Au fait, c’est quoi une « donnée personnelle? » Réponse simple… #DataProtection & #RGPD…

Sur les internets, on extimise à tout va des données personnelles directement ou indirectement, souvent à l’insu de notre plein gré. Toutes ces informations qui permettent de nous identifier et qu’on classe dans «données personnelles», constituent une part importante de l’économie numérique. Jusqu’au 25 mai dernier, les «entreprises du Web» faisaient comme bon leur semble. Puis, le « gendarme européen »

RGPD DPO 25 MAI DATA Protection

Règlement général pour la protection des données (RGPD). C’est un dispositif européen, un nouvel outil de surveillance (dans la continuité de la CNIL) pour mieux protéger nos données (#Data) utilisateurs (numéro de téléphone, adresse perso et Mail, orientation politique, nos préférences musicales, alimentaires, nos habitus & addictions, nos petits secrets, etc. ). Des taches qu’on laisse derrière nous après la plongé quotidienne dans les eaux profondes du Web, des traces numériques qui permettent de nous profiler, mais cette fois notre consentement est requis, fini le « à l’insu de notre plein gré », presque. Aussi, et puisque je vais en parler un peu plus que d’habitude – je vous dirais pourquoi une autre fois (les vrais savent, déjà)-, commençons par une petite explication en 5 points..

Oui, l’Europe ça protège (on ne le dit jamais assez, sauf quand ça va mal).

./…

Publicités

Je vous salue Marie [Ekeland], merci @bibicheri..

Marie Ekeland dit @BibicheriFace à l’hystérie qui a suivi la nomination de Rokhaya Diallo au Conseil national du numérique, Marie Ekeland, la présidente vient de claquer la porte. Dans un papier en ligne « Demain est un autre jour » elle revient sur les raisons de son départ…

«Les réactions qui ont suivi cette nomination me font mesurer à quel point mon pari était osé et innovant (..) J’ai été choquée par les caricatures auxquelles Rokhaya Diallo (celle qui déconstruit les mécanismes de la construction de la haine en ligne et défend les droits des afro-descendants et des minorités au sens large) et Axiom (le rappeur engagé pour l’égalité des droits secoue les musiques urbaines avec sa startup) ont été réduits: elles n’ont rien à voir avec ce qu’ils sont vraiment (…). Et elle constate «À quel point, dans notre pays, nous ne voulons pas entendre des voix dissonantes. À quel point nous ne savons plus débattre sereinement de nos divergences de vue. À quel point nous avons du mal à nous mettre à la place des autres. À quel point réseaux sociaux et immédiateté du jeu politique alimentent la violence de la parole et la stigmatisation. Cela me peine de voir notre pays aussi loin des valeurs démocratiques qui sont les miennes.(…) j’ai donc présenté aujourd’hui ma démission ».

Marie Ekeland

En ce mois de décembre le courage porte un nom: Marie Ekeland. Oui on peut le dire. Dans la foulée de cette claque magistrale adressée à qui de droit, a suivi une démission collective, celle de toute une équipe: «Constatant l’impossibilité de mettre en œuvre son projet, considérant que le travail du Conseil ne peut plus se faire selon des modalités efficaces, nous avons décidé de présenter collectivement notre démission»

Contre l’ethnicisation de la république, place à l’esprit des lumières d’une France qui se réveille enfin, elle vient de quitter le d’une seule et haute voix, une décision salutaire. Bref, le CNNum vient de « rendre gorge » et Rokhaya Diallo a démissionné, c’est ballot. Mon avis? Juste une mot: Je vous salue Marie pour cette leçon de courage qui me réconcilie avec beaucoup de choses. Oui demain est un autre jour, j’avais des doutes, j’avoue, mais plus maintenant. [Ah! j’allais oublier, message à Marion (elle se reconnaitra): « Si tu la croises à Paname, tu lui tapes la bise et je te rembourse, promis, ok? » Merci]

Oui je vous salue Marie.

./…

Décret n° 2016/1460 de M. #Valls: Tous les français désormais « fichés S » / J.Officiel …

valls-fichier-pour-tous-biometrieSi pour ce week-end d’Halloween vous êtes passés à coté du déguisement-qui-fait-bien-peur, pas d’inquiétude, Manuel Valls, premier Ministre depuis le «Château hanté de Matignon » a pensé à tout, et à tous!

