M. Valls et les prestations familiales:  » Je t’aime moi non plus « …

Marisol Touraine Manuel Valls FamilleC’est un nouveau conte de La Fontaine qui peut s’écrire: « lorsque l’enfant paraît, le cercle des prestations familiales se rétrécit, etc ». On ne parlera pas de « matraquage familial » pour ne pas choquer certaines sensibilités «de gauche», on peut cependant le penser même sans deux neurones d’intelligence.

Après la branche maladie, le gouvernement tranche dans les dépenses pour les familles avec une série de mesures allant dans le sens d’une « très forte réduction des prestations familiales », un coup de rabot généralisé sur les allocations familiales écrit LeMonde.fr.

Rabottage des prestations familiales

L’objectif? Réduire les déficits, c’est ce qu’avait annoncé Manuel Valls dans son plan d’économie du 16 avril dernier.  Faire 50 milliards d’économies dans les lignes suivantes: –les dépenses de l’État (18 milliards d’euros d’économies), -les collectivités locales (11 milliards d’euros d’économies), –l’Assurance maladie (10 milliards d’euros d’économies) et –les dépenses de protection sociale (11 milliards d’euros d’économies) . [détails sur Vallscination (politique)]

50 milliards économies principales mésures

« Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), prévoit environ 700 millions d’euros d’économies sur la branche famille. Plusieurs prestations vont être diminuées » écrit Le Monde. Des économies sur les aides à la garde d’enfant, via le partage du congé parental, (« excuse habile » pour faire passer la pilule grâce à un habillage de gauche: l’égalité homme-femme), sur la prime à la naissance, via la réduction de la majoration pour âge des allocations familiales et sur la santé (un plan d’économies de 3,2 milliards sur la branche maladie pour limiter à 2,1 % la hausse des dépenses de santé en 2015), etc.

Donc, un plan rabotage des prestations familiales. Oui il faut faire des économies pour réduire les déficits hérités du précédent quinquennat, et pour faire face au trou de la sécu, cette « fatalité«  récurrente (Note: Le déficit de la Sécurité sociale baissera en 2014, moins que prévu certes, mais baisse). Donc, on assiste à une drôle de péréquation: économiser sur l’assurance maladie et la famille  pour financer l’entreprise « Pacte de responsabilité », une logique « profondément humaine » qui nous éloigne encore un peu plus de Mai 2012. En effet, la principale mesure du « Plan Valls« , c’est à dire le « pacte de responsabilité » n’est pas solidaire des déficits publics! », ne bouge pas.

Loi Famille Habilité du Gouvernement Marisole Touraine(Lire in 20 minutes)

Je ne critique pas, je constate.

(…)

Publicités

Keith Richards|Song Around The World (comprimé anti-stress) …

Après ce billet vous vous sentirez mieux, on pari? Oui, pour en finir avec la revue de stress (politique), Laurent (@lolobobo pour les intimes) nous propose un truc sympa, je confirme. «Words of Wonder/Get up Stand up» avec Roberto Luti, Titi Tsira et des musiciens du monde dans le style «Happy Bob Marley».

|Extimité(musicale) Guest Keb ‘Mo’, M.Mosengo, Aztèques, Pa’apa’a, Lewis.

Ça va mieux n’est ce pas? (De rien).

No Stress? Le honteux amendement UMP sur l’IVG…

C’est à peine croyable, on va l’appeler l’amendement « No Stress » Made in UMP pour faire simple. Un détricotage #BonnetsRouges sang des femmes. Les députés ont supprimé hier l’idée de «situation de détresse» d’une femme pour recourir à une interruption volontaire de grossesse (IVG), qui remonte à la loi Veil de 1975. La femme enceinte qui «ne veut pas poursuivre une grossesse», et non, comme précédemment, « que son état place dans une situation de détresse », peut « demander à un médecin l’interruption de sa grossesse », selon un amendement au projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Mais l’UMP ne l’entend pas de cette oreille et propose un curieux amendement … pour dérembourser l’IVG

