Sort d’Edith Bouvier> le  »couac » de Sarkozy…

Un couac de taille. Le sort d’Edith Bouvier, la journaliste blessée à Homs (Syrie) fait l’objet d’affirmations contradictoires. Exfiltrée ? Toujours en Syrie ? Certains se sont pourtant précipités pour annoncer la bonne nouvelle que nous attendons tous.

Après avoir affirmé qu’elle était saine et sauve au Liban, Nicolas Sarkozy est revenu sur cette déclaration…

J’ai été imprécis tout à l’heure, je m’en excuse auprès de vous (…) Je ne voudrais pas vous dire des choses inexactes. Nous travaillons sur l’exfiltration d’Edith Bouvier de Homs. Mais pour l’instant, c’est imprécis.

Edith Bouvier et Paul Conroy avaient été blessés lors du bombardement qui a coûté la vie à la journaliste du Sunday Times Marie Colvin et au photographe français Rémi Ochlik le 22 février. Deux autres journalistes, le Français William Daniel et l’Espagnol Javier Espinosa, se trouvaient également à Homs.

Homs, baptisée «capitale de la révolution» par les militants, est pilonnée par l’armée pour le 25ème jour consécutif, pour y réprimer la contestation hostile au régime du président Bachar al-Assad entamée il y a près d’un an. La répression de la révolte populaire a fait plus de 7 600 morts, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Publicités