Nouvelle tenue pour les citrouilles que nous sommes, c‘est dans le Journal officiel, JORF n°0254 du 30 octobre 2016, Décret n° 2016-1460 autorisant la création d’un traitement de données à caractère personnel relatif aux passeports et aux cartes nationales d’identité. Nouveau statut, une sucrerie (politique) à découvrir.

1. Que contient ce décret? C’est comme pour les «fichés S », mais applicable à tous les français. Oui, tous «fiché S». Et quand l’Obs parle d’un «effrayant fichier pour tous», ce n’est pas peu dire. Même procédé, en catimini comme pour la LoiRenseignement le soir de Noël 2014– avant le discussion à l’Assemblée, mais cette fois, c’est un silencieux 49.3 sans débat ni vote des députés, exit l’avis de la Cnil. NextImpact parle de «fichier de gens honnêtes»

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le décret est dans le Journal Officiel (PDF), «un décret instituant un fichier monstre commun aux passeports et aux cartes nationales d’identité. Destiné à faciliter établissement et renouvellement de ces titres, en plus de prévenir les fraudes, il va ingurgiter des centaines de millions de données puisées dans toute la population française». Pas la peine d’avoir peur maintenant, attendez de lire la suite. Initié par Fabien de Ménilmontant (aka Menilmuche), j’ai lu les 32 articles de ce décret balancé comme des bonbons un dimanche d’Halloween ...

1-decret-n-2016-1460-du-28-octobre-2016-autorisant-la-creation-dun-traitement-de-donnees-a-caractere-personnel-relatif-aux-passeports-et-aux-cartes-nationales-di

2. Les données collectées: Et comme vous le savez maintenant, c’est dans l’article 2 que les choses se passent . On va livrer: la couleur des nos yeux, l’image numérisée du visage, les empreintes digitales, l’image numérisée de la signature du demandeur, l’adresse email, les coordonnées téléphoniques, le code de connexion, etc. Plus, les données relatives au fabricant du titre et aux agents chargés de la délivrance du titre, Nom, prénom et références de l’agent qui enregistre la demande de titre (sic), et le livreur de la pizza, disons de la carte nationale d’identité – ou passeport – qui désormais se prépare avec beaucoup plus d’ingrédients…

2-art-2-decret-n-2016-1460-du-28-octobre-2016-autorisant-la-creation-dun-traitement-de-donnees-a-caractere-personnel-relatif-aux-passeports-et-aux-cartes-nationa

3. Qui peut accéder à ce fichier de données? Pas la peine d’attendre qu’un gouvernement facho d’extrême droite (ou de la Droite extrême) n’arrive au pouvoir pour s’inquiéter. Lecture …

3-qui-peut-lutiliser-fichier-s-de-tous-les-franc%cc%a7ais

Peuvent accéder à ce fichier: Les agents des services centraux du ministère de l’intérieur et du ministère des affaires étrangères, Les agents des préfectures et des sous-préfectures chargés, Les agents diplomatiques et consulaires, Et (on respire) les agents des communes individuellement désignés et dûment habilités par le maire. Alors, imaginiez votre demande de titre à la mairie de Beziers chez Robert Menard

4. Addition des empreintes digitales.  Et c’est l’article 15 qui acte le passage d’une empreinte digitale – la règle jusque làà «j’en veux beaucoup plus, c’est pour votre sécurité les gens! »: «Lors du dépôt de la demande de carte nationale d’identité, il est procédé au recueil des empreintes digitales à plat de chacun des index du demandeur. Si le recueil de l’une de ces empreintes s’avère impossible, il est procédé au recueil de celle du majeur ou de l’annulaire de la même main ou, à défaut, de l’autre main, dans cet ordre de priorité. (…)» 

4-article-15-enpreinte-diugitales

5. En résumé: Des quantités de données glanées, centralisées, exploitées par l’administration malgré les réserves de la CNIL et en oubliant le Parlement, la représentation nationale, les français. Bref, Manuel Valls a décrété le retour du fichier des «gens honnêtes», comme en 1940.