20140120-092614.jpgphoto (3)
Source

En clair, les 16 députés UMP (M. Poisson, Mme Besse, M. Dhuicq, M. Gosselin, Mme Le Callennec, Marc Le Fur, M. Gandolfi-Scheit, M. Reiss, M. Moreau, M. Gibbes, Mme Schmid, Mme Louwagie, M. Breton, M. Lurton, M. Moyne-Bressand et M. Decool) proposent l’abrogation pure et simple d’une partie de l’article L. 322‑3 du code de la sécurité sociale, le déremboursement de l’IVG. Sans le sous, tu tringles

Lire: IVG, pourquoi se mobiliser pour un droit acquis...

Les cons.

Asimbonanga (Nelson Mandela inside)…

[1ère édition, 08 juin 2013, Màj 05 déc]. ASIMBONANGA. Ce chant pour la liberté sonne juste, aujourd’hui encore pour l’autre liberté de Nelson Mandela. Un long chemin, il a taillé sa pierre à Robben Island pour bâtir une Nation. L’heure du repos sonne la seconde liberté de Madiba. Être libre, encore une fois… Une couleur va manquer à l’Arc-en-ciel … 

hector
Nelson Mandela

(…)

Le LSD, remède contre l’alcoolisme?…

J’ai hésité entre ce titre et celui-ci: « Alcooliques anonymes, droguez-vous!« . Non, ce n’est pas une incitation à la consommation de produits illicites, mais une sérieuse recommandation de santé publique d’un scientifique norvégien qui pense que le LSD  est une solution, un traitement possible contre l’alcoolisme

20130822-201025.jpg

Pour Paal-Oerjan Johansen, notre scientifique, « Les drogues hallucinogènes ne sont pas toxiques ni addictives, Pour tout traitement, il y a une évaluation des risques qui tient compte des avantages et des inconvénients. L’alcoolisme est une des causes de mortalité les plus répandues dans le monde occidental alors que personne n’est jamais mort d’un traitement au LSD« . Celui-ci peut toutefois provoquer angoisse et confusion chez le patient pendant le traitement, a-t-il dit. 

Donc, une simple dose de LSD (Diéthylamide de l’acide lysergique, un psychotrope hallucinogène) et hop! Plus de bistro! ça s’arrose! S’il dit vrai, il faudrait penser à l’installation des salles de shoot-LSD pour alcooliques en France. On commencera par Paris, Bordeaux et la Bourgogne avant d’étendre le dispositif dans toute la France. Si ça se trouve, l’inverse est peut être vrai: Saouler les drogués pour les guérir! La France compte suffisamment de bistro pour les addicts au LSD, il faut juste organiser les séances-bistro, pour de réelles économies dans le budget du ministère de la santé et combler enfin! le fameux trou de la sécu. Et s’ils deviennent alcoolo-dépendants, pas d’inquiétude, une petite dose de LSD, et hop!

J’hallucine…

__________________

Conseil (important): Ne pas tenter l’expérience chez vous! le LSD est une drogue qui peut avoir des effets irréversibles sur votre système nerveux, attendre les résultats de l’expérience norvégienne avant de se porter volontaire…
.

F. Hollande: Deux(2) bonnes nouvelles…

(Très) Bonne nouvelle pour les comptes de la Sécurité sociale. F. Hollande a réduit (partiellement) le légendaire trou de la Sécu. Le déficit du régime général a baissé de 24%, il est passé de 17,4 milliards d’euros à 13,3 milliards. C’est la traduction de l’efficacité silencieuse du gouvernement malgré les cris d’orfraie de la droite sur « la gauche dépensière« . Promesse de campagne du Président de la République, meilleure maîtrise des dépenses d’assurance maladie, ça s’arrose…

20130409-233258.jpg

1. Oui, le trou de la Sécu se rétracte. « C’est le résultat des efforts engagés par le gouvernement pour redresser les comptes sociaux », estiment dans un communiqué commun Marisol Touraine, ministre de des affaires sociales et de la santé et Bernard Cazeneuve, ministre délégué en charge du budget. Pour le journal LaCroix (Droite catholique), c’est une « modeste victoire » sur le front des finances publiques. Modeste? allez, on va dire oui car ce résultat n’est que le début, le meilleur reste à venir si l’on s’en tient aux prévisions 2017.

