Quand «le meilleur d’entre nous» Juppé enterre «le pire d’entre eux» #Fillon. Ou l’inverse…

J’emprunte honteusement ce titre à Anne-Laure @Alhingant qui nous invite à lire l’excellent papier de Br. Roger Petit sur Challenge.fr, une analyse critique suite au retrait du Plan B plombé ce matin à 10h30..

« Le meilleur d’entre nous a enterré le pire d’entre eux, (..) ce lundi matin, A. Juppé a prononcé l’oraison funèbre d’une droite défunte, que F. Fillon assassine. La droite n’est plus la droite. Le surmoi gaulliste est effacé. Le règne Manifpourtous a commencé, et il a tué la droite » a écrit Bruno Roger Petit

alain-juppe-fillon

«Le meilleur d’entre nous a enterré le pire d’entre eux», ou l’inverse. A tort ou à raison, l’oraison funèbre est à lire sur Challenges.fr.

./…

 

Publicités

Alain Juppé: « En matière judiciaire, il vaut mieux avoir un passé qu’un avenir »…

Cible des attaques ad hominem de la part de certains de ses rivaux lors de la #PrimairedeDroite – ces derniers lui reprochaient son casier judiciaire et sa condamnation en 2004 dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris-,  Alain Juppé, candidat malheureux à investiture des Républicains(UMP) avait déclaré: «On parle beaucoup de l’État de droit (…) Vous savez, en matière judiciaire, il vaut mieux avoir un passé qu’un avenir.»  C’était le 10 Octobre 2016 en réponse à Nicolas Sarkozy, mais pas que

alain-juppe-penelopegate-penelopefillon-justice

Et il ne croyait pas si bien dire le PéJu. François (Fillon), vainqueur de la Primaire de Droite et « candidat de la feuille de paie de #Pénelope » n’avait pas saisi l’essence de la quintessence de cette « Parole (politique), verset « Tu t’es vu quand t’as bu?’. Pas la « peine & lop » d’en dire plus, une enquête a été ouverte pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux. Et s’il était «mis en examen» dans cette affaire, François Fillon a assuré qu’il renoncerait à la présidentielle

alain-juppe-exclut-definitivement-de%cc%82tre-un-recours-en-cas-de-retrait-de-franc%cc%a7ois-fillon

Alain Juppé ne sait pas mentir je crois, le sourire de Péju … 😉

./…

M.#Valls, le « Juppé » des sondages Primaires? Il part favori [Mais chuut! ne pas lui dire que ..]…

J’adore les sondages, c’est trop bien fait! Dans la dernière livraison sondagière de l’institut ifop/le JDD, Manuel Valls est donné favori de la PrimairePS. Oui ifop, l’institut qui donnait Alain Juppé vainqueur de la Primaire de Droite plus de deux mois avant le verdict des urnes. Récidive, ou clone

sondage-valls-primaire-gauche

valls-juppecc81-sondage-gauche-droite-ifop

Rappel, la primaire de Gauche aura lieu les 22 et 29 janvier 2017. Et le favori is  (…) Manuel Valls!

Un 1er ministre donné favori des sondages Primaires dans le Journal du Dimanche (JDD) peut faire iflop le dimanche de l’élection

Mais chuuut! Je demande le silence, ne surtout pas le dire à Manuel Valls. Non, il va s’inquiéter. Et Benoist Apparu le porte-parole d’Alain Juppé pendant la Primaire de Droite qui déjà se moque. Les gens! 😉

benoit-apparu-se-moque-de-valls

Bonne nouvelle!

./…

Alain Juppé dans le viseur de l’Elysée …

sondage-juppe-incontournable-hollande-hors-jeuA propos d’ Alain Juppé dans le voisinage de F. Hollande, ces éléments de langage: « Il a été Premier ministre de Jacques Chirac en 1995, il a mis la France dans la rue par sa réforme brutale des retraites ». « Lui Président, ce n’est pas la République exemplaire. (…) Il a été un élément clé d’un système de financement occulte d’emplois au sein du RPR ». « En allant voter aux primaires de la droite, tu renforces le pronostic des sondages qui ne voient qu’un duel entre la droite et l’extrême-droite en 2017 ». Alain Juppé, le favori des sondages pour la présidentielle fait peur, c’est la nouvelle cible. Extrait du courrier « Lettre à un électeur de gauche qui envisage de voter Juppé à la primaire de la droite