5-application-decret-n-2016-1460-du-28-octobre-2016-autorisant-la-creation-dun-traitement-de-donnees-a-caractere-personnel-relatif-aux-passeports-et-aux-cartes-n

Déjà sous surveillance, nous voila fichés. A suivre, code barre pour tous? Désormais, « tout français honnête qui respecte les lois de la république est un fiché « s » qui s’ignore ». selon le « nouveau théorème sécuritaire de Manuel Valls« . C’est Halloween (politique)…

./…

#LoiRenseignement: Manuel #Valls censuré par le Conseil Constitutionnel…

imagesJusqu’à ce vendredi, au nom de «la défense des intérêts nationaux», les pouvoirs publics pouvait procéder, sans le moindre contrôle, à la surveillance de communications par voie hertzienne grâce à un article très court – glissé dans la Loi renseignement par Manuel Valls– et qui disait: «Les mesures prises par les pouvoirs publics pour assurer, aux seules fins de défense des intérêts nationaux, la surveillance et le contrôle des transmissions empruntant la voie hertzienne ne sont pas soumises aux dispositions du présent livre, ni à celles de la sous-section 2 de la section 3 du chapitre Ier du titre III du livre Ier du code de procédure pénale. ».  C’est fini, le petit article de loi en vigueur depuis vingt-cinq ans, rebaptisé Art. L. 811-5 in Loi Renseignement – vient d’être censuré par le Conseil constitutionnel dans une décision rendue vendredi 21 octobre.

surveillance-hertzienne-le-conseil-constitutionnel-censure-la-loi-renseignement

La version Valls de cet article permettait de s’affranchir des contrôles que cette loi -l’ancienne- imposait en précisant par exemple, que la surveillance de particuliers ne peut être autorisée par le premier ministre qu’après avis de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR). Il avait tout bonnement viré le CNCTR et les Sages – désormais sous la présidence  de Laurent Fabius- ont dit non, ce «trou législatif béant» est contraire à l’article 2 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et porte «une atteinte manifestement disproportionnée au droit au respect de la vie privée et au secret des correspondances». C’est anticonstitutionnel, les Sages demandent au législateur d’élaborer un nouveau texte d’ici le 31 décembre 2017, après la présidentielle. Le « Youplaboum » de Manuel Valls est annulé.

loi-renseignement-valls-conseil-constitutionnel

Raté! En juillet 2015 le CC n’avait validé que les articles qui lui avaient été soulignés dans les saisines du président de la République et du président du Sénat, il ne s’était jamais saisi de la question prioritaire de constitutionnalité déposée au printemps par des associations (La Quadrature du Net, French Data Network, la Fédération des fournisseurs d’accès à Internet associatifs et Igwan.net). Contrairement à la jouissance affichée de Matignon, le Conseil constitutionnel confirme la crainte des associations, encadre très sérieusement l’application de la LoiRenseignement. Un désaveu et deux «réserves transitoires»: 1. Les mesures de surveillance ne pourront pas s’appliquer aux écoutes soumises à autorisation par la loi renseignement, et 2. la CNCTR devra être «régulièrement informée» des opérations mises en œuvre.

Bref, Manuel Valls a été censuré.

./Screen/Le Monde

Bref, j’ai retweeté mon propre tweet, c’est désormais possible…. #Twitter

C’est fait. Twitter nous offre la possibilité de retweeter nos propres tweets, et j’ai testé sur smarphone (Twitter pour Android / S6Edge+). Sur PC ou Mac, ça marche aussi.

image

1. On édite un tweet, 2. On appuie sur le machin « RT » -vous remarquerez qu’il n’est plus grisé, et tadam! S’affiche deux options, « Retweeter » et « Citer ce tweet ».

image

3. Et hop retweet ! Et c’est fait. Vérification...

image

A quoi ça sert? Certains diront « à rien », d’autres, à redonner vie à un texte (ou lien) deja partagé -hors période d’affluence par exemple- pour en faire profiter un plus grand nombre. Je pratique souvent cette « philosophie » sur le net, « à la main » ou via un deuxième compte. C’est désormais officiel, #Twitter a validé la « gestion de la visibilité des tweets et messages ».