20130409-233509.jpg

Pas de commentaire du Figaro qui titre néanmoins: Net repli du déficit de la Sécu en 2012 😉 La période Sarkozy (2007-2012) est assez intéressante à observer, sans oublier le très bon résultat de la gauche en 2002 (Jospin). Depuis…

2. Autre bonne nouvelle, Pôle Emploi prévoit plus de 1,6 million d’embauches en 2013. Aussi, la prévision de croissance pour 2014 : +1,2%.

Supplément: Christine Boutin, un nouveau malaise est possible…

image

Dans l’attente des félicitations du Front de Gauche

Arôme politique: Nuntium de Spiritu Sancto…

Tous les chemins mènent à Rome« Tous les chemins mènent à Rome », c’est ainsi que j’ai titré mon édito de ce matin publié sur MédiaVox. Ces dernières semaines, l’actu revêt une dimension qui nous dépasse. Sa fragrance est une sorte d’arôme politique aux effluves de Saint-Pierre de Rome…

Tous les chemins mènent à Rome, une expression qui veut dire « on peut obtenir un même résultat de différentes manières » . Essayons une autre approche via une «démonstration absurde» (et non par l’absurde), à travers trois titres d’actualité: Le Mariage pour tous, le scandale de la viande de cheval  et, la démission du Pape Benoît XVI.

1. Taubira, icône ou madone de la république…

Le débat pour l’Egalité a permis l’éclosion d’une nouvelle icône politique, Christiane Taubira, qui, dans une grande maestria a porté le projet dans une Assemblée nationale conquise dès son discours d’ouverture. Références littéraires, prose verbale, parfaite maîtrise des dossiers, une vraie messe politique de 10 jours dans une parfaite communion républicaine. Une victoire morale malgré l’opposition de certaines idées vaticanes portées par des ambassadeurs locaux. De Barbarin à André Vingt-Trois en passant par Frigide Barjot, Boutin et les extrémistes de Civitas, la fronde anti-Mariagepourtous emprunte des chemins qui tous mènent à Rome.

LA - Labirinti-Tous les chemins mènent à Rome
LA – Labirinti- livia alessandrin

2. Lasagne, Bœuf, Cheval et encore des Roms…

Routes alimentaires, traçabilité et étiquetage des produits, encore un fait de société avec de multiples ramifications. Je produis et vends des produits sous traités par des sous traitants qui sous-traitent à des sous-traités. Comme des pelotes de laines, la route de la viande de bœuf se perd chez nos amis les Ro(u)mains. Rome n’est pas en cause malgré la présence, au cœur du circuit de distribution, du groupe Spanghero, français en dépit de sa sonorité italienne. Pour ces groupes, la devise semble être : on peut obtenir un même résultat d’exploitation de différentes manières. Oui, tous les chemins (de la rentabilité) mènent à Rome.

3. Et, le Vatican s’en mêle…

Oui, la démission du Pape Benoît XVI va occulter les autres faits d’actualité pour le restant du mois, voire jusqu’à Pâques. Fait historique car le dernier démissionnaire, (Grégoire XII) remonte à l’an 1415, sous la pression des cardinaux. Et déjà des questions indiscrètes sur les pressions exercées. Qui a viré le Pape? Les voies cardinales sont impénétrables. Attendre la dissipation de l’écran noir pour une fumée blanche sur la question…

Cette lumière romaine est une aubaine pour le gouvernement qui va pouvoir travailler sans pression sur d’autres sujets d’actualité jusqu’à l’élection d’un nouveau souverain Pontife à Pâques. S’en plaindre? Non, car vides sont les chemins de la contestation de La réforme bancaire, même en passant par le boulevard des reprises de sites industriels, dommage. La grève des enseignants ne se fera pas Place Saint-Pierre et, le Vatican ne communiquera pas non plus sur les essais nucléaires de la Corée. Le Saint-Siège ne répond plus. L’actualité, toujours sur la file la plus lente de l’autostrada qui mène à Rome.

