous ont viré (…)

Mais, respectons les conventions d’usage, savoir s’incliner: « ¡Hola Alliance Populaire! ».

Manuel-Valls-ne-veut-pas-de-quotas-de-migrants_article_landscape_pm_v8

PS:  JP Masseret avait raison…

(…)

#Régionales2015: Infographie, résultats et nouvelles couleurs des regions…

Il est 20 heures, infographie des résultats 2eme tour des régionales 2015.. Quelques éléments de lecture…

cwiozfeweaaqa1m.jpg
image

image

image.jpeg

image.jpeg

image

image.jpeg

image.jpeg

image.jpeg

Résumé des résultats à 22h00, région/région…

Régionales 2015 résultats, régions

Ce soir, pendant que les chaînes d’infos célébraient la grande messe électorale, TF1 diffusait un téléfilm: « Le dîner de cons« , joli résumé de cette soirée électorale, tout y était, en définitive.

(…)

#NDDL ou le «cimetière de la rose»: l’Unité Cambadelis #Sassouffit pour les écologistes…

PS Notre dame des landes Ecologistes ZdistesCertaines alliances contre-nature – c’est le cas de le dire – volent très vite en éclat. Pas encore consommé, le «mariage de l’unité» de JC Cambadelis avec des écologistes dissidents, le résultat du « Référendum à la congolaise » du PS, a du plomb dans l’aile si l’on croit la grosse colère d’un des piliers de ce que nous avons nommé «La brocante (politique)».

En effet, l’État a annoncé la reprise des travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes pour 2016. L’avis par la préfecture au Bulletin officiel des annonces des marchés publics d’un appel d’offres pour des travaux de débroussaillage, de rétablissements d’accès et de clôtures de la desserte routière de l’aéroport du Grand Ouest a suscité la colère de François de Rugy, un nouveau « frondeur« …

Lancement des travaux «à partir de 2016» pour réaliser une route «deux fois deux voies» qui conduira à l’aéroport Notre Dame des Landes. Pour vous, extraits de l’appel d’offres, Avis 15-154042

NDDL 1NDDL 2NDDL 4NDDL 5

Curieuse errance du Gouvernement, pourquoi relancer à quelques semaines des élections Régionales -et de COP21 un chantier qui divise profondément la Gauche? Il faut craindre, pour la Rue de Solférino, que « les décollages d’avions de Notre Dame des Landes ne soient précédés par le crash du Parti socialiste« , sauf s’il s’agit d’un souhait, exprimé par certains: en finir avec la «Gauche passéiste» pour reconstruire à droite ce qu’ils détruisent à Gauche.

Et, «Notre Dame des Landes» deviendra le «cimetière de la rose»

(…)