Notation: Retour de la perspective AAA de la France?

Je ne sais pas s’il faut y accorder de l’importance. Le dernier rapport de l’agence de notation Standard & Poor’s salue les efforts de la France de F. Hollande.

« Nous avons le sentiment que, pour la première fois depuis de nombreuses années, les mesures pour augmenter la compétitivité des entreprises françaises constituent une priorité politique ». On est loin de la dévaluation Sarkozy de janvier 2012 avec la perte de notre AAA (Actuel AA+). Pour la première fois depuis des années…

SP French Rating

La révision des prévisions de croissance sont sans effet sur l’avis de Standard & Poor’s. Le Figaro va peut-être en parler, le HuffPost l’a fait et laisse entendre que Standard & Poor’s pourrait relever la perspective du pays, actuellement classée « négative ».

Après avoir conservé le AAA de Fitch en Décembre 2012, François Hollande récidive.  Encore un bon point. Le dire.

[Source]

Publicités

François Hollande garde le AAA de Fitch et s’en fiche…

Fitch Ratings a annoncé vendredi avoir maintenu la note « AAA » attachée à la dette souveraine de la France, au nom de l’économie diversifiée du pays, de la stabilité de ses institutions et de sa marge de manoeuvre en termes de financement.

20121215-102230.jpg

A Bruxelles, François Hollande a rappelé qu’il ne déterminait pas sa politique en fonction des agences de notation.

« Nous entendons ce qui est dit mais nous ne déterminons pas notre politique par rapport à telle ou telle agence (…) Nous déterminons notre politique par rapport à l’intérêt de la France, par rapport à ce que nous voulons lui donner comme force en matière de compétitivité et lui ôter comme faiblesses en matière de dettes et de déficits ». (…) La vraie note de la France, celle que nous pouvons vérifier chaque jour sur les marchés, c’est les taux d’intérêt« .

En effet, depuis son arrivée à l’Elysée, les taux de la dette de l’Etat français n’ont cessé de baisser. Ne pas se faire dicter sa politique par les agences de notation, j’approuve.

|Challenges|.

Triple A-: Après Sarkozy, son modèle Allemand…

La grande Allemagne de la Chancelière Angela Merkel, le modèle, la référence économique de l’ex-Résident de L’Elysée Nicolas Sarkozy, est en passe de perdre son Triple AAA. Le changement…

Lundi dernier, l’agence de notation Moody’s a placé sous perspective négative, la dette publique de l’Allemagne (Pays-Bas, Luxembourg) en raison de l’incertitude croissante sur l’issue de la crise de la dette en zone euro. Comme pour la France-Sarkozy,  Moody’s se réserve le droit de dégrader l’Allemagne et son AAA. Il est loin le temps où l’Allemagne servait de référence! Souvenirs…

Comme nous le signalait déjà Politeeks, Sarkozy faisait montre d’une méconnaissance de la situation allemande, les éditocrates aussi. La réalité est toute autre…

* L’Allemagne est un pays qui vieillit, et dont la population diminue, oui 80 000 personnes en moins par an.

* 2,5 millions de personnes travaillent pour un salaire de moins de 5€ de l’heure. Il n’y a pas de salaire minimum en Allemagne. Une hausse des emplois à temps partiel, avec certains qui en cumulent 2 ou 3..

* 1 emploi sur 10 est un minijob, à moins de 400€ sans protection sociale.

L’Allemagne a souvent fait preuve de dynamisme économique dans la zone euro. Cela s’explique en partie par la politique de renoncement social qui a pour effet pervers de limiter toute politique de relance économique par la consommation, en l’absence d’une croissance par l’exportation, par temps de crise.

L’Allemagne a encore son triple A, mais le modèle s’effrite. Les économistes étaient les premiers à tirer la sonnette d’alarme:  »une réduction trop brutale de déficits publics, peut faire avorter la reprise économique, et donc devenir contre-productif ». Le nouveau modèle français  (soutenir la demande, croissance) avait obtenu le satisfecit de  Moody’s le 24 Mai dernier: ”Le nouveau président français, François Hollande, a montré sa détermination à relancer l’économie, mais le chemin pour y parvenir reste incertain (…)°… C’est mieux qu’une perspective négative.

Rien n’est acquis certes, mais … c’est le modèle français, le notre. Il faut continuer. Moralité allemande: Quand un modèle n’a plus d’élève, il se dégrade, ou on le Moody’s

TripleA: Moody’s garde sa confiance à F. Hollande…

L’Agence de notation Moody’s n’a pas dévalué la note de la France ce jeudi. Elle parle de  »détermination »:  »Le nouveau président français, François Hollande, a montré sa détermination à relancer l’économie, mais le chemin pour y parvenir reste incertain (…)°…

Il est vrai que l’état des finances publiques de la France (héritage de la gestion Sarkozy)  marque une forte incertitude. Cependant et, contrairement aux annonces de l’UMP, (Le programme de François Hollande entraînera une dégradation de la France dès le 07 Mai, etc...) Moody’s n’a pas baissé la note de la France du Président François Hollande, On garde le AAA avec perspective négative..

