Et là paf! #FNews: #DSK Premier Ministre…

Lorsqu’on apprend que Christian Estrosi va démissionner de la Présidence de la Région Paca dès ce lundi, c’est-à-dire, la semaine de l’annonce du 1er Gouvernement d’Emmanuel Macron, Président élu, on peut s’imaginer que tout est possible…

Et pourquoi pas Dominique Strauss Khan Premier Ministre?

Hypothèse risible? Pas si sûr si l’on se réfère à cette indiscrétion de Janvier dernier

Les rendez-vous discrets de Macron et DSK

#LeSaviezTu? Non. Donc pas FakeNews. Alors profilons: Dominique Gaston André Strauss-Kahn dit DSK, « ancien Macron de la Gauche » sous François Mitterrand, ancien Député du Val-d’Oise et homme d’appareil, compétent – ex Boss du FMI-, Ni de Gauche ni de Droite (ou les deux), donc tout aussi Ambidextre que son « Jeune lui », il a le profil du Poste. Tout deux sont passé par Bercy, il a toutes ses chances je crois. Et pourquoi pas DSK à Matignon? Hypothèse …

635429_dsk.jpeg

Tant qu’à faire l’ouverture

./…

« Discours sur le racisme » ou « la peur du Front national moi non plus » [Aimé Césaire revisité]…

Discours sur le racisme (colonialisme Aimé Cesaire FN Présidentielle 2nd tourEt puisqu’il m’est autorisé de parler de la menace Front national et donc du racisme, allons droit au mensonge principal à partir duquel prolifèrent tous les autres.  «Une société qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une société décadente» écrivait un grand poète noir, Aimé Césaire, le «nègre fondamental», dans son «Discours sur le colonialisme, 1950» de 1950, 1ère Édition. Un texte fondateur, un réquisitoire, un pamphlet poétique retiré des programmes scolaires en 1995 par François Bayrou alors Ministre de l’Éducation nationale. Soit. Je vais ici le reprendre, l’actualiser et le déstructurer au nom de la raison critique dans la « France de l’entre deux tours», pour comprendre et saisir avec fruit, les dessous de cette société moribonde qui s’effondre et qui dans sa chute se répète sans cesse: « jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici (..)».

Le fait est que, notre société telle que l’ont façonné des siècles de Lumières refuse de résoudre les problèmes majeurs auxquels son existence a donné naissance: le problème de sa pluralité et de ses influences multiples; que, déférée à la barre de la «raison» comme à la barre de la «conscience», cette France-là est impuissante à se justifier; et que, de plus en plus, se réfugie dans une hypocrisie d’autant plus odieuse qu’elle a de moins en moins la chance de tromper son monde. Et aujourd’hui, il se trouve que ce ne sont plus les masses venues d’ailleurs qui la menacent, ou qu’on incrimine sur la place publique, aujourd’hui, l’acte d’accusation proféré sur fond de racisme accepté, est un aveu de culpabilité de ceux qui osent encore s’ériger en parangon de vertu. Une société de bonne foi certes, mais d’une hypocrisie collective où l’on pose malhabilement les problèmes pour mieux légitimer les odieuses solutions qu’on leur apporte. Et elle s’obstine à éviter l’innocente question initiale:

Qu’est-ce qu’en son principe que le racisme ?

« Lutter contre » n’est ni entreprise philanthropique, ni volonté de reculer les frontières de l’ignorance. Je trouve que l’hypocrisie n’est pas de date récente, (…) le grand responsable dans ce domaine est le pédantisme collectif, pour avoir posé les équations malhonnêtes: « colonisation civilisatrice », «intégration à la française», «BanlieueStigmatisation des esprits», etc. Et ne pouvaient s’ensuivre que d’abominables conséquences racistes. Il faudrait d’abord étudier comment la France travaille à déresponsabiliser le Français, à l’abrutir au sens propre du mot, à réveiller ses instincts enfouis, (violence verbale, haine raciale, relativisme moral, etc.), et montrer que, …

 » (..) chaque fois qu’il y a un acte raciste et un œil crevé et qu’on accepte, chaque fois qu’il y a une violence policière et qu’en France on accepte, chaque fois qu’il y a une discrimination et qu’on accepte, il y a un acquis de la morale qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend, et qu’au bout de toutes ces valeurs violées, au bout de tous ces mensonges propagés et de toutes ces expéditions punitives tolérées, au bout de cet orgueil encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de la société, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement de la République .

