#News: Washington, Paris et Londres ont frappé la #Syrie. « Riposte » de #Moscou (ou pas)…

BreakingNews: Washington, Paris et Londres ont frappé la #Syrie. À suivre, la « riposte » de #Moscou. Cette fois

Avec des années de retard, on attaque enfin la falaise (ou pas). Oui, des années de retard car en septembre 2013, le sommet du G20 de SaintPétersbourg avait permis de clarifier les positions sur la crise syrienne. Au sortir de ce sommet, la question des preuves de l’utilisation des armes chimiques par le régime de Bachar El-Assad ne se posait plus, la certitude l’avait emporté sur les doutes, les points de divergence de la coalition autour de François Hollande, (Australie, Canada, Italie, Japon, Corée du Sud, Arabie Saoudite,Espagne, Turquie, Royaume-Uni) ne portait que sur les moyens d’action contre le régime de Bachar el-Assad (que certains, récemment encore, avaient fini par ne plus considérer comme un ennemi, Oui Jupiter). Passons…

capture-d_ecc81cran-2013-09-07-acc80-00-55-02

Une belle action diplomatique suspendue à la décision du Congrès américain et les hésitations de la Maison Blanche. Depuis, la donne a changée, l’opération intervention militaire inspirée du scénario Kosovar (c’est à dire sans l’aval du Conseil de Sécurité des Nations-Unis) est peu-être celle utilisée aujourd’hui. À défaut d’être légale, elle fait valoir le caractère légitime de l’intervention au nom du droit d’ingérence lié à la protection des populations civiles, avec une coalition de volontaires. A titre indicatif, petit rappel des forces militaires déjà en place en 2013.

bataille-navale-syrie frappes armes chimiques

Moscou prend son temps (07h30). Hier, Vladimir Poutine avait mis en garde Emmanuel Macron contre tout « acte irréfléchi et dangereux » en Syrie, qui pourrait avoir des « conséquences imprévisibles », après des menaces de riposte militaire des Occidentaux à une attaque chimique présumée. Et nous y sommes, c’est la guerre, pas que des nerfs,

Et maintenant que va-t-il se passer ?

Mon avis. Trois fois rien. « L’évacuation de la ZAD de Damas n’aura pas lieu » si l’on se réfère aux récentes déclarations d’Emmanuel Macron (Janvier 2017): « La France doit cesser d’exiger la démission d’Assad« . Rappel…

macron-syrie-hollande

macron-syrie-bachar3

Macron Syrie Assad Trump Poutine

Donc ne pas s’attendre à grand chose, tout le monde sortira par le haut sans perdre la face et tout en renforçant leur stature de « vaillant chef de guerre » dans la communication de politique intérieure. Déclarer la guerre à Poutine à quelques semaines de la Coupe du Monde de Foot chez lui, faut pas rêver. C’était peut-être déjà écrit dans le « deal de Versailles« , le Casino Royal ès-diplomatie….

./…

Publicités

Au bas mot, N.#Sarkozy avait fait « trumpet » en libye, et H. #Guaino passe pour un …

L’info est déjà à la UNE je sais, mais tout le monde a oublié Henri Guaino dans l’affaire. Correction…

image

Tel est pris, qui croyait prendre. « Si Sarkozy n’avait pas été là, il n’y aurait plus de démocratie en France, plus de démocratie en Europe et dans le monde » déclarait encore récemment Henri Guaino, ex-et futur- porte plume de Nicolas Sarkozy. Et dans le texte, Barack Obama va beaucoup plus loin dans sa critique

image

En gros, je résume, avec l’aide de l’ami Google traduction: Pour l’infrastructure d’intervention en Libye, le coté « trumpet » de Nicolas Sarkozy c’était très bien pour Barack Obama, cela a permis aux américains d’acheter la participation de la France et de rendre la guerre moins risquée pour eux. La stratégie: donner « du crédit » à N.Sarkozy pour moins de risques US et pour une guerre à moindre frais, malin.