« un tweet bien partagé comme par soi-même »…

Oui, on peut le dire car le tweet n’est pas un objet à usage unique, on peut -et on doit- le faire vivre. En effet, un tweet posté à 11 heures est moins bien partagé que le même à 12heures, ou à 19 heures. Savoir élargir sa cible, « Être colleur de tweet ou disparaitre » dans la forêt des messages web, il faut choisir. C’est ce que j’appelle « l’auto-réseau », et l’ami #Twitter l’a entériné. Autre chose, cette option permet d’atteindre la cible hors fuseaux horaires – des copains au Canada (Fabien Ménilmuche)- ou en Chine (Xien Tao), etc.-, on ne pense pas assez aux copains followers d’ailleurs, c’est un tort. L’auto-retweet redonnera désormais une seconde jeunesse à un très vieux tweet qui colle à l’actu, au fait du jour, une redondance nécessaire et bien pratique, les archives

Pour finir, à défaut de se retweter, on peut partager  un billet de blog en changeant le titre, ou juste avec une phrase-clé (exemple ici: « un tweet bien partagé comme par soi-même »... ), une stratégie com’ qu’utilise l’ami Sarkofrance pour son semainier (politique)., avec « mentions » (@NomDel’invité cité ou pas dans le billet), je conseille. Aussi, j’attends les excuses de tous les bourrins qui n’ont rien compris aux internets (j’ai les noms) et qui pestaient hier contre cette pratique intelligente, les gens  « Oh le mec! il passe son temps à retweeter ses propres tweets, il n’a que ça à foutre, etc. ». Les cons, il faut peut-être que je fasse un billet (tuto)  sur les outils de partage automatique (dlv.irt) qu’utilisent tous les Community Manager (CM) et les grands médias, il suffit de suivre leur fil pour s’en rendre compte. Voila, et cékikia l’air con maintenant?

Bref, j’ai #retweet mon propre tweet. [#PS: ça ne marche pas pour les programmes politiques comme l’espèrent certains pour 2017. Difficile de copier le tweet-programme-des-autres pendant 5ans et espérer refaire le #Tweet2012 pour endormir les twittos, non.]

./…

Quand #Twitter vous informe que vous êtes espionné par le Gouvernement … #LoiRenseignement

Voilà qui devrait énerver sévèrement Manuel Valls et Bernard Cazeneuve. L’ami Twitter a mis en place un mouchard qui détecte les intrusions gouvernementales dans notre café-Web, je vous explique…

image
img_20151213_151349_edit_edit.png

Il est bien ce Twitter n’est pas? Et comme on dit: «A malin, twitter et demi.». Donc, ami-es twittos, BeGeek and tweet! le p’tit’oiseau veille! Et il te fera «Hé Cuicui! y a deux mecs très louches sous ton lit-tweet!». Enfin, si besoin, c’est cool. Bref, Twitter est contre la #LoiRenseignement, un vrai zadiste, dans l’attente de son assignation à Résidence pour «transparence anti-gouvernement»….

A suivre.

/…

WikiLeaks ou la #LoiRenseignement appliquée à 3 Présidents de la République…

Ce titre résume mon avis sur les révélations de Wikileaks dans sa dernière édition: «Les documents Secret Défense, révélés pas Libération et Mediapart, montrent que les espions américains ont intercepté et analysé les communications des locataires de l’Elysée et de leurs collaborateurs de 2006 à 2012», peut-on lire dans la presse. En clair, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont été espionnés par la NSA pendant leurs mandats de Président de la République. Surprise? Non.

648x415_photomontage-nicolas-sarkozy-francois-hollande-jacques-chirac-mis-ecoute-nsa-selon-documents-wikileaks

C’est grave, très grave si ce n’est que cette affaire fait penser à la récente #LoiRenseignement, celle qui va toucher à nos libertés fondamentales et qu’on nous présente comme « l’arme fatale pour notre sécurité », argument « Patriot Act » avec ses dérives aujourd’hui revelées: on surveille tout et n’importe quoi. En quoi par exemple, Philippe Douste-Blazy (Chef de la diplomatie française fin 2004, sous Chirac) était une menace pour la Sécurité intérieure des États-Unis? Et si ça se trouve, les espions américains de la NSA ont peut-être écouté Nadine Morano aussi, si quelqu’un trouve la fiche…

Sur le contenu des révélations. On ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire lorsqu’on apprend que Nicolas Sarkozy se prenait pour «le sauveur du monde!». En 2008, dans la retranscription de ses communications, la NSA écrivait: «Nicolas Sarkozy ne fait confiance qu’à une personne pour sortir le monde de l’ornière: lui-même». Et dans le texte: «le Président de la République (Nicolas Sarkozy) se voit comme le seul homme capable de résoudre la crise financière».