Racisme choic deuxièlme tour Présidentielle 2017Et alors un beau jour, au lendemain d’un dimanche d’élection, elle est réveillée par un formidable choc en retour: La haine suprême est aux portes du pouvoir, les fachos s’affairent et discutent déjà autour des chevalets. On s’étonne, on dit: «Comme c’est curieux! Mais Bah, c’est le nationalisme, on fera barrage, et ça passera  (..)». Et on se tait à soi-même la vérité, que ce racisme déjà installé est une barbarie, celle qui résume la quotidienneté des Barbaries

« Et on attend, on espère, et on oublie qu’avant d’en avoir peur, avant d’en être la victime éventuelle, on en a été le complice; que ce racisme-là, on l’a supporté, on l’a absous, on a fermé l’œil là-dessus, que ce nazisme-là, on l’a légitimé, parce que, jusque-là, il ne s’était appliqué qu’à des êtres serviles; que cette sauvagerie hurlante, on l’a cultivé, on en est responsable, et qu’il sourd, qu’il perce, qu’il goutte, avant de l’engloutir dans ses eaux rougies de toutes les fissures de la société ».

Oui, il vaudrait la peine d’étudier cliniquement, dans le détail, le laxisme collectif dans la lutte contre les discriminations, et de révéler à la société toute entière, aux très distingués donneurs de leçons, qu’ils portent en eux une intolérance coupable, que la haine nationaliste est son Pétain et le racisme l’habite, que s’ils le vitupèrent aujourd’hui seulement, c’est par manque de logique, …

 (..) et qu’au fond, ce qu’ils ne supportent pas dans ce miroir, ce n’est pas le racisme en soi, ce n’est pas le crime contre l’homme, c’est le crime contre soi, ce qu’ils ne supportent pas par dessus tout, c’est la peur de se voir appliquer des procédés dont ne relevaient jusqu’ici que les « commis de la république » dont ils étaient les Maîtres.

Et c’est là le grand reproche que j’adresse aux pseudos « barragistes de l’entre deux-tours-et-puis-s’en-vont», aux «chiens de garde du colonialisme», aux «macrotteurs politiciens lèche-chèques», aux «académiciens goitreux endollardés de sottises», aux «ethnographes métaphysiciens et dogonneux», aux «intellectuels et hommes politiques convaincus de leur  «supériorité dolicho-blonde»,  à tous ces «Bidault aux airs d’hostie conchiée», etc., je leur reproche d’avoir trop longtemps rapetissé les valeurs de la République, d’en avoir eu, d’en avoir encore une conception étroite et parcellaire, partielle et partiale et, tout compte fait, sordidement raciste.

Faut-il pour autant rejeter dans les ténèbres de l’oubli tous les faits d’armes de la lutte contre le racisme ?

Non. Il est des tares qu’il n’est au pouvoir de personne de réparer et des fautes qu’on n’a pas fini d’expier, mais chaque jour qui passe, chaque déni de justice, chaque réclamation noyée, chaque scandale étouffé, nous fait sentir combien notre société est malade, moralement atteinte. Une société qui, irrésistiblement, de reniement en reniement, appelle sa propre haine. À se replier sur elle-même, une société, quel que soit son génie intime, s’étiole, et la grande chance de la France est d’avoir été un carrefour, et que, d’avoir été le lieu géométrique de toutes les idées, le réceptacle de toutes les philosophies, le lieu d’accueil de tous les sentiments en a fait le meilleur redistributeur d’énergie, l’échange est son oxygène. Et le 07 Mai 2017, viendra la nouvelle  «expropriation pour cause d’utilité publique».

[…]

Lyon, 30 avril 2017. Guy-Alain B. « Discours sur le racisme », adaptation (très) libre du texte d’Aimé Césaire «Discours sur le colonialisme, Chap. – À l’origine du Nazisme – (1955), Paris Sorbonne, 4ème Édition».