Contrairement à ce qu’affirme Henri Guaino sur la « grandeur supposée de Nicolas Sarkozy », et pour ne prendre que cet exemple de la Guerre en Libye, Barack Obama s’est servi de l’atlantisme de Sarkozy juste pour régler l’addition. Pour un leader-du-monde, c’est moyen, voire petit, on évitera le mot de « marionnette » pour ne fâcher personne. Bref, Barack Obama s’est payé Nicolas Sarkozy et toute beauté en plus…

« trumpet » !

./…

Tiens, Fatwa de la #Mafia New-Yorkaise à #Daesh: « Si vous touchez à la Famille, on vous explose… » …

Après les Anonymous, la Mafia sicilienne de New-York lance une mise en garde contre les bâtards identitaires de Deash. C’est Giovanni Gambino qui s’y colle  au nom des cinq familles de la Mafia sur FoxNews à une heure de grande écoute, tranquille…

 GIOVANNI GAMBINO INTERVIEW ON FOX & FRIENDS .png

«Le monde est dangereux aujourd’hui, mais les personnes habitant dans les quartiers de New York et ayant des connexions siciliennes devraient se sentir en sécurité (…) Nous nous assurons que nos amis et nos familles sont protégés contre les extrémistes et les terroristes, et en particulier cette organisation brutale et psychopathe qui se fait appeler l’État islamique»

83988593_o.jpg

En gros, pour la Mafia New-Yorkaise, les bâtards psychopathes de Daesh peuvent s’implanter – ou se faire exploser- à Paname, en Allemagne, en Russie, à Tunis ou au Mali si ça les amuse mais, «on ne touche pas au Business et à la Famille à New-York et en Sicile! Sinon ça va saigner bande de cons!  Ne déconnez pas la mecque… Euh, les mecs, on a déjà donné avec le WordTradeCenter le 11Sept2001…» . Bref, «Les voyous parlent aux barbares, ici #RadioMafia» Même les américains se moquent style LePetitJournal...

Pour l’instant, la Mafia chinoise et les Yakuza du Japon observent le silence, la guerre  des «Gangs -des Requins-» aura-t-elle lieu? Il ne manquerait plus qu’ils signent un «Big Deal» pour faire du business ensemble -si ce n’est déjà le cas-. S’allier avec les Russes contre Daesh, ça passe encore, mais la Cosa Nostra? ça va beaucoup trop loin cette histoire…

Un Croisons-les s’impose je crois…

(…)

La réponse (en arabe) des Musulmans de France aux terroristes et bâtards de Daech…

Invité d’iTELE jeudi soir, Mohammed Chirani, consultant en politiques publiques et spécialiste de la radicalisation religieuse, a tenu à adresser un message aux terroristes de l’État islamique. Il a souhaité tout d’abord déclamé son message en arabe pour «s’adresser au monde arabe» et parce que les terroristes «utilisent une rhétorique arabe». Il l’a ensuite traduit en français.

Copie carbone aux bâtards identitaires d’ici et de Daech, aux antisémites, islamophobes et aux amalgamologues. Une réponse qui rappelle «la riposte des Oulémas, philosophes arabes, spécialistes du Coran», une Open Letter to Al-Baghdadi et ses fanatiques islamiques après l’horreur à Charlie Hebdo de janvier dernier. A relire dans ce billet synthèse (en Fr) du 17 janvier 2015 …

Lettre ouverte des philosophes arabes au «Calife en chef» des Djihadistes à la con

Et dans un autre registre, «la version banlieue» du blogueur de Lyon Vénissieux, le Muslim Chronic de Bass qui en colle une bonne à ces « imposteurs de djihadistes », c’est cash, très grosse colère…

C’est dit. Edit (21 Nov). Azzedine Gaci, recteur de la mosquée de Villeurbanne approuve la proposition du sulfureux Chronic2Bass et souligne que « la dénonciation des extrémistes est « conforme à l’islam« .