NSA Global SIGINT Highlights US Eavesdrops as Sarkozy Plots French Leadership on  Financial CrisisSarkozy Sees Himself as Only One Who Can Resolve World Financial  Crisis (TS::SI­G::OC)

Ah ces américains! Qu’ils sont cons! Nul besoin d’espionner N. Sarkozy pour remplir une fiche de renseignement, il suffit de l’observer (à la télé) ou demander à Patrick Buisson, il a encore ses enregistrementsPour François Hollande, c’est un peu gênant, beaucoup. La Grèce est actuellement en grande discussion avec les européens pour «une vraie sortie de crise» et Wikileaks nous apprend qu’en 2012,  « François Hollande complotait secrètement avec l’opposition allemande », dans le dos d’Angela Merkel, pour discuter … d’une «possible sortie de la Grèce de la zone euro»! Non? On peut penser que les actuels rendez-vous européens pour «sauver la Grèce» risquent d’être très pénibles pour Tsipras, car si François Hollande s’y met aussi, ils sont mal. Sauver vraiment la Grèce, comme les Banques en 2008 (crise des subprimes) serait le meilleur démenti sur ses révélations #WikiLeaksElysée, on va l’espérer.

Plus sérieusement. Ces révélations, tout aussi choquantes qu’elles soient remettent en lumière les dérives sur ces pratiques de surveillance généralisée. Hurler au scandale («Alerte! On nous écoute! C’est un scandale! ») et imposer la même vilenie aux français via cette #LoiRenseignement («Alerte! On veut et on va vous écouter! Ah non, ce n’est pas un scandale! C’est pour votre bien les gens!»), disons, s’inspirer de ce que l’on condamne pour ensuite l’imposer, c’est une honte. Et, qu’on on pense qu’un jour viendra, #Wikileaks mettra la main sur les fiches de notre #LoiRenseignement pour une nouvelle édition publique. Oui, s’ils ont réussi à berner les méchants américains, imaginez ce qu’ils sont capables de faire contre un pays même pas cap’ de protéger les communications de ses présidents de la république.

Wikileaks France 2015

Et déjà qu’ils se foutent de notre gueule avec violence sur Twitter, imaginez. Pour finir, le flicage de la France MadeInUSA est inacceptable selon Stéphane Le Foll, porte-parole du Gouvernement (il a raison) et, la surveillance «entre français», ce flicage MadeInMonPays serait donc «acceptable»? Ben voyons. Puisque les américains écoutent les gens qui nous écoutent, la #LoiRenseignement rêvée de Manuel valls leur mâche le boulot, une hérésie…

(screen)

Tiens, on me surveille (déjà?)…

Ce message de no-reply@accounts.google.com m’informe que mon compte mail a été visité il y a 09 heures. Oui, quelqu’un me surveille

2015/04/img_1403.png

Non, je n’étais pas à Paris aujourd’hui! Je vis et travaille sur Lyon. Que celui qui me surveille se dénonce! J’ai déjà son adresse IP et je sais qu’il est (ou qu’ils sont) sur Paris. On va exclure la Mafia Russe ou les Chinois du FBI, reste une autre hypothèse: il y a 09 heures, j’avais twitté mon billet d’hier sur Cambadélis, non, on va écarter cette hypothèse, ça m’étonnerait … Ah! Je me souviens! j’ai récemment signé la pétition contre la Loi renseignement et toutes les signatures ont été déposées hier à Matignon, donc, avec mon adresse mail dedans!, et j’ai été informé de ce dépôt aujourd’hui à 10h15, hum… vous croyez que? J’ai un doute, quoique. Non, ne pas devenir parano non plus, ça doit être autre chose. Mais, vérifions à qui appartient cette adresse IP grâce à l’outil en ligne Whois Lookup, pour savoir qui se cache derrière cette visite. Je me lance et là, surprise, ce n’est pas une petite frappe