« Cher électeur de gauche, tu souhaites la victoire de la gauche en 2017. Tu la souhaites tellement que tu es prêt à aller voter Juppé à la primaire de la droite pour éviter Sarkozy. Mais pour que la gauche gagne en 2017, il faut que le candidat de la gauche soit présent au second tour de la présidentielle » (…) En participant à la primaire de la droite, tu valideras un candidat de droite qui appliquera un programme autoritaire et inégalitaire »

argu-anti-juppe-elysee-1argumentaire-anti-alain-juppe-2

« (…) ce n’est pas en se résignant à une hypothétique défaite de la gauche et en faisant tout pour éviter Sarkozy que tu aideras la gauche à se préparer à l’élection présidentielle. (…) En allant voter aux primaires de la droite, tu renforces le pronostic des sondages qui ne voient qu’un duel entre la droite et l’extrême-droite en 2017 ». etc…

Il faudrait qu’on nous explique un jour comment on peut: 1. demander aux électeurs de Gauche d’aller voter à Droite -pour Christian Estrosi aux régionales– pour faire barrage au FN et 2. s’offusquer que les mêmes manifestent le désir de faire barrage au discours Front national de Nicolas Sarkozy dans cette primaire de Droite. Et pour le « programme autoritaire et inégalitaire », on ne va pas rappeler la brutalité de la Loi travail ou la déchéance de nationalité pour ne vexer personne, il faut trouver autre chose je crois. D’ailleurs, ces arguments ont été utilisé par ses amis intimes lors du débat primaire sur TF1, et cela ne l’a pas empêché de sortir vainqueur de la joute verbale (avis des français). Si on commence à avoir «peur d’Alain Juppé», alors le plus simple serait peut-être de céder la place au favori des sondages de Gauche, hors bilan. Et j’ai un nom. Les 20 et 27 novembre at #PrimairedeDroite, je ferai barrage au discours FN de Nicolas Sarkozy. J’ai 4 euros.

img_1215

Vous m’avez convaincu.

./Source

Nicolas #Sarkozy: l’immunité s’éloigne, la justice s’approche …

L’immunité recherchée par l‘ex-résident de l’Élysée s’éloigne, l’étau se resserre, la justice s’approche, les « bâtards » se préparent, lentement mais surement. Dès le 27 novembre au soir? Possible.

A suivre.
./…

Cette « affaire Alain Juppé » qui inquiète Nicolas Sarkozy…

juppe-et-sarkozyDans la grande famille « Affaires-Sarkozy« , un p’tit dernier à peine sur pied inquiète fortement l’ancien résident de l’Élysée dans son Instagram « renouvellement du bail« . Ce p’tit dernier qui donne de l’urticaire à Nicolas Sarkozy porte un nom: Alain Juppé.

Dans ce « dossier primaire », les premiers éléments de l’enquête du juge « Sondage LH-NouvelOBS«  sont accablants: « L’écart se réduit avec Alain Juppé qui continue de progresser alors que Nicolas Sarkozy confirme le ratage de son retour en politique, la difficulté vient de l’intérieur ».

Sarkozy Juppé sondage primaire 3

L’inversion des courbes a eu lieu, la peur a changé de camp. Confronté aux résultats de ces investigations, Nicolas Sarkozy a accusé le coup, un choc …

Sarkozy Juppé sondage primaire

L’option « J’arrête«  est envisagée. De son côté, le vieux Jacques(Chirac) retrouve le sourire nous apprend le site web de sa maison de retraite. La famille, c’est pénible.

(…)

Morale (politique): Comme à droite, rendez-nous Jérôme Cahuzac et DSK! Vite!…

Affaires à l'UMP, élus premier tourUn billet politiquement incorrect que vous lirez ici et nulle part ailleurs, c’est un enseignement tiré des résultats du 1er tour de l’élection municipale 2014: la réélection dès le 1er tour, de quelques personnalités politiques qui ont eu maille à partir avec la justice ou avec la morale politique.

Patrick Balkany (Levallois-Perret), Alain Juppé (Bordeaux), JF Copé (Meaux), Éric Woerth (Chantilly, Oise), JC Lagarde (Drancy, Seine-Saint-Denis), André Santini (Issy-les-Moulineaux, Hauts-de-Seine), Jacques Bompard (Orange, Vaucluse),   etc. Des candidats de droite élus dès le 1er tour malgré quelques gros soucis avec la justice (Patrick Balkany), quelques condamnations judiciaires (Juppé, emplois fictifs Mairie de Paris), des mises en examen (Éric Woerth, Bettencourt), ou comme avec JF Copé, avec de sérieux doutes sur leur morale politique (Élection UMP grâce à la Cocoe, comptes scellés de UMP avec Bygmalion, etc.). Et pourtant, ils ont à nouveau la confiance de leurs électeurs.