"la dénonciation des extrémistes était conforme à l'islam

Et j’ajoute -mon avis- c’est « conforme à l’esprit de  la République qui nourrit et protège », et la « non assistance à civils en danger » n’est pas acceptable.  A. Gaci est favorable à la « délation positive » pour venir à bout du radicalisme. « C’est difficile pour moi d’utiliser le mot +dénoncer+ car je sais que ça va être mal perçu, mais il faut mettre devant leurs responsabilités ces gens-là, quand ils portent un discours radical, ou de haine, ou qui ne prône pas le vivre ensemble. Tout le monde doit être mis devant ses responsabilités« , a-t-il dit.

La peur doit changer de camp.

(…)

#RipostePourParis: Par «courtoisie», leur offrir un «vrai concert de bombe en métal»…

La France est en Guerre, ce n’est ni la 1ère, ni la 2ème, ni la troisième guerre mondiale, «c’est une nouvelle Guerre». Nous savons qui est notre ennemi: les salafistes barbares de Daesh.  Et nous savons où ils habitent, une petite visite s’impose, pour solder nos comptes une bonne fois pour toute, qu’on en finisse …

image

Par «courtoisie», leur offrir un vrai concert de bombe en métal, rendre la politesse via une l’opération «Remember Bataclan». Pas de simples coups de pelle ni de petites baffes, la peur doit changer de camp.

La France bombarde Daesh à RaqqaBombardement-Raqqa-France-2.png

La guerre oui, mais contre un ennemi bien identifié, pas pour réduire nos libertés, ni pour faire les amalgames à deux balles, j’ai gardé avec moi « la machine à baffes » – message de service -.

image

Billet rédigé en terrasse. Dessin d’Alex.

(…)

N. Sarkozy et le blé d’Abou Dhabi: « C’est si #Doubs », pas de chi-chi…

2015/02/img_0805.png

Ni-ni pour la législative dans le #Doubs, mais pas de chi-chi pour le blé et la Conf’ payante aux Émirats Arabes unis. Si ça continue, il va peut-être finir par se mettre à « l’Arabe« . Plus sérieusement, la 5ème Conférence de Presse du Président de la République ( F. Hollande) est gratuite, (Élysée).

Conférence de Presse de François Hollande Elysée

Il parlera aux français des problèmes de la France.

(Sarko, lire: Marianne)

Wahhabite Saoudite? Origines du fondamentalisme et paradoxe…

Le Président de la République se déplace en Arabie Saoudite pour les obsèques du «pas du tout républicain» Roi Abdallah d’Arabie Saoudite, mort après un règne de 20 ans, son frangin le Prince Salmane, 79 ans, lui succède sur le trône. Pour vous éviter d’attendre béatement une hypothétique photo ridicule de François Hollande pour un nouveau tour-du-web, je vous propose la lecture d’un très instructif et court papier de l’Obs.

Islamisme, pétrole: le paradoxe de l'Arabie Saoudite

C’est un petit cours d’histoire de François Reynaert où l’on apprend que le Wahhabisme est un courant de pensée de prédicateur fondamentaliste du XVIIIe siècle, un certain Abdel Wahhab, un rigoriste exalté, la fondation du royaume date elle de 1932 avant la signature du Pacte du Quincy en 1945 entre Roosevelt et Ibn Séoud, roi d’Arabie qui donne le «Saoudite» accolé à Arabie. Trois étapes historiques pour comprendre le passé de cette monarchie islamique, l’une des plus influentes du Moyen-Orient …