Orange Reseau Paris

Orange? Mais pourquoi donc? Je suis chez Sosh (Groupe Orange) et là, je redeviens parano, avec l’adresse je me lance dans Google Maps pour voir…

Orange SA Avenue Nelson Mandela ArceuilCLIC pour agrandir

Mais pourquoi donc Orange chercherait à lire mes mails? Et surtout, pour le compte de qui? Bizarre, je me souviens d’avoir lu un truc sur la Loi Renseignement (je résume):« les opérateurs de communications électroniques, les fournisseurs d’accès à Internet sont tenus de surveiller par un traitement automatique, notre utilisation web en fonction d’instructions qu’ils auront reçues des enquêteurs et transmettre ces résultats. ». Autre hypothèse: Un filou hébergé par Orange (d’où l’adresse IP) qui me laisse croire que je suis sous surveillance pour m’inciter à changer mon mot de passe et pouvoir mettre la main dessus afin de mieux me surveiller, tentative de Phishing, hypothèse crédible mais bon, pas avancé, des hypothèses. Lorsqu’on regarde de près, l’équipement utilisé n’est pas répertorié dans mes outils de connexion (1ère chose) et, (2ème chose),  son système d’exploitation est un vrai mystère…

2015/04/img_1400.png

Ce n’est donc pas un smartphone (Iphone, Android etc) ou un simple ordinateur sous OS X (Mac), Windows ou Linux (souvent utilisé dans le domaine du hack), rien de ce qu’on connaît, c’est donc un équipement espion avec un OS qui ne laisse pas de trace! « appareil inconnu au bataillon« , bizarre, vous avez dit bizarre? Mais qui donc cherche à m’infiltrer? Tiens, je vais commencer par relire mes derniers billets, peut être que s’y trouvent des indices. Oui je cherche et j’émets des hypothèses car quelqu’un me surveille, de près….

Déjà?

(…)

Ouvrir un compte « Cloud » en Suisse: l’exil «data center»…

«Avoir un compte en Suisse» sera bientôt possible en toute légalité, pour la confidentialité de nos données, le rêve. Conséquence des récentes révélations sur l’espionnage massif de la NASA,  les «exilés data» seront de plus en plus nombreux vers la Suisse, pour bénéficier d’une législation toujours très protectrice (info Les Échos via @PierreLemasson).

Ouvrir un compte cloud en suisse

Je résume. Swisscom va construire d’ici 2016 un «Cloud» enserré entre les montagnes suisses, un «Data Center» pour les potentiels «exilés data» soucieux de protéger leurs données, les mettre à l’abri des grandes oreilles américaines. Cloudwatt (Orange, Thales), Numergy (SFR, Bull) sont les exemples français de cette nouvelle tendance européenne du « Cloud souterrain« , un nouveau modèle de marketing pour le  respect des données privées, pour compliquer la vie des espions américains.

Bientôt, nous aurons tous un compte (cloud) en Suisse, comme Jérôme Cahuzac

[les Échos]

Virus Mittal: Faut-il désinstaller Matignon? #Florange…

Virus AlertLe Programme « Matignon » installé après le 06 mai dernier sur le Serveur-du-Changement est touché par un virus en acier-de-Florange: « Le Mittal« . C’est un virus développé par le hacker indien Laksmi. Il agit comme un « cheval de Troie » et détruit les données de l’industrie après son installation.

Déjà en 2008, sur le site de Gandrange, ce  virus avait déjoué la vigilance de Nicolas Sarkozy, alors administrateur-réseau du parc industriel. Notre hacker, bien connu des services de sécurité industrielle, avait promis des mises à jours à hauteur  de 320 millions d’euros pour sécuriser le parc. Promesse non tenue. Résultat, le site de Gandrange est inexploitable, 575 d’utilisateurs sur le carreau…