1. Le constat

À Gauche, la morale (en politique) est une donnée importante, une valeur intangible, c’est louable,  mais cette éthique se paye cash dans les urnes. Allez comprendre. Aussi, je reste persuadé que les bannis de la gauche: Jérôme Cahuzac, Dominique Strauss Khan, Jean-Noël Guerini et bien d’autres, auraient fait de très bons candidats!, Oui, Il faut croire qu’ils avaient toute leur chance…

DSK Cahuzac

Je précise ma pensée: je ne me lance point dans l’apologie des pratiques douteuses en politique ou, dans l’acceptation d’une once d’immoralité dans la gestion de la chose publique (juste un peu), il faut lire ce billet comme une réflexion à voix haute sur ces résultats du premier tour, dont la critique se focalise sur la seule « défaite supposée » du gouvernement dans une élection locale. En effet, les analystes politiques se focalisent sur quelques villes ou la gauche est en difficulté, voire en ballotage défavorable sans s’attarder sur celles où elle conforte ses acquis (Lyon, Lille etc.). L’écho amplifié par la messe médiatique autorise cette réflexion face aux titres enjoués à la UNE de vos journaux. Posons nous quelques questions:

1. Peut-on se réjouir de la « victoire » des candidats « pas très clean » dans leur gestion (passée et/ou présente) dans une élection municipale? Malgré les affaires sur leur personne, pourquoi ces hommes (et femmes) politiques ont toujours les faveurs de leurs électeurs? Les français, souvent critiques et très acerbes sur le  « tous pourris » seraient-ils imperméables aux péripéties judiciaires de leurs élus? Et, pourquoi la Gauche serait-elle  la seule à bannir de ses rangs ses brebis galeuses? Si tel devrait être la morale en politique alors, j’ai deux propositions, pour plus d’équité.

1. Que la gauche arrête avec les pseudos « valeurs propres » dans la vie politique française, le dernier mot doit revenir aux électeurs comme le pratique la droite (UMP) avec talent. Premier point, Y a bon la morale...

2. Que la Gauche (le PS) rappelle aux affaires Dominique Strauss-Kahn (DSK). Un sondage (secret)le place d’ailleurs en tête des personnalités politiques que le public réclame. Deuxième point, le client-électeur est roi, il décide...

2. Les enseignements à tirer…

La morale en politique? Les français s’en tapent ! (enfin, je crois) et la droite pisse dessus sans vergogne! D’ailleurs, dans un récent sondage, 68% des sympathisants de droite souhaitent que Nicolas Sarkozy soit le candidat de l’UMP en 2017, malgré ses innombrables casseroles judiciaires.

LIRE: Les affaires Sarkozy (Infographie), le résumé...

Le Front républicain? Une connerie qui consiste à toujours tendre la main à une droite qui crache dessus. Mettre fin à ce statut de « cocu volontaire » et se tourner vers la gauche, vers « ces électeurs qu’on ne sollicite que pendant les campagnes électorales et qu’on oublie très vite au lendemain des victoires ». Tenez, à Marseille par exemple: le très mauvais score du PS était prévisible après le « blackboulage » honteux de Samia Ghali lors des primaires PS, et le dédain de la liste indépendante de Pape Diouf. Des candidats naturels d’un électorat dit « populaire » devenu variable d’ajustement des victoires de la gauche. J’en parlais déjà après les pratiques décomplexées de Manuels Valls: il a paumé une grosse partie de l’électorat de gauche! Ces derniers ont boudé les urnes, le FN est en hausse (à Henin-beaumont déserté par Jean-Luc Mélenchon), la droite garde ses ouailles et le Panier-Manuel-Valls reste vide, voire déficitaire: Il doit des voix à la gauche…

3. Pour finir…

En conclusion, 1. Rendez-nous Jérôme Cahuzac! Pirates! (un très bon candidat dans sa circonscription, voire à Levallois-Perret face à Patrick Balkany). 2. Pour le remaniement ministériel que la presse réclame à cor et à cris, on veut le retour de DSK aux affaires! (le « Meilleur d’entre-nous » de la Gauche!). S’il faut gagner avec des « pourris » alors, que Jean-Noël Guérini, le « pourri marseillais » se remette au boulot! Une dernière chose, François Bayrou, celui qui avait appelé à voter à Gauche (F. Hollande) en 2012 (Merci) retrouve la confiance des électeurs de Droite (UMP-Modem-UDI) à Pau, voila!

(PS:on va se gêner encore longtemps?) / (Réponse: Oui.)