Le programme de François Hollande n’est donc pas le grand  »danger » tant annoncé par la Droite & Associés, dont le Figaro Économie:

 »les investisseurs observeront de près le candidat qu’ils ont soupçonné durant la campagne d’être le moins à même de rétablir l’équilibre budgétaire. Quant aux agences de notation, elles ne se priveront pas de sévir à nouveau – pour l’instant, seule Standard & Poor’s a ôté à la France son AAA – si elles ne ­jugent pas les engagements de François Hollande crédibles et s’il n’en donne pas des gages rapidement‘. – le 07 mai 2012, au lendemain de l’élection de F. Hollande –

On va donc dire que les engagements de F. Hollande sont  »crédibles ». Les deux autres agences de notation (Fitch, Standars & Poor’s) ne bougent pas non plus. L’élection de M. Hollande n’avait pas d’impact immédiat selon Standars & Poor’s. et, l’agence Fitch ne se prononcera pas sur la perspective d’évolution du AAA de la France avant 2013.

Quoiqu’il en soit, la France n’est pas sortie de l’auberge et, il faut du temps pour remettre de l’ordre dans les comptes publics, fortement dégradés sous Nicolas Sarkozy. Petit retour sur le AAA en image.

Source.

Moody’s soit la Saint-Valentin….

Cette UNE de Libé du 19 oct 2011 annonçait déjà la couleur. Et l’info se confirme le jour de la Saint-Valentin. Les dégradations du tripleA, quand il y en a une, ça va, mais deux…

La grande Agence Moody‘s, 3xfois Standard&Poor’s selon Nicolas Sarkozy vient de baisser sa perspective à  »négative » le jour de la Saint Valentin….

Vendredi 13, il perdait son AAA de Standard&Poor’s. Le ralliement politique des fous du Roi (Boutin et Morin) n’a pas convaincu cette grande agence de notation dans la capacité de Nicolas Sarkozy à mieux faire. Dégradation possible entre les deux tours de la Présidentielle…

[Reuters]

Ah! Moody’s soit la note ‘’triple A‘’ de la France…

Que fait Joe?

Certains avaient rigolé lorsque les USA avaient perdu leur fameux Triple A. Cette dévaluation américaine par les agences de notation était présenté en France comme le signe d’une excellente gestion budgétaire alors que les déficits en France n’ont jamais atteint de tels records.

On rit jaune désormais dans certaines officines du gouvernement. En effet, l’agence d’évaluation financière Moody’s Investors Service a donné lundi 17 octobre un premier coup de canif à la sacro-sainte note ‘’AAA‘’ de la France, en annonçant qu’elle se donnait trois mois pour déterminer si sa perspective ‘’stable‘’ était toujours justifiée au vu de la dégradation de la situation économique.

‘’Au cours des trois prochains mois, Moody’s va surveiller et évaluer cette perspective stable (de la note du pays), au regard des progrès effectués par le gouvernement pour mettre en oeuvre les mesures annoncées de réduction du déficit budgétaire‘’, souligne l’agence de notation dans un communiqué.


La France bénéficie actuellement de la meilleure note possible de la part de Moody’s (un « AAA »), comme de la part de ses grandes concurrentes Standard & Poor’s et Fitch Ratings. Cette note élevée lui permet d’emprunter sur les marchés dans des conditions très favorables pour financer ses déficits budgétaires.

Et la France deviendrait ainsi le nouveau grand pays, après les Etats-Unis, à perdre le précieux talisman financier (en janvier 2012). Mais elle est la première des trois grandes agences de notation à jeter ainsi une ombre sur le ‘’AAA‘’ français. Dans son communiqué, Moody’s relève que la solidité financière du gouvernement français, ‘’ s’est affaiblie

La détérioration des ratios d’endettement et la possibilité de voir apparaître de nouvelles dettes potentielles exercent une pression sur la perspective stable de la note ‘’AAA du pays‘’, souligne l’agence. Pour Moody’s, le gouvernement français a désormais moins de marge de manœuvre (…) qu’en 2008 lors de la crise des subprimes.

Et de poursuivre

La poursuite de l’engagement à mettre en œuvre les mesures de réforme économique et budgétaire, ainsi que des progrès visibles dans les objectifs visés » en matière de réduction de la dette « seront importants pour maintenir la perspective stable » de la note du pays, prévient l’agence.

Perdre son triple A à quelques mois d’une échéance présidentielle ne doit pas réjouir certains. Pour nous, rien ne change, il y longtemps qu’on a perdu notre triple pouvoir d’AAAchat

Moody’s soit la note ‘’triple A‘’

Billet avec des extraits du journal: Le Nouvel Observateur