./…

Confessionnal (politique) : «Pardonnez-moi mes péchés car je ferai barrage le #07Mai», puis …

Lyon - GargouilleDepuis dimanche dernier, souffle sur la France un vent nouveau, un parfum de sainteté qui accompagne «l’Ouverture du Confessionnal (politique) & social». C’est un rituel sacré, une procession œcuménique qui a lieu tous les 5 ans en France, au Printemps généralement, 20 jours au moins et trente-cinq jours au plus avant l’expiration des pouvoirs du Curé en exercice.

Le confessionnal (politique) est une chambre quinquennale qui ne s’ouvre que sur une durée de 15 jours. Pour l’occasion, tous les «Gens de France » et de Navarre, tous les officiers de la République, les prélats, les Ducs & Duchesses, et autres manants passent à confesse. Tous, à l’unisson, à genoux devant l’hôtel de la République, au nom de la «Liberté-Égalité-Fraternité» et des Saints d’Esprit, pour se délester de leurs péchés. La prière est connue: «Bénissez-moi mes frères & sœurs parce que j’ai péché, en pensée, en parole, par action, et même par omission! Oui, j’ai vraiment péché contre la République, mais chut!, secret..»

Confessional politique Présidentielle 2017

Pour le confessionnal de l’An 2017, des milliers de pénitents à peine discrets voire pas du tout, parmi lesquels des gens bien, mais aussi, Sir Manuel Duc d’Evry, la Duchesse Nadine-la-Blanche, Sir Estrosi de Nice le Grand Chevalier de la 5ème Colonne -, Père Nicolas, l’évangéliste de l’Église de MontreTout et ex Curé de la Paroisse, Sir François de Beaucé, Père Jean-François de Meaux, etc. Présents pour ces agapes «on ferme les yeux 15 jours puis on recommence». Une file d’attente sous le soleil devant un grand panneau encadré par deux gargouilles hébétées où l’on peut lire ces mots de l’évangile d’André Malraux... « Oui toi pénitent, Entre ici avec ton long cortège de péchés! Que le «faire barrage» t’inspire paroles justes et vrais sentiments envers tes prochains! -Enfin si t’es cap, sinon c’est pas grave, tu reviendras-.  Oui le Seigneur sait tout, il sait et t’aime (Jn 21, 17)».

6a00d8341ce44553ef01bb081daff6970d-800wi

Seul face à tout le monde, chaque pénitent doit réciter un chapelet extrait la Sainte Écriture sur la miséricorde et le repentir: «Mon Père, je ne me suis pas confessé depuis le 21 avril 2002, J’ai commis des pêchés véniels que personne n’a oublié, des mots, actes publics, paroles injurieuses et immorales contre les #MadeinAilleurs. Oui, des péchés contre les nègres, les arabes – oh putain qu’est ce qu’ils ont pris dans la tronche-,  Oui j’assume mes propos racistes, antisémites et islamophobes, j’assume mon homophobie, ma concupiscence avec la Manifpourtous, je reconnais avoir fricoté avec la GaucheFinkielkrault, d’avoir bu des canons avec le Pétainiste Sir Éric Zemmour, j’assume avoir stigmatisé la banlieue avec les Printemps Républicains, je ne demande aucun pardon, juste l’absolution au nom de la Vierge Marie, des anges et tous les cons ici présents. Oui mon Père, « je ferai barrage» lors de la Grande Messe du 07 mai, je m’opposerai à l’Église inspiratrice de MontreTout, à leurs idées que je partage volontiers matin midi et soir. J’ai bon?».

Le Prêtre lui donne conseils, impose pénitence sans obligation, l’invite à manifester sa contrition pour faire genre, le pardonne. Et lui, heureux comme s’il avait un bar-tabac, exulte ..

«Merci Mon Dieu! Aucun regret les gens pour ces offenses que je referai avec plaisir car vous êtes justes & bons, infiniment aimables bande de cons! Je promets, avec mon nouveau « forfait-insultes-racistes-illimitées » que j’ai, et le secours de votre sainte imbécilité, de toujours vous offenser. Amen ! ».

Le curé prononce les paroles de l’absolution avant de renvoyer ses ouailles à ses dérives éternelles.

«Par le ministère de la non-repentance, Que Notre République vous montre sa miséricorde, Qu’elle vous envoie l’Esprit-Con pour la réédition de vos péchés; Et moi, au nom du Père, du Fils et des Saints d’Esprit, je vous pardonne (…) Allez « faire barrage » dans la paix du Christ, accomplissez votre pénitence! Ne surtout pas s’abstenir – sauf chez vous, avec votre conjoint (e) mais ça c’est votre problème – Pas d’abstention, car vous porterez la honte et le remord sur vous et durant toute votre vie de mécreant, pour des siècles et des siècles, Amen!».