Conclusion. Ces derniers jours, Rome est redevenu le point cardinal vers lequel convergent tous les pèlerins consommateurs (d’info), #RadioVatican a remplacé #RadioLondres. Le problème (Coluche), « Si tous les chemins mènent à Rome, pour en revenir, ça doit être le bordel». Carpe Diem

Nuntium de Spiritu Sancto, Amen.

[Illustration]

Centres hospitaliers: Ouvrir [+] les hôpitaux des Armées au public…

hop_desgenettes2-aec92Le décès in utéro d’un enfant à la maternité de Cochin Port-Royal à Paris est décrit dans la presse comme une défaillance de la classification des hôpitaux par le décret de 1998, ou comme une conséquence des problèmes budgétaires (suppression des lits, réduction des effectifs etc…) ou encore, le fait de l’inconscience des ces parents qui tous, s’orientent prioritairement vers les hôpitaux les mieux équipés pour plus de sécurité. Défaillance du suivi périnatal? Négligence? Saturation des services?

Ce vaste sujet nécessite quelques rappels pour se forger une idée. D’abord une chose, on a en France des maternités de mieux en mieux équipées mais de moins en moins nombreuses. Trois niveaux:

  1. Les maternités de niveau1, réparties à parts égales entre cliniques privées et établissements publics, disposent d’une unité d’obstétrique de base, prennent en charge les grossesses sans risque, sont équipées d’unités obstétrique de
  2. Les maternités de niveau2 équipées d’unité de néonatologie en cas de complication.
  3. Et, celles de niveau 3, comme à Cochin Port Royal, pour les grossesses à haut risques avec  unité de réanimation néonatale. (Copie écran Canal+, #LNE).
Cliniques Maternité Classements

La défaillance de cette nomenclature est l’un des arguments évoqué. Le choix les maternités de niveau II et III serait en cause. Le Figaro parle de L’évolution des comportements des parents et, l’évoquait déjà en 2011 «On constate qu’une majorité [de femmes] accouche dans les maternités de niveaux II et III, alors même que l’arrivée de l’enfant se présente au mieux (…) Accoucher dans une maternité de niveau élevé pourrait en effet être perçu comme une garantie supplémentaire, quel que soit le niveau réel de risque encouru». C’est une vision culpabilisante pour les parents.

Ces faits n’expliquent pas tout. La réduction du nombre de maternité en France, participe au désert médical en France. Le nombre de maternités est passé de 1400 dans les années 1970 à environ 500 aujourd’hui, c’est dire. L’augmentation des moyens techniques s’accompagne d’une diminution de moyens humains sur fond de logique comptable. Je partage l’avis de L’humanité qui pense que ce drame est une des conséquences des coupes budgétaires. Réduire des déficits publics, l’argument fétiche d’une certaine classe politique partisan de l’économie de l’hôpital.

Selon les syndicats de Cochin Port Royal, ce drame est une conséquence directe des restructurations et des restrictions budgétaires. 19 lits d’obstétrique ont été supprimés en 2012. D’autres solutions sont possibles pour endiguer ce phénomène. J’ai vais faire une proposition

Ouvrir un peu plus les hôpitaux des armées au public.

C’est déjà le cas me direz-vous, oui. J’ai été redirigé (il y a 10ans) vers celui de Desgenettes (Lyon, voir image1). Il faut reconnaitre que le e service est à la hauteur des attentes des patients. En France on compte neuf hôpitaux militaires (Bordeaux, Brest, Lyon, Marseille, Metz, Toulon, Clamart, Saint-Mandé et Paris (Val de Grâce) qui ont pour mission prioritaire le soutien des forces. Ils concourent également au service public hospitalier. Dans cet hiver médical, les ouvrir un peu plus est une option déjà évoquée par de nombreux rapports. La région parisienne en compte trois…

Cartes des hopitaux des armées

Source.