Cette nouvelle attaque industrielle était prévisible. La semaine dernière déjà, les utilisateurs du site avaient manifesté leur désapprobation lorsque JMA le nouveau chef de projet, avait renouvelé sa confiance au hacker indien. Grossière erreur car ce « Mittal » ne respecte aucune règle de sécurité. Arnaud Montebourg, Analyste-Programmeur, partisan du logiciel libre  « Made in France«  voit ses craintes se confirmer. Son idée OpenSource (nationalisation du Parc), était souhaité par les utilisateurs du site, avec in fine, deux autres anti-virus pour une nouvelle sécurité. C’était sans compter sur JMA, pilote du programme Matignon

virus Mittal Matignon

Ce jeudi 06 novembre, la nouvelle attaque du virus Mittal  a ébranlé Matignon. Le virus est venu de BRUXELLES: – Le groupe ArcelorMittal a retiré le projet Ulcos pour le captage et le stockage du CO2 à Florange à cause de difficultés techniques (©AFP/06 décembre 2012 10h34). Grosse colère de  Olivier Martin, l’assistant-utilisateurs du site: « Arcelor Mittal a enfumé tout le monde »!…

Déstabilisé, Matignon  confirme néanmoins que les engagements pris par ArcelorMittal seront tenus et que « … le groupe s’est engagé à poursuivre ce projet et donc à investir dans cette nouvelle phase de recherche(…). L’Etat continuera à soutenir et à accompagner ce projet, grâce aux 150 millions d’euros prévus au programme des investissements d’avenir.(…) ». Information confirmé à son tour par ArcelorMittal qui s’engage à – (…) poursuivre le projet de recherche Ulcos malgré le retrait du dossier initial devant la Commission européenne pour des raisons techniques. »(…)« Cela ne signifie en aucun cas l’abandon du projet Ulcos ». Le virus nous fait croire qu’il peut faire antivirus…

Une certitude: Mittal se fout de la gueule de JM Ayrault comme ce fut le cas avec le couple Sarkozy-Fillon. Le retrait de Mittal  du Projet ULcos agit comme un virus dans le Programme-Matignon. Aussi, pour le bon fonctionnement du Serveur Présidentiel et de son processeur #FH2012, (Fabriqué à Tulle),  la désinstallation de Matignon se profile comme une hypothèse possible. Faut-il désinstaller Matignon?

La faille « Matignon » fait suite à quelques précédents dysfonctionnements: Bug sur les 35heures, implication supposée dans le dossier « Notre-Damedes-Landes«  au voisinage de Nantes etc.. . Finalement, le seul problème de François Hollande, pourrait dire Arnaud Montebourg, c’est JM Ayrault

la-desinstallation-du-programme

Dans le Serveur principal Elysée2012, la première faille portait sur la clé usb trierweiller pour son défaut de tweet intempestif. Problème très vite réglé. Les autres applications (ou serveurs) fonctionnent à merveille malgré le piteux état de la machine par manque de maintenance de l’ancienne équipe. Deux ans, c’est le délai pour une relance optimale des capacités de l’ensemble du parc. La FHBox facilite les connexions réseaux dans le monde entier, le processeur #FH2012  est silencieux et c’est appréciable. Le seul problème, c’est ce virus  et ces bugs à répétition au cœur de Matignon…

Dans certains cas, les utilitaires de base ne suffisent plus. EasyCleaner relayé par Ccleaner semblent ne pas pouvoir venir à bout du « Mittal ». La désinstallation semble s’imposer, François Hollande l’avait annoncé dans un reportage diffusé mi-septembre sur France2: « son prédécesseur (F. Fillon) est resté 5ans (à Matignon), est-ce que cela s’est bien terminé? ».

L’ancien ServeurUMP est toujours en mode restauration. Deux administrateurs réseau s’étripent sur le choix du logiciel de gestion: le Républicain (Fillon) ou le décomplexé (Copé, Made in FN). Il faut résoudre  (et très vite) ce problème d’infection au cœur de Matignon qui, rappelons le, joue aussi le rôle de serveur d’impression (générale). Le serveur NAS tient le choc…

On peut décemment évoquer une  désinstallation. Tout le monde le pense. Le programme du changement reste fiable, sa réalisation nécessite une meilleure courroie de distribution, rôle alloué à Matignon. L’adhésion reste entier, des aménagements souhaités.

Peut être qu’un simple correctif… voir après la trêve des confiseurs ou, le garder pour finir le « sale boulot »