Réduire les Allocs des riches: Alain Juppé approuve…

Pour permettre à l’Etat de faire des économies (et réduire les déficits causés par la droite), Alain Juppé estime que les ménages à hauts revenus devront être impactés par le plafonnement des prestations familiales (Allocs), ainsi que les « classes moyennes supérieures. »

« Avec le temps, on peut se demander s’il faut donner la même somme d’argent au PDG de telle ou telle multinationale et à un ouvrier« . [Alain Juppé, 31 mars 2013].

La réforme des allocations familiales proposée par F. Hollande trouve un écho favorable chez Alain Juppé, ancien Premier ministre de Jacques Chirac (RPR) et ministre de Nicolas Sarkozy (UMP, Affaires étrangères). Moduler le niveau d’allocations versées en fonction des revenus des foyers est un souhait que j’avais formulé dans ce billet que je recommande: Allocs: En finir avec l’assistanat des familles aisées…. Oui, en finir avec l’assistanat des riches.

Alain Juppé, maire de Bordeaux, marque ainsi son indépendance face aux autres leaders de l’UMP. Ça s’arrose!. On attend toujours le consent decree de Mélenchon et du Front2Gauche.

 Ah! Joyeuses Pâques aux familles aisées.

Carpé diem (quam minimum credula postero)

François Hollande: Droit dans les bottes d’Alain Juppé…

Alain Juppé a tout essayé, mais François Hollande a été à la hauteur de son ambition. Prendre le dessus sur ‘’le meilleur d’entre nous’’ n’est pas chose aisée. Débat réussi.

De nos jours, on écoute la télé et, on suit le débat sur Twitter. De l’avis unanime des twittos, François Hollande a tenu bon, il a fait montre d’une véhémence qui a suscité l’admiration !

Et pourtant, les premières minutes ont été laborieuses. Alain Juppé semblait maîtriser ses chiffres. Puis, l’offensive Hollande sur la TVA sociale poussant Alain Juppé dans des approximations et des phrases telles que…

 » Nous verrons ce que vous ferez, Monsieur Hollande »

Comme s’il avait admis l’hypothèse d’une victoire à venir de François Hollande. Il n’y croit plus comme l’ensemble de l’UMP. Ou encore

« Je ne suis pas Président de la République ou candidat, vous l’avez remarqué…

Cette phrase est à l’image de son refus de solidarité dans le bilan de Nicolas Sarkozy. Reconnaissant à plusieurs reprises les échecs de la politique actuelle. On retiendra aussi la réplique suivante de François Hollande:

« Monsieur Juppé, il est trop tard! » (F. Hollande)
Cela sonnait comme une évidence. Et d’ajouter sur son arrogance supposée,

« En matière d’arrogance, je pense que chacun a à faire son examen de conscience » (Juppé)

Mr Juppé, Vous avez quand même des rechutes possibles… (Et toc!)

Aucune allusion capillaire bien sûr, mais au très célèbre  »Je suis droit dans mes bottes » d’Alain Juppé. A l’instant. Monsieur le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy Henri Guaino a ‘’pété un câble’’ sur iTélé (23H12). Il était invité pour commenter le débat de France2. Une mauvaise humeur qui valide l’avis selon lequel: François Hollande a encore marqué des points.

En attendant

Alain Juppé 2012: Et si c’était lui?

‘’Si, pour des raisons qui aujourd’hui sont hautement improbables et que je ne souhaite pas, il n’était pas en mesure de se présenter, voilà, je tenterais ma chance‘’, disait Alain Juppé en juin dernier. le ‘’il‘’ c’est Nicolas Sarkozy.

Invité jeudi soir de l’émission ‘’Des paroles et des actes‘’ sur France 2, le fondateur de l’UMP (c’est lui, pas Sarkozy), ‘’le meilleur d’entre-nous‘’ comme le disait Jacques Chirac, Alain Juppé, droit dans ses bottes‘’ apparait aujourd’hui comme le recours à droite pour l’élection présidentielle de 2012.

Alain Juppé, France2  »Des paroles et des actes ».

François Bayrou a déclaré récemment qu’il voyait de nouveau du rêve dans les yeux de Juppé. De quel rêve s’agit-il?

‘’Je rêve heureusement, hein, même avec les yeux ouverts. Mais je ne vous dirai pas de quoi. Il faut bien garder une part de secret quand même...‘’ (Alain Juppé, France 2, 29 sept. 2011).
.

Secret? Voila une nouvelle qui devrait réjouir les copains  FaconHill, Didier Goux, le jeune Vallenain entre autres blogueurs dit de droite qui regardent avec envie la leçon de démocratie qu’offre les primaires du PS.

Primaires à droite? Au moins, ça les occupera