Le clap de fin est « une action de grâce collective » tout en quittant la Place de la république…

« Mon Dieu, Nous te rendons grâce pour tous ces péchés effacés, merci de nous recevoir à nouveau dans ton ministère. Ni pardon, ni miséricorde pour tout ce qui, de par nôtre misère, a manqué de contrition, de pureté et d’intégrité dans la République. En vérité en vérité, nous prenons la ferme résolution et les moyens nécessaires pour recommencer les péchés que nous venons de confesser. Et pas la peine de te prendre la tête pour nous soumettre à la tentation parce que c’est notre projet! Amen ».

Fermeture automatique du confessionnal le #07Mai à 20h00, encore quelques jours, vous avez le temps. Puis suivra la grande procession « PéchéPourTous », dès le 40è jour de l’An 1 de la Saint-Macronavec le retour autorisé de la Famille de Montretout. «Béni soit la République, Nous rendons Grace à Dieu!».

Amen.

./…

Eugene James Bullard, «l’hirondelle noire» du printemps de l’aviation française en 14-18.

L’ami Romain P. nous fait découvrir « la vie dingue d’un engagé volontaire » dans l’armée française lors de la 1ère guerre mondiale, et demande: « Un producteur pour en faire un film?». Oui, sur une vie au service de la France, à retracer dans un film, ou dans ce billet de blog pour commencer. Aussi, Lady & Gentleman, Monsieur Eugene James Bullard dit «l’hirondelle noire» !

626px-eugene_jacques_bullard_first_african_american_combat_pilot_in_uniform_first_world_war

Tadam! Oui, c’est à nouveau l’histoire d’un mec, normal, enfin presque. Fils d’un martiniquais né esclave, il est originaire de Columbus en Géorgie. Nous sommes dans les années 1890.  Enfant, il est témoin du lynchage de son père, quitte le foyer familial vers l’âge de huit ans pour échapper aux discriminations raciales avec l’intention de partir loin de cette Amérique ségrégationniste.  Son père lui avait dit un jour: « En France, un homme est jugé pour son mérite et non pas pour la couleur de sa peau». Une phrase qui le marquera. Après 2 années d’errance avec des gens du voyage avec lesquels il apprend l’équitation, il embarque depuis Norfolk en Virginie à bord d’un bateau à vapeur allemand pour l’Écosse en Europe, en 1912. Au Royaume-Uni, il travaille comme «cible vivante» dans une foire à Liverpool, prend des cours de boxe, puis fait le voyage à Paris en 1913 pour disputer un match à l’Élysée Montmartre. Il décide d’y vivre, dans son futur désirable, – sans allocs-, là où son père voulait qu’il soit, c-à-d, dans « un pays où un homme était jugé pour son mérite et non pas pour la couleur de sa peau». mais ça, c’était avant! Passons.

Quand la guerre éclate en octobre 1914, Eugène JamesBullard n’avait pas encore l’âge de s’engager. Volontaire, il se vieillit d’un an tout seul comme un grand, déclarant être né en 1894 pour s’engager dans la Légion étrangère française afin participer à la 1ère Guerre Mondiale. Fallait oser. Matricule 19/33.717, il est aussitôt envoyé dans la zone de combats, dans la Somme. Oui, il y était le mec! Normal (presque), en Champagne et à Verdun! (une pensée pour BlackM en passant, et pour ceux qui ne l’avaient pas soutenu lorsque les fachos & les #identi du Printemps dit «Républicain» l’avaient conjointement chahuté au nom de la France française (sic), ils doivent avoir l’air con en lisant ces lignes). Blessé en mars 1916, en convalescence chez nous à Lyon, il est cité à l’ordre du régiment en 1917 et se voit décerner la croix de Guerre. [Jusque là, ça va les gens ? Je termine].