Une explication beaucoup plus simple que ce que l’on entend sur nos chaines d’info en continue. Voila pour l’Histoire de ce pays qui aurait pu s’appeler Wahhabite Séoudite, (où habite Séoud, ou, «le Pays des Séoud») on aurait mieux compris je crois, bref. On va espérer que pour la cérémonie des condoléances, François Hollande évitera les tenues traditionnelles (je ne sais pas si c’est obligé, à vérifier), et qu’il portera mieux la voix de la France sur les questions de sécurité et dans la lutte contre le terrorisme et le fondamentalisme religieux, et qu’il s’attardera un peu (beaucoup) sur notre confrère blogueur, victime de flagellation en Arabie Saoudite. Et le tout, sans gâcher nos possibilités de leur refourguer quelques trucs, des avions Dassault par exemple, voire autre chose, pas facile…

Source (vidéo Obs) : le paradoxe de l'Arabie Saoudite

(…)

L’éclatante victoire diplomatique de François Hollande en Russie…

Entre Miss France et la traditionnelle photo Kazak, la presse a salué très timidement (voire pas du tout) l’importante victoire diplomatique du Président de la République en Russie dans sa gestion de la crise internationale en Ukraine. Le Journal du Dimanche, le JDD fait sa manchette avec le titre: « François Hollande, Peut-il s’en sortir? » c’est dire…

Vladimir Poutine François Hollande

De retour d’un voyage au Kazakhstan, F. Hollande a posé son avion à Moscou pour discuter «Ukraine» (mais pas que) avec Vladimir Poutine. Une réussite diplomatique qui rappelle d’autres: Mali, Centrafricaine, Moyen-Orient, etc…

Rencontre Holade Poutine Déc 2014

Il faut se souvenir que F. Hollande avait déja réussi la rencontre improbable «Obama-Poutine» en Normandie le 06 juin 2014 à l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement de Normandie. Ces derniers avaient échangé quelques mots en marge du déjeuner des chefs d’États au Château de Bénouville. Pour ce nouveau coup de génie diplomatique, en Russie, Vladimir Poutine a évoqué (enfin) l’intégrité territoriale de l’Ukraine, et accepte un cessez-le-feu et des négociations de paix à partir de mardi 09 décembre...

Égal à lui même et sans arrogance, il s’est passé quelque chose dans ce hall de l’aéroport de Moscou. François Hollande, désormais médiateur en chef dans la crise ukrainienne, a déclaré: «Je pense que nous devons éviter qu’il y ait d’autres murs viennent nous séparer (…) Il faut être aussi capable de dépasser les obstacles et trouver les solutions ensemble»

C’est ce qu’on appellera, si vous le permettez, une « Poutinie », nouveau concept diplomatique que je vais définir: «La Poutinie (diplomatique), c’est l’art d’affronter un puissant adversaire sur ses terres, le sortir de son isolement en lui offrant une porte de sortie honorable en contrepartie de vraies concessions qu’il n’imaginait pas faire de son plein gré.». Concept valable pour tout type de conflit, les BlogoWar par exemple. La Poutinie (ou Poutinerie) n’induit pas la fin définitive des hostilités mais dessine de nouveaux contours, installe un nouveau rapport de force et, définit le nouveau plan de table pour la suite des joyeuses hostilités. Et quand d’autres adversaires (ou alliées) vous félicitent, c’est gagné: Tenez, François Fillon a adressé « un satisfecit » au président de la République, au sujet de sa rencontre avec Vladimir Poutine.« J’ai appris que François Hollande allait faire un détour par Moscou pour rencontrer M. Poutine et défendre les positions de la France. Je félicite François Hollande pour cette initiative ». (Copie carbone au nouveau Président de l’UMP).

Dans la diplomatie internationale, une voix a brisé le silence de glace dans cette crise qui menace la stabilité de l’Europe, c’est celle de la France.

Relire(Fév2014): UKRAINE: Ce que François Hollande a dit à Poutine...

«F. Hollande a semé, la récolte viendra».

