François Hollande fixe le cap du redressement: 2 ans…

Presse bashing! Ce mot convient pour qualifier la réponse du Président de la République à la presse de ces derniers jours. Les attentes étaient nombreuses, il a fixé le cap du redressement des comptes publics…

Il a justifié sa méthode: « Je ne vais pas faire en quatre mois ce que mes prédécesseurs n’ont pas fait en cinq ans ou en dix ans ! Mais moi, je considère que je suis en situation de combat et à partir de là, je ne veux pas simplement regarder le passé. Le passé, il compte, il pèse mais je dois engager l’avenir »

Il a fixé l’agenda du redressement: « j’ai pour mission de redresser notre pays et je vais fixer un agenda du redressement: deux ans! (…) pour à la fois mettre en œuvre une politique pour l’emploi, pour la compétitivité et le redressement des comptes publics ».

Aucun renoncement, il a affirmé qu’il n’y aurait « pas d’exceptions » pour les rémunérations de plus d’un million d’euros soumises à une taxation à 75 %. Une position appréciée, très vite en Top Tweet via le hashtag #JTHollande pour la #RiposteParty sur Twitter..

On en discute dans les commentaires.(Màj du titre)

Publicités