Blessé et déclaré inapte pour l’infanterie, Eugene Jacques (ex James) Bullard continue le combat. Intégré dans l’aéronautique militaire française en octobre 1916, il est Mitrailleur à Cazaux, élève-pilote à Dijon, Tours, Châteauroux et Avord, puis affecté au 5e groupe de Chasse dans l’armée de l’air française, effectue une vingtaine de missions aériennes et devient, avec l’ottoman Ahmet Ali Celikten [on va dire « un arabe» pour emmerder les fachos»], l’un des deux premiers pilotes de chasse noirs de l’Histoire de la France. Dans les airs avec sa mascotte -un singe nommé Jimmy – la devise inscrite sur le fuselage de son avion était déjà un « message de service » comme on dit de nos jours. « All blood runs red » Trad. « tout sang coule rouge ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Août 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis, l’United States Army Air Service refuse de l’enrôler à cause de sa couleur de peau. – les cons, son père avait raison « la France c’était mieux pour les noirs ». Avant. – depuis, il y a eu l’Amérique d’Obama, un Président noir-. Déclaré médicalement inapte au vol par Edmunds Gros – & frisé-, le médecin américain chargé d’organiser l’aéronautique américaine en liaison avec le général Pershing  – ils ne voulaient pas d’un noir-, il est réaffecté au camp de La Fontaine du Berger en 1918 dans le Puy-de-Dôme jusqu’à l’armistice de 1918. Démobilisé, il se fixe à Paris – pas que pour les gonzesses-. Musicien de Jazz dans des boites de nuits de Pigalle à Paris, il reprend le Cabaret Le Grand Duc, 52 rue Jean-Baptiste-Pigalle,à l’angle des rues Fontaine et Pigalle-, le revend au début des années trente pour ouvrir un bar, L’Escadrille au 15, rue Fontaine. Figure majeure du jazz et des nuits de Paname, il compte Joséphine Baker, Louis Armstrong ou Langston Hughes, parmi ses amis. Il a aussi créé un gymnase 15 rue Emile Mansart, dans le 9è à Paris.

De son mariage avec Marcelle Straumann, il a eu deux filles (Jacqueline et Lolita) et un garçon. Peu après sa démobilisation, Eugène Bullard est en butte aux attaques racistes de la communauté américaine de Paris qui ne lui pardonne pas d’avoir été pilote de chasse. «Quoi? un noir pilote de chasse? Oh My God!» Bref, ils avaient du mal à l’accepter. Agressions verbales ou physiques, il était redevenu «un nègre».

En 1939 commence la Seconde Guerre mondiale, « Herr Bullard » – il parlait allemand-, est recruté par le service de contre-espionnage français pour surveiller les allemands fréquentant son bar parisien, L’Escadrille. Pendant l’invasion de la France par l’Allemagne nazie, il est incorporé comme mitrailleur dans le 51e régiment d’infanterie à Orléans, participe aux combats pour défendre la ville. Blessé, il est évacué à New York pour soigner sa blessure. Étranger dans son pays natal où ses exploits sont ignorés et minimisés, il revit dans la ségrégation raciale. Après la deuxième Guerre Mondiale – donc deux Guerres mondiales à son actif, pour la France, on note?-, il devient vendeur en parfumerie, gardien de sécurité, manutentionnaire, interprète, et tente vainement de remonter un nightclub à Paris – tu parles-. Deviendra plus tard un ardent militant de la France libre à travers l’organisation Gaulliste France Forever, sera invité à Paris pour ranimer la flamme de la tombe du soldat inconnu sous l’Arc de triomphe en 1954.

Gaulliste noir & Patriote (un vrai de vrai), il est fait Chevalier de la Légion d’honneur en 1959 par le Général de Gaulle en personne qui le qualifie de «véritable héros français». #LeSaviezTu? Non. Normal mec, c’est pas dans les livres d’Histoire, ni dans les manuels scolaires. Multi-distingué: Chevalier de la Légion d’honneur, Médaille militaire, Croix de guerre 1914-1918, Croix du combattant volontaire 1914-1918, Croix de guerre 1939-1945, Médaille des blessés militaires, Médaille commémorative de la guerre 1914-1918, Médaille interalliée 1914-1918, dite de la Victoire, Médaille engagé volontaire, Médaille commémorative de la bataille de Verdun, Médaille commémorative de la bataille de la Somme, Médaille commémorative de la guerre 1939-1945, Médaille commémorative des services volontaires de la France libre, Médaille des volontaires américains avec l’Armée Française (American Volunteer with French Army Medal), etc, Eugene Jacques Bullard passera les dernières années de sa vie dans l’anonymat et dans la pauvreté à New York où il meurt le 12 octobre 1961. Il est enterré dans son uniforme de légionnaire, avec tous les honneurs militaires par des officiers français dans la section des vétérans de la guerre française du cimetière de Flushing, dans le Queens à New York. Trente ans après sa mort, et soixante-quatorze ans après son rejet par l’U.S. Service en 1917, il est promu à titre posthume au grade de sous-lieutenant (second lieutenant) de l’United States Air Force grâce à l’intervention de Colin Powell,  (presque normal lui aussi) alors chef d’état-major des armées américaines. Sa vie est exposé au National Museum of the US Air Force.