(…)

Service après-guerre: Netanyahu nous explique ce qu’il faut comprendre… #Gaza

Le temps d’une trêve, le service après-guerre. Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien s’est entretenu avec Laurence Haïm et Peggy Bruguière, envoyées spéciales de itélé [Interview exclusive] à Jérusalem…

Les allusions à la deuxième guerre mondiale (+comparaisons avec la France, point Godwin?) me laissent perplexe, la comparaison avec la grande armée allemande assiégée à Copenhague (ou Berlin) mérite une mention spéciale.  Mais, je vous laisse commenter cet entretien.

À vous.

(source)

« Isralestine »: Pour en finir avec la guerre des voisins…

osloCe matin, sous la douche, j’ai voulu mettre un nom sur une vieille idée, celle d’un état unique entre Israéliens et Palestiniens,  pour en finir avec l’éternelle guerre des voisins. Et là paf, une évidence: «Israëlestine!» Mais oui! un nom approprié pour un État unique. Oui, et pourquoi pas?

« Israëlstine », c’est un peu difficile à prononcer j’avoue, aussi, une petite recherche sur Google me propose le nom suivant (plus simple): Isralestine!. Pour compléter les écrits en la matière mais sans aller jusqu’à proposer une nouvelle constitution pour ce nouvel État, je vais esquisser quelques lignes wikipédiées, pour aider…

Forme de l’État: Démocratie parlementaire, avec des députés de tous les territoires. Quelques députés de Gaza, de Cisjordanie, des Kibboutz et de l’actuel territoire israélien. Avec une bonne dose de proportionnelle pour éviter les problèmes. Tiens, j’ai trouvé le drapeau qui fait bien, pour notre état isralestinien.

photo 2(2)

ISRALESTINE  (FICHE WIKIPEDIA)

  • IsralestineCapitale: Jérusalem voyons! what else?
  • Langue officielle: Hébreu et Arabe
  • Gentilé: Isralestinien, isralestinienne. C’est pas terrible mais c’est comme ça.
  • Devise nationale: On va attendre qu’ils se mettent d’accord pour décider, on se calme.
  • Hymne national: Dans l’attente, on les autorise à utiliser l’hymne à la joie pour remplacer les pleurs des deux côtés.
  • Superficie: Totale, on vire les murs de séparation, libre circulation sur l’ensemble du territoire isralestinien et la mer de Gaza pour tous! Seuls seront autorisés les tunnels sur les autoroutes, les chemins de fers, et pour le métro, c’est tout.
  • Indépendance: Un jour qui ne tombe ni sur une fête musulmane ni une fête juive. Et, pas de feux d’artifice le jour de l’indépendance, pour ne pas rappeler de mauvais souvenirs…
  • Jours fériés: Vendredi (el joumou’a), Samedi (Shabbat), Dimanche (La Messe, pour les chrétiens d’Orient, les mariages, etc). Donc, semaine de 4 jours, sans compter toutes les fêtes religieuses de l’année. Elle n’est pas belle la vie?
  • Diplomatie: Tous les pays du monde sans exception auront une représentation diplomatique dans l’État Isralestinien et réciproquement! Ouais…
  • Gastronomie: Instauration d’une nouvelle norme alimentaire: le «Kachal»! Oui, «sans porc», une concaténation de «kacher» et «Halal», voila! pas de jaloux et tout le monde dans la même cantine!
  • Armée et Sécurité: FAI (Forces Armées Isralestiniennes). Plus de roquettes sur les Kibboutz, ni d’expéditions punitives sur Gaza, c’est fini, on arrête avec les conneries!
  • Sports: Ah enfin! On commencera par le foot, sport de cohésion nationale par excellence. La Fifa autorisera la participation du nouvel État dans la Zone Asie. Et, le match Iran-Isralestine se passera bien, vous verrez.
  • Président: C’est pas le moment. Attendre. Premier Ministre: Attendre aussi. Après les législatives.

Si L’Afrique du Sud a réussi à faire la paix entre blancs et noirs, je garde l’espoir d’une paix possible entre Israéliens et Palestiniens. L’Isralestine, c’est Maintenant !

 שלום & بيه

(…)