La grande muette médicale

Peu de gens le savent, les hôpitaux militaires sont ouverts à tous les assurés sociaux, même sans lien avec le ministère de la Défense. Le service de santé des armées remplit sa mission opérationnelle mais des marges d’amélioration importantes existent. Assimilés par le ministère de la Santé à des centres hospitaliers et universitaires (CHU), ces hôpitaux sont des établissements polyvalents de soins pour adultes. Ces centres, déjà très bien équipé, peuvent répondre aux questions budgétaires et de personnel évoquées dans le secteur public

Les hôpitaux des armées restent encore un très bon plan médical pour une certaine élite (Chefs d’État, ministres, parlementaires, personnalité etc.). Les ouvrir un peu plus au public, les insérer dans un plan de restructuration des centres hospitaliers pour des économies conséquentes. En effet, le déficit d’exploitation des hôpitaux militaires, hors norme, constitue le premier déficit hospitalier de France selon un récent rapport de la cour des comptes.

Les neuf hôpitaux militaires affichent « un déficit d’exploitation hors norme (…) de l’ordre de 280 millions par an, ce qui en fait l’équivalent du premier déficit hospitalier de France (…) C’est tout à fait considérable », a souligné Didier Migaud, relevant que ces établissements militaires se plaçaient « parmi les 20% d’établissements hospitaliers les moins productifs« . [Déficit cumulé de l’AP-Hôpitaux de Paris, des Hospices civils de Lyon et de l’Assistance publique de Marseille, alors même que la capacité des hôpitaux militaires équivaut seulement à celle du CHU de Toulouse]. Une réaffectation des moyens, une ouverture plus étendue vers le secteur public serait un moindre mal. Des maternités manquent d’effectifs et de moyens.

Après la demande d’ouverture des églises pour les sans-logements, les hôpitaux des armées pour une meilleure gestion du parc hospitalier.  Désengorger les urgences publiques pour libérer les moyens humains et matériels et, réorganiser les maternités.

Un enfant est mort.

logo-mediavox-betaBillet-édito publié sur Mediavox

Guy-Alain BEMBELLY, 05 Fév 2013.

Effet Patrick Buisson chez Mélenchon: Vite un vaccin!…

Un virus politique altère les fonctions cognitives de la démocratie française. La pathologie? La buissonnitude aiguë.

20121211-185943.jpg

Après avoir infecté la compagne présidentielle de Nicolas Sarkozy (La France Forte) puis l’UMP team Copé (Droite Forte), l’effet buisson affecte depuis peu le Front de Gauche (Gauche Forte?). Déjà une victime en la personne de GdC, qui rêve de Matignon pour son champion Jean Luc Melenchon.

« Ça m’écorcherait les lèvres de le dire, et mes doigts de l’écrire, compte-tenu des options idéologiques nuisibles d’un tel «homme de l’ombre »… Même si ce n’est pas pour les mêmes motifs que lui. Mais si Buisson avait raison? Si finalement la dissolution était non seulement probable, mais nécessaire? » [Lire]

Vite, un vaccin! On est en train de le perdre…

AIDS: Une vidéo virale, pour l’espoir…

Une autre vision de la lutte contre le Sida. J’approuve le message de la vidéo ci dessous pour deux raisons:

1. Le message est simple, précis et … bien
2. Pas indexé sur une catégorie sociale, universel.

Les voitures électriques (fait), vivre avec le cœur de quelqu’un d’autre (fait), autant de femmes que d’hommes dans le gouvernement(fait), les ordinateurs qui tiennent dans la poche (smartphones, fait), etc… Une vidéo que j’espère virale, pour l’espoir. Signalons l’implication du Palais de L’Elysée, habillé pour l’occasion du logo de la lutte contre le sida (compte Twitter).

20121201-075032.jpg

Impliqué à raison car,…

Sida en France

Oui, un jour il n’y aura plus de sida. D’ici là (et pour y arriver), sortez couverts!