En 2012, l’historien et cinéaste Claude Ribbe lui consacre un récit biographique – Eugene Bullard (éd. du Cherche midi) – avec de nombreuses précisions sur cette signature qui mérite de sortir de l’ombre.

Une hirondelle, un oiseau migrateur venu des États-Unis, un héros de guerre qui s’est illustré lors de la 1ère guerre mondiale avant de remettre une couche dans la Deuxième. Mort dans l’anonymat, Eugene Jacques Bullard est un héros de cette douce France qu’il a  protégé sur terre comme dans les airs. Comme le Chevalier de Saint-George [1745-1799] – 1er noir à la cour du Roi-, Raphaël Élizé – noir & Maire de Sablé-sur-Sarthe (1929), ou  encore Severiano de Heredia, Noir et Maire de Paris (1879), leur faire une petite place dans nos manuels d’histoire serait un moindre mal. Et pourquoi pas un film? Pour visualiser en 3D le fait que la France est aussi le fait d’hommes & femmes venus d’ailleurs, d’hirondelles de toutes les couleurs de l’Arc-en-ciel.

Mais ça, si tu ne sais pas, c’est une « autre histoire »….

(Merci Romain)

./…

De l’inutilité du vote #Macron pour l’électeur de Gauche. Le #Désintox de Thomas Guénolé …

« Des électeurs de gauche envisagent de voter pour Emmanuel Macron au premier tour de l’élection présidentielle, par «vote utile anti-FN». Électeur de gauche comme eux, je pense que c’est une erreur. »

Avis de l’essayiste Thomas Guénolé, il invalide la nécessité du vote dit «utile» en faveur d’Emmanuel Macron qui, selon lui, s’éloigne des fondamentaux de la gauche. Tribune dans Libé.

Electeurs de gauche, le vote Macron est inutile

Il démonte l’arnaque d’EnMarche auprès de l’électeur de Gauche: « Si les sondages sont fiables, alors aucun vote utile n’est nécessaire au premier tour, puisque tout finaliste potentiel bat ensuite facilement Marine Le Pen au second » . C’est ce que je dénonçais dans un billet avec modification d’un visuel (lire), . Oui, tout le monde peut battre Marine Le Pen au Second tour. Lire.

[Thomas Guénolé]. Électeurs de gauche, le vote Macron est inutile, je répète

Ça m’amuse toujours de voir les « jamais victimes du front national » venir t’expliquer pour qui tu dois en avoir peur, quand ça les arrange. C’est drôle. Je partage l’avis de Thomas Guénolé, le seul vote utile c’est la conviction. En plus, Emmanuel Macron, on connait: De nouvelles ratures dans le code du travail, gestion de la chose publique via des ordonnances, passage en force avec le 49.3, etc. Bref, une politique libérale qui accentuera encore un peu plus les inégalités, et donc fera le lit du FN. Non, Emmanuel Macron c’est pas mon projet!  [Copie carbone à Gilles Saulière (c’est fait)].

./…

Un couple gay reçu au Vatican, Ch. Boutin «pas choquée». Miracle! Elle «va mieux», Alléluia!

