Au fait, c’est quoi une « donnée personnelle? » Réponse simple… #DataProtection & #RGPD…

Sur les internets, on extimise à tout va des données personnelles directement ou indirectement, souvent à l’insu de notre plein gré. Toutes ces informations qui permettent de nous identifier et qu’on classe dans «données personnelles», constituent une part importante de l’économie numérique. Jusqu’au 25 mai dernier, les «entreprises du Web» faisaient comme bon leur semble. Puis, le « gendarme européen »

RGPD DPO 25 MAI DATA Protection

Règlement général pour la protection des données (RGPD). C’est un dispositif européen, un nouvel outil de surveillance (dans la continuité de la CNIL) pour mieux protéger nos données (#Data) utilisateurs (numéro de téléphone, adresse perso et Mail, orientation politique, nos préférences musicales, alimentaires, nos habitus & addictions, nos petits secrets, etc. ). Des taches qu’on laisse derrière nous après la plongé quotidienne dans les eaux profondes du Web, des traces numériques qui permettent de nous profiler, mais cette fois notre consentement est requis, fini le « à l’insu de notre plein gré », presque. Aussi, et puisque je vais en parler un peu plus que d’habitude – je vous dirais pourquoi une autre fois (les vrais savent, déjà)-, commençons par une petite explication en 5 points..

Oui, l’Europe ça protège (on ne le dit jamais assez, sauf quand ça va mal).

./…

Publicités

C’est ça, « Notre idée de la France »? la riposte-Selfie du clan Juppé …

Depuis hier, les pro François Hollande proposent « Notre idée de la France », un nouveau portail web « notreideedelafrance.fr » pour préparer la campagne de Pépère 2017. Ma première requête google de ce matin me propose ceci: « C’est ça? « Notre idée de la France »? Une annonce qui pointe sur votreideedelafrance.fr, riposte du clan Juppé …

idee-pour-la-france

C’est la bonne vieille technique du « Googlebombing », une risposte-web qui consiste à reprendre l’intitulé (mots clés, les argus) de l’adversaire pour le noyer dans les requêtes Google, le reléguer dans les abimes des pages affichées, le but étant de faire ressortir ce site en premier dans le classement des résultats obtenus avec le moteur de recherche. On l’a fait en 2012, dans la Team FH2012 pour balader les Sarkozystes. C’était drôle et facile, nous avions une telle force de frappe avec tous les blogs des « affreux gauchistes« . Puis Manuel Valls est arrivé et on a fait « sauve-qui-peut!« . Donc deux sites web à une lettre près. Regardons.

notreideedelaFrance.png

votre-idee-pour-la-france

Une simple page, une question: « C’est ça « notre idée de la France »? Une vidéo, un formulaire.

C’est violent, ça fait mal. Vidéo-Selfie style « comme nous en 2012 », même construction graphique, matraquage des chiffres avec sa cinématique, juste l’essentiel. Précis, pointu, affuté...

Deux petites remarques en passant, pour les uns et les autres, c’est important -et c’est gratuit-.

1. Chers Juppéïstes, pas besoin d’une annonce payante, c’est moyen – vous en avez apparemment-, ce n’est pas la règle en la matière, un bon bombing ne se paie pas! L’idée c’est de convaincre des centaines, voire des milliers de sites différents de faire la même chose pour ne pas exploser son budget comme l’a fait Sarkozy en 2012. Merci de respecter la gratuité du Net.

2. Hého les « pro Hollande »! Si vous pouvez nous éviter les argus du style « Nicolas Sarkozy veut faciliter les licenciements », ça sera bien. Nous savons tous que la LoiTravail de Manuel Valls l’a entériné de force, article 49.3 à la clé. Sauf envie de donner raison à Guy Bedos qui pense que nous sommes tous les cocus de François hollande. C’est le conseil sympa d’un vieux retraité de TousHollande.fr. Ne pas nous imiter, on n’avait pas de bilan à défendre, nous. Amitiés toussa.

Cordialement,

@bembelly, ex-colleur de tweet.

./…

Vie « extime » et réseaux sociaux: Finalement …

Juste une note. Lecture  (ou réflexion) …

Finalement, c’est très con les réseaux sociaux. La vie extime s’expose, nouvelle norme et nouveau paradigme. En même temps, faire sans, c’est très compliqué, presqu’anti-social. Reste à bien choisir son psychiatre et son psychologue. Pour les flics, pas la peine de s’inquiéter, ils frapperont à votre porte le moment venu, et c’est gratuit – prise en charge de l’État hors trou de la Sécu-.

Demain j’arrête.

Extrait/@helviala