D’abord une info de nos amis de l’important que j’ai partagé via  twitter…

Boutin Vatican Xavier Bettel

Un « couple homme-homme » chez le Pape, c’est « inédit« , et ça méritait bien une mention pour notre très chère Christine Boutin, farouche opposante à la loi sur le « mariage pour tous », celle qui nous avait fait un malaise lors des marches organisées par les #ManifpourTous. Mon tweet-en-Christ avec sa mention (Ne pas montrer à , risque de « malaise », info-choc, ok? Merci). …

Tweet Boutin Bembelly Pape Ministre Luxembourg

Puis, surprise! Elle me cause la grande Christine Boutin – que j’aime beaucoup– , elle  « s’étonne » que je m’inquiète pour sa santé. Réponse (question) de la Soeur-en-tweet

Christine Boutin Visite couple Gay Pape pas choquée

Tadam! A l’aise et pas de malaise, elle va mieux. Je dois avouer que j’ai eu l’air con, enfin, juste un peu. Vous aussi d’ailleurs. Oui, pourquoi devrait-elle être choquée par cette visite chez le Pape? Hein? On se demande. Non, pas la peine de revenir sur ses propos 2012, sur un passé qui aujourd’hui semble oublié, nous n’allons retenir que le résumé ci-dessous, juste pour aujourd’hui. – A chaque jour suffit sa peine-…

« Christine Boutin n’est pas choquée par la visite chez le Pape François au Vatican d’un couple homosexuel, je répète, pas du tout choquée! «  31. Mars.2017

A quelques heures près, on aurait dit un « poisson d’avril », Ouf! Non, pas choquée » par la visite de ce « couple pas son genre«  au Vatican. Et j’en suis ravi! On aurait pu dire « plus du tout », passons. C’est un miracle, je suppose, une bonne nouvelle, – on va dire ça-, et merci les gens de ne plus importuner Christine Boutin avec ça, ok ? Moi c’est fait, avec des « excuses », (là). Louons le seigneur et rendons grâce à Dieu à la République et au Pape François 1er. Un « Notre Père » en latin s’impose …

Pater noster, qui es in coelis,
Sanctificetur no­men tuum,
Adveniat regnum tuum,
Fiat vo­luntas tua, sicut in cae­lo et in terra.

Panem nostrum quotidianum da nobis hodie.
Et dimit­te nobis debita nostra,
sicut et nos dimittimus debitoribus nostris.
Et ne nos inducas in tentatio­nem.
Sed libera nos a malo.

Amen!

Ni de Gauche ni de Droite? Thèse – Antithèse & Foutaises! Des convictions (politiques)…

La juxtaposition de deux thèses opposées et sa synthèse, le fameux « thèse-antithèse-synthèse » n’est pas aussi opérante que l’on imagine. Attribuée à Hegel (Phénoménologie de l’Esprit), redécouvert de manière intuitive par Kant, (Pensée critique), puis par Gottlieb Fichte, cette dialectique manifeste en soi l’absence de convictions ou d’avis, en politique particulièrement. Auteurs, exemple & illustration..

Thèse antithèse foutaises

En politique (ou dans la société), la force des convictions, c’est pouvoir s’affranchir des adhésions rassembleuses d’utopies. Oui, stabilité de caractère, « Être tout à la fois c’est ne pas Être », mon avis. En conclusion:

Ni de Gauche (Thèse) ni de Droite (Antithèse) et #EnMarche la Foutaise!

Des convictions (politiques), réflexion par l’absurde. [En savoir plus]

./…

Tiens, E. #Macron chargé de défendre le bilan du quinquennat par les pro-Hollande…

Conseiller économique de François Hollande & Secrétaire général adjoint de l’Élysée, puis Ministre de l’économie sous le Gouvernement #Valls, Emmanuel Macron est sommé -par les hollandistes, et avant d’éventuels ralliements- de défendre le bilan du quinquennat dont il a été l’un des grands acteurs

Non, il n’y a pas de faute et vous avez bien lu: Benoît Hamon est « désigné volontaire -à l’insu de son plein gré »- pour défendre une ligne politique imposée par l’ex-conseiller économique du Président désormais #EnMarche pour son propre compte Emmanuel Macron! Étonnant non? Bizarre, bizarre, j’ai dit « bizarre »? Deux questions:

1. Pourquoi l’on ne demande pas à Emmanuel Macron de defendre son œuvre? A savoir, le virage libéral pro-#Medef, sa propre loi #Macron adoptée sans vote via le 49.3, la #Loitravail qu’il a validé avant de se le faire retirer par Manuel Valls  – pour l’attribuer à Myriam ElKonnerie, ce qui l’avait fortement énervé et explique son départ du gouvernement-.

2. Pourquoi demander à Benoît Hamon de défendre la ligne libérale Macron-Valls? C’est à dire, une orientation politique sanctionnée dans les urnes par les français lors de la #PrimaireGauche? Va comprendre Charles..

Mon avis sur cette « deuxième #Primaire contre le vainqueur de la #PrimaireGauche ». Cette campagne présidentielle ne se gagnera pas sur ce « bilan » déjà défendu par Manuel Valls lors de la PrimaireGauche avec le résultat que l’on connait: Viré! S’il était « positif » ou « défendable » dans ses grandes lignes, si c’était le cas, nul doute que François Hollande serait candidat à sa propre succession. Et quant à la supposée « lutte contre le FN », le fameux « faire barrage », la digue n’avait pas tenu lors des régionales 2015

S’il y a consensus, on fera avec, si non, on fera sans les encombrants de la Gauche, mais on fera quand même! Avec conviction, autour de Benoit Hamon.

Non, ce bilan n’est pas celui de Benoit Hamon,  que Jean Yves Le Drian demande à Emmanuel Macron de s’en occuper avant le 20 mars, ça les occupera (1. sur les rythmes scolaires -Macron veut revenir dessus-, 2. Sur le compte pénibilité, un acquis du quinquennat, -Macron n’en veut pas- etc). Bref, ce bilan « c’est pas notre guerre »...

./…

Rappel sondage #Mars 2002: « Avoir l’air con peut être utile, mais l’être vraiment (..) »…

En fouillant dans les archives de l’INA, Max Darquier, journaliste – il bosse, lui– sur France5Tv & BrutOfficiel  a trouvé pour notre plus grand plaisir, ce sondage de mars 2002 . Comparaison 2002/2017

En 2002, « Le Pen 8% » début mars et qualifié au deuxième tour face à Chirac. On s’en souvient? Je pense que oui. Et depuis le dernier sondage, « la chanson de l’été #Macron 2017 » nous est vendue comme la seule danse possible à Gauche, pour « faire barrage » nous dit-on. Pourquoi?  « parce que celui qui a évité le suffrage des urnes lors de la Primaire de Gauche serait celui qui va nous sauver du cataclysme face à la fille de (…) ». Ah bon, il a déjà passé le 1er tour comme Jospin? « Oui et c’est le sondage de #BFMTV qui a dit, même que c’est vrai! ». Ho? Et là, on a tout de suite une pensée émue pour l’enfoiré Coluche qui disait – je le cite-

« Avoir l’air con peut être utile, mais l’être vraiment (…)».

Contester la légitimité du candidat des urnes, barrer sa route dès le 1er tour via « la stratégie de la peur » auprès de son électorat. Mon avis? La question d’un « deuxième tour Macron » n’est qu’un grossier artefact pour créer un « doute crédible » chez l’électeur de Gauche, pour « l’inciter à prendre le bus », l’éloigner de sa conviction pour un « vote par défaut ». Pour finir, citation utile de J.Wolfgang Von Goethe

« On peut (..) bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent le chemin ». Et j’ajoute, « un sondage ne fait pas le printemps ».

« Être con ou ne pas l’être« …

../…

De l’amnésie sur E.#Macron: « symbole du matraquage », bilan & « promesses »…

Oublions un instant les 3M (Macron Matraquage Médiatique). Petit rappel des actes & faits. Questions…

Billet invitation à une auto-réflexion sur les vrais sujets: le pouvoir d’achat en panne depuis les années Sarkozy, – conseillé à l’époque par le tandem Attali-Macron dans la « Commission Attali », du beau monde aujourd’hui #EnMarche pour nombreux d’entre eux,  les hausses d’impôts (dit « matraquage fiscal »), l’économie ultra-libérale et son corollaire le chômage. Relire Figaro #Archive 23/01/2008.

macron-commision-attali

« liberté totale des prix, choix de poursuivre une activité sans limite d’age, etc. ». Des propositions de « l’École de pensée de Macron ». Oui, Emmanuel Macron « En Marche » a bien « un passé à responsabilité directe sur le pouvoir d’achat des français », donc tout aussi comptable que Manuel Valls, ancien leader des sondages d’opinion, mais viré par les électeurs de Gauche pas dupes. Pour finir, petite question...

E. Macron, un peu d’#Gauche & pour les salariés? Vraiment? Vote utile? Euhh

Bien réfléchir.

./…